Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Banque centrale européenne lance un "assouplissement quantitatif" de 1140 milliards d’euros

La Banque centrale européenne a décidé de lancer un programme d’«  assouplissement quantitatif  » à l’anglo-saxonne. Le plan atteindra 60 milliards d’euros par mois, jusqu’en septembre 2016. Soit une enveloppe globale de 1 140 milliards d’euros.

Le suspense est enfin tombé. La Banque centrale européenne va lancer un programme massif d’achats de dette publique et privée (dit « QE »), a annoncé ce jeudi son président Mario Draghi. Les marchés financiers espéraient un plan d’une grande ampleur. Ils n’ont pas été déçus, le CAC 40 accélérant notamment sa hausse à Paris après les premières déclarations de Francfort.

Ce programme atteindra en effet « 60 milliards d’euros jusqu’à fin septembre 2016 et (...), quoi qu’il en soit, jusqu’à ce que nous constations un ajustement durable de la trajectoire d’inflation conforme à notre objectif d’atteindre des taux d’inflation inférieurs mais proches de 2 % à moyen terme », a annoncé Mario Draghi lors de sa conférence de presse. Soit, le plan devant démarrer en mars, une enveloppe globale de 1 140 milliards d’euros. Un montant colossal qui devrait donc éloigner la menace d’une inflation se maintenant à un niveau trop bas, voire de tomber dans la déflation à la japonaise.

Lire la suite de l’article sur lesechos.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bonne nouvelle !! Pas de crise financière cette année...

     

  • Si déjà on a choisi de se faire le mur avec sa bagnole, faut pas le faire à 60 km/h, mais, pour être sûr, à 250 km/h. Mettez vos casques, il va y avoir de sacrés cahotements.

     

  • un QE pour éviter de tomber la situation de récession que connait le Japon ? C’est dingue puisque c’est exactement les QE qui ont plongé le Japon dans la récession. Préparons nous à la plus grande crise planétaire jamais connue.


  • Ha ! Là, on devient de vrais américains.


  • Et voilà... le système ne tombera jamais.

    Au passage, vous remarquerez que Poutine, que nous attendions tous comme le "chevalier blanc", continue d’accepter de la monnaie fabriquée ex-nihilo (qu’ils peuvent donc fabriquer à volonté) en échange des ressources naturelles (qui sont elles tangible et de très grande valeur) russes.

    C’est à désespérer... à la limite, aujourd’hui je préférerais ne jamais avoir entamé un processus de rééducation...
    Tous ces gens, tout autour de nous, qui ne comprennent absolument rien aux rouages du système sont beaucoup plus heureux.

    Au final, la réinformation et la rééducation c’est beaucoup de déprime et absolument aucune solution.

     

    • Je me dis parfois la même chose...
      Mais je remarque, dans mon entourage plus ou moins proche de plus en plus de gens eveillés.


    • La Russie a besoin de se constituer une réserve en dollars pour 2015, ses entreprises ont des emprunts en cours qu’elles doivent obligatoirement rembourser en dollars.



    • Et voilà... le système ne tombera jamais.



      Pardon, vous rigolez, là ? Un système qui est obligé de faire ça par crainte des résultats des prochaines élections en Grèce, je n’appelle pas ça un système tout puissant. C’est plutôt une fuite en avant désespérée. Là, j’attends de voir la jaunisse que vont faire les allemands à l’idée que l’euro se dévalue. Parce que souvenons-nous d’une chose : les américains arrivent à maintenir leur dollar bien bas parce qu’ils ont une armée puissante qui a réduit en cendres ceux qui ne voulaient plus commercer en dollar. Est-ce que vous voyez une armée européenne capable de détruire un équivalent de la Libye ou de la Syrie pour qui ne voudrait plus commercer en euro ?


    • Bonjour,
      Rappelez-vous ce que dit Mr Hillard :" Ceux qui tiendront seront ceux qui auront les nerfs les plus solides".

      Je pense que le système craquera au moment où on s’y attendra le moins. Courage.

      Personnellement, j’en ch... autant que vous.


    • on ne peut résoudre que les problèmes sur lesquels on a un pouvoir. Ceci dit,on peut n’avoir aucun pouvoir, mais cela n’entame pas l’influence bien réelle qu’on contient intrinsèquement. Cette influence s’exprime au travers des choix de vie qu’on fait, et on ne doit jamais oublier qu’un billet de banque est un excellent bulletin de vote. Il faut également travailler sur soi afin de préserver autant de dignité que possible, ne pas fréquenter directement ou pas, ceux qui tirent tout vers le bas, ne pas leur servir de poubelle. L’inertie a une influence énorme.


  • Bref on va bientôt pouvoir s’essuyer les fesses avec des billets de 200 Euros qui ne vaudront plus rien...
    QE : destructeur de richesses et d’épargne depuis 2008.
    Monnaie papier fiduciaire : destructrice de richesses depuis 1971 (abandon de l’étalon Or).


  • C’est une perfusion ! Ok ça met la tête hors de l’eau de certains pays , mais c’est une perf’ et on ne pourra pas en mettre une périodiquement ; quand le " corps " est atteint en profondeur , à savoir : devoir faire face à une concurrence complétement anarchique et déloyale , je ne vois pas ce que " du bois de rallonge " fera à l’affaire ...à part retarder l’échéance devastatrice !


  • La planche à billets ! donc..


  • Le plus dur n’est pas la chute mais l’atterrissage ... Tout vas bien tant que nous n’avons pas atteint le sol comme dirait Mr Delamarche ...


  • Toute la dette privée va être rachetée par la banque centrale... hum, je me demande ce qu’on nous prépare. En gros les banques centrales du monde entier se transforment en conteneur pour la dette, autant dire en poubelles. Bref, quelqu’un peut il m’expliquer quels grands tours de passe passe nous préparent nos "grands" magiciens ?

    Parce que si j’ai un découvert, et que je le redonne à l’Etat, le découvert, il continue d’exister... ou pas ? L’Etat n’a pas plus que nous les moyens de payer. En revanche, c clair qu’il est en meilleure position pour négocier... mais avec qui ? et dans quel but ?
    Sachant que les USA, de toute façon, sont à genoux avec 60.000 milliards de dettes.

    J’aimerai bien l’entendre... et puis, j’aimerai bien vérifier, si ce quelqu’un qui négocie pour nous, à bien mandat pour le faire. Parce que, sauf erreur de ma part, c pas le cas. C même tous le contraire, ceux qui négocient, ne sont même pas passés devant les urnes, et pour l’instant ils sont pénalement responsable de rien du tout.

    Ps - que viens faire une banque américaine comme Goldman Sachs dans les comptes des nations européennes, ainsi que tous leurs salariés. A mon avis, ce type de banque US devrait être dehors... Et eux devant le juge pour ce qui est arrivé à la Grèce notamment... Avec des actions contre les dirigeants des grands banques américaines, sur le modèle de ce que les américains ont fait aux russes, de façon à mettre les problèmes sur la table et renégocier le package. Et sinon, confiscation des avoirs et fermetures des marchés, comme les US se sont permis de le faire avec nous et rapprochement de la Russie. Aux US de choisir.


  • Un QE ne peut pas marcher dans une zone Euro qui ne marche pas. Le maquillage coulera. Ils font en expres, c’est pas possible. Ou peut etre ils veulent juste faire tenir ce maquillage quelque temps, pour sauver quelques miettes.


  • Pour l’instant, mon métal jaune acheté en décembre se porte comme un charme. On a pris 20% en euros depuis le point bas, ça décoiffe. Qui dit planche à billet, dit que le PQ va ENCORE baisser par rapport à la vraie monnaie.


  • Quand l’inflation reviendra par la hausse de la consomation,
    il faudra faire bien attention à faire des économies d’énergie pour ne pas poluer la planête.


  • Bien brave planche à euros. Faudrait profiter de ce qu’ elle rapporte pour investir dans une planche plus performante, multiplier les cadences, produire plus.
    De l’audace, toujours de l’audace.


  • Excellente photo, cet apparatchik opportuniste soumis, ressemble à ce qu’il défend, qui est également en pleine décomposition. Ce machin avec sa ’nouvelle’ monnaie (le nom d’une monnaie importe peu, c’est ce qu’on en fait qui importe), qui devait apporter la paix et la prospérité a désormais du sang sur les mains, et implose, socialement et économiquement, sous l’étouffoir américain. L’Eurasie est l’endroit du monde le plus réellement puissant, rien que sa force d’inertie est invincible. Ce sont les draghi et consorts qui en font une entité maléfique agit de l’intérieur, par le pouvoir de nuisance des EU mis en faillite agravée par leur pouvoir fédéral.


  • «  Avec le soutien de nos mesures de politiques monétaires nous attendons une reprise de la demande et (dans) l’hypothèse d’une augmentation graduelle des prix du pétrole dans la période qui s’ouvre, les taux d’inflation devraient augmenter de façon graduelle ultérieurement en 2015 et en 2016.  »...

    ...En gros le raisonnement est le suivant, plus les prix augmentent plus les gens achètent, et ; plus fort encore, plus la monnaie d’achat se déprécie et plus les prix des matières premières diminuent...Il y a décidément bien des choses qui échappent au commun des mortels...qui s’imaginent encore qu’un produit bon marché s’achète davantage et qu’une monnaie forte achète plus de matière première, ce qui diminue le prix du produit finit et donc favorise la demande (par ex. le prix du pétrole ; et là ce que dit draghi c’est que plus il va être cher plus on va en acheter...). Et bien c’est le contraire selon nos super experts de la BCE. En attendant, ce qui est sûr c’est que faute de recettes fiscales ou de rendements boursiers suffisants on va faire tourner la planche à billets, pour continuer a se goinfrer chez ceux qui vivent de cette escroquerie en bande organisée. Ce qui est sûr également c’est que quand ces maffieux parlent de prospérité c’est de la leur qu’il est question et pas de celle de leurs victimes. En fait la question c’est : "une reprise de la demande...de la part de qui ?" Des investisseurs , et des spéculateurs, sur les marchés boursiers bien sûr, pas celle des populations ou des entrepreneurs qui n’existent que pour être phagocytés. Il n’a jamais été question de soutenir le Marché du Travail, mais ceux qui le surplombent. C’est ça qu’il faut comprendre. leur slogan c’est :" je me fabrique sur ton dos, l’argent que je ne peux plus te prendre".


Afficher les commentaires suivants