Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’affaire Dieudonné vue par un professeur de droit public

Monsieur Lebreton, professeur de droit public à l’Université du Havre, livre son analyse de l’ordonnance de référé du Conseil d’État du 9 janvier 2014 ayant confirmé l’arrêté d’interdiction du spectacle de l’humoriste Dieudonné au Zénith de Nantes.

 

Retrouvez Dieudonné chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Merci Monsieur Lebreton pour vos éclaircissements.
    Quant à la décision ignominieuse du Conseil d’Etat, décision prise par une seule personne, il est clair que cette personne n’ignorait pas qu’elle était hors la loi mais ne pouvait faire autrement que de la piétiner, sauf à faire perdre la face à Manu et par ricochet à toute la clique sioniste au pouvoir en France s’il avait respecté la loi...
    Je ne remercierais jamais assez Dieudo, Alain et E&R de m’avoir ouvert les yeux.
    Vive la France libre !


  • #732706

    Aux journaleux qui posent les questions......dieudo N EST PAS ANtisémite ...merde.Alors pourquoi dites vous qu’il est antimachin ????


  • Rien à voir avec la vidéo mais je tenais à relayer cette information sur la fortune d’élie wiesel voilà le lien http://fr.mediamass.net/people/elie...

    Sans commentaire. Moi je vais vomir...


  • Très bien. Et maintenant, que va-t-il se passer ? Le Conseil d’Etat a pris sa décision en référé, il doit donc donner un jugement de fond par la suite quand il se réunira en collège. Donc mes questions sont les suivantes : quand le jugement de fond sera-t-il donné ? Dieudonné va-t-il porter plainte au niveau de la Cour Européenne des droits de l’homme ?

    De plus, Dieudonné avait annoncé dans sa dernière vidéo que ses avocats auraient une surprise à délivrer qui fera l’effet d’une bombe juridico-politique. Où ça en est tout ça ?


  • C’est clair,net précis et surtout argumenté sans émotion intempestive.
    La voix de la raison et les grands principes du droit sont rappelés.Stirn était seul pour interpréter la loi. Maintenant pourquoi ne pas interdire les Femen à titre préventif ou les piéces christianophobes.Je sais que ça ferait plaisir à certains sur ce site mais ce n’est pas souhaitable pour les mêmes raisons que Dieudo.Laissons s’exprimer les fachos,les gauchos,les clowns sinon on va entrer en dictature façon1984. Danger mortel du pouvoir socialiste et je votais socialo depuis 1981...


  • #732781

    Ils auraient dû lui demander si il pensait que le jeune Klarsfeld avait la légitimité pour siéger au conseil d’état.........

     

  • "Si la direction n’est pas à la hauteur du peuple qu’elle mène, alors ce dernier peut faire des choses incontrôlables" Zighoud Youcef - 1955

    Ce concept est mort le jour ou l’État eu main mise sur l’information.


  • #732853
    le 19/02/2014 par le trou dans la tête
    L’affaire Dieudonné vue par un professeur de droit public

    Si j’ai bien compris l’histoire de "répressif" et non pas "préventif"... Et si je prend en compte que selon Valls patron de la police on est passé du coté "préventif". J’ai le droit de faire un courrier pour dire qu’on interdise à mon voisin d’avoir une radio parce qu’il va la mettre trop fort ce soir.
    Voir même faire enfermer ma femme parce que je sais qu’elle va ronfler ?


  • c’est quoi ses analyses ?
    où est le texte ?

     

  • Ceux qui se servent du terme "bouc émissaire" en se disant experts de la question devraient lire René Girard d’un peu plus près( Des choses cachées depuis la fondation du monde). Et s’ils comprenaient que le dévoilement de ce mécanisme sociologique, fondement de toutes les religions( j’ai vérifié dans les Mircea Eliade), ce mécanisme du bouc émissaire est le fait de la RÉVÉLATION CHRISTIQUE.Et la Shoah n’est qu’une imitation inversée de cette révélation miséricordieuse. Elle fait parler les morts pour ne jamais pardonner,les victimes de l’Holocauste et leurs descendants étant à priori et pour toujours désignées comme des victimes innocentes .Alors que ce sont les paroles d’un Christ Vivant qui pardonne à "ceux qui ne savent pas ce qu’ils font".
    R. Girard fait une étude très impressionnante dans "Les Feux de l’Envie" où l’on voit que Shakespeare analysait très clairement ce mécanisme du bouc émissaire dans certains passage.Non , c’est pas dans Falstaf .

     

    • Oh la-la !!!!!
      Et là on a eu du pot les mecs, on aurait pu aussi se goinfrer du Bouddah, Shiva, Thor, du Ron Hubbard tiens pourquoi pas ??. C’est juste effrayant de lire toutes ces références à des textes interpretés par tout un chacun......... alors qu’il ya tant de choses bien concrètes à régler avec un peu de bon sens dès aujourd’hui.
      Mais pourquoi faire simple quand ont peut tout compliquer hein ???
      Aller, soutient à Dieudo et Alain Soral et gardons les pieds sur terre SVP.


  • mr breton , étant moi même du pays des cailloux debout pensez vous juste de devoir subir tant d eau pour une si petite région ;le ciel nous tombe t il sur la tète le conseil d état et ses tatas ne nuisent -il pas a tous les bedeaux de clochers MAITRE laisser jouer... merci aussi


  • Ah c’est pas de chance ! Il s’est trompé. Il va nous payer une tournée générale ?

     

    • C’est un juriste donc "un monstre froid" mais il dit froidement les choses....La jurisprudence du Conseil d’état (monsieur Stirn) à bafoué les règles de droit ordinaire pour faire plaisir à Manuel Vall (ça il ne le dit pas bien sur) !!.


  • Ayant eu la chance d’avoir pu suivre les cours de ce professeur de droit, cela ne m’étonne pas de le voir faire une telle analyse. Elles sont toujours juste et bien faite.

    Merci Monsieur Lebreton pour cette bonne analyse !


  • Conclusion finale : décision illégale à tous points de vue et avènement officiel d´un état policier en France....................qui veut continuer à payer ses impôts ?


  • Dommage de ne pas avoir aussi aborder le conflit d intérêt représenté par la confession du décisionnaire du conseil d’état ainsi que son "implication" familiale compte tenu du fait qu’il est arrière petit fils de Fast & Dreyfus.

    Qu’aurait on dit s il était musulman et qu’il avait autorisé le port du voile ?


  • Merci professeur, de rappeler à notre attention le sinistre arrêt Morsang-sur-Orge.
    Les tartuffes qui ont fait interdire le lancer de nain au nom de la "dignité humaine" n’ont eu que faire de celle de Manuel Wackenheim, acculé à la ruine par cette jurisprudence infâme !!!
    http://www.leparisien.fr/espace-pre...
    Qui peut dire aujourd’hui s’il n’aurait pas fait une carrière hollywoodienne, en ouverture des films de Scorsese... Quoiqu’en dise la rentière inexportable Mimie Mathy, le lancer de nains n’est pas plus dégradant que Joséphine ange gardien ou un tour de chant avec les Enfoirés.
    Manuel, au prochain Jour de Colère, fais honneur à ton prénom, défile avec nous, sur un trône, porté par des Camelots du Roy, des supporters du PSG, des nègres identitaires et des Musulmans pieux ! Avec un catapultage bien ajusté avant l’ordre de dispersion... Une production Bras d’honneur.


  • Comme quoi fallait pas trop compter sur la jurys-prudence Benjamin !!!


  • Biographie de Bernard Stirn sur Wikipédia
    Arrière-petit-neveu d’Alfred Dreyfus, il est issu d’une famille de hauts fonctionnaires parmi lesquels se trouvent Alexandre Stirn, son père, préfet de région honoraire, et Olivier Stirn, un de ses cinq frères, ancien ministre3. Licencié en droit, lauréat de l’Institut d’études politiques de Paris (1972), il est finalement reçu à l’École nationale d’administration (promotion Guernica, 1976), dont il sort auditeur au Conseil d’État.
    La suite sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernar...


  • La cours de justice européenne à t-elle été saisie ?
    Peut-on porter plainte contre Stirn ou le Conseil d’Etat pour atteinte à ma liberté et/ou aux droits de l’homme.
    Pouvons nous accompagner celui qui saisirai la Cour Européenne ou qui porterai plainte (se porter partie civile) ?

     

    • Dans une société égale libre et fraternelle comme on veut nous le faire croire cela serait possible malheureusement cela ne concerne que ceux qui ont imposé ces règles : les francs maçons ! Ils donnent le "là".
      Et cette dangereuse secte dominante en occident pro-sioniste ne supporte pas le patriotisme, le nationalisme, la résistance et sont pour la décomposition de tous les états, croyances, bonnes mœurs afin d’instaurer leur vision globale du nouvel ordre mondial. Un grand glouby goulba meltingpoté, féminisé, homosexué, pornocratisé, pédophilisé, shoahlisé et surtout endetté, avec pour capitale Jerusalem et la reconstruction du temple de Salomon (non,non je n’ai pas fumé).
      Leurs projets ne t’interressent pas ? Moi non plus !
      Renseignons nous sur qui nous dirige et diffusons le max d’infos car un homme averti en vaut 2.


  • N’importe quel étudiant inscrit depuis moins de 4 mois en fac de droit avait bien vu l’abus liberticide concernant cette interdiction et surtout, le méli-mélo juridique invoqué, mélangeant des
    notions de dignité humaine (notion floue par définition) et de risque (préventif) d’atteinte à l’ordre public pour des propos non encore tenus ... Dans le domaine du flou juridique artistique, on a atteint des sommets d’incohérence, pour de pas dire de ridicule ... Monsieur Lebreton rappelle un fait essentiel, ce n’est pas le CONSEIL D’ETAT qui a pris cette décision d’interdiction, mais un juge unique, Monsieur Stirn. Il ne reste plus qu’à attendre la construction d’une jurisprudence "Dieudonné" qui devrait permettre à toute personne se sentant atteinte dans sa dignité de demander l’annulation d’un spectacle. J’incite donc, les nains, les alzheimer, les unijambistes, les borgnes, les roux, les vietnamiens, les chauves, les iroquois, les femmes à barbe, les hommes-tronc, les philosophes botuliques, les tri-sexuels multi-genres, les utérus en location, les bègues, les dyslexiques, les myopes, les TOC, les paranoïaques, les hystériques, les migraineux ... etc ... à se précipiter au tribunal administratif à la moindre blague qu’ils estimeront douteuse, portant atteinte à leur dignité et risquant de générer un trouble à l’ordre public et au vivre-ensemble.

     

  • #733493
    le 20/02/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
    L’affaire Dieudonné vue par un professeur de droit public

    Celui-ci ne saurait en aucun cas être crédible, quand même !
    Normalement, lorsqu’on interroge un baveux ou un magistrat communautaire, on le filme toujours devant une bibliothèque remplie de livres factices (ils ne savent pas lire) comme ceux que l’on trouve chez Ikea. Lui, ils lui ont tiré tous ses bouquins, il ne peut donc pas être un expert ! Comme l’apparence n’y est pas, sa parole ne vaut rien ! On est dans la société de l’inversion ou on n’y est pas, quand même (bis) !


  • Monsieur Lebreton sera tête de liste FN dans la circonscription de l’Ouest aux européennes

     

    • C’est un excellent professeur de droit, proche de ses élèves (d’ailleurs l’interview qu’il donne n’est pas face à des journalistes mais face à des étudiants en deuxième année de Master de droit), sympathique, et il est surtout souverainiste ! Apparemment la couleuvre du Traité de Maastricht en 1992 a du mal à passer !
      Il n’a jamais confondu son cours en amphithéâtre de l’Université du Havre avec un meeting politique. Le seul aparté dans son cours c’est le passage sur les sources du droit administratif, car il faut bien sûr parler des directives et règlements de l’UE et là il dit ce qu’il en pense.
      Bien que contre différentes réformes de l’Université (Sarko-Pécresse-Hollande-Fioraso) car il est très attaché aux services publics, il fut contre les blocages par les étudiants de l’Université.

      C’est pourquoi malgré les critiques et les pressions, il a rejoint Marine Le Pen car il avait précisé que bien qu’il n’était pas d’accord avec tout le programme du Front National, Marine Le Pen était selon lui la plus proche de ses convictions (notamment comme il l’avait précisé contre la politique de l’Union Européenne, contre le Nouvel Ordre Mondial !). Il n’a pas rejoint Nicolas Dupont-Aignan, pourtant je le pensais plus proche d’un gars comme lui (il doit bien avoir une raison, il préfère peut-être l’original à la copie). Et bien non Gilles Lebreton semble sur la ligne de...Florian Philippot, Paul-Marie Coûteaux etc.
      Comme c’est quelqu’un qui compte en ce qui concerne le droit administratif, ils sont dégoûtés car ils ne peuvent pas faire ce qu’ils veulent contre lui...
      Il conseille donc Marine Le Pen sur tout ce qui concerne l’enseignement supérieur. Et après on dit que Marine Le Pen n’a personne dans son entourage pour gouverner ? Peut-être qu’il sera élu député européen en tout cas il nous faut des gens comme lui pour nous rapporter ce qui se fait à Bruxelles et Strasbourg, et s’opposer à leur politique car il ne faut pas compter sur le PS et l’UMP pour le faire !


  • Monsieur Lebreton insiste aussi sur la loi qui interdit de dissimuler le visage dans l’espace public. Ceci nous ramène donc aux agissements fracassants des antifas de Rennes qui portaient tous la cagoule. Pas un n’a été inquiété pour ces cagoules qui ne laissaient voir que les deux yeux. On a pas entendu Stirn non plus là dessus.


  • pourquoi la demoiselle, qui pose la 2è question au début de l’interview (1:30), appelle DIEUDO, l’humoriste le plus populaire de France, et reprend donc la sémantique de propagande qui le vise, POLEMISTE ?????
    une erreur (involontaire...) qui prouve l’impact de la diabolisation nanométrée par les médias dominants...
    vigilance face à l’ingieniérie de la manipulation !!

     

    • "Un polémiste est un écrivain ou un journaliste ridiculisant en principe avec panache et esprit, par des essais ou des écrits de combat, ce qu’il estime constituer les travers de son temps."

      D’abord, il faut apprendre le sens des mots, et après on peut commenter...
      Polémiste est un compliment et non une insulte.
      Un exemple de grand polémiste contemporain : Alain Soral.


  • Afficher les commentaires suivants