Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’Express de Drahi s’étrangle : le "complotiste" Pr Perronne a vendu 100 000 exemplaires

C’est l’article haineux de la semaine. La haine émane ce coup-ci de l’hebdomadaire drahisé L’Express, dont les ventes fondent mois après mois, année après année. Pour preuve, les courbes officielles des ventes, que l’on peut allègrement (c’est la loi en presse magazine) diviser par deux...

 

 

On peut donc raisonnablement dire que L’Express ne vend plus que 150 000 exemplaires par semaine, mais le service commercial nous contredira, tarifs des annonceurs obligent. Les chiffres fournis par les représentants de la presse (qui sont donc juge et partie) donnent une diffusion payée de 252 000 en 2019, contre 503 000 en 2013, soit une chute de 50 % en moins de 7 ans.

 

 

On accusera bien sûr la montée de la lecture en ligne, la concurrence de l’info gratuite, mais jamais on ne remettra en cause les contenus, le fait de coller aux intérêts de l’élite et non du peuple, aux intérêts oligarchiques et non nationaux. Or, le fond du problème est là.

Nantis de cette information, on comprend difficilement comment ce canard en perdition – ils le sont presque tous – peut se permettre de démolir une figure aussi honnête et populaire que Christian Perronne, qui vient de vendre 100 000 exemplaires de son Y a-t-il une erreur qu’ils n’ont pas commise ?. Il s’adressait en cela aux autorités sanitaires qui accumulent depuis un an les désastres et les échecs... volontaires ou pas.

La charge anti-Perronne, qui est probablement un service commandé d’en haut, ne va donc pas arranger la popularité décroissante de l’hebdo. Qu’on en juge par ce titre qui sent bon le mépris, le règlement de comptes, et la désinformation :

Seulement, cette presse mainstream a le droit de haïr, et elle ne s’en prive pas. Ce serait 100 % injuste si la conséquence de ce choix politique ne menait, au fond, à une justice divine, ou à une divine surprise : les journaux qui vomissent sur les vrais soignants, les indépendants, ceux qui appliquent le serment d’Hippocrate à la lettre, sont en retour de plus en plus détestés par l’opinion, celle des réseaux sociaux, pas celle des sondages bidon invoqués par les agents du Système.

Le plus drôle, dans cette charge anti-personnelle, c’est la critique de la réussite commerciale (on connaît la même chose avec les entreprises de Soral et Dieudonné), en plus d’une victoire morale, du scientifique insoumis : dans un titre qui prône le libéralisme et la réussite matérielle à tout-va, quel manque de cohérence !

« Le chef de file des théories alternatives sur le Covid-19 est de retour en librairies. Après le succès de Y a-t-il une erreur qu’ils n’ont pas commise ?, Christian Perronne publie Décidément, ils n’ont toujours rien compris (Albin Michel). Sur la couverture, le "ils" – comprendre les "autorités" ou les "élites" – est une nouvelle fois surligné en rouge. En période de pandémie, la dénonciation de supposés mensonges d’État comme de l’influence de "Big pharma" s’avère être une activité rémunératrice.
Avec près de 100 000 exemplaires écoulés pour son premier brûlot (90 000 en grand format et 10 000 en poche selon Edistat), l’infectiologue est loin, très loin devant ses confrères. Même la star Didier Raoult n’a vendu "que" 50 000 exemplaires de son Épidémies : vrais dangers et fausses alertes (Michel Lafon).
Une scientifique nettement moins anti-système comme Karine Lacombe doit elle se contenter de 10 000 exemplaires pour sa BD La médecin (Stock). »

Information durable contre information autodégradable

La conclusion de l’intro ne laisse pas non plus de doute : autant Perronne et Raoult sont populaires, autant Lacombe ne l’est pas. Pourtant, tout le Système s’est donné du mal pour vendre sa sauce propagando-féministe, mais peu veulent payer pour ça... L’explication officielle, soufflée par les agents sionistes Reichstadt et Mendès, c’est que le complotisme a un pouvoir d’attraction sur les foules idiotes, sous-informées, manipulables. C’est l’ail qui dit à l’oignon, « tu pues » ! En réalité, le seul pouvoir d’attraction est celui de la recherche de la vérité, ou du moins de la cohérence dans le propos, et dans sa durabilité aussi. Avec Perronne ou Raoult, les dires se vérifient dans le temps. Chez les soignants officiels, les disciples de Buzyn, Hirsch, Véran ou Lacombe, bien heureux celui qui trouve de la cohérence.
À moins, justement, de croire à un plan maléfique.

Non, les Français ne sont pas attirés par des manipulateurs, mais par des gens qui distillent des vérités au milieu d’une propagande assommante, abrutissante, mais heureusement, malgré les dégâts qu’elle commet, mensongère. Le mensonge du Diable, toujours, se cassera la gueule, et il aura besoin de plus en plus de mensonge pour faire tenir le mensonge, de plus en plus de sable sur le château de sable.

Un grand big up au rédacteur de L’Express, Thomas Mahler, à qui incombe la lourde charge de s’attaquer à la vérité et de défendre le grand mensonge officiel. Quand L’Express fermera boutique, ou passera en numérique – le destin funeste de toute la presse qui a failli à son devoir –, il y aura un petit bol de soupe chez E&R pour les journalistes déchus. Mais pour cela, il faudra montrer patte blanche, et ne plus raconter de salades.

 

Le Pr Perronne sur Europe 1 (16 juin 2020))

 

 

Le J’accuse de Christian Perronne

 

 

Perronne invité de Pascal Praud sur CNews le 1er avril 2021 (à partir de 54’49)

 

Complotiste est devenu un compliment

 






Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Pour le coup, chez Pascal Praud, ils ont vraiment invité Perrone pour la forme car ils le laissent très peu s’exprimer. Il doit d’ailleurs par moment se demander ce qu’il fout là le bougre...
    Et Robert Menard, un gars que j’estimais un peu, joue vraiment bien au con. Une fois passé le sujet de l’islamisme radical, les mecs c’est des serpieres.

     

    Répondre à ce message

    • @Thorfinn
      Ah bon, pour vous Ménard est qualifié pour parler de l’islamisme radical. Si en plus il vous fait peur avec ses remarques sur le vaccin ou le covid, donc pour vous il est tout aussi valable que Mac1er
      A un moment je crois ne pas vivre dans le même pays que certains...
      D’abord renseignez vous sur ce qu’est l’islamisme radical, il n’existe nul part. Il y a un islam rigoriste pratiqué dans certains pays musulmans, ça n’a aucun rapport.
      La notion d’islamisme radical est un élément de langage pratiqué par les occidentaux, israel et leurs sbires dans le but d’hypnotiser les peuples non musulmans à la faveur d’attentats et autres crimes commis officiellement au nom de l’islam. Il existe des courants dits islamistes récents comme les frères musulmans inventés par le contre espionnage anglais à une époque ou dahech une fabrication wahabite et sioniste, en fait l’islamisme n’est rien d’autre qu’un paravent pour beaucoup de manoueuvre en sous main, une sorte d’entreprise à sous traiter pour le pouvoir mondialiste...Ce n’est ni la documentation, ni les écrits qui manquent sur la vraie nature de l’islamisme. Je sais, pour zemour, tous les musulmans sont des islamistes... Ménard aussi.
      Si vraiment vous croyez à cette manipulation grotesque, c’est que l’attentat du 11/09 contre les tours à New York n’a aucun secret pour vous, c’est Ben Laden sans discussion.

       
    • Dans le même temps, ça se voit bien sur sa gueule au Ménard non ?, si quand même un peu. Tout comme le Z et d’autres. Ça vol pas haut, juste à hauteur de celle que vous citez.

       
    • @surnom
      Vous m’avez mal compris. Je suis pas dupe sur le sujet de l’islamisme dit "radical". C’est vrai que je reprend la terminologie mainstream, et je voulais plutôt parler du communautarisme musulman qui s’étale de plus en plus en France et, il est vrai, qui emmerde une bonne partie d’entre nous. Je trouvais Menard plutôt courageux et cohérent dans ses prises de position en tant que maire sur ce thème là, mais une fois passé ça, il est à plat ventre le mec.
      Après le 11/09 c’est pas trop le moment d’en parler et il y aurait des choses à dire certes... Mais ne vous trompez pas, je suis sur E&R comme vous, donc je pense un peu du même monde... Salutations.

       
  • J’aime bien la cravate du Professeur Perronne. Je prend ça comme un clin d’oeil au Professeur Raoult et à sa décoration au Sénégal !

     

    Répondre à ce message

  • Respect à cet homme pour son intégrité à toute épreuve.

    « Christian Perronne : y a-t-il une fake news qu’il n’a pas commise ? »

    Le niveau est tellement bas que ça rase les pâquerettes, c’est lourdingue, mon Dieu que c’est gênant, la presse corrompue se comporte comme une gamine en pleine crise d’adolescence à travers cette phrase puérile, voire un enfant sans copain qui mange ses crottes de nez dans une cours de récréation.

    Fake news par-ci, fake news par-là, le disque le plus rayé après celui du complotisme face à la véracité et la bienveillance.

    En somme, lamentable et risible comme à l’accoutumée.

     

    Répondre à ce message

  • "Une scientifique nettement moins anti-système comme Karine Lacombe doit elle se contenter de 10 000 exemplaires pour sa BD La médecin (Stock)"
    tout à fait, sauf qu’il faut rajouter "en plus de ce que Gilead et probablement bien d’autres labos lui filent depuis un an"

     

    Répondre à ce message

  • S’il y avait plus de Pr Perronne,en tant qu’humain,homme de science et homme de paix, nous ne serions certainement pas bâillonné,enfermé,sous couvre feu et pas soigné au doliprane ou en réa. en cas de covid...Bravo et Vive Perronne !!

     

    Répondre à ce message

  • Le Dr Perrone parle de l’Asie et de l’Afrique
    qui n’ont pas eu beaucoup de morts parce qu’ils
    isolent et traitent le Covid.
    Vous croyez que les journalistes sur le
    plateau auraient eu la bonne idée de
    poser la question qui tue :

    "Ils traitent avec quoi pour avoir aussi peu de morts ?"
    Non, ils préfèrent s’autoproclamer experts
    au-dessus du Pr Perrone.
    Trop gentil le Pr Perrone, car en face ce sont
    les opposants DU système, qui sont là
    uniquement pour vendre le vaccin.
    Le Pr Perrone aurait du rebondir sur le fait
    qu’il n’y a aucunes études randomisées en double aveugle effectuée sur les vaccins contrairement
    au protocole Azytromycine/Hydroxychloroquine
    et IVERMECTINE/DOXYCYCLINE.

     

    Répondre à ce message

  • J’espère qu’il va en vendre, au moins
    6 millions d’exemplaires.
    Rien que pour les emmerder.

     

    Répondre à ce message

  • Perronne n’a pas encore compris que la "plandémie" du covid est un plan. Et que donc personne au gouvernement ne fait d’erreur, ils ne font que suivre le plan.

    Peronne est une honnête homme, mais c’est un imbécile. En plus il est pro-vaccin.

    Le principe de la vaccination avec des virus "inactivés" ne marche pas !
    Et les vaccins avec des virus vivant donnent la maladie (voir en Inde pour la polio).

    Foutaise dites-vous ?

    Et bien si vous inoculez un morceaux de virus ou un virus mort à quelqu’un, son système immunitaire ne bouge pas. Pourquoi ? parce qu’un chat mort n’a jamais été dangereux pour qui que ce soit ! Et votre système immunitaire ne se dérange pas pour si peu.

    C’est pourquoi, les fabricants de vaccin ajoutent "TOUJOURS" des adjuvants au vaccin. Le rôle de l’adjuvant est d’"énerver" votre système immunitaire de telle sorte qu’il associe l’Adjuvant" au virus mort.

    Mais le problème c’est que la réaction du système immunitaire ne sera pas la même que sa réaction face à un virus vivant. L’effet de vaccination normalement induit pas un virus "vivant" n’aura pas lieu. Le système immunitaire se trouve devant une nouvelle attaque qui ’a rien à voir avec la maladie, sa réaction sera nouvelle et différente de la réaction qu’il aurait eu face à une attaque virale.

    Si le vaccin comporte des bouts d’ADN qui sont identiques à des séquence du vacciné, celui-ci peut même être vacciné contre lui-même : maladie auto-immune.
    Est-ce possible ? Oui certain vaccins sont cultivé sur des cellules de singes. Or vous savez que le génome du singe est très proche de l’homme. Donc il est possible, par malchance de tomber sur un vaccin qui contient un bout de génome identique à un bout de génome de la personne vaccinée.

    Évidemment on peut toujours inoculer du virus vivant, mais cette vaccination n’a pas grand d’intérêt, autant attendre d’attraper la maladie. Sauf à la rigueur pour certains soignants dans les hôpitaux qui pourraient attraper la vraie maladie une fois, et qui seraient à l’abri d’une rechute et qui donc ne pourraient plus infecter les malades arrivant affaiblis à l’hôpital.

    Prenez le temps de vérifier ce que j’ai dit, lisez les livres sur les vaccins, ils sont pratiquement tous faits par des anti-vaccins : c’est bizarre non ? On penserait que vu que les vaccins sont très répandus les livres sur les vaccins seraient nombreux et complet. Et bien non.

     

    Répondre à ce message

  • Félicitations à ce grand Homme pour ce succès, qui illustre la plus solide des réponses, au camp d’en face. C’est ici que la guerre se joue, sur le plan idéologique et factuel. Et cela pour toutes les disciplines. En sociologie politique et en politique historique, le combat est rude, et certains combattants sont des héros.

     

    Répondre à ce message

  • Et drahi a rien touché...je les comprends, j’ai un chien : ils lèchent la main qui rempli la gamelle.
    C’est du cynisme pur. (du grec cynos : le chien)

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents