Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Union Européenne autorise officiellement le transfert de nos données personnelles à Israel

Tout est visible sur ce lien : Echange d’information entre l’Europe & Israël

Par données personnelles, on entend vos comptes bancaires, vos téléphones, mails, la santé, votre famille, vos déplacements… Toutes les données que le gouvernement et les Etats membres collectent sur vous. Tout cela est transféré à Israel à la seule condition que le parasite sioniste garde bien cela pour lui.

* Cette décision rappelle bien que cela est fait malgré que le sionistan n’ait pas de constitution écrite (point 5), mais juste une cour suprême (bien entendu : très stable comme système législatif).

* Le contrôle de la protection des données (point 10 et article 1.2) est faite par une autorité indépendante : l’Autorité israélienne chargée du droit, de l’information et des technologies, l’« ILITA » (c’est très indépendant, effectivement).

* Le point 12 évoque de façon très équivoque que cela ne concerne que les traitements automatisés (ne le sont ils pas tous ?), pour que le bénéficiaire puisse se cacher derrière cela.

* Et ce n’est pas le pire, je vous laisse prendre vos 5 minutes pour lire le papier, il y a 7 articles, c’est rapide, clair, efficace.

A venir les assassinats ciblés sur notre sol (enfin, le sol de la commission européenne), pour la sécurité d’Israël ? Faites passer… Sérieusement. Que tout le monde sache petit à petit comment ça se passe. Communiquez là dessus.

PS : faites un tour de temps en temps sur le site de droit de l’UE, vous allez aimer.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et alors ? Je ne vois pas le problème, si on n’a rien à se reprocher ! C’est comme les caméras de surveillance, ça ne me dérange pas, car je ne fais rien de répréhensible !

     

    • C’est juste que c’est pas toi qui décidera si tu as quelque chose à te reprocher, c’est les autres qui décideront à ta place. Pour t’aider à comprendre, rien qu’en postant sur ce site, "certains" (israeliens par ex.) pourrait estimer que tu poses déjà un acte "répréhensible". Un jour cela pourrait tout à fait le devenir...


    • Toute la question est de savoir ce que l’Empire jugera "répréhensible" demain ... et ça n’est pas très difficile à prévoir pour toute personne un tant soit peu informée.

      Aujourd’hui il met en place ses dispositifs de surveillance, soi-disant pour lutter contre le "terrorisme" ... demain il passe des lois et c’est vous le "terroriste" car vous visitez le site d’E&R une fois par jour.
      Et avec des caméras de surveillance à tous les coins de rue, un traçage au mètre près de vos déplacements grâce à la puce GPS de votre téléphone portable, vos communications écoutées et lues, vos données dans les mains du gouvernement et de ses services (quand ce ne sont pas des services étrangers), il sera dur de leur échapper ...

      C’est ce que David Icke appelle le "totalitarian tiptoe" ... on y arrive à cette société totalitaire, lentement mais sûrement, petit à petit, lois après lois, mesures après mesures, ...


    • hé hé monsieur Anonyme, alors comme ça on a rien à se reprocher ?

      D’abord, je tiens à vous dire que je connais vos nom et adresse grâce à votre adresse IP.

      Que quand vous irez prendre possession de votre future CB, je pourrais vous localiser 24/24 grâce à sa nouvelle puce dite sans contact (la puce RFID).

      Que j’ai déjà toutes vos données bancaires et personnelles car je suis Américain et que cette formidable chose que j’ai créée et dont j’ai financé la construction, l’Union Européenne, a déjà passé accord avec mon gouvernement. Je suis par ailleurs heureux que mes amis Israéliens aient également accès aux mêmes données.

      Je tiens à vous rassurer sur le réseau de caméra de "vidéo protection" (et non surveillance, appréciez la rhétorique) que j’ai fais placer dans mon pays ainsi que chez mes cousins Anglais, il ne servira jamais à vous verbaliser lorsque vous vous arrêtez 30 secondes chercher votre pain. Par contre, je ne suis pas aussi certain que le réseau de vidéo protection français soit aussi indulgent à votre égard (en particulier dans la ville de Séte).

      Je tiens à vous rassurer également, je ne vous obligerai pas encore, sous prétexte de lutte contre le terrorisme, à payer tous vos achats en CB (étant Américain et vous Français, je n’en ai pas encore le pouvoir mais cela ne saurai tarder), manière très efficace que mieux vous tracer jour et nuit avec votre nouvelle CB et à contrôler par concomitance vos déclarations fiscales (on ne sait jamais, vous pourriez essayer d’échapper à l’impôts...).

      Bon journée quand même, monsieur Anonyme.


    • Il est grand temps que tu redescendes du pays des bisounours où tout est rose pour les "honnêtes gens", car ce sont justement les plus cupides et les plus malhonnêtes qui prennent ces mesures de "protection", protection pour eux-mêmes et leur pouvoir de plus en plus illégitime, par pour toi.
      Deux ou trois lectures qui te feront peut-être sortir de ton inquiétante candeur :

      - Comprendre l’ empire, Alain Soral.
      - 1984, Georges Orwell.
      - Le meilleur des mondes, Aldous Huxley.

      Un exemple concret et contemporain à travers une question à laquelle je te laisserai le soin de trouver la réponse par toi-même : Combien de personnes la CIA a enlevé dans le monde depuis le 9/11 ? Et combien de ces personnes étaient effectivement coupables ?


    • Alain Soral, dieudonné et autres ... n’ont rien à se reprocher non plus. Ils n’ont jamais volé ni escroqué ni violé ni agressé ni ni ni .... personne et pourtant ils ont été agressé PHYSIQUEMENT, ce n’est pas des paroles c’est du CONCRET.
      personnellement je n’ai aucune confiance en ces gens.

      Ils ne respectent pas la vie des autres (les goys) aucune morale ne peut les arrêter, c’est eux qui dictent la morale, ce n’est pas à toi de définir le mot répréhensible c’est eux qui décident.
      Depuis le temps que tu fréquente E&R ... Il est grand temps que tu comprennes (enfin) l’empire.


    • Ah ! Ah ! C’est fou comme il est impossible de poster un simple message teinté - de toute évidence, vu sa teneur "premier degré" - d’ironie et de cynisme - sans que cela déclenche une foule de réponses dédaigneuses, voire vindicatives !


  • Salut,

    C’est beau !

    A diffuser et rediffuser !

    Je me demande ce qu’en dirait FDS.

     

  • Article 3
    1. Sans préjudice des pouvoirs leur permettant de prendre
    des mesures pour assurer le respect des dispositions nationales
    adoptées conformément aux dispositions autres que l’article 25
    de la directive 95/46/CE, les autorités compétentes des États
    membres peuvent exercer les pouvoirs dont elles disposent
    actuellement pour suspendre le transfert de données vers un
    destinataire établi dans l’État d’Israël afin de protéger les
    personnes physiques à l’égard du traitement de données à carac­
    tère personnel qui les concerne dans les cas suivants :
    a) une autorité compétente israélienne a constaté que le desti­
    nataire ne respectait pas les normes applicables en matière de
    protection ; ou
    b) il est probable que les normes de protection ne sont pas
    respectées ; il y a tout lieu de croire que l’autorité compétente
    israélienne ne prend pas ou ne prendra pas, en temps voulu,
    les mesures qui s’imposent pour régler le problème ; la pour­
    suite du transfert entraînerait un risque imminent de grave
    préjudice pour les personnes concernées, et les autorités
    compétentes de l’État membre se sont raisonnablement effor­
    cées, dans ces circonstances, d’avertir le responsable du trai­
    tement dans l’État d’Israël et de lui donner la possibilité de
    répondre.
    2. La suspension du transfert cesse dès que les normes de
    protection sont assurées et que l’autorité compétente dans les
    États membres concernés en est avertie.

    En somme, le transfert des données est obligatoire, et il ne peut être suspendu que si ISRAEL constate une infraction et/ou déclare qu’elle ne peut la traiter après que nous nous soyons "efforcé de leur laisser le temps et la possibilité d’y répondre". Il faut leur laisser le temps, vous comprenez, ils ont souffert ...

    Attendez deux minutes, c’est Israël ou l’Union Européenne qui fait 500 millions d’habitants ? C’est Israël ou l’Union Européenne qui se veut être une "superpuissance" ? Et on va s’agenouiller devant 7 millions de connards ? Leur demander de "bien vouloir adresser le problème s’il semblerait qu’il y en ait un sinon attention nous risquerions de suspendre le transfert de données momentanément" (avec toute la vaillance et le panache d’une Catherine Ashton demandant des "négociations pour la paix" après visite des territoires palestiniens en ce début d’année 2011) ?

    A tous ceux qui doutaient encore des vrais desseins de l’Union Européenne et des intérêts qu’elle sert.

    Article 6
    Les États membres prennent toutes les mesures nécessaires pour
    se conformer à la présente décision dans les trois mois à
    compter de sa notification.

    Juste au cas où vous auriez oublié que nous vivons en démocratie et que nous sommes un peuple libre et souverain.


  • Sait-on exactement quelles données sont concernées par ce document ?
    Est-ce que cela est fait à la demande de l’état d’Israel ou non ?
    Dispose-t-on d’une liste d’états qui ont déjà accès à ces données (il me semble que les US l’ont déjà).
    Est-ce que ce document a fait l’objet d’un vote ?
    Est-ce qu’il existe un lien officiel vers ce document (pas un lien vers un site communautaire) ?

    Ciao, Erix.

     

    • Non ! il n’y a pas eu de vote, c’est juste une décision de l’union européenne (c’est à dire les états et non le parlements européen) et qui a été contrée par l’Irlande mais sans succès. Pourquoi l’Irlande ? car le Mossad (fameux service secret israélien) a utilisé de faux passeport Irlandais (mais aussi anglais, français, australiens, ...etc) pour exécuter un activiste du Hamas dans un hôtel à Dubaï.

      Les représentants irlandais ont simplement posé la problématique de la confiance qu’on peut accorder à un état qui pratique le terrorisme d’état en utilisant tous les moyens nécessaires sans aucun respect pour la souveraineté des états : un exemple parmi d’autres.

      Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue


  • A quoi sert de fourguer mes données personnelles à une entité tiers et en qui je n’ai aucune confiance ...


  • Alors on attends quoi, d’être tous lobotomisés et enchaînés pour faire quelque chose ? Non mais on rêve là ! Cette nouvelle justifierait à elle seule un soulèvement demain !

    A ce propos beaucoup de personnes que je connais fréquentant ER ont noté des maux de têtes et divers incitations à l’usage de la drogue et autres moyens de pression... Le ménage est fait parmi vous, soyez en sûrs...


  • Ahahah, magnifique ! L’europe semble très confiante envers Israël concernant la gestion des données personnelles. Nos dirigeants ont peut-être oublié qu’Israël a usurpé des identités européennes pour assassiner un membre du Hamas dans un hôtel de Dubai, il n’y a pas si longtemps ? Aujourd’hui, ça voudrait dire que chacun d’entre nous peut contribuer à son insu aux saloperies du Mossad. Chapeau


  • L’ILITA est tout simplement l’équivalent de la CNIL française (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) dans le système israélien.

    Le fait de pouvoir transférer des données personnelles à l’étranger existe depuis longtemps mais nécessitait certaines formalités auprès des organismes nationaux de contrôle avant de pouvoir être mis en place.
    Le fait que l’UE autorise le transfert de données signifie simplement qu’elle considère qu’Israël possède un niveau de sécurité suffisant (par rapport à la norme 95/46/CE du 24 octobre 1995) dans le contrôle des données personnelles au même titre que le Canada ou l’Argentine et l’ensemble de l’Espace Economique Européen.

    Cette autorisation permet d’éviter de procéder à une demande d’autorisation préalable mais simplement à l’inscription du registre des traitements du Correspondant Informatique et Libertés (le cas échéant) ou à une déclaration normale à défaut d’avoir un CIL.

     

    • Ah c’est tout... ?

      Je trouve cela très grave.

      Je n’ai jamais donné l’autorité à l’UE de procéder a cela, ni de me représenter.

      Meme si le Sionistan avait le meilleur régime au monde, je ne leur donnerais pas mes infos.

      Il n’y a meme pas de réciprocité !


    • Niveau de sécurité, certes, personne n’aura accès à ces données à part cet Etat. Mais est-ce que cet état est digne de confiance, justement ? Je n’en suis pas si sûr. Je n’ai pas très envie qu’ils se servent de mon identité pour assassiner les gens qui ne leur conviennent pas, comme ils l’ont fait à Dubai.


  • Et pour préciser, il ne s’agit pas de transférer toutes les informations personnelles !

    Cette autorisation ne sert que pour les entreprises entretenant des relations internationales et qu’il y a parfois besoin de faire des échanges d’informations entre les filiales ou entre partenaires (sous-traitants, clients).

    Avant, pour faire cela il fallait demander l’autorisation express de la CNIL, maintenant cela n’est plus nécessaire en soit (mais il est toujours nécessaire de faire une déclaration à la CNIL ou porter au registre du CIL le traitement, comme tout traitement de données à caractère personnel).

    Bref, beaucoup de bruit pour pas grand chose et énormément d’extrapolation et de fausses vérités sous un fond antisioniste.