Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’Iran demande à la Turquie et au Qatar de l’aider à libérer les pèlerins enlevés en Syrie

Le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi à demandé à ses homologues turc et qatari de l’aider de faire libérer au plus vite les 48 pèlerins iraniens enlevés samedi en Syrie, annonce dimanche la chaîne publique iranienne.

Selon cette dernière, le chef de la diplomatie iranienne a demandé, lors d’un entretien téléphonique avec son homologue turc Ahmet Davutoglu, "l’intervention immédiate de la Turquie pour la libération des pèlerins iraniens pris en otage en Syrie".

M. Davutoglu a "promis d’examiner la question et de déployer des efforts, comme pour les cas précédents" pour faire libérer les pèlerins iraniens.

Le Premier ministre et ministre des affaires étrangères du Qatar, Cheikh Hamad ben Jassem ben Jaber Al Thani, a également été sollicité samedi soir par M. Salehi afin de faire libérer les otages iraniens.

Samedi, un bus transportant 48 pèlerins a été arrêté sur un point de contrôle de l’Armée syrienne libre, dans la banlieue de la capitale syrienne.

Ce n’est pas le premier cas d’enlèvement de pèlerins iraniens en Syrie, si bien que Téhéran a interdit le voyage de ses citoyens vers la Syrie par voie terrestre.

La Syrie abrite plusieurs sanctuaires chiites, dont le mausolée de Dame Zaynab. Selon différentes informations, entre 500.000 et 2.500.000 pèlerins iraniens visitent annuellement le pays.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • c’est stupide que des iraniens aillent en pélérinage en syrie (pays en guerre civil) pour le mausolé de la fille de Ali.
    par contre il y a en syrie le mausolé de Salahedine, qui lui etait un heros de l’islam, et en plus kurde (apparenté iranien) ; mais cela n’interesse pas la secte chiite qui dirige l’iran.

     

  • Aussitôt l’enlevement des pelerins averé, les autorités iraniennes solicite l’aide de la Turquie et du Qatar pour leurs liberations. Logique me diriez-vous de s’adressé aux parrains de ces sauvages de wahabite.


  • Comme quoi, eux, ils savent a qui demander...


  • Du délir (dans le sens où c’est incroyable), en fait l’article télévisé de la CNN sur le prétendu enlèvement de deux journalistes cacherai ce genre d’action.
    Ils poussent l’opinion publique à s’apitoyer sur le sort de 2 pauvres journalistes occidentaux alors que des iraniens se font enlever par 40aine ?
    Concernant ces 2 pov’ journalistes, celui qui parle raconte une histoire à dormir debout avec sa balle dans... dans la.. heu.... dans la cuisse. Il a eu une balle dans la cuisse. Il a mis du temps à sortir l’endroit où il reçu une balle. Difficile parfois dans le mensonge de bien savoir qui a reçu la balle dans la cuisse et dans le bras.
    Ha non c’est mon copain qui a eu la balle dans le bras, moi c’est la cuisse. Oui c’est ça, moi la cuisse, et heu... lui le bras.

    A défaut de ne pouvoir jouer une comédie en studio comme pour la Lybie, on a le droit à ces petites histoires qui, accumulées donneront un ensemble presque cohérent pour l’opinion publique sur le cas de l’asl qui sont franchement des gentils gars et que al qaida sont super par cool quoi, mais bon ’sont des arabes, une pierre deux coups pour israel.


  • Un groupe d’iraniens dont des membres des gardiens de la revolution en syrie pendant une periode de guerre qui dure depuis plus qu’un an...pelerinage dites vous ? la blague ...

     

    • La blague effectivemment, sur 40 pélerins ils retrouvent une carte de "bassidjis", c’est à dire milicien civile qui se mobilise pour faire régner l’ordre en cas de besoin,et qui donne de son temps pour des oeuvres d’intéret général (aide scolaire, médecine, aide aux pauvres etc..).

      Il y’a entre 5 et 7 millions de bassidjis en Iran, quasimment tout le monde en a un dans sa famille proche, et d’ailleurs ils sont plus ou moins impliqués..

      Donc effectivemment c’est une blague, qui vas très mal finir.

      Les iraniens ne ressembleront pas aux miliciens de l’ASL, du jund’allah, d’al qaeda etc... Chacun son truc l’ami, et d’ailleurs il y a plusieurs manière d’apréhender l’identité iranienne, les gardiens de la révolution sont les plus "arabocompatibles", et si ils seraient aménés à quitter le pouvoir, je sens que toute ces anciens paradigmes vont partir en fumée (la matrice composée des religions abrahamiques ;). SISI je t’assure c’est pas une blague


  • avec l’attentat au siege de la radio television a damas aujourd’hui ca fait beaucoup pour une ville ou , selon thierry meyssan (et pas que lui d’ailleurs ) les combats avaient cessé


  • Bah justement, réfléchis juste deux secondes.. Cela doit surement être un acte impérial l’attentat sur la télévision d’état, comme pour les défunts ministres , comme pour le convoi de Khadafi avant qu’il se fasse chopper etc .. pour faire croire que c’est le bronx simplement, même à Damas.

    Thierry Meyssan a bien dit dans ses vidéos qu’il subsistait quelques accrochages ultra sporadiques ne concernants qu’un seul quartier de Damas, dont j’ai oublié le nom.

    Israël réussi bien à descendre des ingénieurs iraniens par demies douzaines, alors une destruction de locaux étatiques par l’Otan ou des services d’un pays en particulier ça ne me paraît pas loufoque.

     

    • Tu sais que l’on peut tout de même se demander légitimement de quel côté est vraiment le gouvernement Iranien.. ?


    • dans un pays en etat de guerre depuis plusieurs mois, le fait qu’a damas meme , un site aussi sensible ,(les moyens de communications radiophonique et audiovisuels de la capitale puissent etre pris pour cible montre simplement que l’adversaire a encore les capacités de nuire et qu’il peut ,peut etre retourner la situation a tout moment .ne les sous estimez pas ,ils ont un appui considerable ,il leur manque l’essentiel ,le soutien du peuple syrien mais pour les reste ils ont ce qu’il faut . les bandes armées n’ont s’en plus a vouloir creer un climat d’insecurité et de chaos c’est fait . a present il s’agit d’une guerre et l’attentat au siege de la radio television de damas doit etre compris comme est une victoire militaire de l’enemi .apres la bataille de damas il peut encore frapper cette ville. tout en combattant avec plus ou moins de succes sur d’autres fronts. voila ce que je voulais dire