Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’enjeu des retraites, par Franck Lepage et Gaël Tanguy

Pour faire de la politique avec humour, retrouvez également Dieudonné dans le Dieudo-Shop et sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ils basent leur sketch sur les écrits de Bernard Friot dont un entretien a été publié sur E&R il y a peu.

    Le seul problème dans leur prédiction, c’est que l’euro plombe la progression de notre PIB et il n’est pas certain qu’il double d’ici 30 ans...

    Tapez "Franck Lepage" sur Youtube pour voir d’autres sketchs d’éducation populaire, c’est très intéressant et instructif.

     

  • #322480

    Ca faisait un moment que j’attendais qu’on parle enfin de l’excellent Franck Lepage sur E&R.

    Je conseille à tout le monde de regarder ses 2 premières "conférences gesticulées", Incultures I et II, qui parlent très bien du rôle de la culture au lendemain de la seconde guerre mondiale à nos jours (propagande, récupération de toute subversivité, perte de sens par la novlangue, mythe de l’ascension sociale par la culture etc ...).

    Et en plus c’est très fin et drôle !

     

  • C’est mignon des bisounours qui parlent économie.
    La vérité est qu’un vieux qui décède c’est :
    - la descendance qui touche l’héritage
    - un logement libéré
    - une retraite à ne plus payer

    On maintient en vie des millions de vieux pour engraisser l’industrie pharmaceutique et les maisons de retraites, et pendant ce temps la jeunesse de notre pays n’a jamais été autant dans la misère.

    La mort fait partie de la vie, et passé un certain âge il faut accepter de partir dignement en cas de pépin plutôt que de s’y accrocher telle une sangsue.

     

    • Faisons comme le ministre Japonais, incitons les gens a se suicider lorsqu’ils deviennent un poids pour une société qu’ils ont battit a la sueur de leur front pendant 45 années.

      Et vive le satanisme !


    • C’est pas faux mais moi j’ai pas envie de me laisser mourir si j’atteins enfin l’âge de ne plus être obligé de travailler ! Comme tout le monde quoi...
      Le boulot c’est emmerdant et ça dure toute la vie quasiment.
      Alors si en plus on peux pas vivre heureux après...


    • discours tristement "Attaliste"... euthanasie des gens non productifs sous prétexte qu’il coute trop chere à la société !

      Il vaudrait mieux régler le problème de big pharma, de l’agro alimentaire Monsanto et de l’eau poluée plutot que de ceux qui souhaitent trop se soigner, et il vaudrait mieux arrêter le "tout pour ma carrière" plutot que d’engraisser les maisons de retraite


    • #322598

      "On maintient en vie des millions de vieux pour engraisser l’industrie pharmaceutique et les maisons de retraites, et pendant ce temps la jeunesse de notre pays n’a jamais été autant dans la misère."
      Ça c’est vrai, on engraisse Te(chou)va. Chaque fois que le médecin ordonne des médicaments, on s’aperçoit, en déballant à la maison, que l’essentiel sont des médicaments génériques, provenant des laboratoires Teva.
      Question : qui a décidé de donner la priorité aux génériques (et donc à Téchouva) ? Ils vont bientôt avoir le monopole mondial des médicaments (sur wikipedia il est indiqué qu’ils rachètent leurs concurrents). Nos génériques financent le pays ayant le plus grand camp de concentration mondial : Gaza. La prochaine fois je ferai attention et je GOYCOTTERAI Techouva.


    • Pourquoi choisir et faire s’affronter vos deux manières de voir (Franck Lepage et jupwk) puisqu’il n’y a pas contradiction.
      Se qu’il dit sur le système de la retraite à malheureusement été oublié et c’est pour ça que nous avons dégradé les acquis du CNR. Il comprend bien (et toi ?) se qu’est le système socio-économique par la cotisation.
      Je pense que toi aussi tu as raison quand tu dis qu’il y a un problème sur l’acceptation de la mort et que l’industrie pharmaceutique surf dessus. Se qui à d’ailleurs pour effet (entre autre) de nous affaiblir biologiquement à terme. Exact reflet du faux confort discount et avilissant (pour nous ET notre planète) qu’a fini par pondre l’air industriel parasité par l’oligarchie.
      Je crois que se que je trouve le plus choquant partout où que j’aille c’est de voir des gens comme obligés de tout le temps prendre part à une lutte d’ego en se faisant s’affronter des idées très souvent complémentaires.
      Sinon ça va ? Détendez vous !!!


    • @jpwk et pendant qu’on y est, autant se débarrasser des cons....
      - 2Milliards de personnes au moins ...
      car après tout quand on est con, à quoi bon vivre ?
      et pourquoi pas limiter la population mondiale a 500 millions d’habitants, comme ça l’a déjà été suggéré.
      moi je ne pense pas qu’on puisse avoir la prétention en tant que personne de décider qui doit vivre et qui peut mourir.


    • C’est moins vrai dans une société où l’ancien qui vit à la maison familiale avec ses enfants ne coûte pas très cher à entretenir et où les enfants sont déjà usufruitiers de ses biens.


  • Merci de relayer les conférences gesticulées de Franck LEPAGE.
    Il raconte dans une autre vidéo l’histoire de l’éducation populaire des jeunes adultes.

    Inculture(s) 1 - La culture : « L’éducation populaire, monsieur, ils n’en ont pas voulu » ou « Une autre histoire de la culture ».
    Conférence gesticulée par Franck Lepage de la Scop « Le Pavé » (Coopérative d’éducation populaire).
    http://www.youtube.com/watch?v=9MCU...

    Inculture(s) 2 - L’éducation : « Et si on empêchait les riches de s’instruire plus vite que les pauvres ? » ou « Comment j’ai raté mon ascension sociale »
    http://www.youtube.com/watch?v=ACxR...

     

  • Sous un abord gentillet et de pseudo bon-sens, ce sketch es tune imposture intellectuelle complète !

    Je m’explique :
    Chaque français ne mange pas plus qu’en 1944, donc le raisonnement sur les agris pourrait tenir (en fait pas vraiment au vu des changements dus à l’ouverture des frontières)

    Par contre, notre consommation de produits manufacturés, elle, grimpe à une vitesse énorme : nos BEEP-Pad, BEEP-Phone, WOUI et companie ont une valeur énorme...

    Donc on ne peut tenir ce discours SI on continue à consommer de manière identique.

    ET c’est là le pb : tout notre système de management est construit autour de la "croissance" (pas celle du niveau de vie mais celle de la consommation qui tient les gens soumis à leur travail, addicts qu’ils sont devenus à la consommation.

    "Pourquoi avons nous accepté d’arrêter cela ?" Parce qu’on est des drogués de la consommation.

    Donc le discours simpliste est soit incomplet soit malhonnête : OUI, on peut travailler moins, mais NON pas en consommant autant. Mais j’ai des doutes sur le gauchisme qui veut toujours victimiser les citoyens sans les responsabiliser sur leur conso...

     

    • "Donc on ne peut tenir ce discours SI on continue à consommer de manière identique."

      Non, même pas. Si on continue à consommer à l’identique, la croissance est aux environs de zéro, et encore, dans l’hypothèse où un protectionnisme raisonné protégerait l’emploi des français, et qu’il y ait malgré tout un petit rebond de natalité. Si on additionne délocalisation, dénatalité (malgré l’immigration qui dénature le pays), vieillissement de la population et austérité à cause de la crise, c’est à dire qu’on continue à l’identique sur la lancée actuelle, l’idée intuitive qu’on aura pas de retraite devient une évidence.

      Pour qu’on puisse vraiment avoir un retraite, il faudrait tout inverser : relocaliser, faire des enfants (et des locaux si possible, dans des couples hétéros et stables si possible), multiplier l’emploi public utile et efficace, soutenir l’emploi et le retour à l’emploi (ce qui d’ailleurs n’empêche pas d’introduire de la "flexibilité", comme ils disent, du moment qu’on est au plein emploi on s’en fout), ne pas lésiner sur les prestations sociales (sauf pour ceux qui les font partir à l’étranger : elles doivent être dépensées dans le pays), favoriser l’intégration sociale des retraités (la maison de retraite est un non-sens total, sauf pour ceux qui sont vraiment devenus complètement dépendants), introduire des législations favorisant le "made in France", et, pourquoi pas si on est kamikaze, refuser de payer la dette.

      Il faudrait sortir de l’Union Européenne et abandonner l’Euro, en tout cas comme monnaie nationale (ce qui n’empêcherait pas de l’utiliser comme monnaie internationale alternative au dollar, mais il y aurait des taux de change variables, sur ce point-là Asselineau m’a convaincu).

      C’est bien d’essayer de briser le régime d’oppression symbolique qu’on fait peser sur nous en nous forçant à abandonner tout notre confort social et matériel par résignation, mais en l’occurrence l’argumentation ne tient pas. C’est dommage, car Franck Lepage maîtrise son domaine quand il parle de la "Kultur", et là il s’aventure dans des contrées arides où ses idéaux assoiffés voient des mirages. Si solution il y a, elle est autrement plus radicale que d’augmenter les cotisations patronales.


    • très bonne remarque.une réplique de fight club (à voir)."tu l’as dis,on est des consommateurs, on est les sous produits d’un mode de vie devenu une obsession"
      tout le problème est la.tant qu’on aura pas admis qu’il faut moins consommer (et mieux) et sortir de "la croissance" a tout prix, on ira vers un capitalisme individualiste intégral et dans ce cadre, l’idéologie solidaire, par exemple , la retraite par répartition sera mécaniquement balayé par le système.
      après,a savoir comment sortir de cela ?surement pas par les urnes (tout est verrouillé). peut être après un chaos mondial et une avant garde ayant anticipée l’après.


  • Ne parlent pas de la dette, alors que c’est là le problème.

    Une vidéo vraiment trop simplette.

     

    • #322522

      C’est la en effet la limite du gauchisme dont Franck Lepage se réclame.

      dette=banque=juifs=amalgame=nazis=shoah=pas du tout l’internationale des travailleurs contre le capital=mon cul sur la commode

      Du coup c’est plus simple de laisser la question de côté, ce qui est une forme de malhonnêteté et d’imposture j’en conviens. Mais en même temps tout ne se résume pas à la dette non plus. Et c’est là qu’un discours intelligent qui occulte malgré tout un paramètre essentiel prend tout son intérêt : il nous parle d’autre chose ! Et de choses dont les spécialistes de la dette ne nous parlent pas, eux !

      On ne peut pas parler de tout et être spécialiste de tout. Ce mec est clairement un pur mec de gauche, avec une grande partie des lacunes consubstantielles mais aussi sans doute la plupart des qualités, et son point de vue (en général, pas dans cette vidéo, l’économie n’est pas du tout sa spécialité, dans cette conférence il accompagne Gaël Tanguy pour parler de son expérience de la lutte des classes et du travail si je me souviens bien) est éminemment intéressant, argumenté et surtout alternatif (pour E&R j’entends).

      E&R c’est Gauche du travail et Droite des valeurs, non ? Ce mec est clairement les pieds en plein dedans et c’est très important d’avoir aussi accès à d’autres sons de cloches de qualité. D’où son absence regrettable jusque là sur ce site.


    • #322600

      Certes, mais pour les 90% de spectateurs qui ne peuvent comprendre au delà du niveau CE2, c’est bien suffisant et pédagogique. C’est pour ça qu’ils ne doivent pas passer à la tv ? (je ne la regarde plus non plus, aussi je ne sais ce qui s’y passe).


  • Quelle arnaque ce sketch ! Pas convainquant du tout. Ces deux clowns Marxistes, les brothers pas Karl, se basent sur une hypothèse de croissance par l’INSEE (muhahahaha l’institut d’arnaqueurs) soi-disant pessimiste de 1,7%. Je considère moi que cette hypothèse est hyper optimiste, vu que de la croissance y en a pô. Non seulement y en a pô, mais ça fait 40 ans qu’y en a plus. Y a eu de l’illusion de croissance par l’endettement, c’est tout ! On est assis sur un gros tas de dettes prêt à s’effondrer. Je suis d’accord qu’il faut une meilleure répartition des richesses, mais le raisonnement de ces Marx brotheriens à la base est foireux, vu que la richesse se réduit comme peau de chagrin. Les entreprises qui délocalisent, le chômage qui grimpe. Les gains éternels de productivité mon cul sur la commode. Dans ces conditions qui va payer les cotisations pour les retraites ? Il faudra encore et encore emprunter pardi ! Ah oui je viens de comprendre ! La part de gateau dont parle Groucho et Zeppo et qui grossit toujours, c’est celle des bankster. Je sais bien que nos politocards nous mentent continuellement, mais de temps en temps une petite vérité sort du bout des lèvres, comme quoi la France est en faillite. Oups je l’ai pas dit ! Donc Harpo et Chico, votre numéro, on aimerait y croire, mais bof...

     

    • assez d’accord.même si tout n’est pas idiot dans ce sketch.se baser sur les prévisions de l’insee alors que de la croissance,y’en a pas et en plus on est assis sur un tas de dette irremboursable !!!!!c’est pas valide.
      en fait le sujet est traité ici par le petit bout de la lorgnette.la réforme des retraite est un épiphénomène.on ne peux pas le traiter sans parler du chômage,de la dette, de l’idéologie de la conso maladive, de la récession, de l’euro.
      c’est comme se demander comment soigner son rhume alors qu’on a un cancer.pas à la hauteur des enjeux.


    • Il ne s’agit pas d’une meilleure répartition des richesses mais du principe de la retraite par répartition principe insubmersibles tant que l’on ne le déséquilibre pas.Ce sketch explique très bien l’arnaque et se limite à ça ; je ne comprend pas qu’on le critique pour ne pas avoir abordé d’autres arnaques...


    • J’abonde dans le sens de Picadello : ces critiques sont beaucoup trop sévères, voire hors sujet.

      Franck LEPAGE et Gaël TANGUY relaient dans ce sketch les idées de Bernard FRIOT, en particulier celle concernant la notion de cotisation, qui permet de défendre le système de retraite par répartition.
      Le sujet de l’économie étant très difficile à aborder dans un spectacle qui se veut comique, j’aurai plutôt tendance à les féliciter !
      Il a même réussi à caser le fait que c’est la gauche en 1983 qui a retiré l’indexation des salaires sur l’inflation, or cette info me paraît capitale pour remettre les pendules à l’heure par rapport aux idées les plus répandues...

      Après, je comprends qu’on puisse critiquer la théorie économique qu’il y a derrière (je trouve d’ailleurs moi-même que FRIOT a une vision trop "communiste" de l’économie et qu’il néglige la manière d’obtenir la richesse produite), mais il serait plus logique de faire ces critiques en-dessous des vidéos de FRIOT et pas ici.
      Ce spectacle permet de faire connaître Bernard FRIOT à des personnes qui n’ont peut-être jamais réfléchi à l’économie et c’est déjà une bonne chose en soi.


  • C’EST BIEN VU MAIS je ne suis pas certain que les gains de productivité permettent degonvler le gateau ; on assiste à des licenciements massifs.
    Pourquoi obliger les gens à partir à la retraite à un moment donné ? moi j’aurais bien aimé continuer ce que je faisais car mon travail me passionnait. Travailler c’est rester dans le monde vivant, certes il y a des jobs très durs mais ils sont de moins en moins nombreux.quant à liquider nos vieillards, ça me rappel Attali qui, depuis aurait dû montrer l’exemple. Pourquoi ne pas demander à un vieillard de monter dans un arbre et de secouer celui ci jusqu’à ce que le vieux tombe ? c’est ce que faisaient les Amerindiens. Ou bien des’isoler dans la forêt. en general les partisans de l’euthanasie se gardent bien de montrer l’exemple. toute la démonstration du sketch repose sur l’amélioration de la productivité propre à un monde agricole, et industriel. Or nous revenons du premier pour ses conséquences sur la santé, quant au second, il a été détruit par la mondialisation. La productivité du secteur financier, on a vu les conséquences. je ne m’étendrais pas sur les difficultés des jeunes, aujourd’hui, nosanciens en ont bien plus bavé. relisez votre histoire.


  • L’excellent Franck Lepage et ses acolytes font leur entrée sur ER ! Ca c’est une excellente nouvelle, n’hésitez surtout pas à voir "inculture 1 et inculture 2" dispos sur le web, deux 2x 2 heures de stand up à la fois instructifs et drôle sur l’éducation populaire, l’histoire de du ministère de l’éducation, ainsi que de remarquables et hilarantes anecdotes et autres métaphores. Ca m’a personnellement bouleversé, et ça en touchera certainement d’autres, qui comme moi, n’ont vu que passer le train sans se rendre compte de ce qu’il transportait. Bravo Monsieur et merci à ER de relayer ce brave Monsieur.


  • Les deux rigolos nous montrent à quel point les discours de nos institutions sont mensonger. Effectivement si on prend le chiffre officiel de L’INSEE et le discours de Raffarin , ça ne tient pas la route. Mais il n’y a pas de quoi être optimiste pour autant..

    La vérité c’est qu’avec l’Euro , la France est condamnée à détruire son système social et donc, un jour, les retraites seront si faible que les retraités feront des petits boulots (comme aux USA) , tout le travail du politique mondialiste est de nous habituer à cette idée que l’état donnera le relais aux grosses sociétés d’assurance/banque.


  • Je crois qu’en fait l’idée à laquelle réfléchissent très sérieusement nos oligarques actuellement c’est d’inciter les retraités de la plèbe à accepter la solution de l’euthanasie une fois qu’ils ne seront plus productifs.


  • Mouais c’est foireux. ça se base sur une croissance stable à 1.7% sur les 40 prochaines années. Sauf que... bah non.

    Fin du pétrole pas cher, dette croissante (arnaque des banques - 1973), etc... bref on fera jamais 1.7% sur 40 ans, et de toute façon ça fait déjà 10 ans qu’on fait plus de croissance (PIB marchand <> PIB non marchand, le PIB est calculé sur les deux, embauchez 10 millions de fonctionnaires, vous augmenterez le PIB, c’est débile).

    La fin du pétrole, on pourrait encore s’en débrouiller.

    La racine, c’est la dette, et la racine de la racine, c’est les voleurs de pouvoir (Cf Chouard).

    Mais ça, c’est pas gaucho-compatible, donc il n’en parlera jamais.


  • Au tournant de la rigueur de 83 ce monsieur n’a pas du se faire avoir par un terme nov-langue seulement, il a oublié d’évoquer l’arnaque de sos racisme...


  • Vous êtes majoritairement super critique quand même ...

    Je vais quand même donner mon petit point de vu :

    Je suis Franck Lepage depuis le tout début de sa conf inculture, et entendre des gens le traîter de rigolo c’est quand meme bien loin de la réalité de cet homme qui à énormement de choses à vous apprendre. On ne peut être expert de partout, et comme quelqu’un l’a signalé, il n’est pas du tout un expert de l’économie.

    Un de ses domaines de compétences est "la communication & les langages", il démonte une grosse partie de la rhétorique capitaliste propagé par nos élites.
    Aller regarder Incultures 1 & 2 avant de juger aussi dur cet homme, qui est vraiment brillant dans son domaine.

    Bon ensuite concernant sa démonstration sur les retraites, de toute façon un discours prenant en compte les analyses de nos économistes dissident toucherait quoi ... 2, 3% de la population ? Et qui le comprendrait dans les détails ? 0.3, 05% même pas ?

    Alors pour ceux qui suivent nos experts économistes du monde dissident depuis quelques temps, je comprends que cette vidéo vous paraisse très légère MAIS :

    Je trouve ça intéressant de casser une propagande lancé par nos élites en utilisant le même lexique que ceux-ci en restant dans le même "monde" sans remettre rien en cause qui pourrait choquer ou brusquer les gens, ni devenir trop compliqué ou trop fin.

    « Le processus par lequel les banques créent de l’argent est si simple, que l’esprit résiste à y croire » John Kenneth Galbraith, économiste.

    Autant rester dans l’ersatz de monde dans lequel vivent nos compatriotes et déjà démonter cette foutaise de l’intérieur, ça me parait un premier pas interessant.

    Faites attention à ne pas devenir complètement intolérant avec ceux qui n’en sont pas au même point de réveil que vous.
    Je remarque que plus on en sait moins on tolère les conneries mais il faut faire attention de ne pas s’enfermer non plus, cette vidéo reste pertinente quoi qu’il arrive et Franck Lepage est vraiment très intéressant à écouter.

     

    • je plussois !!
      rien à redire sur ça, il faut regarder tous les débats, pas ceux uniquement de Lepage !
      ne pas oublier non plus que ces "conférences gesticulées" entrent dans le cadre de "l’éducation populaire", et donc à ce titre, s’adressent aux masses et doivent être accessibles à tous !
      en plus d’aller voir le site du "Scop le Pavé" (http://www.scoplepave.org/), allez voir également cet autre site avec d’autres conférenciés (http://www.lesconferenciersgesticul...) !
      bons visionnages !


    • #323303

      Ton commentaire est très éclairé.
      J’ai moi-même partiellement débuté ma dissidence à l’aide des conférences de Franck Lepage et franchement, je mets au défi les visiteurs de E&R qui ne les ont jamais vu de dire qu’ils n’en auront rien appris.
      Il n’y a pas QUE Alain Soral qui fait le boulot, il le répète lui-même sans cesse à travers chacune de ses vidéos.


    • Ben oui mais se qui se passe c’est que le referent c’est devenu M. Soral..... alors on compare tout a Soral et si le type reprend pas tout ce que dit Soral on lui compte les points manquants... Voilà,ca c est intelligent...
      Ca cherche meme plus a apprendre ou a comprendre puisque Soral sait tout..les autres ne peuvent plus rien leur apprendre. (si c’est pas de l’endoctrinement,dites moi comment ca s appel)
      Au lieu de dire que le travail de "Lepage" est constructif on dit que c’est des clowns.. qui savent rien...


    • Je suis désolé, quand on veut faire rire, il faut au contraire être super rythmé, quand on veut faire de la pédagogie (là, je connais), le PIRE est d’induire par de mauvaises explication une mauvaise représentation du système qu’on explique !

      ET là, ils passent complètement à côté d’expliquer ce qu’est un système ouvert, un système fermé, notion certainement la plus intéressante du niveau macroscopique qu’ils abordent !

      Comment se fait-il que les gens qui ont le moins de richesse sur leur territoire et qui travaillent le moins puissent avoir le niveau de consommation le plus élevé de la planète ? C’est d’un point de vue énergétique un non sens complet !... sauf si on explique comment "on" met la main sur les richesses et "on" les fait transformer à "pas cher".

      Ça c’est de la macro, et pour le coup ça va dans le sens exactement inverse de ce qu’ils disent.

      Là, c’est une autre histoire car si les multinationales sont là sans avoir besoin des citoyens (consommateurs), les politiques qui déclenchent les guerres des matières premières, eux ont été ÉLUS !!!! Et donc NOUS en sommes responsables, ce qui fera beaucoup moins rire le public je pense, car il est complice à 80% de cela.

      Pour moi, ils sont passéistes démagos et donc ils empêchent la prise de conscience des citoyens.

      Conclusion, leur "œuvre" est contre-productive à la prise de conscience nécessaire à changer qq chose.


  • Au vu des commentaires de certains qui les ont, je pense , un peu trop vite jugé ; je ne saurais que trop leurs conseiller de creuser ce sujet qui mérite de l’être, avec les conférences de Bernard Friot par exemple :
    http://www.dailymotion.com/playlist...


  • Camarades, on ne peut pas reprocher à deux personnes sur une vidéo de moins de 20 minutes de ne pas aborder tous les aspects de la micro et macroéconomie, la création monétaire, la dette, les influences philosophiques et religieuses dont découlent ces principes...

    Ce qui est bien montré ici, c’est à quel point la communication du gouvernement pour justifier l’augmentation de la durée des cotisations ne repose sur aucun argument valable, tout comme le fait de préférer la retraite par capitalisation sur la retraite par répartition. Ensuite, il est vrai que leur contre-argumentaire est aussi critiquable.

    Je ne connaissais pas du tout Franck Lepage et suite à un conseil d’un commentaire précédent, j’ai vu "Incultures 1" et j’ai bien aimé. Je ne sais pas si, du fait qu’ils soient "gauchos", ils seront fermés à jamais sur certaines vérités, car dans ce spectacle, il se moque de lui-même, de certaines idées gauchistes auxquelles il croyait.


Afficher les commentaires suivants