Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’ombre du faucon Hillary Clinton plane sur la Maison Blanche

La "démocrate" candidate pour la deuxième fois à la présidence

Hillary Clinton se lance dans la course à l’investiture démocrate en vue de la présidentielle de 2016. Il s’agit de sa deuxième tentative.

« Je suis candidate à la présidentielle », a-t-elle annoncé dans une vidéo adressée aux Américains. « Les Américains de tous les jours ont besoin d’une championne. Je veux être cette championne » ajoute Mme Clinton. « Je pars sur le terrain pour gagner votre voix. »

Dans la vidéo de 2 minutes 18 secondes, l’annonce de Mme Clinton est précédée par des images de jeunes familles, d’enfants et de personnes âgées. Hillary Clinton n’apparaît qu’à 1 minute 32 secondes.

Mme Clinton, 67 ans, est la première à briguer l’investiture démocrate, et est en avance sur tous les candidats possibles, selon les sondages du parti.

 

Des fleurs d’Obama

Le président américain Barack Obama, qui l’avait battue en 2008, n’a eu que de bons mots pour son ancienne secrétaire d’État, lors de son passage au Sommet des Amériques. « Elle était une candidate formidable en 2008. Elle m’a encouragé jusqu’au bout à l’élection présidentielle. Elle était une secrétaire d’État exceptionnelle. Elle est mon amie », a-t-il dit hier.

« Je crois qu’elle ferait une excellente présidente. Je ne serai pas en travers de sa route cette fois, alors je suis certain qu’elle aura une vision très précise sur l’avenir des États-Unis. »

_ Barack Obama

Briser le plafond de verre

Si un des buts d’Hillary Clinton est d’ouvrir la porte de la Maison Blanche aux femmes, sa campagne ne se fera pas sur sa personne, mais autour du « citoyen ordinaire », a souligné hier son directeur de campagne Robby Mook.

En cas de victoire, elle deviendra la première femme à briguer la présidence des États-Unis.

Avocate de formation, Hillary Clinton s’est lancée en politique après les deux mandats présidentiels de son mari. Elle a été élue sénatrice de l’État de New York en 2000, devenant ainsi la première femme à accéder à ce poste.

Bill Clinton a raconté qu’il avait une sorte de pacte avec sa femme stipulant qu’après sa présidence, il ferait tout pour aider sa carrière à elle.

Les infidélités conjugales de son mari ont marqué son passage à la Maison Blanche comme première dame. À l’époque, des féministes avaient reproché à Hillary Clinton de rester auprès de son mari uniquement pour satisfaire ses ambitions politiques. L’affaire Monica Lewinsky s’était conclue par une tentative ratée de destitution du président.

Aujourd’hui, elle se fait porte-étendard de certaines causes des femmes, en disant vouloir briser le plafond de verre.

On s’imagine mal qui pourrait lui damer le pion dans la course à l’investiture démocrate. Les sondages qui comparent de possibles candidats donnent Hillary Clinton favorite par au moins 40 points, parfois jusqu’à 55 points.

Elle a un formidable réseau de donateurs, des amis partout sur la planète, et une partie de la machine de Barack Obama derrière elle. Mais surtout, elle a une expérience qu’aucun autre candidat présidentiel n’a. Elle a vécu deux campagnes présidentielles aux côtés de son mari, et une troisième comme candidate.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Après le black we are the world de service sélectionné pour faire le sale boulot , voici venir la femme de service .

     

  • En cas de victoire, ce sera l’entrée en guerre assurée contre la Russie !

     

    • Ouais... Avec une cinglée hystérique comme elle, elle en est bien capable !

      Je remets encore le couvert avec le tout premier paragraphe du chapitre 10 du bouquin d’Hillary "Le temps des décisions - 2008-2013" (il y en avait un vrai mur à l’entrée du hyper Carrefour de ma province) :

      Chapitre 10
      Europe : les liens qui nous unissent.

      "Il y a une chanson scoute que j’ai apprise à l’école primaire : "Fais-toi de nouveaux amis, mais garde les anciens. Les premiers sont précieux, les seconds plus précieux que l’or". Pour l’Amérique, l’alliance avec l’Europe est plus précieuse que l’or."

      Ouais...
      Surtout pour nous le piquer avec leur planche à billet...


    • #1162287
      le 13/04/2015 par Aiguiseur de guillotines
      L’ombre du faucon Hillary Clinton plane sur la Maison Blanche

      J’ai comme l’impression que si c’est elle ou un autre, la guèguèrre on va y avoir droit de toute façon. .. ^^


  • Ils ont oublié la conclusion de l’article avec tout ces atouts : c’est une folldingue.
    C’est vrai quoi, les femmes aussi ont le droit de déclencher une guerre mondiale !


  • #1162240

    Encore des millions de dollars qui vont s’envoler en fumée , alors qu’ils ont des millions de personnes en etat de précarité , dont bon nombre à la rue , vivant des subsides de l’aide sociale ! Qui leur serviront au besoin de chair à canon , pour la prochaine !... Marre de cette macabre tragédie , rejouée et surjouée , mais jusqu’à quand ?


  • Voilà qui parachèverai le marasme. Qui mettrait un terme à 50 années de délire en faisant basculer au néant ce sur quoi les forces de délitement à l’œuvre aux usa, poussent depuis si longtemps. Tout le monde ne s’appelle pas Thatcher, ou Gandhi, celle-là finira le ’travail’ du nègre de maison. C’est une psychopathe, une synthèse du sadisme et de la mégalomanie en col blanc. C’est une émanation hypermaléfique des névrosés, des pervers et des traîtres qui hantent la tête du busard américain. Malheur à l’Amérique si elle s’assied aux manettes, la guerre du Vietnam lui paraîtra une promenade de santé en comparaison de ce qui l’attend.


  • Oh non, pas ca... Il ya comme parfois des lueurs de folie dans ses yeux tout ronds, des yeux d’acier, et son sourire commercial ? Elle suit les directives du CFR...

     

    • En même temps, elle a longtemps été, avec Bill, voisine directe de Rockefeller sur les collines de Pocantico, en bordure du cimetière de Sleepy Hollow (état de New York). Qu’ils se retrouvent au CFR qui est une création de Rockefeller ça coule de source comme on dit.


  • Si l’aippac l’a choisie, alors pas besoin d’élections elle est déjà présidente !! Comme en France avec le crif !


  • Selon baba vanga, le dernier président américain, avant l’implosion de son pays en guerre civile et séparation de ses états, est un président noir.
    Sauf à penser que ce serait un autre président noir qu’obama et que le cirque actuel durera encore des décennies avant l’implosion annoncée, il y a peu de chances que les prétentions d’hillary clinton soient satisfaites.
    Cette femme a le même regard halluciné et autant de joie de vivre sur son visage que Manuel Valls.
    Elle me fait instinctivement penser de façon préventive à la chanson de renaud "Où est ce que j’ai mis mon flingue ?".


  • 67 ans ; 68 au moment de l’élection, 72 ans en fin de mandat... ça swing chez les ’conservateurs’ (dans le formol ?) Un succube en fin de vie, à la tête d’un pays prêt à tout ;(surtout au pire, et qui le prouve au reste de la planète tous les jours), pour continuer à dominer malgré 50 années de transgressions aux règles élémentaires de gestion socio-économique. Une vieille femme pour gouverner une Nation...Une vieille femme qui serait, miraculeusement, en possession de tous ses moyens physiologiques, mentaux, moraux, psychologiques et comportementaux, pour assumer la responsabilité suprême à laquelle un bipède peut prétendre sur le reste de ses contemporains. Une vieille femme avec le droit de vie et de mort sur 320 millions d’individus...sans parler de leurs victimes directes et collatérales à l’étranger (... !?) Car cette vieille femme semble avoir une prédilection particulière et quasi hystérique, pour les massacres de masse (cuir d’autrui, large courroie ; et on excite sa libido comme on peut...). On a l’impression que l’Univers a décidé de se débarrasser de l’Humanité...a commencer par celle qui sévit en ’amérique’. Pourquoi pas, pendant qu’on y est, quelqu’un de plus jeune, sortit d’un hôpital psychiatrique et qui ferait tout aussi bien l’affaire avec encore plus de dynamisme ? On se croirait revenus aux temps calamiteux de la Rome Antique et de ses Empereurs incapables et névrotiques. Beaucoup plus grave, penser que ce pays n’a plus que ’ça’ pour le ’gouverner’, ne laisse pas que de surprendre. Il n’y a donc personne de plus brillant, de plus efficace, de plus talentueux, de plus ’vertueux’, qu’une vieille femme de 67 ans pour gouverner l’Amérique... ? C’est tout ce que ce pays peut ’produire’... ?

     

    • Eh oui les Catherine de Médicis et autres Isabelle la Catholique, ont toujours existé et ce n’est aucunement une surprise si il s’avère que cette chose soit aussi sanguinaire que les deux personnages cités.


    • Poutine a 62 ans et il n’annonce pas sa retraite, n’étant guère soumis aux règles d’une démocratie.
      Khadaffi avait 69 ans quand il a été mis fin à sa belle carrière, sinon il aurait 73 ans maintenant et serait toujours une icône pour beaucoup et sans aucune échéance électorale.
      Reagan avait 78 ans quand il a fini son second mandat et son oeuvre de finir de nous plonger dans une économie mondialement délirante.
      On dirait qu’une femme âgée vaut moins qu’un vieil homme. Juste parce qu’elle n’est plus bandante ?


  • C’est pas elle qui a traité Poutine de nouvel Hitler ?
    Ça va bien se passer...

     

  • Mamie aux manettes, cheveux blancs teintés blond, 68 ans aux cerises, un miracle de la nature ? On n’a pas trouvé encore plus vieille, plus blette, plus hystérique, plus vaincue par la gravité ? Il n’y aurait pas, dans un coin de maison de retraite, quelque mémé encore plus excitée, plus décatie. Pas mieux ? C’est tout ce que l’Amérique peut mettre au Pouvoir ? Si c’est le cas, ils ont du souci a se faire les ’zaméricains’, ils pourraient bien la suivre en masse dans sa dernière demeure. Quelles perspectives, ce vieux tableau en train de radoter à la télé, accroché à son pupitre pour faire un ’état des lieux de la Nation’, entre deux claquements de dentier, et deux trous de mémoire. On la voie déjà, à la Maison Blanche, en train de vibrer en bavochant à son burlingue...Quelle rigolade !!!

     

  • Cessez de délirer avec votre guerre mondiale ! Qui serait assez con pour provoquer une telle catastrophe irréversible pour TOUT le monde y compris pour celui qui, soit-disant, oserait franchir le premier pas ? Ceux deux grandes puissances ne combattront jamais que par pays interposés et malheureusement pour nous, avec les guignols que nous avons au gouvernement, nous risquons fort d’être d’en faire parti !
    Non, cela se fera avec baïonnettes, petits missiles, chars, tranchées etc...bref, à la bonne franquette !

     

    • Guerre mondiale ne veut pas dire automatiquement guerre nucléaire, mais simplement qu’une grande majorité de pays s’y impliqueront.
      Il y a plusieurs raisons qui pourraient faire que les conflits actuels s’étendent au niveau de la planète, le déclin des USA qui ne veulent pas laisser leur domination s’effondrait, la surpopulation mondiale qui commence à inquiéter fortement des instances comme l’ONU, l’endettement insoutenable des pays occidentaux qui pourrait espérer une remise à zéro des comptes suite à l’effondrement du système financier, la haine qui s’est développée entre les communautés, les races et les religions dans pratiquement toute l’Europe, l’Afrique et le moyen Orient et qui continue à se propager sur l’ensemble des continents.... et il y en a sûrement bien d’autres.
      Sincèrement, je ne crois pas que ce soit un simple délire que d’envisager un 3ème conflit mondial.


  • Pays fasciste avec une belle mafia qui gouverne derrière leurs marionnettes serviles et dangereuses. Et ils sont en train d’imposer la même chose en Europe, une gouvernance de marionnettes pour dégrader un peu plus l’être humain ( viols, tortures, meurtres, vol, abêtissements, drogues .... )


  • Apres l’ arnaque Zorobama, "Yes we can !" importé en France avec " ah t’ as vu c’ est super, il est noir ...", le système bancaire nous joue la carte de la femme pure qui sera là "pour représenter toutes les femmes libres " ( sic) !!!

    Grossier, affligeant, et d’ un conformisme absolu ...

     

    • En même temps, s’il faut en passer par la pour voir l’aspect catastrophique d’avoir une femme au pouvoir, pourquoi pas. On a pu constater les bien-faits du nègre de maison blanche qui a clairement fait bouger les lignes n’est-ce pas :)

      Tout ça c’est du flan. Ce sont des pantins et que ce soit Clinton ou n’importe qu’elle pauvre femme, le résultat c’est de toute façon au niveau de l’agenda. La question à se poser avant tout, c’est : qui rempli cet agenda !


  • Elle est méthodiste comme Margaret Thatcher, George W. Bush et Nelson Mandela, donc tout va bien.


  • #1162661

    Elle et son mari Billy Boy pourrait théoriquement être accusé d’apologie du terrorisme. On se souviendra que Billy Boy en tant que Prez des US avait gracié ses copains Bill Ayers et sa femme Bernadine Dohrn tous deux dirigeants du groupe terroriste américain Weather Underground, trouvés coupables et condamnés pour homicides lors d’un attentat à la bombe.
    Les deux comparses sont aussi des amis personels et mentors d’Obama. En fait, ce serait Bill Ayers qui aurait écrit le livre de Barack, Dreams of my Father......


  • Hillary l’hystérique qui veut embraser la planète devrait aller jouer avec les cigares de Bill , ça la calmerait un peu !!


  • Elle commence très tôt (en fait, elle est en campagne électorale depuis déjà des mois) et elle compte rassembler 2,5 milliards de dollars pour sa campagne, du jamais vu ! Elle pourra dépenser 38 dollars (exactement, 37,92 dollars) par électeur nécessaire pour être élue comme Obama l’a été en 2012. (65 millions de voix, je crois. Je n’ai pas vérifié les chiffres).

    Ça va être un cirque monumental comme seuls les Américains savent en faire. Mais elle s’est lancé en piste trop tôt. Ses adversaires ont déjà sorti les squelettes qu’elle a dans ses placards (elle en a beaucoup), et comme ils ont le temps de chercher, ils en ont même trouvé d’autres qu’on ne connaissait pas ! C’est pour ça que les vrais pros (genre Mitterrand, et même Hollande) attendent le dernier moment pour se déclarer. Il est très possible qu’elle se fasse flinger pendant les primaires, et qu’un(e) quasi-inconnu(e) la devance, comme elle a été devancée par un inconnu nommé Barack Obama en 2008... Les journalistes américains parlent déjà de "Hillary fatigue". Ils la connaissent trop...

    Malheureusement, son adversaire républicain risque d’être Jeb Bush... Un gros con, je ne trouve pas d’autre mot, excusez ma grossièreté. Aussi va-t-en-guerre qu’Hillary, vendu à Israël, etc etc.

    Voila où ça mène, le bipartisme au pays du dollar. À pleurer.

    Un dernier mot : Obama la déteste. Le dernier scandale concernant ses e-mails, lorsqu’elle était au Département d’État, aurait été révélé par Valerie Jarrett, la conseillère et confidente d’Obama. Lorsqu’il dit "c’est une amie", il ment effrontément. On a le temps de rire : dix-huit mois de campagne électorale avant les élections, en novembre 2016 !


Afficher les commentaires suivants