Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La CIA externalise son centre de recherches sur l’ingénierie du climat

L’Académie nationale des sciences des États-Unis conduira durant 21 mois un programme d’étude sur l’« Ingénierie du climat : évaluation des techniques et discussion des impacts » [1]. L’information serait passée inaperçu si le bimestriel Mother Jones n’en avait révélé le financement : la CIA [2].

Jusqu’à l’année dernière, la CIA disposait de son propre laboratoire de recherche sur le climat, mais l’Agence a été contrainte de le fermer par le Congrès. En effet, les parlementaires considèrent que le rôle de la CIA est de traquer « des terroristes dans des grottes, pas des ours polaires sur des icebergs », selon la formule du sénateur John Barrasso John Barrasso. Le programme de l’Académie nationale des sciences correspond donc à une externalisation d’un service de l’Agence.

Officiellement, la présente étude est juste une évaluation des techniques actuelles, toutefois les États-Unis ont un long passé en matière de manipulation du climat. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la Marine développa le programme Cirrus visant à modifier les ouragans par ensemencement à l’iodure d’argent.

Ce programme fur repris, sous le nom de Stormfury de 1963 à 1971. Il ne fut pas concluant. Simultanément, durant la guerre du Vietnam, l’Air Force lança l’Opération Popeye visant à noyer la piste Ho Chi Minh d’approvisionnement en armes du Vietcong par le Laos [3]. De 1967 à 1972, l’ensemencement de nuages intensifia la pluie des moussons. Cette terrible expérience conduisit les États-Unis et l’Union soviétique à conclure, en 1977, une Convention internationale interdisant la guerre climatique.

Cependant, malgré les risques inhérents aux modification du temps, les grandes puissances ne cessèrent jamais leurs recherches en la matière, qui restent légales.

Ainsi, actuellement la Marine et l’Air Force financement le projet HAARP de modification du climat par des ondes à haute fréquence. Il est possible que plusieurs tempêtes atypiques récentes, notamment en Europe et en Chine, aient été augmentées de cette manière.

L’étude de l’Académie nationale des sciences est financée à hauteur de 630 000 dollars. Elle permettra d’identifier les hypothèses de travail et les techniques les plus prometteuses.

Notes

[1] « Geoengineering Climate : Technical Evaluation and Discussion of Impacts », National Academy of Sciences.

[2] « CIA Backs $630,000 Scientific Study on Controlling Global Climate », par Dana Liebelson and Chris Mooney, Mother Jones, 17 juillet 2013.

[3] Operation PopEye, dite aussi Operation Intermediary ou Operation Compatriot (2 602 sorties de C-130 entre le 20 mars 1967 et le 5 juillet 1972). Voir : « Rainmaking Is Used As Weapon by U.S. ; Cloud-Seeding in Indochina Is Said to Be Aimed at Hindering Troop Movements and Suppressing Antiaircraft Fire Rainmaking Used for Military Purposes by the U.S. in Indochina Since ’63 », par Seymour Hersh, The New York Times, 3 juillet 1972. Spacecast 2020 : Into the Future. The U. S. Air Force Vision of Their Future, Possibilities, Capabilities, Technologies in the Pursuit of National Security objectives, US Department of Defense, Air University, 1994. En réalité, le Pentagone disposait d’une unité de recherche en guerre environnementale, sous le nom de Defense Environmental Services (créé en 1966 par Cyrus Vance).

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • on ne parlera pas de projet HAARP ici bien évidemment bien trop dangereux pour nous citoyens de ce monde faites des recherches sur ce projet !!! à mon avis vous allez tomber de haut !!! la chute risque d’être mortelle !!!!

     

    • Tout à fait d’accord avec vous, car le projet HAARP en plus de pouvoir contrôler le temps peut aussi contrôler les esprits, et facilement transfomer 1 millions de révolutionnaires en gentils toutous !


    • Il peut aussi faire tourner la société marchande, par temps d’extrême froid : EDF, GDF, société de chauffage, de vêtements comme par temps de fortes chaleurs et sécheresse : boissons et glace, vêtements d’été, société de climatisation, compagnie des eaux ...

      Ca m’étonnerais que Dieu dans Sa Grande Miséricorde Détruise la planète où vivent encore de pieux humains.


    • @Kasiar

      Pour abonder dans ton sens. En plus de tout ça, travailler sur la biologie des gens. Passer de 17 degrés à 28 degrés en moins de 12 heures. C’est le genre de truc que l’organisme n’aime pas. C’est bien pour ça que les quatre saisons ne sont pas des changements brutaux mais des époques avec périodes de transition.

      Ici près de Lille, on a eu du -17 degré (sous abris) l’hivers dernier et là en ce moment, ça cogne depuis un certain temps déjà. Et surtout ça ne rafraîchi quasiment pas durant la nuit. Les orages sont passés - 2 boums, un éclair, et trois gouttes de pluie. J’étais dégoûté, je m’attendait à sortir nue et faire une danse de la pluie.

      Il n’y a aucun doute a affirmer qu’ils ont fusillé l’équilibre naturel des saisons.


    • « Ca m’étonnerais que Dieu dans Sa Grande Miséricorde Détruise la planète où vivent encore de pieux humains. »
      Même les phénomènes climatiques issus de techniques humaines sont sous le contrôle de Dieu, qui laisse faire sciemment ou au contraire peut protéger, pareil pour tout types de catastrophes "humaines". Par exemple à Hiroshima et Nagasaki des catholiques allemands ont étés récompensés de leur piété (et de leur prières quotidiennes du rosaire*) en étant sauvé miraculeusement de toute blessure et toute radiation, alors qu’ils étaient proches du point d’impact (même si le fait d’être tué en état de grâce eu été une plus grande récompense, cette vie étant une épreuve trop incertaine pour s’en réjouir).
      Dieu détruira le monde par le feu il me semble, et la terre sera purifiée. Quelque chose de bien supérieur à toutes les techniques humaines type nucléaire etc. Après le jugement dernier tous les hommes retrouverons leur corps, pour les élus un corps glorifié (habillé de lumière, selon les mérites de chacun, ne connaissant plus la douleur mais seulement la volupté, pouvant se déplacer en volant et même en se téléportant etc) puis les élus jouirons du paradis terrestre et céleste à leur guise tandis que les damné, retrouvant leur corps putréfiés, seront jetés dans la fournaise de l’enfer, sous la terre, et les portes seront refermées sur eux définitivement.*
      PS : le principal châtiment de la fin des temps est déjà accomplis puisqu’il s’agit de la grande apostasie dite Vatican II.*


  • « Jusqu’à l’année dernière, la CIA disposait de son propre laboratoire de recherche sur le climat, mais l’Agence a été contrainte de le fermer par le Congrès. »

    Pas de problème. La CIA aura dorénavant son propre laboratoire de recherche secret sur le climat qui n’existera pas pour le Congrès. C’est tellement plus pratique.

     

    • C’est surtout une privatisation de plus ! Remarque si ça peut faire apparaitre un nouveau Snowden...


    • Bien vu ! Les rares congressmen courageux encore honnêtes et soucieux du bien commun ne seront plus habilités de demander des comptes sur ce qui se passe. Toutefois logiquement toutes les activités de la CIA devraient être légalement soumises au congrès puisque la CIA est une structure de l’Etat, donc théoriquement ce genre de privatisation afin de rendre secret certaines activités devrait être illégale.


  • Les étatsuniens n’arrivent à endiguer ni les tornades, ni les cyclones, ni les blizzards, ni les inondations qui ravagent leur pays.

    Leur objectif a été magnifiquement formulé par Jean Cocteau :



    " Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être l’organisateur"



    Il s’agit d’abord d’un bluff stratégique, et plus concrètement de faire progresser la rentabilité des récoltes.

     

    • Il ne s’agit pas d’endiguer ces phénomènes mais de les provoquer !
      Et en quoi la rentabilité des récoltes intéresserait les États-Unis, puisque c’est l’économie virtuelle aujourd’hui qui rapporte ?


    • @chouardien,

      Je trouve vos 2 propos un peu naifs.

      En climatologie comme en physique, endiguer des phénomènes c’est en provoquer ; et vice versa.

      Maintenant : pourquoi les Etats-Unis seraient-ils intéressés par l’augmentation de leurs récoltes (chez eux et ailleurs) ?
      Eh bien ! Je crois que la majorité des lecteurs d’E&R seraient capables de vous répondre.
      Je pense que ces seuls raisons qui suivent valident mes dires : domination mondiale, contrer les autres pays exportateurs, profits des céréaliers.

      Sur ce dernier point :



      "Cargill, l’empereur américain du tournesol et des céréales, vient de faire une entrée remarquée dans le club fermé des grands propriétaires fonciers de la ville de Lyon. L’entreprise américaine vient en effet de signer avec la ville une acquisition immobilière record. Après une consultation à laquelle 54 candidats ont répondu la ville à retenue parmi les 11 meilleures offres celle du groupe céréalier. Pour la modique somme de 87,085 millions d’euros, Cargill va donc devenir propriétaire de dix magnifiques immeubles occupés, tous situés dans le quartier historique Grôlée-Carnot, au centre de la presqu’île.
      (...)
      A Lyon, beacoup s’interrogent sur l’arrivée en force d’un céréalier, de surcroit américain, dans l’univers de l’immobilier local. "




      Cf : [http://www.batiweb.com/actualites/...]


    • Les Zétazouni ne sont pas les seuls à faire ce type d’expériences, les grandes puissances comme la Chine ou la Russie ont aussi leur propres programmes de recherche. Lors de sa réélection, Poutine avait même déclaré qu’il renforcerait la recherche dans le domaine en réponse aux canicules qui avaient touché la Russie 2 ans de suite jusqu’au côtes Sibériennes.
      Le climat est une machine à gaz ou tout est interdépendant, donc influencer le climat à un endroit a des conséquences à d’autres endroits. Exemple : canicule en Sibérie pendant que nous avions froid en Europe au mois de Juin.
      Les USA ont déjà montrés qu’ils n’épargnaient pas du tout leur propre population (11 septembres, divers tests d’armes chimiques etc), donc ce n’est pas étonnant que les États-Unis subissent aussi des phénomènes climatiques extrêmes à répétition (ces phénomènes ont toujours plus ou moins existé, c’est leur répétition qui est caractéristique de notre époque, c’est un constat que tout le monde fait mais que l’on met habituellement sur le compte d’un réchauffement/dérèglement climatique dû au gaz à effet de serre).
      Il y aurait aussi la possibilité de déclencher un grand tremblement de terre sur une faille pré-existante (en utilisant l’énergie accumulée au niveau de la faille) ou au contraire de contrer un probable grand tremblement de terre (type Big One de San Andréas) en déchargeant l’énergie accumulée au niveau de la faille avec plusieurs petites tremblements de terre.
      Bien sûr, c’est de la haute précision et ça reste à mon avis très risqué et imparfaitement maîtrisable.
      Grand bluff ? Pas si sûr...


  • Quand tu dresses un état des lieux des expériences, des explosions atomiques dans l’atmosphère (par centaines : http://newint.org/features/2008/06/...), on ne peut pas balayer cela d’un revers de la main en prétendant qu’il n’y a eu aucun impact. Le climat est déréglé - sciemment - un vrai labo où nous sommes les rats.

    Ceux qui font ça n’ont plus aucune morale et éthique, ça c’est une évidence. La science étant un bon prétexte pour justifier des actes qui n’auraient jamais du exister.


  • Le contrôle climatique relève beaucoup moin de la SF que peut le croire le commun des mortel, il s’agit ici moins de "créé" des phénomène climatique que de les "Altérer" :

    Faire en sorte que les moissons soit plus ravageuses cette saison, augmenter l’intensité d’un cyclone, provoquer artificiellement la foudre avant qu’elle ne s’abatte de façon naturelle.
    Pour ce qui est des Tremblements de terre et autres tsunamis, rien de plus facile, des charges explosives suffisamment puissante et bien placées ferons l’affaire.
    Sans parler des changement climatique à grande échelle avec les épandages "Chemtrail" et la pollution chimique des sources d’eau qui, après évaporation, provoque des pluies acides.

     


    • Pour ce qui est des Tremblements de terre et autres tsunamis, rien de plus facile, des charges explosives suffisamment puissante et bien placées ferons l’affaire.



      Il est possible d’engendrer des tremblements de terre avec une machine telle que celle-là. Imaginons une machine de la sorte dix ou cent fois plus puissante... les ricains (ou autres) en seraient tout-à-fait capables, du moins techniquement. Voir à ce propos l’effet de résonance Tesla.


    • Sur les chaines d’infos suites aux orages de grêle. On nous montre de vignes dévastées (ou prétendument dévastées). En sommes, l’années prochaine hausse du prix du vin.

      Donc, hasard ou nécessité. Il y a un impact direct sur l’économie et certains marchés.

      En même temps, les gens ont la mémoire courtes car durant les tempêtes de fin de siècle (1999), nous avons chopé des averses ici avec des grêles de la taille de balle de tennis. Des milliers de vérandas explosées, et des milliers de toiture à refaire.

      Donc celles du moment n’ont rien d’exceptionnelles si ce n’est qu’on est en plein été.


  • Je crains qu’un jour le ciel finisse par nous tomber sur la tête...et ça sera le trou noir...


  • #474746

    « Le climat est la conséquence des hydrocarbures que nous brûlons. J’ai bon là ? »

    Intéressez-vous aux grandeurs physiques, pas au baratin des suppôts de l’Empire !