Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’Irak annule ses contrats d’armement avec la Russie

En octobre dernier, lors d’une visite officielle à Moscou, le Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, signait une série de contrats d’armement pour un montant total de 4,2 milliards de dollars. Il s’agissait pour Bagdad d’acquérir 30 hélicoptères Mi-28 et 42 systèmes de missiles sol-air Pantsir-S1. Cette vente aurait permis à la Russie de devenir le deuxième fournisseur de l’armée irakienne après les Etats-Unis.

Seulement, le porte-parole du Premier ministre irakien, Ali Moussaoui, a annoncé, le 10 novembre, l’annulation de ces commandes passées auprès de Moscou. “Lorsque (le Premier ministre) al-Maliki est revenu de son voyage en Russie, il s’est inquiété d’une possible corruption. Il a décidé de passer en revue le contrat dans sa totalité (…) Une enquête est en cours”, a-t-il expliqué, selon l’AFP.

Cette annonce a donné lieu à une certaine confusion car le ministre irakien de la Défense par intérim, Sadoune al-Doulaïmi, n’était visiblement pas au courant de cette décision étant donné qu’il a donné une conférence une presse dans la foulée pour la démentir.

S’il existe des soupçons de corruption, j’en prends la responsabilité, devant Dieu et devant la loi. Le contrat n’est pas annulé, nous sommes toujours en négociations”, a-t-il réagi. Mais Ali Moussaoui a maintenu ses propos sur l’annulation de ces commandes de matériels militaires en indiquant que Bagdad a “entamé de nouvelles négociations” car les forces irakiennes ont “besoin d’armes.

Pour la Russie, l’annulation de ces contrats serait un revers dans la mesure où elle cherche à établir des alliances au Moyen Orient alors que son allié syrien est menacé par des troubles internes. Cette commande d’armement était donc un belle opportunité pour renouer avec l’Irak, pays avec lequel elle était proche au temps où Saddam Hussein était au pouvoir à Bagdad.

Qui plus est, l’industrie de défense pouvait espérer compense le manque à gagner causé par la chute du régime du colonel Kadhafi, en Libye, avec lequel elle avait conclu pour plus de 4 milliards de vente d’armes.

Aussi, un responsable du secteur russe de l’armement qui s’est confié à l’agence Ria Novosti, accuse les Etats-Unis d’avoir forcé la main à l’Irak pour dénoncer les contrats d’armement signés en octobre.

Quoi qu’il en soit, à Moscou, l’on avance l’idée que Badgad aura à payer des amendes pour l’annulation de ses commandes d’armes. “Si les informations sur la décision irakienne de rompre ou suspendre les contrats (sur la livraison d’armes russes pour 4,2 milliards de dollars) sont confirmées, il faut analyser les sanctions prévues par les accords russo-irakiens. Si la Russie a bien formulé les modalités des contrats, y compris du point de vue juridique, l’Irak subira un préjudice de plusieurs millions de dollars qu’il devra payer à titre d’amende” a ainsi expliqué un expert russe de la coopération militaire et technique, dont les propos ont été rapportés par Ria Novosti.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Comme quoi...L’Irak n’existe plus ! Que dieu maudise L’amerique.


  • Saloperie d’americains, je vous maudis a tout jamais pour avoir detruit se pays millenaire.

    Par votre faute, il ne se relevera jamais, vous avez detruit se pays jusqu’a dans son heritage génètique.

    j’espére que vous le paierez un jour.

     

    • #259367

      L’histoire n’est pas comme un match de foot avec un début et une fin & deux équipes clairement définies par leur couleur...On peut être dominé de 20 points, tôt ou tard on peut remonter la pente. L’Irak est momentanément (pour les années, voir les décennies à venir) dominée & distancée...mais la CIA ou les Takfiristes ne sera pas toujours là pour empêcher un nouveau Raïs de prendre le pouvoir.
      La Syrie a le sien, le Vénézuela a le sien...ces pays ont tous été dominés un jour. Alors, l’Irak aura le sien.


  • Le gouvernement Irakien à surement commandé des armes de leur sauveteurs(!) Américains.


  • L’Irak ou une colonisation qui ne porte pas son nom ?Puisque mise a part la soumission,je me demande bien ce qu’ont bien pu gagner les arabes avec les sionards de tout pays si ce n’est sang,pleure,douleur,mort..... !


  • Perso, ça m’avait carrément étonné que les Russes réussissent un tel coup !


  • J’espère qu’avant d’aller acheter pour 4 Mds d’armements, les élites irakiennes pensent à leur peuple qui n’a plus de froc depuis cette maudite guerre.Bref, ceci est un autre débat.
    Par contre quelle ironie lorsqu’un pays qui vient de ruiner un autre se doit d’en être le premier vendeur d’armes .... Je pense que plusieurs grosses entreprises américaines de BTP sont à l’oeuvre pour reconstruire l’Irak que leur propre pays a détruit.
    "Ya comme un arrière goût de pisse" comme dirait Dieudonné.
    Si j’avais été une élite irakienne, j’aurai tout simplement dit : "les ricains, allez vous faire foutre, j’vais allez acheter du russe."
    Désolé, mais ce n’est pas moi qui suit à la tête de l’Irak mais sûrement une pute à la solde des bons intérêts américains.Et puis chacun sait que dans les affaires de ventes d’armes ya jamais eu de commissions ....tout cela est clair ! la technologie américaine est plus fiable que la russe donc ...on achète US et pas de mauvaises pensées ou de procès d’intentions.


  • * Il s’est inquiété d’une possible corruption. Il a décidé de passer en revue le contrat dans sa totalité *

    c’est hilarant comme prétexte... il est évident que si l’Irak achète ses armes aux USA par exemple, il n’y aura pas de trace de corruption possible... seulement une pression, qui, selon les sommes en question, pourrait bien se transformer en saut de l’ange ou en explosion malheureuse d’une voiture piégée.

    A moins d’être un indécrottable crétin ou d’une mauvaise foi flagrante, il est clair que l’Irak est sous tutelle américaine... ceci en est une preuve flagrante.