Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’Iran affirme avoir abattu un drone de reconnaissance américain

L’Iran a abattu dimanche un drone américain RQ-170 "dans l’est du pays", frontalier de l’Afghanistan et du Pakistan, ont affirmé les médias iraniens citant des sources militaires non identifiées.

La chaîne de télévision en arabe Al Alam, citant l’état-major des forces armées iraniennes, a indiqué que l’appareil avait été abattu "il y a quelques heures" dans "l’est du pays", sans préciser le lieu exact de l’incident mais en affirmant que l’appareil était en bon état.

"Les unités de guerre électroniques et anti-aériennes ont réussi à abattre un drone américain de type RQ-170 qui avait violé légèrement les zones frontalières de l’Est du pays et ont pu s’en emparer alors qu’il a été peu endommagé", a confirmé de son côté l’agence Fars.

Le RQ-170 Sentinel est un drone de reconnaissance de haute altitude très récent dont l’existence, révélée en 2009 par des médias spécialisés, n’a été reconnue qu’en 2010 par l’US Air Force.

Selon certains sites spécialisés, des appareils de ce type seraient déployés en Afghanistan, notamment pour obtenir des renseignements sur l’Iran et le Pakistan.

Les dirigeants militaires iraniens ont affirmé à plusieurs reprises ces dernières années avoir abattu des drones américains au dessus du Golfe ou dans des régions frontalières.

En janvier, l’Iran avait affirmé avoir abattu deux drones américains dans le Golfe en dehors de l’espace aérien du pays, sans détails de lieu ni de date.

Le général Amir Ali Hajizadeh, commandant des forces aériennes des Gardiens de la révolution, a annoncé de son côté en juin avoir montré à des experts russes deux appareils abattus "dans les eaux internationales et les zones contrôlées par la République islamique", sans donner davantage de précisions.

Il a affirmé à cette occasion que l’Iran était parvenu à "copier" ces drones, dont il n’a pas indiqué le modèle.

Les Etats-Unis se sont inquiétés à plusieurs reprises de la construction de drones par l’Iran.

Les Gardiens de la Révolution, corps d’élite du régime islamique, sont notamment responsables de la défense de l’Iran dans la région du Golfe, ainsi que de l’emploi des nombreux missiles que la République islamique affirme posséder.

Ses principaux commandants se targuent régulièrement de ses capacités militaires, mettant en garde contre toute attaque d’Israël ou des Etats-Unis visant à stopper le programme nucléaire iranien controversé.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • hors sujet :

    Un nouveau shoananas

    l’intervention de BHL à 22 minutes 00 y’a deux jours
    http://desouche.blogspot.com/2011/1...

    Si quelqu’un sait faire des montages vidéo ce serait bien de rassembler toutes les interventions shoananas avec celle de Manuel Valls par exemple à 6:45

    http://www.dailymotion.com/video/xl...

     

    • Pas mal l’interview de Naulleau et Zemmour, on sent le vernis qui commence sérieusement à craquer, pour notre philosophe-milliardaire-superstar.

      Allez, je pronostique encore un ou deux ans de fanfaronnades et de vacheries de sa part, puis je le vois emprunter un long chemin vers la dépression et la honte, prenant conscience progressivement de l’imposture qu’il représente.

      Peut-être dans un futur proche, s’effacera-t-il du débat public ?


  • La photo d’illustration n’est pas la bonne. Le drone RQ-170 ressemble au B 2 Spirit. Suivant les éléments qui transpirent le drone n’a pas été abattu. Les iraniens en ont pris le contrôle électroniquement et on réussit à le faire atterrir quasiment sans dommage. Quand on sait que les services iraniens ont permis aux experts russes d’examiner les deux derniers drones abattus, on imagine rapidement l’intérêt que les Russes montreront si le drone s’avère presque intact. De plus les iraniens vont pouvoir le copier à souhait.
    Les Syriens ont récemment reçu les mêmes systèmes de guerre électronique. Pour honorer un contrat d’un montant de 300 millions de dollars passé en 2007 la Russie vient également de livrer à la Syrie un système mobile de défense côtière « Bastion », doté de 36 missiles anti-navires P-800 Iakhont, pouvant frapper un objectif situé entre 120 et 300 km de distance, à une vitesse de Mach 2,5. Deux sytèmes de ce type ont été commandés par Damas. Va falloir planquer notre porte avion !!!! Il est certain qu’avec la présence de missiles Iakhont, un embargo maritime contre la Syrie va être plus ludique que contre Tripoli !!!!