Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Arabie saoudite n’a pas rompu avec les Frères musulmans

Le prince Mohammed Ben Zayed (prince héritier des Émirats) et le prince Mohammed Ben Salmane (prince héritier d’Arabie saoudite) ont reçu à Riyad les dirigeants du parti yéménite al-Islah [1].

 

Côté émirati, le prince Tahnoun bin Zayed Al Nahyan (conseiller national de sécurité), Ali bin Hammad Al Shamsi (secrétaire général adjoint du conseil national de Sécurité) et le prince Shakhbout bin Nahyan Al Nahyan (ambassadeur des Émirats à Riyad) et, côté saoudien, le Dr. Musa’ed bin Mohammed Al Aiban (ministre d’État) et Khalid Al Humaidan (directeur du Renseignement) assistaient au meeting.

Le chef du parti, le colonel Mohammad Al-Yidumi, s’est félicité de l’accueil des deux princes.

Or, al-Islah est officiellement le parti politique des Frères musulmans au Yémen.

Les Émirats ont classé les Frères musulmans sur leur liste des organisations terroristes après que ceux-ci aient planifié un coup d’État à Abou Dhabi. L’Arabie saoudite, qui les finançait depuis la création de la Ligue islamique mondiale, en a fait de même après le discours de Donald Trump à Riyad, en mai dernier.

Le prince héritier saoudien avait déjà rencontré les leaders d’al-Islah. Mais c’est la première fois que le prince héritier émirati entre dans ce double jeu.

Notes

[1] “Head of Yemeni Islah Party : The meeting with HRH Crown prince Mohammad bin Salman and Sheikh Mohamed bin Zayed is fruitful and positive”, Saudi Press Agency, December 14, 2017.

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Qu’est-ce qu’il y en a marre de cette appellation "princes" pour désigner une bande de bédouins gras comme des moines, fainéants comme des couleuvres, et fouteurs de merde invétérés dont le seul fait d’armes est d’être nés par hasard sur une nappe de pétrole, en plus d’avoir accepté son paiement par la monnaie de singe appelée "dollar". Pouah !!!!!

     

    • Je pense que vous êtes en dessous de la réalité.
      Pour moi ce sont des ordures fécales sataniques, leur idole c’est, exclusivement, l’argent sans lequel ils n’existeraient pas.
      On dit merci qui ?
      L’oncle samUEL (Cf. le passage de Roosevelt chez les saoud, avant que le shitan ne lui porte le baiser éternel)
      Ils ont plus fait de mal aux palestiniens que tous les israeliens réunis.
      Mais très bientôt, ils vont manger....de la merde.
      Et ce n’est pas leur réforme de fumier qui va les sauver : vive l’Iran où il y a encore des BON-HOMMMES et de surcroît cultivés face ces cochons gras du désert !!!!


    • #1863181

      Bien résumé. En fait, sans le pétrole, l’Arabie (saoudite parce que les Saoud ont su mieux que les autres lécher les bottes de l’empire anglo-américain) aurait comme principale industrie le racket des pèlerins se rendant à La Mecque...


  • Vu l’indignation généralisée suscitée et l’attention portée sur la décision unilatérale de déclarer Jérusalem comme capitale, si on en juge la méthodologie habituelle constatée, ces dernières années, des opérations de détournement de la "pression" vont bientôt être organisées,
    En effet, pourquoi pas imaginer, que les "marionnettistes en chef", avec les complices saoudiens et leur réseaux, orientent le sujet émotionnellement et médiatiquement de telle manière à susciter une fois de plus, la révolte, l’indignation, la rage des populations chrétiennes (et des autres) en direction des musulmans, tout en occupant l’espace médiatique, intensivement, uniquement avec la grille de lecture "musulmans vs chrétiens",
    Un rideau de fumée suffisamment épais pour occulter le scandale actuel sur Jérusalem. Réflexion conspi ?


  • #1863316

    Ces musulmans rétrogrades seront et resteront les financiers de l’islamisme car c’est leur ADN, leur idéologie. Ce sont des tumeurs de cette "religion", et ils arriveront à la longue à la mettre à genou...L’islam vit son chant du cygne, car les consciences sont en train de s’ouvrir, et des informations sur l’islam originel vont sortir peu à peu...ça les rend nerveux...