Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Islam autrement montré

Les professeurs Gérard Simon et Ahmed Djebbar, historiens des sciences, nous parlent dans l’émission "Islam" du 18/05/2008 du plus grand Physicien de l’époque médiévale, Ibn Al Haytham dit "Alhazen" (Bassorah 965 - Le Caire 1039) qui a eu une influence considérable sur tous les travaux de physique qui ont eu lieu à la renaissance européenne, initiateur de la démarche expérimentale reprise par Roger Bacon et René Descartes, et fondateur d’une nouvelle branche de la physique, l’optique.

Découvrir l’eschatologie musulmane avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

104 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #318087
    le 31/01/2013 par you
    L’Islam autrement montré

    Pas étonnant que cette émission qui risquerait de donner une meilleure image de l’islam à la France moyenne, est diffusée le dimanche à l’heure où les coqs dorment encore. La plupart des gens font la grasse matinée le dimanche, peu se réveillent à 8h00 pour être devant leur poste à 8h45 et suivre l’émission.

    bizarrement, l’émission qui concerne 7 millions de personnes en France et qui pourrait intéresser du monde passe très tôt et dure 30 min, tandis que celle qui concerne 1% des français dure 45min en arrivant ensuite.

     

    • #318260
      le 31/01/2013 par Précaution
      L’Islam autrement montré

      Oui...
      Pourtant, je déconseille fortement à toute personne qui aimerait en savoir plus sur l’islam de se référer aux propos habituellement tenus dans cette émission (même si cet épisode est intéressant). L’islam qui y est décrit est un islam version France télévision. Les intervenants sont soigneusement sélectionnés, à un point que je ne m’étonnerais pas si un jour, Jamel Debbouze était invité pour parler religion.
      Il y a, à mon avis, deux formes d’islamo-sionisme :
      - L’islam boucher, défendu par BHL, avec le terrorisme que l’on connait.
      - L’islam laïc, version Ludovic-mohamed qui ouvre une mosquée pour les gays.
      Cette émission défend plutôt la seconde option. Pourtant, ni l’une ni l’autre ne correspondent à l’islam authentique.
      Cordialement.


    • #318363
      le 31/01/2013 par Victor H.
      L’Islam autrement montré

      Tu sais, Alhazen est étudié au lycée dans toutes les classes de première au programme de physique-chimie ... Il est utilisé comme figure d’opposition à une France Catholique obscurantiste du moyen-âge ... Encore de l’anti-France quoi ... Mais ça n’enlève rien au travail de ce monsieur, et au passé glorieux de l’Islam. C’est bien qu’E&R en parle quand même, il faut arrêter de considérer l’Islam comme autre chose qu’une religion universelle. Le problème c’est que pour la plupart des gens : Musulman = Bronzé avec un accent arabe. Après ce serait bien de préciser aussi que les femmes musulmanes ne sont pas les seules à porter le voile ... Les femmes catholique de la tradition aussi (le vrai catholicisme pour moi)... Certes il y en a 1000 fois moins mais ça c’est parce que les gens ne connaissent pas, ont oublié cet héritage de leur histoire (je considère que l’Islam en fait aussi partie, même s’il est plus récent).


    • #319278
      le 01/02/2013 par you
      L’Islam autrement montré

      @Victor H,

      Les pratiquantes juives également portent le voile. C’est une sorte de filet qui recouvre toute leur chevelure. C’est souvent également sous la forme toute simple d’une perruque. On a l’impression de voir une femme pas religieuse mais en fait ce ne sont pas ses vrais cheveux.


  • #318099
    le 31/01/2013 par ogre de berberie
    L’Islam autrement montré

    C’est mon fils qui va être fier ; il s’appel Haïtam. Merci de rappeler que l’Islam a favoriser les sciences et les découvertes contrairement à ces voleurs de chameau que sont les Séoud mis au pouvoir par d’autres pourri que sont les anglo-saxons.

     

    • #318202
      le 31/01/2013 par Ozi
      L’Islam autrement montré

      Attend je te la fait autrement, et tu me diras ce que tu en penses :

      C’est mon fils qui va être fier ; il s’appel Haïtam. Merci de rappeler que l’Islam a favorisé les sciences et les découvertes, contrairement à ces voleurs de chameau que sont ces arabes, mis au pouvoir par d’autres pourris qui sont les hommes de pouvoir Anglo-saxons.

      Ça te plaît moins, n’est-ce pas ? Alors, la prochaîne fois, évite l’amalgame SVP.


    • #318235
      le 31/01/2013 par schpountz
      L’Islam autrement montré

      @Ogre de berberie

      - Tu pourrais lui montrer cette belle vidéo avec Ben Kingsley " les milles et unes inventions" avec les plus grandes inventions de "l’obscur" Moyen-Age" (Y compris El Haytam).....

      vidéo éblouissante, à voir ABSOLUMENT (de 7 à 77 ans ).....

      http://www.youtube.com/watch?featur...


    • #318443
      le 31/01/2013 par salah
      L’Islam autrement montré

      @ozi, votre "correction" comporte aussi quelques fOtes d’orthougraffe,peut être aussi une faute de frapppe..et même quelques unes grammaire de !


  • #318130
    le 31/01/2013 par Kurt Tucholsky
    L’Islam autrement montré

    Ce n’est certainement pas au « MAREK Haltères GYM CLUB », que l’on pourrait deviser là-dessus.
    (“La Vie d’un vaurien”...)


  • #318140
    le 31/01/2013 par panda
    L’Islam autrement montré

    Léonard De Vinci avait en sa possession le traité d’optique de Alhazen.


  • #318176
    le 31/01/2013 par Olaf
    L’Islam autrement montré

    A quand une vidéo sur Al Ghazali (né 18 ans après la mort d’Alhacen) ? Sa contribution à la science en Islam est essentielle, bien plus que celle d’Alhacen, et de tous les autres philosophes, mathématiciens, astronomes musulmans.

     

    • #318507
      le 31/01/2013 par schpountz
      L’Islam autrement montré

      @ OLAF
      voilà tu trouveras la fameuse invention n°3 D’Al Ghazali : la pompe à eau entièrement automatique
      dont une pièce originale se trouve encore à Damas...
      Source : PLANET TV : "Inventions Venues D’orient 500 ans d’histoire tombé dans l’oubli ". 2/6

      à 4min ’00 http://www.youtube.com/watch?NR=1&a...


    • #318662
      le 01/02/2013 par Olaf
      L’Islam autrement montré

      Mon commentaire se voulait ironique, cher schpountz ...

      Al Ghazali est surtout celui qui a donné un coup d’arrêt aux travaux scientifiques des musulmans, en affirmant la prééminence d’Allah sur le monde et en condamnant à ce titre le recours au raisonnement scientifique et la compréhension des lois de la nature.


    • #319207
      le 01/02/2013 par sam
      L’Islam autrement montré

      Al Ghazali a voulu avertir les siens sur le danger de croire que la raison est plus grande que la foi et de rejeter tout ce qui ne peut s’expliquer. Pour lui, il y a un savoir lié aux sens, un autre lié à la raison et pour terminer il y a un dernier stade qui est l’inspiration divine (pour les hommes) et la Révélation (aux Prophètes).
      Il déclara « les raisons se sont essoufflées sans même atteindre les rives de Sa lumière et contraintes et subjuguées, sont revenues sur leurs pas. »
      Il y a un film sur sa vie "L’alchimie du bonheur" et beaucoup de ses ouvrages sont disponibles en français.


  • #318187
    le 31/01/2013 par aguellid
    L’Islam autrement montré

    désolé, mais je ne vois le rôle de l’islam là-dedans.

    il s’agit simplement d’un scientifique arabe du moyen-âge.

    pourquoi ne pas créditer l’église catholique pour les découvertes de Marie Curie aussi ?

    et dire .. " le catholicisme autrement montré" en nous montrant un reportage sur Marie Curie et ses découvertes.

    un peu de sérieux.

    attribuer à l’islam les découvertes des savants arabes c’est vraiment rien d’autre que mélanger l’islam et l’arabe... c’est une vision extérieure qui tend à tout amalgamer.

     

    • #318419
      le 31/01/2013 par anonyme
      L’Islam autrement montré

      C’est juste pour montrer qu’à une époque religion et science pouvait faire bon ménage, y compris pour l’islam. Apparemment ça c’est gâté par la suite.


    • #318460
      le 31/01/2013 par Barde-Din
      L’Islam autrement montré

      Sauf pour qui a lu la Sourate An-Nur qui évoque le déplacement de la lumière,
      et pour cela vous avez raison nul besoin d’être musulman il suffit d’être curieux.
      Si l’on adopte un instant le point de vue du musulman,
      le prophète est considéré comme un humain doté d’une grande sensibilité
      et d’une intelligence hors-norme, la révélation qu’il transmet le dépasse par essence.
      On peut comparer cela dans une moindre mesure à l’intuition qui préside à la découverte d’une loi ou d’un principe scientifique : au départ c’est l’imaginaire et l’intuition qui guident le chercheur, puis un raisonnement rigoureux et logique permet la vérification et l’énonciation du principe au plus grand nombre.
      En gros ce que je veux vous dire c’est que les écritures saintes contiennent des métaphores promptes a inspirer les esprits éclairés ce qui est manifestement le cas ici.


    • #318494
      le 31/01/2013 par evidence
      L’Islam autrement montré

      Détrompez-vous. Les savants musulmans n’étaient pas simplement des scientifiques, ils étaient plutôt des polymathes (à l’image des savants grecs) : quasiment tous étaient théologiens de l’islam et philosophes, vous pouvez le vérifier. Ils justifiaient toujours leur mode de pensée par le coran, et interprétaient le monde à travers les enseignements coraniques.
      Cela s’incarne parfaitement par la citation d’Alhazen au bout de l’extrait, disant que pour lui la quête de la science correspondait à la quête de Dieu.


    • #318531
      le 31/01/2013 par Précaution
      L’Islam autrement montré

      @ Anonyme et aguellid

      C’est même plus que cela...
      Si je vous demandais de me citer le nom d’un seul grand savant arabe de la période préislamique, vous seriez bien en peine de m’en trouver un, n’est-ce pas ?
      C’est tout simplement parce que c’est l’islam qui a poussé les arabes vers l’acquisition du savoir. La recherche du savoir est une obligation religieuse et, comme le mentionne le présentateur en début de vidéo, l’encre du savant a plus de valeur que le sang du martyr. La quête du savoir était un objectif noble à cette époque, aujourd’hui, cette quête a été remplacée par celle de l’argent.
      Or l’islam a toujours prôné l’enrichissement intellectuel et spirituel, ainsi que le détachement des biens matériels. A voir le nombre d’illettrés dans les pays arabes et musulmans, on comprend facilement à quel point l’islam y est aujourd’hui délaissé.
      Reste que non seulement, comme le disait anonyme, l’islam et la science ont pu cohabiter, mais en plus, on ne peut négliger le rôle de l’islam dans l’essor scientifique qu’a connu le monde musulman de l’époque.


    • #318533
      le 31/01/2013 par schpountz
      L’Islam autrement montré

      @ Aguelid
      "désolé, mais je ne vois le rôle de l’islam là-dedans."

      - Pour prier les et faire leurs ablutions, l’eau était vitale. d’où l’invention des premières machine et pompes d’eau automatiques...
      - toujours pour prier et connaître la direction de la Mecque ainsi que pour connaître le calendrier lunaire de façon précise, les savants scrutaient le ciel et ont inventé l’Astrolabe...
      http://www.youtube.com/watch?NR=1&a...
      Surprenant !
      source : Planet TV


    • #318563
      le 31/01/2013 par harki
      L’Islam autrement montré

      @aguellid : lis le bouquin "la bibe le coran et la science" de maurice bucaille, tu comprendras pkoi les decouvertes scientifiques des muslims du moyen age découlaient grace au coran


    • #318648
      le 01/02/2013 par Un Canadien
      L’Islam autrement montré

      Même pas besoin de Marie Curie, tous les historiens sérieux savent que les moins scribes ont fait tout ce qu’ils ont pu pour sauvegarder le corpus intellectuel grec et romain, et que l’Église a toujours encouragé la révolution scientifique, et que tout ce qui prétend le contraire n’est que littérature maçonnique.


    • #318691
      le 01/02/2013 par aguellid
      L’Islam autrement montré

      @Précaution, avant l’islam, la Perse était une grande civilisation, et elle régnait sur l’Irak actuel .. or ces savants "arabes" étaiet de l’Irak surtout, pas de l’Arabie .. donc c’est juste la civilisation persane qui a continué, même après la conversion des populations à l’islam.

      dans le désert d’Arabie par contre, il n’y a jamais eu aucun savant, ni avant ni après l’islam.

      ces savants "arabes" du moyen-âge étaient juste des persans arabisés, qui continuaient à perpétuer les sciences de la civilisation persane, mais en langue arabe, devenue langue officielle, c’est tout.


    • #318907
      le 01/02/2013 par Mansur
      L’Islam autrement montré

      @ aguellid, mais bien sûr, et tous les savants de Bagdad et d’al Andalus c’était des perses aussi ?


    • #319317
      le 01/02/2013 par Grindsel Tirédunevi
      L’Islam autrement montré

      Les Perses ont beaucoup influencés les Arabes qu’ils fascinaient, c’est un peu comme les Grecs avec les Romains : le conquis influence le conquérant au point de le transformer.


    • #319797
      le 02/02/2013 par ouhm
      L’Islam autrement montré

      Ce qui est intéressant c’est ces réalités scientifiques sur cette époque que le francmac qualifie "d’obscurantiste"
      Souvent c’est sur le catholicisme, et les escrocs comme jean cul mélenchon savent bien parler de ces faits historiques pour taper sur les catholiques tout en récupérant le musulman égaré et flatté...

      Je commence bientôt un livre "pour en finir avec le moyen age"
      http://www.amazon.fr/Pour-finir-ave...

      je sais pas ce que ça donnera, ce sera toujours mieux que nos manuels scolaires ;.


    • #320531
      le 02/02/2013 par lauburu
      L’Islam autrement montré

      Très juste.


  • #318212
    le 31/01/2013 par Mansur
    L’Islam autrement montré

    La période allant du Haut Moyen Âge à la fin du Moyen Âge classique vit le monde musulman atteindre son apogée sur tous les plans : scientifique, culturel, militaire, architectural, etc. Comme Gustave Le Bon l’a dit, peu de civilisations ont atteint un tel niveau, mais il est également vrai que peu de civilisations sont tombées aussi bas. Et je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi le monde musulman actuel est toujours aussi bas (inculture, superficialité, matérialisme, brutalité, pollution, sous-développement, perversions...). Pour tout dire ça me déprime, et j’ai terriblement honte.

     

    • #318450
      le 31/01/2013 par Jay
      L’Islam autrement montré

      Réponse :
      Au temps de Bagdad et de son age d’or Abbasside, il y avait deux écoles philosophique qui luttaient :
      - L’école de pensée Moutazilite
      - L’école de pensée Asharite
      La premiére était rationnaliste ayant intégrée les pricipes de la philosophie grecque, pour eux la raison de s’oppose pas à la révélation, il est bon d’utiliser sa raison pour comprendre le monde etc....
      La seconde est radicalement opposée, elle prône la toute puissance absolue de Dieu et rejette le rationnalisme. L’idée d’un ordre de la Nature, d’une Nature évoluant en autonomie par rapport à Dieu ainsi que l’idée que l’homme puisse raisonner par lui même, sans prendre ses commandements, sont inconcevable pour cette école.
      Pour elle ce monde est soumis à Dieu qui le fait exister à tout instant et qui le créé constamment. Il n’y a pas de place à la logique, pas de possibilité d’explication, la pomme ne tombe pas a cause de la gravitation mais parce que Dieu le veut ainsi, à chaque instant de sa chute. Il faut donc obéir aveuglement à Dieu en observant à la lettre, à la virgule ses commandements transmis par la révélation.
      C’est cette seconde école qui a gagné la bataille et c’est elle qui a façonnée l’islam d’aujourd’hui.
      Depuis le X, XI siélce la logique et la raison ont été violemment combattu de peur que ces facultés (divines) propre à l’homme nuisent à sa foie musulmane.
      C’est l’explication de la chute de cette civilisation contrairement à l’Occident qui s’est libéré de l’obscurantisme chrétien.


    • #318455
      le 31/01/2013 par roro
      L’Islam autrement montré

      Pour tout dire ça me déprime, et j’ai terriblement honte.

      N’ayez pas honte, chaque civilisation à des hauts et des bas, moi également je me pose cette question et je suis pas musulman.

      Je crois avoir enfin trouver la réponse, un penseur français disais " les musulmans ne jure que par LEUR livre " et donc moins à celui des autres civilisations (depuis que vos guerres de conquête qui en ont détruit et accaparer nombre), de mon point de vue l’islam soufi est plus respectueux des us et coutume des nations.

      Un philosophe musulman au temps de la première croisade disais un truc du genre " croyant (fanatique) sans cerveau " l’islam souffre depuis le coup d’arrêt de Charles Martel qui l’a empêcher d’évoluer car l’islam évolue par conquête (voulu ou de force), bref à vouloir TOUS uniformiser ont TUE l’âme des peuples ainsi que leurs génie, nous Français nous inspirons des grandes culture, des grands hommes d’ou qu’il viennent, faisons notre leurs valeurs juger bonne et allons de l’avant grâce à eux, c’est à penser que tous ce qui n’est pas islamique est un danger pour les peuples de l’islam.

      Exemple : Ce qui plait beaucoup (ou plaisais) c’est notre diplomatie (genre de gaulle si vous voyez) sachez que les croisé (français cocorico) sont rentré en europe et ont crée le code de chevalerie dont le plus grand des chevaliers avais droit au premier chapitre SALADIN, nous reconnaissons donc la supériorité de Saladin en matière diplomatique et dont la Russie qui s’est fortement inspiré de nous est parmi les dernier pays européen à suivre ce code...

      En espérant ne pas avoir été blessant vis à vis de votre foi, considéré cela comme un avis Français, islamo-centré je crois que là est le problème (mais également une force !)

      voyez monsieur Camel Beckish qui cite Maurras un auteur non musulman, cela arrive-il souvent dans le monde musulman ? là est la question ?


    • #318457
      le 31/01/2013 par evidence
      L’Islam autrement montré

      C’est auhourd’hui l’obscurantisme de l’islamo-sionisme qui empeche tout essor civilisationnel musulman que l’empire abhorrerait


    • #318478
      le 31/01/2013 par roro
      L’Islam autrement montré

      J’en veux pour PREUVE le drame du Mali (je suis pour l’intervention) ou des manuscrits (soufi je crois) et même pré-islamique ont été bruler par les wahabite sponsorisé par le quatar et l’arabie saoudite !

      c’est un génocide culturel de l’afrique noir ! Et Pourquoi ? car c’est HARAM ! tous est dis . . .


    • #318594
      le 31/01/2013 par Précaution
      L’Islam autrement montré

      Cher Mansur,
      La réponse à votre question se trouve dans cette phrase de Omar ibn al Khattab (qui, pour ceux qui ne le savent pas, était un compagnon du prophète (psl) et le deuxième khalife de l’Islam) :
      "nous étions la nation la plus humiliée, puis Allah nous a honoré avec l’Islam et dès que nous cherchons cet honneur avec autre chose que l’Islam, Allah nous avilit".


    • #318598
      le 31/01/2013 par lasieste
      L’Islam autrement montré

      cherches pas loin,tant qu’on s’éloigne du coran et de la sunah on tombe plus bas, tout simplement


  • #318288
    le 31/01/2013 par l’adombré
    L’Islam autrement montré

    Un bon bouquin pour ceux qui veulent aller plus loin : "le soleil d’allah brille sur l’occident" de Sigrid Hunke.

     

  • #318314
    le 31/01/2013 par Pantagruel
    L’Islam autrement montré

    Si quelqu’un sait où je peux trouver et surtout télécharger toutes les émissions "Islam" de France 2, ou les plus intéressantes, si le niveau est inégal, je suis plus que preneur.


  • #318346
    le 31/01/2013 par ch
    L’Islam autrement montré

    Désolé je souscris pas.

    C’est comme dire qu’une voiture fabriquée dans un pays musulman est "une voiture musulmane"

    Ca n’a rien à voir avec l’islam.

    Et on peut trouver à l’inverse des penseurs musulmans persécutés en terre d’islam comme Averroes

     

    • #318554
      le 31/01/2013 par evidence
      L’Islam autrement montré

      Voici le lien indissociable avec l’islam : Alhazen était un important théologien de l’islam qui justifiait sa démarche scientifique par des thèses théologiques. Je te renvoie à sa citation en fin de l’extrait “il est ma conviction que, pour accéder à la splendeur et la proximité de Dieu, il n’y a pas de meilleur moyen que celui de la recherche de la vérité et de la connaissance”
      Ce fut le cas pour tous les savants musulmans, ils ne furent jamais persécutés pour leurs travaux scientifiques (comme le fut par exemple Galilée), étant eux-mêmes de grandes figures théologiques.

      La persécution d’Averroes n’était point pour des raisons d’obscurantisme anti-scientifique, mais pour des raisons politiques de conflit de courants théologiques. Je rappelle qu’Averroes était un juriste de l’islam très respecté, spécialiste de jurisprudence islamique du courant Maliki.


    • #318652
      le 01/02/2013 par Sami
      L’Islam autrement montré

      C’est marrant tous ces commentaires :quand un Arabe musulman fait quelque chose de mal c’est forcément de la faute de l’islam et de la culture musulmane(délinquence,terrorisme),etc),mais quand il fait quelque chose de bien ce n’est en rien redevable à l’islam et à la culture islamique.


    • #318690
      le 01/02/2013 par ch
      L’Islam autrement montré

      à evidence

      Vous ne citez qu’une opinion personnelle d’un savant, sur le lien entre Dieu et la connaissance ; encore une fois rien à voie avec la doctrine de l’islam en elle-même

      Quant à votre interprétation des persécutions d’Averroes, on peut toujours trouver une interprétation politique à tout vous savez

      Et pour aller plus loin, même à supposer que vous ayez raison (à supposer seulement) :

      En quoi le fait de s’intéresser à la science montrerait la valeur d’une spiritualité ?

      Notre époque n’a jamais été aussi scientifique.

      Si la science était une preuve de la valeur morale d’une civilisation, notre époque serait l’époque la plus vertueuse.

      Vous vous croyez empreint de spiritualité, mais vous jugez une spiritualité par sa capacité supposée à permettre le développement de la science.

      Donc la capacité à développer la science, vous sert d’étalon, de critère, pour juger la religion.

      En fait vous êtes dans une contradiction totale, et empreint de matérialisme et de scientisme moderne sans vous en rendre compte.


    • #320035
      le 02/02/2013 par evidence
      L’Islam autrement montré

      @ch
      Vos remarques révèlent que vous ne connaissez pas grand chose sur l’islam et le coran notamment. Vous appliquez simplement une grille de lecture moderniste et occidentale du rapport entre la science et la religion au lieu de vous interesser à l’originalité de la révélation coranique et la civilisation islamique qu’elle a engendré. Et ceci explique pourquoi mes propos vous semblent contradictoires.

      Il vous faut avant tout définir le concept de la "science" pour le monde musulman : il s’agit d’une invitation de Dieu dans le coran à étudier ses signes dans le monde qui nous entoure, dans un chemin menant vers la foi. Tout en annoncant qu’une place de choix sera accordée dans l’après-vie aux érudits qui se consacrent à l’étude de ces signes. Je cite le coran :
      "Dans la création des cieux et de la terre [...] il y a vraiment des signes pour ceux qui sont doués d’intelligence [...] et qui méditent sur la creation des cieux et de la terre" 3:190
      "Dieu placera sur des degrés élevés ceux d’entre vous qui croient et ceux qui auront reçu la science" 58:11
      "Ceux qui sont enracinés dans la science [...] voilà ceux auquels nous donnerons bientôt une recompense sans limites" 4:162
      On peut immédiatement constater que spiritualité, theologie et matérialisme scientifique sont intriqués dans le coran, c’est un constat non pas un jugement de valeur. Ce sont ces paroles révélées qui donnèrent naissance aux milliers de grands savants musulmans de l’époque, qui je rappelle ont établi tous les fondements des sciences modernes. Ils étaient tous théologiens dévoués et philosophes également et se réclamèrent tous être motivés par le message coranique dans leurs quêtes scientifiques, non seulement Alhazen et tu pourras le vérifier.


  • #318373
    le 31/01/2013 par Mimi
    L’Islam autrement montré

    Hautement intéressant et instructif. Ça change de l’Islam-fiction scénarisé par al quaida que de nombreux fans en Occident (musulmans inclus) chérissent tant.


  • #318395
    le 31/01/2013 par ogre de berberie
    L’Islam autrement montré

    Message à Ozi. Oui en effet je persiste et signe ; les Séoud sont des voleurs de chameaux analphabètes et ils ne représentent pas tous les arabes. Qu’est-ce qui t’a fait croire que je critiquais tous les arabes lorsque je pisse sur les séoud et plus prècisément le clan des sudaïris ?se sont des pourris et des esclaves du pouvoir Anglo-saxons. C’est clair ?


  • #318424
    le 31/01/2013 par Séverin
    L’Islam autrement montré

    Je vois que pour certain c’est un choc et pour d’autres c’est une decouverte... L’islam est un catalyseur d’évolution civilationel.....il n’y a pas de conflit entre la science et la religion en islam....les scientifiques sont les religieux et vice versa...

     

    • #318641
      le 01/02/2013 par Un Canadien
      L’Islam autrement montré

      C’est aussi le cas dans le christianisme, et surtout dans le catholicisme.

      Et certainement pas dans le judaïsme.

      En gros tout le contraire de ce que les émissions de télé historiques subventionnées par la communauté qui n’a jamais rien fait d’autre que parasiter et se faire chasser nous imposent.


  • #318440
    le 31/01/2013 par Omar
    L’Islam autrement montré

    Il faut savoir que ces découvertes sont des découvertes faites par des arabes musulmans. Ces arabes qui ont contribué à la recherche comme par l’exemple l’optique se sont basés sur des textes coraniques et des traditions prophétiques. Quand Ibn Al Haytam nous parle de l’optique l’un de ces points de départ est le coran. La même chose pour l’alchimie, les musulmans ont justement pu arriver à de tels résultats parce que ils ont su combiner religion et science, religion et philosophie, religion et astronomie etc...

     

    • #318693
      le 01/02/2013 par Amine
      L’Islam autrement montré

      Je me permets de nuancer vos propos.
      L’arabe était la langue de l’empire, et la langue savante.
      Les savants se devaient d’être arabophones mais peu étaient arabes. La plupart étaient perses.
      Je nommerai les plus célébres : Avicenne, Khawarizmi, Tusi, Al-kashi, Biruni, Rhazes, Nizam Al Mulk, Omar Khayyam, Al-Farabi, etc.

      Pour la petite histoire : le célèbre Sibawayh, le plus grand grammairien de la langue arabe n’était pas arabe mais perse.

      (Dans le cas particulier d’Ibn Al Haytham, il y a débat sur les origines)


  • #318454
    le 31/01/2013 par Béatrice H-Berthelage
    L’Islam autrement montré

    Beaucoup de savants et d’inventeurs étaient chrétiens.

     

    • #318545
      le 31/01/2013 par Karim
      L’Islam autrement montré

      Oui bien sûr !

      Blaise Pascal, René Descartes et Newton (pour ne citer qu’eux) étaient chrétiens.

      Essayons juste de ne pas avoir une haine rabbique envers l’Autre. A chacun ses moments de réussite, d’échec. Pas de haine, pas de violence. Du dialogue !


    • #318668
      le 01/02/2013 par GeronimoLaden
      L’Islam autrement montré

      On est d’accord mais celà on les connait dès l’ecole primaire


  • #318480
    le 31/01/2013 par cherif
    L’Islam autrement montré

    http://www.youtube.com/watch?v=ry2Q...

    Un reportage intitulé :

    Ces machines venu d’Orient.


  • #318483
    le 31/01/2013 par Béatrice H-Berthelage
    L’Islam autrement montré

    Bonjour. Il ne faut pas confondre arabe et musulman, il y a des arabes qui ont d’autres religions. Salut !


  • #318529
    le 31/01/2013 par Houari-Hugo
    L’Islam autrement montré

    Je peux vous dire une chose certaine : les penseurs dont se prévalent les salafi n’accordent aucun crédit à tous les savants musulmans que vous pouvez citer !
    Le salafisme dans son essence même est une barrière au progrès...pour eux ces savants sont de mauvais musulmans.

     

    • #318615
      le 31/01/2013 par anonyme
      L’Islam autrement montré

      Je ne suis pas d’accord, les salafis ne sont pas tous des incultes et des racailles, il y en a qui sont ingénieurs ou chef d’entreprise.


    • #320054
      le 02/02/2013 par Houari-Hugo
      L’Islam autrement montré

      A mon interlocuteur anonyme.

      Je n’ai jamais dit que tous les gens se revendiquant du salafisme étaient des traine-savates, ils sont comme tout le monde si je puis dire...y en a qui travaillent pour gagner leur vie et il y en a qui ne foutent rien.

      Il me semblait évident qu’on parlait ici des théologiens auxquels se réfèrent les salafis, ils ont tous une vision sclérosée de l’Islam, alors que les Pieux Prédécesseurs (dont ils se revendiquent, pensent-ils) ont eux eu réellement un impact sur le progrès (dont ici nous avons un exemple à travers Alhazen).
      J’ai lu pas mal d’écrits de théologiens salafis, je peux dire sans peur d’être contesté qu’ils se sont éloignés de Ibn Hanbal et que toute leur chaine initiatique depuis Ibn Taymiyya est une hérésie !!

      Tu veux être un bon musulman, je peux t’indiquer des théologiens autrement plus fins dans leur lecture du Coran et de la Sunna...tu ne les trouveras pas dans la bibliothèque de ta mosquée ça c’est sur, les saoudiens ne diffusant que les hérétiques. Mais facilement trouvable sur le net, si le cœur t’en dis !?


  • #318550
    le 31/01/2013 par kiesling
    L’Islam autrement montré

    Je me suis longtemps intéressé aux raisons du déclin de la civilisation islamique, et après avoir lu les travaux de plusieurs chercheurs, théologiens et historiens, j’ai l’intime conviction que les premiers responsables du malheur des musulmans sont les oulémas, qui pour une grande partie d’entre eux, ont dévoyé la religion et l’ont interprété à leur sauce, commettant la même erreur que les peuples qui les ont précédé.


  • #318552
    le 31/01/2013 par Arsonist
    L’Islam autrement montré

    Est-ce que ces découvertes sont directement imputées à l’Islam ?
    Il me semble pourtant que religion et Science font deux. La Science explore la nature, le monde, et par conséquent, elle abat des dogmes religieux qui expliquent à leur manière l’ordre qui régit le monde. En religion la science a ses limites... Mais quand on outrepasse ces limites, on est accusé de Prométhéisme, dans le sens de Satanisme, par les croyants.

    Et concernant ce fameux savant, dans sa présentation on apprend qu’il n’est pas réticent à utiliser le mensonge pour tromper... Donc on a des gens de la Oumma qui font les louanges d’un savant car cela glorifie l’Islam selon une question de territoire occupé.
    La fierté des musulmans n’a pas de limites.

     

    • #318601
      le 31/01/2013 par Titus
      L’Islam autrement montré

      La science moderne est la fille de la religion. Avec la religion vient l’idée de Création et de Loi de la Nature. Tous les pères de la science moderne étaient chrétiens et cherchaient les lois créées par Dieu : Newton, Descartes, Copernic, Galilée, etc. C’est la raison pour laquelle les Chinois, en dépit d’une avance technique au Moyen-Âge, n’ont pas inventé la science moderne : Il leur manquait l’idée de Dieu.


    • #318623
      le 31/01/2013 par evidence
      L’Islam autrement montré

      Le moteur derrière ces découvertes est assurément l’islam puisque ces savants l’admettent eux-mêmes, je cite Alhazen : “il est ma conviction que, pour accéder à la splendeur et la proximité de Dieu, il n’y a pas de meilleur moyen que celui de la recherche de la vérité et de la connaissance”.
      Je t’invite par ailleurs à te renseigner sur les travaux théologico-philosophiques de tous ces grands savants car ils étaient tous profondément dévoués à l’islam, leur source de motivation dans la quête de Dieu par la science. Tu pourras parallèlement constater leurs innombrables découvertes scientifiques, sans limites car très en avance sur leurs temps... A bon entendeur


    • #318628
      le 31/01/2013 par anonyme
      L’Islam autrement montré

      L’islam encourage à la science.

      Plusieurs verset du Coran confirme des découvertes de notre époque, comme le Big Bang, l’expansion de l’univers, la formation du foetus, le rôle des Montagnes, etc... lire le livre "Ceci est la vérité - les hommes de sciences face au Coran - edition IQRA" ou encore les travaux de Maurice Bucaille.

      Aussi notre prophète Mohamed SAWS a dit :

      « Il y a deux personne qui ne seront jamais rassasiés, celui qui est à la recherche de la science et celui qui est à la recherche de l’ici-bas. »

      « La recherche de la science est une obligation pour chaque Musulman, et certainement celui qui cherche la science, tout chose demande pardon pour lui jusqu’au poisson dans la mer. »


    • #318645
      le 01/02/2013 par Simon Crockfeld
      L’Islam autrement montré

      Il n’y a que dans l’occident moderne (ce ne fut pas le cas au Moyen-Age) que la "science" - je dirait plutôt pseudo-science - s’est développée contre la religion. Partout ailleurs, il y avait globalement harmonie hiérarchique entre les divers ordres de connaissance, la science (se rapportant au "physique) subordonnée à la métaphysique.

      D’ailleurs Descartes a été un grand artisan de la modernité satanique dans laquelle nous vivons avec son dualisme, et sa manière de concevoir l’intelligence qui préparait déjà le terrain aux rationalistes enragés, aux positivistes ineptes, aux scientistes anti-religieux, aux empiristes et à l’expérimentalisme absurde, et toute la clique de philosopheux dégénérés.


    • #318646
      le 01/02/2013 par Un Canadien
      L’Islam autrement montré

      Est-ce que ces découvertes sont directement imputées à l’Islam ?




      Question mal posée, parce que ce n’est pas à elle qu’on tente de répondre.

      On cherche surtout à répondre au camp d’en face qui tente de nous faire croire que l’Islam a maintenu les Arabes dans l’arriérisme, et que l’Église a empêché tout développement scientifique par son obscurantisme, ce qui est juste totalement faux. On cherche à démontrer la compatibilité de la science et de la religion, pas que le génie scientifique est consubstantiel à la pratique religieuse.



      La Science explore la nature, le monde, et par conséquent, elle abat des dogmes religieux qui expliquent à leur manière l’ordre qui régit le monde.




      Malheureusement tu as faux : la science explique le comment, la religion propose une vision transcendante du pourquoi.



      Mais quand on outrepasse ces limites, on est accusé de Prométhéisme, dans le sens de Satanisme, par les croyants.




      Encore une fois ce n’est pas la question, les apprenti sorciers modernes (par ailleurs tout à fait religieux si tu creuses bien) ne sont pas honnis parce qu’ils cherchent à dépasser les limites de la science, mais parce qu’ils en usent (parce que la science est un moyen, pas une fin en soi) à des fins maléfiques. Et je reprendrais Rabelais à cet égard : "Science sans conscience n’est que ruine de l’âme".

      En espérant avoir apporté quelques éléments.


    • #318695
      le 01/02/2013 par anonyme
      L’Islam autrement montré

      Une des mystifications flagrantes de notre époque (surtout depuis la mécanisation du Monde) c’est l’emploi des mots. Souvent utilisés à tort et travers et détournés de leur sens originel. C’est pour cela que connaissance est présenté comme étant synonyme de savoir ou son équivalent par exemple.

      La connaissance véritable n’a jamais accordé une importance primordiale à la science subordonnée aux secrets de la matière au détriment de la connaissance spirituelle. Sinon le sceau des prophètes Mohamed (spsl) et d’innombrables prophètes avant lui auraient, de par la volonté du suprême, initié et dévoilé les principaux secrets à la base du « progrès matériel » fulgurant de l’homme occidental. Mais telle ne fut pas sa mission ni de ces prédécesseurs.
      Le peu d’intérêt suscité par les grandes religions monothéistes à la science telle qu’on la comprend aujourd’hui est perçue par une minorité, « les mystiques* » ou « les connaissants », comme étant une Miséricorde de Dieu. Mais l’illusion du « bien-être technologique » et de l’aisance matérielle occulte cette Bienveillance divine qualifiée par l’Occident Laïc et ses adeptes, qui représentent la majorité dans ce Monde Moderne, de « Malédiction » et d’immobilisme entravant « le progrès ».

      Sinon pourquoi l’état des « connaissances pratiques » a demeuré longtemps statique, tout le long des grandes périodes historique, jusqu’à ce qu’il s’emballe à la fin du 18ème siècle et démarre, avec l’industrialisation, une dynamique de progrès époustouflante qui continue crescendo à nos jours ?
      Pourquoi cette soudaine « percée technologique » en à peine plus de 2 siècles eu regard à plusieurs millénaires de « sieste scientifique » ?
      Pourquoi ce saut technologique survint essentiellement en Europe (puis dans le nouveau Monde colonisé par des émigrants européens) ?

      Une fois consommé le rejet de la tradition comme fondement de la pensée, amorcé au début de ce qu’on appel à tort « les siècles de lumière », l’homme occidental n’a cessé de bondir de découverte en découverte qui lui conféra l’Hégémonie totale et sans partage sur le reste du monde, où, à l’exemple du monde musulman, on est resté « bloquée » par la pensée sacrée ou religieuse.

      *Pour l’être il faut être imperméable à l’influence de la modernité et de ses illusions et n’en être affecté à aucun degré. Les soufis de type derviche tourneur en sont exclus.

      Le Meilleur DK

       

      • #320019
        le 02/02/2013 par Un Canadien
        L’Islam autrement montré

        amorcé au début de ce qu’on appel à tort « les siècles de lumière »




        Pourquoi à tort ? C’est parfaitement cohérent, au contraire.


    • #318832
      le 01/02/2013 par esperanza
      L’Islam autrement montré

      La découverte même des lois de l’univers peut être source d’émerveillement devant la grandeur de Dieu. La religion seule peut apporter le sens que la science est impuissante à créer. Lisez l’encyclique Fides et Ratio de Jean-Paul II et son encyclique Redemptor Hominis. Il insistait au contraire sur le caractère complémentaire de la Foi et de la Raison, qui se renforcent l’une l’autre. L’affaiblissement de la Foi fait tomber l’homme dans l’irrationnel et le nihilisme, on le voit tous les jours.

      " « L’homme d’aujourd’hui semble toujours menacé par ce qu’il fabrique, c’est-à-dire par le résultat du travail de ses mains, et plus encore du travail de son intelligence, des tendances de sa volonté. D’une manière trop rapide et souvent imprévisible, les fruits de cette activité multiforme de l’homme ne sont pas seulement et pas tant objet d’"aliénation", c’est-à-dire purement et simplement enlevés à celui qui les a produits ; mais, partiellement au moins, dans la ligne, même indirecte, de leurs effets, ces fruits se retournent contre l’homme lui-même ; ils sont dirigés ou peuvent être dirigés contre lui. C’est en cela que semble consister le chapitre principal du drame de l’existence humaine aujourd’hui, dans sa dimension la plus large et la plus universelle. L’homme, par conséquent, vit toujours davantage dans la peur. Il craint que ses productions, pas toutes naturellement ni dans leur majeure partie, mais quelques-unes et précisément celles qui contiennent une part spéciale de son génie et de sa créativité, puissent être retournées radicalement contre lui-même "

      ...]
      la raison et la foi se sont toutes deux appauvries et se sont affaiblies l’une en face de l’autre. La raison, privée de l’apport de la Révélation, a pris des sentiers latéraux qui risquent de lui faire perdre de vue son but final. La foi, privée de la raison, a mis l’accent sur le sentiment et l’expérience, en courant le risque de ne plus être une proposition universelle. Il est illusoire de penser que la foi, face à une raison faible, puisse avoir une force plus grande ; au contraire, elle tombe dans le grand danger d’être réduite à un mythe ou à une superstition. De la même manière, une raison qui n’a plus une foi adulte en face d’elle n’est pas incitée à s’intéresser à la nouveauté et à la radicalité de l’être."


    • #319313
      le 01/02/2013 par ismail
      L’Islam autrement montré

      Le coran n est pas un livre de science mais aucune science n’ a jamais contredit le coran


    • #319580
      le 01/02/2013 par dll
      L’Islam autrement montré

      Il est possible, en islam, d’être à la fois scientifique et religieux : c’est-à-dire de considérer vrais les phénomènes scientifiques découverts, et d’en avoir une perception basée sur les croyances de sa religion. C’est bien ce que préconisait le savant musulman Al-Ghazâlî (mort en 505 / 1111) face aux données de la philosophie de son époque : ne pas tout rejeter, ne pas tout prendre tel quel, mais catégoriser et établir ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas. Or, il faut savoir que jusqu’au XVIè siècle, ce qu’on appelait alors "la philosophie" englobait également ce qui est devenu aujourd’hui "le domaine scientifique". Si donc les réponses concrètes élaborées au XIIè siècle par Al-Ghazâlî pour répondre aux questions de la "philosophie" d’alors ne sont plus forcément toutes adaptées aux questions scientifiques des XXè-XXIè siècles, sa méthode, elle, est toujours d’actualité.

      Al-Ghazâlî faisait la distinction, dans les données de la philosophie de son époque, entre, d’une part, des disciplines comme la métaphysique, et, d’autre part, des disciplines telles que les mathématiques, l’astronomie, la biologie, la médecine, etc. Les éléments métaphysiques de la philosophie ne doivent pas être adoptés comme croyances par le musulman, écrit al-Ghazâlî. (En effet, pouvons-nous préciser, dans le domaine des croyances et dans celui du culte, aucune donnée ni aucun fait ne peuvent être rajoutés à ce que disent le Coran et la Sunnah.) En revanche, dit-il, les éléments de l’astronomie, de la biologie, de la médecine, qui relèvent de l’observation, ne traitent pas directement de ce dont traitent les sources musulmanes, et le musulman ne doit pas les rejeter simplement parce que leur découvreur n’est pas musulman. Cependant, il doit intégrer la perception de ces découvertes astronomiques, biologiques, médicales, etc. au cadre fourni par sa foi : il considérera les forces présentes dans la nature et révélées par la biologie comme réelles mais assujetties à la volonté de Dieu, et non indépendantes. (Cf. Al-Munqidh min adh-dhalâl.)


    • #320005
      le 02/02/2013 par monadissime
      L’Islam autrement montré

      L’histoire des sciences ne doit pas être jugée selon la propagande historique.
      Descartes, Galilée, Newton, n’ont en vérité qu’une petite place dans l’affaire, leur don était surtout une certaine capacité médiatique plus celle de s’approprier les développements réalisés par autrui...

      Le moment de la révolution scientifique en Europe est le XVIIème siècle, pas la fin du XVIIIème siècle comme je l’ai lu. Cela fait partie des "arrangements" historiques pour essayer d’aligner la révolution scientifique avec la révolution politique de 1789... Mais les lumières ne l’étaient pas en science. Aucun n’y a laissé son nom, hormis d’Alembert qui prit rapidement ses distances. Au contraire, la révolution dissout les académies et les universités, guillotine Lavoisier, oblige Coulomb à s’enfuir.

      Ca fait un bon bout de temps que je me penche sur le sujet de l’histoire des science : je suis de formation scientifique. Mais j’avais trouvé certaines incohérences, en particulier avec la modernité, et j’avais donc entrepris une recherche en histoire des sciences afin d’éclaircir mes notions dès qu’internet apparut.

      Pour ce qui concerne la science en Europe, et en France en particulier, voici les grands axes de la genèse de la révolution scientifique.

      1) D’abord l’introduction des chiffres arabes/indiens par Gerbert d’Aurillac (le pape Sylvestre II), au Xème siècle.

      2) Ensuite, les représentations graphiques de Nicole Oresme (évêque de Lisieu), qui permirent d’étendre les méthodes de la géométrie au-delà de la forme spatiale, ceci pour toutes les quantités physiques mesurables (vitesse, temps, température), avec la démonstration du mouvement uniformément accéléré entre autres.

      3) l’invention de l’algorithme de la dérivée pour déterminer les tangentes de Pierre de Fermat (méthode des minimis/maximis).

      4) Le calcul différentiel de Leibniz, langage symbolique et algébrique permettant de systématiser l’algorithme de Pierre de Fermat.

      A partir de ce moment-là, n’importe quelle quantité physique est quantifiable avec une extrême précision.

      Tout le reste n’est plus qu’application de ces méthodes mathématiques à tous les domaines pour déterminer, de manière précisément quantifiée, les lois de la nature. L’étape qui suit est de mettre en place des "étalons" pour avoir des références.

      Il faut néanmoins ajouter que bien souvent les évolutions techniques ont précédé les évolutions théoriques, mais que l’absence de brevet rend la plupart de ces auteurs anonymes.


    • #321516
      le 04/02/2013 par Arsonist
      L’Islam autrement montré

      Quand je dis : « En religion la science a ses limites... »
      Je veux dire que la science est bonne pour les religions quand elle conforte ses dogmes. Mais dès que la Science démontre, selon la méthode du positivisme, l’indéniable, il y a un divorce demandé par la religion.

      Lorsque la Genèse dit que le monde date de quelques milliers d’années (6000 ans, arf), nous sommes face à un déni de réalité alors que les sciences, géologiques, astronomiques et biologiques, prouvent le contraire, car elles démontrent que la Terre à environ 4,6 milliards d’années d’existence (et qu’il lui en reste encore autant devant elle), il y a visiblement une désolidarité totale entre la religion et la Science.
      Ne pas confondre les pseudo-sciences, si chères aux religieux, avec la Science, d’essence positiviste (résumé e ces mots : les faits, rien que les faits).
      Dieu se serait-il amusé à créer des détails tels que les strates géologiques, comme un maquetiste trop perfectionniste qui auraient pris le soin de réaliser des détails invisibles à l’œil nu sans mener des recherches ? (J’ enfouis sous terre des caractéristiques qui ne seront pas visibles, ou même à l’inverse des preuves d’érosion très visibles qui datent de plusieurs centaines de milliers ou millions d’années).


  • #318649
    le 01/02/2013 par Mansur
    L’Islam autrement montré

    Je suis triste de voir autant d’ignorance et de haine dans les commentaires. S’il vous plaît, ce site s’appelle Égalité & Réconciliation, les provocations haineuses n’y ont pas leur place. Les critiques calmes et posées oui, le vomissement de haine non.
    De plus, je conseillerai à beaucoup de faire comme moi : lorsque je maîtrise mal un sujet, je la ferme. Si tout le monde suivait cette règle, le niveau global des commentaires serait bien plus haut (ça éviterait de lire des débilités comme "les Arabes n’ont apporté que l’esclavage à l’humanité" ou des raccourcis genre "Maure = Berbère").


  • #318664
    le 01/02/2013 par oXid57
    L’Islam autrement montré

    L’animateur Ghaleb BENCHEIKH que l’on voit dans la vidéo et qui présente l’émission...était à la soirée d’inauguration de FILS DE FRANCE. Il s’exprime ici : http://www.youtube.com/watch?v=ZPQq...


  • #318666
    le 01/02/2013 par anonyme
    L’Islam autrement montré

    Dommage que la video rende mal en plein écran même en qualité moyenne, c’est toujours un plaisir de voir des chercheurs et connaisseurs partager leurs connaissances sur de grands hommes.


  • #319023
    le 01/02/2013 par Mansur
    L’Islam autrement montré

    Avant de dire que tous les grands savants musulmans étaient persans, renseignez vous s’il vous plaît. Il y a énormément de grands savants (mathématiciens, médecins, astronomes, philosophes, historiens, géographes, etc.) arabes : Ibn Khaldoun, Abu Al-Qasim (Abulcasis), Ibn Roshd (Averroès), Ibn Nafis, Jabir Ibn Hayyan, Al Jahiz, Taqi al-Din, Al Kindi, Al Muradi, Al Jazari, Ibn Arabî, Hassan Al Rammah, Abou Kamil, Al Idrissi, Al Masoudi, Al Bakri, Hassan al-Wazzan (Léon l’Africain), entre autres.

     

    • #320623
      le 02/02/2013 par daoud
      L’Islam autrement montré

      Un peu de rigueur et moins d’élan ...
      J’ai pris la peine de vérifier celui dont j’étais certains que vous étiez dans l’erreur :)

      Jabir Ibn Hayyan alias Geber de Tus dans le Khorassan
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Geber
      _ ;)


    • #320775
      le 02/02/2013 par Mansur
      L’Islam autrement montré

      Certes mais voici ce qu’on lit dans ton lien wikipedia :
      « un alchimiste musulman d’origine perse ou arabe selon les sources »
      _ ;)


    • #321472
      le 03/02/2013 par sulayman
      L’Islam autrement montré

      Franchement,à mes yeux,ce n’est pas leur appartenance ethnique que je trouve intéressante,mais plutôt que leur appartenance religieuse les ai poussé dans leurs études et leurs recherches,d’ailleurs l’Islam ne nous enseigne t-il pas qu’on juge la qualité d’un homme à sa piété et à ses actes et non a son appartenance ethnique ???


  • #319027
    le 01/02/2013 par lauburu
    L’Islam autrement montré

    Un ouléma est un "savant" théologien de l’Islam ; aucun rapport avec les veritables savants au sens actuel qui sont bien evidemment athées . Si un biologiste Arabe fait une découverte, ce n’est pas dans le Coran qu’il l’a faite. Elémentaire mon cher Watson !

     

    • #319196
      le 01/02/2013 par sankara
      L’Islam autrement montré

      les savant forcement athée ahah

      "La science sans religion est boiteuse, la religion sans science est aveugle." (Albert Einstein / 1879-1955)

      Et beaucoup des savant disent les gens avec peu de science sont athées maims a partir du moment que l’on etudie profondement la science il est quasi im possible d’etre athee

      salam


    • #320028
      le 02/02/2013 par Un Canadien
      L’Islam autrement montré

      Gregor Mendel, Georges Lemaître, Pierre Duhem, Marin Marsenne, Saint Albert le Grand, le Pape Sylvestre II, Robert Grossteste... Roger Bacon, Erasme, enfin bref, je continue ou vous arrêtez vos inepties ?


    • #321199
      le 03/02/2013 par Pupuc
      L’Islam autrement montré

      "Un peu de science éloigne de Dieu... Mais beaucoup y rammène" Disait Francis Bacon


  • #319071
    le 01/02/2013 par karimbaud
    L’Islam autrement montré

    @simon crockfeld...............à l’opposé du grand Blaise Pascal !


  • #319956
    le 02/02/2013 par Deckard
    L’Islam autrement montré

    Pour comprendre le caractère étroit entre la science et la religion, il faut savoir que les musulmans parlent de sciences quand ils parlent de la religion, ils ne faisaient pas de différenciations. Pour qualifier les théologiens en langue arabe, on utilise le mot "savant" et la plupart, pour ne pas dire la totalité, des scientifique musulmans étaient donc théologiens.

    Le mécénat musulman ne concernaient pas les arts mais la science d’où les progrès constatés (ce n’est pas la seule explication car il y a aussi l’héritage des différentes cultures de cette civilisation multi-éthnique : la civilisation musulmane).

    Concernant le débat stérile arabe/pas arabes, il faut savoir qu’on parle de civilisation musulmane, le nationalisme est une idée étrangère à l’Islam tout comme le communautarisme tribal, on est musulman avant tout, il n’y a pas de race supérieure ou même de fierté à être arabe, les découvertes sont issues de cette civilisation et du Coran.

    Le livre de Maurice Bucaille (scientifique et chirurgien français) "La Bible, le Coran et la science" explique ce rapport ambigu entre sciences et religion tout en les confrontant.
    Au début il parle de la stupéfaction qu’il a pu éprouver quand il a vu les scientifiques arabes et musulmans citer le Coran pour parler de science. Il a d’abord été scandalisé et il a ensuite vérifié les propos tenus lors de cette conférence sur l’embryologie.

    Il y a un autre livre intéressant à lire sur le même sujet : "Ceci est la vérité". Il a été cité dans les commentaires mais je me permet de le réciter.

    Sinon c’est ma première participation sur ce site que je le lis depuis pas mal de temps. Bonne continuation.

     

    • #320330
      le 02/02/2013 par solmed
      L’Islam autrement montré

      Je conseillerais également l’ouvrage "Le soleil d’Allah brille sur l’occident" thèse de l’allemande Siegrid hunke produite en 1960 devenu best seller mondial qui fait un panorama de la science musulmane et son évolution en citant les principaux savants et leur contribution dans un nombre incalculable de disciplines scientifiques. Un livre époustouflant !


    • #320850
      le 03/02/2013 par Deckard
      L’Islam autrement montré

      @solmed merci pour la référence, je tâcherai de me procurer ce livre.


  • #320411
    le 02/02/2013 par aguellid
    L’Islam autrement montré

    donc j’imagine que si l’islam n’avait jamais existé, il n’y aurait jamais eu de scientifiques au moyen-orient durant ces 14 derniers siècles.

    intéressant.

    les esprits brillants ont toujours existé, dans toutes les sociétés humaines .. alors le fait que certains esprits brillants soient nés dans des sociétés musulmanes ou chrétiennes ne signifie en rien que ces religions sont à créditer pour les contributions scientifiques de ces esprits brillants.

     

    • #320516
      le 02/02/2013 par evidence
      L’Islam autrement montré

      Oui, sans l’islam il n’y aurait pas eu ce phénomène massif de savants musulmans assoiffés de science (vous n’en connaissez peut etre que quelques-uns mais ils se comptaient par milliers), en réponse aux injonctions coraniques de quête de la science :
      "Dans la création des cieux et de la terre [...] il y a vraiment des signes pour ceux qui sont doués d’intelligence [...] et qui méditent sur la creation des cieux et de la terre" 3:190
      "Dieu placera sur des degrés élevés ceux d’entre vous qui croient et ceux qui auront reçu la science" 58:11
      "Ceux qui sont enracinés dans la science [...] voilà ceux auquels nous donnerons bientôt une recompense sans limites" 4:162

      Il n’y aurait pas eu cette libre circulation massive des travaux scientifiques à travers toute l’étendue des terres d’islam et le grand respect politico-culturel attribué aux savants musulmans.

      Et surtout, il n’y aurait pas eu ces instituts publiques instaurés par les califes appelés "Maisons de la Sagesse" : des bibliothèques et centres de recherche oú se reunissaient des savants de toutes terres d’islam pour developper et diffuser leurs travaux, et se consacrer à la traduction et l’etude des écrits des autres civilisations. C’est dans ces instituts notamment que fut traduite l’ensemble de l’oeuvre philosophique grecque, qui n’a pu que par la suite être transmise à l’europe à la renaissance.
      http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Mais...


    • #321634
      le 04/02/2013 par karim
      L’Islam autrement montré

      Il est évident que si des scientifiques ont pu émerger c’est malgré l’obscurantisme religieux et non grâce à lui, les 3 monothéismes moyen-orientaux n’ayant jamais encouragé qui que ce soit à s’émanciper de leurs dogmes.


  • #320474
    le 02/02/2013 par aguellid
    L’Islam autrement montré

    je suis algérien,

    et si demain je fais une découverte scientifique (je sais, c’est vraiment prétentieux) je ne voudrais certainement pas que des musulmans disent que ma découverte prouve la science de l’islam ..

    c’est totalement absurde de dire ça.

    les musulmans d’aujourd’hui sont tellement complexés, qu’ils cherchent la fierté n’importe où ..

    il y’en a même qui cherchent de la fierté dans les footballeurs "musulmans" : http://www.youtube.com/watch?v=1d_5...

    cette communauté en décadence offre un spectacle tout à fait pathétique.

     

    • #320524
      le 02/02/2013 par evidence
      L’Islam autrement montré

      Personne n’attribuerait tes decouvertes à l’islam si tu ne t’en reclames pas, contrairement à tous ces grands savants musumans de l’epoque. Avec un peu de recherches tu saurais qu’ils etaient tous des theologiens erudits de l’islam et qu’ils justifiaient eux-meme leurs demarches et decouvertes scientifiques par une approche theologique islamique.
      Des savants qui ont établit les fondements de toutes les sciences modernes en se reclamant de l’islam sont évidemment une grande fierté à laquelle tout musulman devrait s’attacher, leurs exploits millénaires ne sont en rien comparables à des "footballeurs"...


    • #320543
      le 02/02/2013 par lauburu
      L’Islam autrement montré

      Très bien . Mais je vous rassure cette communauté n’est pas en décadence, il y a de plus en plus de profs de maths et de physique etc dans l’Education Nationale.


    • #320568
      le 02/02/2013 par sirius
      L’Islam autrement montré

      Tout à fait d’accord. Très bien dit.


    • #320632
      le 02/02/2013 par Pupuc
      L’Islam autrement montré

      Ce n’est pas possible de ne pas saisir à ce point le sens du présent débat ...
      Vous êtes affligeant Monsieur... Affligeant d’inculture.
      Vos propos et ceux de certains ici sont aussi imbéciles que ceux qui affirmeraient que le progrès connu par la Science pendant la Renaissance n’aurait rien avoir avec l’Humanisme catholique.
      Quiconque possédant un minimum de connaissance historique ou anthropologique, comprend qu’il y a une corrélation évidente entre l’essor de la Science (entre autres) dans la civilisation Islamique, ce qu’on appel l’âge d’or Islamique, et l’Islam, son moteur philosophique manifeste et incontestable. On ne parle pas de "Sciences Islamiques" parce que ça sonne joli.

      L’éducation moderne et le dogme laïciste ont fait des dégâts sinistres. Il faut savoir qu’il y a TOUJOURS une interdépendance entre l’économie, un système de croyances et la politique d’une société ou plus largement d’une civilisation. On parle de "faits sociaux totaux" selon la formule de Mauss.

      Pour le coup, c’est vous autres qui nous offrez un numéro bien triste.


  • #320530
    le 02/02/2013 par lauburu
    L’Islam autrement montré

    Réponse a CHOKRI : la plupart des Grecs croyaient à la Mythologie, mais il s’est trouvé parmi eux des gens qui ne se contentaient pas des "explications" puériles de la religion. Ex : on dit que Hippocrate est le père de la médecine, mais de la médecine RATIONNELLE ; avant lui on croyait que c’était les Dieux qui envoyaient les maladies aux hommes et que c’étaient les Dieux qui les guérissaient : concrètement pour espérer guérir il fallait aller au temple du Dieu et passer la monnaie aux pretres . Hippocrate a compris que les maladies avaient des causes naturelles, que les Dieux n’avaient rien à voir la dedans, et qu’ils n’existaient pas, et que les hommes pouvaient se guerir eux memes par des médicaments. Autre ex : on dit que Hérodote est le père de l’histoire mais c’est en fait le père de l’histoire RATIONNELLE : avant Hérodote il y a eu des récits de guerre, mais dans ces récits il y avait toujours des interventions divines, comme dans l’Iliade d’Homère, tel Dieu protège tel guerrier etc Athéna protège Achille, Poséidon veut absolument faire crever Ulysse etc. Les plus intelligent des Grecs étaient athées, c’est pour cela qu’ils ont inventé la Philosophie, la recherche du vrai, du bien du beau mais en dehors de la religion. Ce sont les pretres qui ont condamné Socrate à mort, pour "IMPIETE". Quand à la science dont parle le Coran, ce n’est rien d’autre que la Théologie musulmane .Je vous rappelle que pendant 1000 ans en Occident la discipline reine de l’université, c’était la théologie, concrètement l’étude de textes rabbiniques comme la Bible ou l’Evangile, Les Actes des Apotres tous Juifs bien entendu . Aujourd’hui tout cela n’intéresse plus personne et la théologie n’est plus étudiée que par ceux qui veulent devenir pretres et ils sont une poignée.

     

    • #320708
      le 02/02/2013 par ssc
      L’Islam autrement montré

      Quand à la science dont parle le Coran, ce n’est rien d’autre que la Théologie musulmane



      Ah bon ?
      Comment se fait-il alors que les illustres théologiens musulmans de l’époque étaient de grands scientifiques et philosophes polymathes ?
      Tel que Alfarabi, Algazel, Alkindius, Avicenne, Averroes, Al Dinawari, Alberonius, Albatenius, Khayyam, Abu l-Wafa, Ibn Nafis, Ibn al-Baitar, Rumi, Alboacen, Dreses, Alfraganus, Algoritmi, Al Masudi, Ibn al-Baitar, Ibn Khaldoun... et la liste et longue...


    • #320745
      le 02/02/2013 par chokri
      L’Islam autrement montré

      Le prophète SAWS à dit :

      « Allâh n’a pas fait descendre une maladie, sans avoir déposé son remède »

      Le fait que ces médecins étaient musulmans ne les empêchaient pas de déployer tout les moyens matériels pour guérir un malade.



      Quand à la science dont parle le Coran, ce n’est rien d’autre que la Théologie musulmane



      Il y a beaucoup de versets qui parlent de phénomènes naturels et qui ont aidés les scientifiques musulmans.

      Preuve que la Terre est ronde :

      Il a créé les cieux et la terre en toute vérité. Il enroule la nuit sur le jour et enroule le jour sur la nuit. (Coran, 39 : 5)

      Preuve que les montagnes sont en mouvement :

      Et tu verras les montagnes, que tu croyais figées, passer comme des nuages. (Coran, 27 : 88)

      Le Big Bang et l’expansion de l’univers :

      Ceux qui ont mécru, n’ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte ? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l’eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ? (Sourate 21/ Verset 30)

      Le ciel, Nous l’avons construit par Notre puissance et Nous l’élargissons constamment. (Sourate adh-Dhâriyât, 47)

      Je crois pas qu’un arabe illettré du 6ème siècle, vivant au milieu du désert, pouvait connaître tout cela.

      Il faut aussi savoir que les arabes de la Mecque du 6ème siècle n’ont pas hérités du savoir greco-romains.

      Lire ce lire pour plus d’information : Ceci est la vérité, les hommes de sciences face au Coran - IQRA


    • #321531
      le 04/02/2013 par Arsonist
      L’Islam autrement montré

      Je plussoie avec joie ces propos.

      @ chokri
      Les savants grecs savaient environ 1000 ans avant Mahomet que la terre est ronde. Donc il n’y a aucune découverte, mais que de l’usurpation de découverte.
      D’autres savants Grecs ont imaginé le Big Bang, ainsi que la nature de l’atome à un détail près, et d’après leur seule imagination (intuition ou imagination/déduction ?).

      Tout le Coran n’est que du repompage.


  • #321526
    le 04/02/2013 par Arsonist
    L’Islam autrement montré

    Et de nos jours ? Quel savants musulmans réalisent des découvertes révolutionnaires ?...

    Que des savants musulmans ont pu faire des découvertes à une certaine époque ne prouve en rien que l’Islam pousse ardemment à faire des recherches scientifiques.

    Je pense surtout qu’à une époque archaïque, pleine de superstitions et de malheurs naturels, la religion incite fortement à mener des recherches selon le principe naturellement humain de faire des découvertes pour combattre les faiblesses animales de l’Homme (d’où l’existence de la médecine).
    Mais de nos jours on constate que les religieux répondent aux ordres de leurs ennemis religieux, à savoir : ne plus cautionner les recherches scientifiques actuelles car cela risque de détruire leurs croyances rigides et pourtant largement dépassées.
    Le mieux pour une religion serait d’accepter les découvertes et non d’y résister bêtement, afin de procéder à des réformes de fond (je crois que fondamentalement les religions se sont recrées d’après l’environnement de leurs époques pour la supporter et non pour être dépassées par elles au risque de disparaitre au bout d’un moment).

     

    • #321664
      le 04/02/2013 par Grindsel Tirédunevi
      L’Islam autrement montré

      « Que des savants musulmans ont pu faire des découvertes à une certaine époque ne prouve en rien que l’Islam pousse ardemment à faire des recherches scientifiques. »
      Avec un deuxième niveau de lecture, que l’Islam pousse ardemment à faire des recherches scientifiques ne prouve en rien la vérité de cette religion. Une partie des commentaires a été supprimé (tant mieux), mais pourtant sur ce sujet j’ai systématiquement défendu l’Islam et les arabes, au vu des arguments souvent faux ou de mauvaise foi qui étaient avancés pour les critiquer. La critique de l’Islam n’est pas une fin en soi et tout n’est pas justifié pour ça. Pour ma part je considère que c’est une religion fausse gravement contraire aux vérités catholiques, et Dieu n’a fondé qu’une seule église. Ma foi chrétienne me fait rejeter l’Islam de la même façon qu’elle me fait rejeter le protestantisme, l’athéisme, l’agnosticisme ou le spiritisme... C’est une conséquence logique de la foi catholique (contrairement à ce que peut laisser entendre Soral ou d’autres, Islam et catholicisme sont théologiquement incompatible, et vouloir les rapprocher c’est forcément sortir de l’un ou de l’autre), et non pas une obsession comme cela semble le devenir chez certains... Pour qui la critique de l’Islam et la haine du musulman semble être leur véritable religion. Je dit ça parce que beaucoup de musulmans développent un comportement victimaire et dès que je me met à critiquer l’Islam pour des raisons valables (sur des questions théologiques - une religion s’attaque ou se défend avant tout là dessus) ils ruent dans les brancards en jouant les vierges effarouchées, en me reprochant souvent d’être un suppôt du système endoctriné par les sionistes pour haïr les musulmans... Bref, il ne faut pas tout mélanger et bien identifier les différents niveaux de lectures : la religion comme phénomène social, catalyseur culturel ou scientifique, etc.
      La paix sociale, les alliances de circonstance pour lutter de concert contre l’oppression immédiate, oui. Les reportages pour se cultiver par rapport à l’histoire, la science, oui. Rétablir une vision équilibrée de l’Islam, oui.
      Le travestissement de la foi, non.


    • #321669
      le 04/02/2013 par Grindsel Tirédunevi
      L’Islam autrement montré

      Suite : de plus, je ferais remarquer quelque chose d’édifiant : l’Islam n’a jamais envahis de terre authentiquement catholique. Le Maghreb et l’Espagne étaient majoritairement ariens au moment de l’hégire, et l’expansion musulmane s’est arrêtée aux portes de la France et des royaumes du Nord de l’Espagne, soutenus par la France. L’Europe de l’Est était majoritairement schismatique au moment de l’empire ottoman, et l’invasion turque s’est arrêtée aux portes de l’Autriche très pieusement catholique (la prière a jouée un rôle important). L’Europe de l’Ouest était devenue majoritairement athée au moment de l’immigration africaine...


    • #321760
      le 04/02/2013 par Grindsel Tirédunevi
      L’Islam autrement montré

      Mais de nos jours on constate que les religieux répondent aux ordres de leurs ennemis religieux, à savoir : ne plus cautionner les recherches scientifiques actuelles car cela risque de détruire leurs croyances rigides et pourtant largement dépassées.
      Le mieux pour une religion serait d’accepter les découvertes et non d’y résister bêtement, afin de procéder à des réformes de fond (je crois que fondamentalement les religions se sont recrées d’après l’environnement de leurs époques pour la supporter et non pour être dépassées par elles au risque de disparaitre au bout d’un moment).




      Une vérité de foi, révélée par Dieu, est intangible et ne se "recrée" pas selon les besoins de la circonstance. La science n’a jamais contredite la religion, au contraire. Il ne faut pas prendre des théories fumeuses et jamais prouvées (telles que le darwinisme par exemple) pour de la science : ce sont des croyances. *


  • #323135
    le 05/02/2013 par memento
    L’Islam autrement montré

    Génial !
    Monsieur Ahmed Djebbar était mon professeur de math à Lille1.
    Je me souviens d’un grand pédagogue (avis largement partagé) !


  • #331349
    le 14/02/2013 par dede
    L’Islam autrement montré

    J’arrive 10 jours après la fin des commentaires.

    Je vais faire mon Claude Lévi-Strauss avec un peu de relativisme culturel :)

    Une chose qui m’a interpellé, c’est qu’il a échoué sur les crues du Nil...
    Pourtant je me rappelais Li Bing qui a maîtrisé le Yang Tsé, fleuve encore plus turbulent et ce bien des siècles avant et que dire de la civilisation de l’Indus des millénaires avant.

    Alors je me dis, chacun ces points forts et chacun la priorité de son environnement.
    Chaque scientifique d’alors était forcément enraciné.
    Il serait pas étonnant si il y avait des traces écrites de connaitre de brillants naturalistes Gaulois, on connaitrait celui d’entre eux qui avait inventé la moissonneuse batteuse d’alors (les fameuses combines de Dieudo :)).

    On ne peut pas dire que les civilisations sémites soient menacées par l’eau :)
    D’ailleurs un savant honnête qui ne lis pas qu’un livre cf le proverbe italien
    "méfies-toi de celui qui n’a lu qu’un seul livre" aura appris dans ses lectures (guidés ou non divinement), que :
    Le renoncement à la domestication du porc s’explique en milieu aride. Car le porc a besoin d’une bauge sinon il tombe malade et ses maladies se transmette facilement à l’homme.
    La bauge est chose courante en Chine ou en Europe, beaucoup moins en Arabie et au proche orient. cf C. Bourguignon.

    Après on peut rajouter un couche en disant que cette impulsion est donné par Dieu.
    Une chose est sure un savant se réclamant de l’Islam apporte beaucoup plus à sa foi qu’un fanatique inculte Islamo-sioniste, mûr pour la manipulation.


Afficher les commentaires suivants