Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’exposition pédophile de Marseille attaquée en justice

L’association La Mouette entend attaquer devant la justice une exposition organisée au mois d’août à Marseille. Une action qui n’est pas sans rappeler l’action contre une autre manifestation organisée en 2000 à Bordeaux

« C’est passé dans le silence de l’été », observe Me Christine Maze. Mais l’avocate bordelaise de La Mouette entend maintenant faire du bruit autour de l’exposition d’art contemporain qui s’est tenue à Marseille durant l’été. Et dans le courant de la semaine prochaine, la représentante de l’association de défense et de protection de l’enfance envisage de porter plainte avec constitution de partie civile devant le procureur de la République de Marseille pour diffusion d’images à caractère pédopornographique susceptibles d’être vues par des mineurs.

L’avocate de la structure agenaise entend viser dans cette procédure les organisateurs du « Dernier cri vomir des yeux » et le directeur de la Friche la Belle de Mai, où s’est déroulée l’exposition dont les œuvres présentées ont suscité l’indignation chez la présidente Annie Gourgue.

Lire la suite de l’article sur sudouest.fr

Voir aussi, sur e&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1263435
    le 08/09/2015 par Palm Beach Post : "Cult !"
    L’exposition pédophile de Marseille attaquée en justice

    "La Mouette", c’est pas ceux qui s’étaient manifestés contre "Baise-moi" de Despentes et Trinh-Thi ?
    Interdire, faire des procès.

    Nier la réalité qu’on crée par ailleurs.
    Bande de glands.


  • #1263454
    le 08/09/2015 par Colère Bleu Blanc Noire
    L’exposition pédophile de Marseille attaquée en justice

    Merveilleuse nouvelle !


  • "L’école de Francfort " en pleine puissance. Dommage que sur google on ne trouve plus rien ( tout supprimé) sur cette monstruosité talmudique.

    Si E&R pourrait ressortir un article ancien sur l’école de Francfort je vous serai très reconnaissant ; quelques proches à moi ne me croient pas / déni de réalité , quand je raconte les "principes " de cette "école".


  • "Wanted Pedo" :

    ""...Tout en réaffirmant notre indépendance de toute organisation, de toute idéologie et notre ligne fermement apolitique (http://wanted-pedo.com/lassociation...)
    nous tenons à remercier les seuls médias qui nous ont spontanément relayés de manière honnête :
    - « TV Liberté » et « Égalité et réconciliation ».
    Ce qui nous dérange dans tout cela, c’est que personne ne relaye lorsqu’il s’agit d’êtres humains bien réels, des milliers d’enfants tombés dans des réseaux pédocriminels, jetés en pâture à des psychopathes, pervers et criminels !" .....

    C’est pourquoi le Peuple aime Soral et E&R !! Merci !


  • #1263532

    Le délit est constitué et il n’est pas prescrit, même si l’exposition est terminée depuis le 27 août.

    Sinon, le journaleu : on ne porte pas plainte avec constitution de partie civile devant le procureur mais devant le Doyen des Juges d’instruction.

    La différence pratique entre la plainte devant le procu et la plainte devant le juge d’instruction c’est que le procu peut toujours classer même si le délit est constitué, alors que le juge d’instruction est obligé d’instruire la plainte et d’expliquer pourquoi il prend une ordonnance de non lieu ou une ordonance de renvoi devant la formation de jugement.

    La plainte devant le juge instructeur est en réalité une sommation d’avoir à poursuivre

    C’est un heureux précédent : on pourrait ainsi en le généralisant faire de nos tribunaux les arbitres de nos contentieux avec les politiques au nom du droit naturel et de l’intégrité morale de nos enfants.

    Par exemple, Vallaud mettrait en danger la santé morale et psychologique de nos enfants en diffusant dans les maternelles et écoles des théories crypto ou ouvertement genders.

    Or, la mise en danger de l’intégrité psychologique ou physique d’un mineur par personne ayant autorité est un délit.


  • On ne peut que s’en réjouir.

    L’Art Contemporain est une pathologie de plus que l’Etat nous impose. Cela va de pair avec les autres aberrations dont on nous empoisonne l’existence : la Théorie du Genre, les défilés "gay", le LGBTéisme, l’homosexualisation de la société, l’assaut contre l’Eglise Catholique et les chrétiens en général, l’abrutissement des enfants à l’école, la suppression du latin et du grec, et cetera. J’oubliais : et les écrits de Kevin Poireault.

     

    • Oui, il s’agit du marxisme culturel issu de l’école de Francfort. Cette idéologie consiste à accorder toujours plus de privilèges aux "minorités" et aux déviants sexuels de tous poils tout en promouvant l’athéisme d’état, afin de dissoudre la civilisation occidentale. C’est la fusion de cette idéologie avec le libéralisme qui a donné naissance au mondialisme actuel.


  • Il est tres probable que les responsables de "l’exposition" soient pedophiles. Personne au cerveau normal n’envisagerait ces images comme de l’art.
    Il convient donc de les attaquer personnellement et peut etre meme une commission rogatoire sur leur propre disque dur qui doit en avoir vu passer de belles.
    Le seul probleme c’est que les reseaux (franc macons) de defense du reseau vont s’activer dans la police et la justice. Comme d’habitude.


  • Bravo à cette association qui a décidé d’allez au front.
    Il aura fallu attendre au moins dix jours avant que des gens osent le faire.
    Je dis "osent" car maintenant il faut avoir du courage pour demander ce qui devrait être normal, le respect de la loi.
    Quand une ministre passe à cette endroit pendant cette exposition et ne trouve rien à signaler bien au contraire, quand ceux qui ont la témérité de dire qu’il y a problème sont traités de "fascistes" (...Vichy, Pétain, nazisme et ...shoah comme dirait Onfray) il ne faut pas s’étonner si la pédopornographie devient un jour légale.
    Maitre Viguier dans sa vidéo parlait de la volonté de désorganiser, de casser les structures des peuples, on voit que ce n’est uniquement par les armes que cela se passe.
    Oui espérons que cette association aura gain de cause et que ceux qui tombent sous le coup de la loi seront sévèrement punis.


  • J’ai déjà publié un commentaire là dessus et -contrairement à une majorité ici- je connais le "Dernier cri" et ce milieu -que je n’aime PAS du tout- mais je persiste et signe : s’attaquer à ce type de personnes et les mélanger à des propagandistes de réseaux pédophilo-satanistes c’est persister à ne rien comprendre et à ne rien vouloir comprendre.
    Malheureusement, j’ai bien peur de pisser dans un violon...ces types ne représentent rien aux yeux du pouvoir et ne sont en aucun cas représentatifs de ce qui pose réellement problème dans le monde de l’art contemporain au niveau de la propagande par la transgression ; ils font partie d’un monde "culturel" qui est déjà mort et qui n’intéresse plus qu’une poignée de vieux collectionneurs et de jeunes paumés qui n’ont en aucun cas des fantasmes pédophiles d’aucune sorte ; je suis sûr et certain qu’aucun des types étant allés voir cette "exposition" n’y sont allés pour assouvir leurs fantasmes...je les déteste et il y aurait beaucoup beaucoup à dire sur le dernier cri et cette scène mais vous vous trompez tous sur la portée de cette affaire...mais bon, nul n’est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.

     

    • Vous avez peut etre raison. Sachez seulement que les membres de ces reseaux ne s’affichent pas comme tels.
      Ils ecrivent des blogs de defense des enfants dans les journaux, ils sont profs, ils sont defenseurs des droits, ils sont un peu de tout.
      Seuls les membres se connaissent. Et jurer que mr machin n’en fait pas partie peut aussi passer ppour de la grande naivete.
      Il suffit pour cela d’aller voir les temoignages d’enfants qui ont survecu.


    • Je confirme que Le Dernier Cri n’a même rien à voir avec l’art contemporain - s’ils sont subventionnés alors c’est tout récent - ces gens ont toujours eu un complexe d’infériorité par rapport au monde de l’art contemporain officiel.
      Ils se définissent comme un mouvement d’Art Brut, mais la plupart comme leur chef "Pakito Bolino" ne sont pas des fous ou des marginaux mais plutôt des vieux hipsters issus de la BD underground et du fanzine. bref, cette histoire et grotesque. perso j’aime bien certains artistes édités par ces gens. par ailleurs je suis devenu fan de Stu Mead par simple réaction aux torrents de connerie qu’on peut lire actuellement.


  • #1263607

    Sous le couvert de l’argumentaire artistique et culturel tout n’est pas permis, la liberté d’expression a ses limites.



    Désolé les amis,

    Mais déjà, si vous ne voyez pas ici le rapport entre la loi Gayssot et les propos de cette dame, c’est que vous êtes un crétin.

    On peut toujours demander à un psychiatre d’analyser ces œuvres et savoir si l’auteur est potentiellement dangereux. Certainement, il répondra qu’il est toujours préférable de dessiner ses pires fantasmes comme un exutoire plutôt que de risquer de les réaliser en vrai et d’en garder une trace photographique.

    Le vrai problème qu’a évoqué i-média sur TVLibertés, c’est que la galerie La Belle de Mai n’a pas clairement indiqué sur son site ou même prévenu à l’entrée que ces dessins pouvait choquer.

    Tout comme pour les films, il devrait y avoir une commission en charge d’apprécier pour quel public est fait une œuvre.

    Il existait auparavant dans Télé 7 Jours ou Télérama une appréciation de l’Église pour les programmes.
    L’Église fixe des limites. Mais ici, nous ne sommes même plus dans une appréciation religieuse. Jusqu’où l’État peut-il donc aller dans les libertés ?

    À ceux qui pensent qu’il faut les détruire : vous comprenez maintenant le lien avec les nazis ? Et ça vient pleurer pour Blanrue ou Soral ?

    Media Press Info avait relayé cette conférence avec l’abbé Berteaux sur l’art contemporain.
    On y apprend que le fameux Piss Christ est désormais exposé AVEC SA DÉGRADATION pour montrer l’hostilité des "catholiques intégristes". ET ÇA MARCHE !
    Même chose pour le "Vagin de la Reine" qui se baladera désormais fièrement dans le monde avec ses tags !

    Les auteurs de ces actes sont de vrais crétins !

    Vous aurez beau dénoncer le marché de l’art, vous n’aurez pas touché un cil du discours intellectuel qui est derrière car c’est ce qui le fait vivre ! Aucune piste de réflexion dans cette conférence d’ailleurs.

    A-t-on UNE SEULE FOIS pensé à faire venir aux manifs des historiens de l’art et des artistes (c’est à dire les plus légitimes) pour apporter une réflexion ou une démarche ?

    MÊME PAS !

    Alors oui, on peut faire venir le curé du coin, mais il sera aussi utile que pour l’amputation d’une jambe !

    Jusque là les historiens de l’art et les artistes ne s’occupent pas de leurs prêches ! Qu’ils y retournent donc.


  • C’est fort possible que la plainte soit classée sans suite car Liberté d’Expression oblige.


  • C’est quand même super inquiétant les propos tenus ici.

    Sous le régime nazi, certaines oeuvres pourtant exposées aujourd’hui au Louvres ou ailleurs étaient jugées comme devant être brûlées. De l’art dégénéré. Vous croyez vraiment que ceux derrière cette exposition sont des pédophiles et que ceux qui y vont sont de la même trempe ?

    Porter plainte pour quoi ? Si ce qui est exposé sont des photos réelles de gamines de 4 ans en train de se faire sodomiser, évidemment il faut enfermer tout ce monde là. Si ce ne sont que des peintures, des vues de l’esprit, où est le problème ? En ce cas il faut interdire aussi les livres où des auteurs dépeignent une relation entre un adulte et un mineur de 15 ans par exemple. Mais on peut aller aussi plus loin, pourquoi autoriser de montrer des meurtres, des viols, dans des films ou des livres ? Cela incite les gens à devenir méchants, les transformants en de potentiels tueurs, violeurs, etc...

    Où met-on la limite ? VOTRE limite ? Mais votre limite n’est pas la mienne. Vous vous offusquer qu’on censure Alain Soral ou Dieudonné, vous criez à la censure mais vous êtes les premiers à vous jeter sur le premier type qui aurait peint un tableau un peu farfelu et tendancieux. Lui ce peintre n’aura pas le droit à la liberté d’expression ?

    Tant que c’est une vue de l’esprit, une oeuvre imaginaire et pas des photos de gens mis en scène contre leur gré, cela me va. En outre un exposition de ce genre, y va celui qui veut. PERSONNE ne vous oblige à y aller, PERSONNE ne vous l’impose. Un god géant sur la place Vendôme, on me L’IMPOSE !!!! Je n’en veut pas. D’une c’est horrible et dans un lieu aussi beau, quelle horreur et deuxio merci de ne pas m’imposer à ma vue un godemichet géant plug-anal.

    Mais des gens qui font une galerie sur un thème scabreux, si ça me choque je n’ai qu’à pas y aller. Tenez, il y a quelques années se tenaient à Paris une exposition du docteur Gunther von Hagens (plastination), où l’on voyait des corps de vrais humains, de vraies personnes, figés grâce à une technique et le corps ouvert pour voir leurs organes. SUPER !! Bah non, des ayatollas fermés d’esprit ou fait fermer l’exposition.

    Ici certains sont hyper mégas fermés d’esprit voyant le mal partout et près à saborder l’autre en face qu’il considérent comme dégénéré. Moi ce qui me fait peur, ce sont des gens qui justement veulent tout régenter et faire interdire les autres. Ce sont les pires.

     

    • Mais bien sur. Des gamines se faisant lecher et sodomiser par des chiens ne sont que des vues de l’esprit. Sauf si ce sont tes gamines bien sur, non ? N’oublie pas de nous poster une photo pour la ressemblance.
      Personne n’a dit ici que la liberte d’expression etait absolue.
      Faire le parallele entre les lecteurs et la censure Nazi ne m’avait meme pas effleure. Un oubli sans doute.


    • #1264046

      Il n’est pas interdit de dire la vérité, à savoir que le régime nazi avait d’excellents goûts en matière d’art. Cela peut sembler paradoxal au vue des accusations perpétuelles proférées à son encontre, mais après tout le chef de ce régime peignait extrêmement bien.
      Un chef peintre, un mouvement de bon goût... peut-être que ce régime d’artistes et de poètes était trop effrayant pour le Système.

      C’est par stricte volonté de vengeance que le Système produit et subventionne maintenant de l’art dégénéré en permanence.

      Mais en suivant ton raisonnement de cerveau malade, sous prétexte qu’un nazi n’aime pas quelque chose il faudrait au contraire l’aimer. Ridicule.

      Je suis très fier d’être ce que tu te permets d’appeler à tort un « ayatolla à l’esprit fermé ». Ce qui est effrayant c’est ta stupidité, rien d’autre.
      « Mais votre limite n’est pas la mienne », heureusement, ça me ferait mal au cul d’être comme toi. En tout cas tu sommes les plus sensibles de se laisser traumatiser pour te faire plaisir. Tu es donc un dégénéré sadique.

      Il est bien évidemment que la représentation quotidienne et répétée de crimes pousse au crime, même Sade l’avait compris. Tu ne connais pas la nature humaine, c’est normal vu ton niveau. Il est bien évident que de telles « vues de l’esprit » pédocriminelles ne peuvent provenir que de pédocriminels. Pour un cerveau sain, ces ignominies sont de l’ordre de l’impensable.

      Avec un mauvais goût assez inouï, tu oses vanter les mérites de von hagens alors que c’est un cinglé qui espère sérieusement que l’humanité accède à une pseudo-vie éternelle par l’implantation de puces électroniques et de moteurs dans les cadavres « plastinés » (notre propre corps plastiné servirait donc de carrosserie au robot contenant une image informatique de notre esprit, si tu suis bien).
      Si son expositions d’horreurs a été fermée ce n’est pas pour des questions anatomiques mais pour d’autres raisons : 1. les mises en scènes profanatrices qu’il faisait avec ces cadavres. 2. l’absence totale d’informations à propos desdits cadavres.
      Un boucher s’était révolté car sa viande animale doit être scrupuleusement tracée. A fortiori, il va de soi qu’une exposition morbide mettant en scène des cadavres humains se doit d’être encore plus traçable. Ce n’est pas le cas et cela pose beaucoup de questions à propos de ce trafiquant de cadavres. Ce taré est sans doute un criminel, c’est bien pour ça que les médias se sont un peu calmés à son propos.


    • c’est marrant, mais les bigots ont toujours la haine quand ils "défendent leurs idées. il y a ici deux points de vue et la scission est nette, d’un côté les arguments exposés calmement, de l’autre l’attaque ad nominem et l’injure.
      j’apprécie aussi beaucoup la liberté d’expression limitée à ce qui ne vous plait pas.
      au lieu de vous exciter, : remettez les choses à leur place, ce ne sont que de modestes gribouillis exposés dans un local fermé.


  • Je trouve qu’il est regrettable de critiquer une expo sans avoir entendu le discour des artistes, de la part de gens qui n’one aucune notion de la lecture et de la compréhension de l’art.

    Cette expo dénonce justement la pédopornographie et le satanisme par le biais de divers fantasmagories qui en dérivent.

    En plus l’art n’a pas à avoir de limite, c’est sa valeur d’etre libre et de choquer.

    Donnons au moins la parole à l’accusé.

     

    • Il y a peut être une réponse à vos préoccupations : que ce genre d’ "artistes" promeuvent et vendent leur "art" uniquement sur catalogue et que vous vous y abonniez. Vous aurez ainsi tout le loisir de pouvoir le feuilleter, et admirer des oeuvres choquantes comme vous les nommez vous même.


    • #1264048

      Tout art qui ne se suffit pas à lui-même n’est pas de l’art. L’art a ses limites qui sont celles de sa définition. Prononcer tes idioties sur un ton sentencieux n’y changera rien. Se réfugier derrière de la préciosité et un élitisme de pacotille pour justifier une propagande mortifère déguisée en art ne fonctionne pas.

      Tu t’es fait mettre en échec par le roi, va jouer aux billes.


    • Vous vous y connaitriez un grain dans l’art, vous sauriez que l’art est un domaine dans lequel le sex, la déviance, la provocation, la prornographie et la fornication sont des sujets qui traversent le temps depuis l’aube.

      L’art est une porcherie et ce n’est de secret que les plus abruptes néophytes.

      La lecture d’un tableau ou d’une expo ne se fait pas comme celle d’une BD ou un dessin de presse, le but de la peinture est de se jouer des perceptions du visiteur et de l’interroger sans imposer un point de vu et de ne jamais representer ce l’on montre réellement.

      De plus le lien de prétendus francs macs ou quelconque dérives idéologiques liées, n’est en rien avéré.


    • Le but de l’ART véritable c’est de consoler et d’émouvoir...
      L’Art véritable doit être une expression de la noblesse d’âme...


  • Bien sûr que la création artistique a des limites, la question ne se pose même pas.
    Ceux qui invoquent la "liberté" pour justifier ces expositions immondes feraient bien de se rappeler que la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres.
    Vous n’avez que ce mot là à la bouche. Ce n’est pas la peine de venir sur E&R si c’est pour tenter de justifier la devise maçonnique comme des bleus.
    Vu sous ce prisme là, ma liberté à moi serait de ne pas accepter d’exhiber la perversité à tous les coins de rue aux yeux de nos enfants (Gay Pride, Femen, oeuvres zoophiles et pédophiles en accès libre et relayé dans les médias).


  • On peut dire ce qu’on voudra, ces images sont choquantes,et elles ne peuvent émaner que d’esprits malsains pour le moins, bien-sûr, on est pas obligé d’y aller, et je m’en garderai bien, mais savez-vous que le financement de 450 000 euros est assuré par l’Etat et la région PACA et ça me dérange beaucoup car je ne souhaite pas que l’argent de mes impôts serve à financer de telles insanités ! Le pire est que l’immense majorité des gens, et des mères de famille en particulier, sont certainement choquées et en colère, mais que l’on osera rien dire, de peur d’être traité de facho et de réac, mais moi, je m’en fiche, je préfère être facho et réac plutôt qu’un esprit aussi dérangé, le nauséabond il est là, le vrai et le seul fachisme, il est là aussi, tout est inversé, le progrès et l’humanité n’est pas là, il faut laisser descendre ces "artistes" dans leur repère sombre et insalubre, Il y a de si belles choses à faire et à voir, mais notre époque, qui a inversé toutes les valeurs, ne nous montre que des laideurs à la place, on peut évoquer le satanisme, ce n’est pas absurde, quand on des "idées" aussi laides et dégradantes (pour soi-même) on devrait les garder pour soi, quand ces "artistes" voient leurs enfants ou leurs petits enfants jouer, à quoi pensent-il ? j’ai décider de traiter ces gens avec le plus grand mépris, un point c’est tout, car il ne méritent pas l’intérêt qu ’on leur porte ! Un seul conseil : protégez vos enfants, autant que possible !


Afficher les commentaires suivants