Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La CIA peut-elle contrôler l’usage de missiles sol-air portables (Manpad) en Syrie ?

L’administration Obama souhaite livrer des missiles sol-air portables (Manpad) aux mercenaires qui tentent de renverser l’État syrien.

Cependant, elle s’y est opposée jusqu’à ce jour de crainte de les voir se répandre sur d’autres théâtres d’opération et servir contre son allié, Israël.

Aussi la CIA étudie-t-elle deux options :

- soit ne laisser les missiles être tirés que par des mercenaires référencés qui s’identifieraient par leurs empreintes digitales ;

- soit rendre les missiles inutilisables s’ils sortent d’un périmètre défini par GPS.

Cependant, ces deux options semblent difficiles à mettre en œuvre :

- il faudrait que l’Agence ouvre un fichier dactyloscopique des mercenaires, mais il serait toujours possible de copier leurs empreintes digitales pour les actionner ;
- limiter l’usage à la seule Syrie ne protégerait pas l’aviation israélienne lorsqu’elle bombarde des objectifs dans le pays ;

- surtout, on ne voit pas comment être sûrs que ces systèmes ne soient pas désactivés.

Les mercenaires en Syrie assurent que ces armes leurs sont indispensables pour se protéger de l’armée syrienne et qu’elles ont joué un rôle déterminant contre les Soviétiques en Afghanistan.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • à mon avis, nul besoin d’être un spécialiste de la chose pour être sûr que les ricains ne livreraient aucune arme pouvant se retourner contre eux...tels les fameux missiles Stinger livrés aux Afghans dans les années 80, je gage que les "jouets" actuels sont pourvus des mêmes sécurités électroniques.


  • C’est tout de même insensé que les impôts des contribuables servent à financer des mercenaires américains , des tueurs sans foi ni loi seulement motivés par l’argent, pour arriver à des fins sordides dignes des pires dictateurs (papa doc par ex ) . USA, Israël, UE , UK et associés nous sommes définitivement tous dans le camps des ordures !


  • Donc, Washington reconnait ouvertement que ce n’est pas une guerre civile et que "l’armée syrienne libre" est composée de mercenaires étrangers venus combattre en Syrie pour mettre au pouvoir un gouvernement qui irait dans le sens des intérêts des USA & d’israël !

    Déjà qu’avec les attentats en Chine, Pékin risque d’accroître son envoi d’armes à la Syrie : histoire de se venger de ceux qui soutiennent certains indépendantistes Ouïghours qui ont recours à du terrorisme ... On peut dire que la situation est ironique !


  • Un énigme qui ne sera sans doute jamais résolue : l’extrème rareté des crash d’avions israéliens .

     

  • Pourquoi les avions de ligne Israéliens ne tombent-ils jamais - et pourquoi les autres avions de ligne tombent-ils ?...

     

    • #804111
      le 01/05/2014 par The Slender-Man / Solidarité à Norbert Jacquet
      La CIA peut-elle contrôler l’usage de missiles sol-air portables (Manpad) en (...)

      Le Commandant Yitzhak Fuchs du vol EL AL 1862 vous passe le Bonjour depuis l’autre monde.

      Le vol EL AL 1862 était un vol Cargo d’un Boeing 747-200 entre New-York/Amsterdam/Tel Aviv.
      Le 4 Octobre 1992, celui-ci décolle de Schiphol et quelques instants après le décollage 6, perd ses réacteurs 3 et 4. Puis après une dizaine de minutes, l’appareil décroche ( c’est surtout son aile droite qui décroche et part en vrille ) pour finalement s’écraser sur une barre d’HLM dans la banlieue d’Amsterdam ( plus précisément à Bijmer ).

      Officiellement, on compte entre 40-50 morts, mais le bilan humain doit être bien plus lourd...
      Le Boeing contenait du matériel militaire destiné aux Forces Armées Israéliennes et des palettes contenant des produits dangereux, et il suffit de voir les photos de la catastrophe pour s’en rendre compte ( et comme dans n’importe quelle HLM de banlieue, peu importe qu’elle soit Française ou Néerlandaise, il y avait des squatteurs et des personnes ne vivant pas dans l’immeuble détruit qui était présent ce jour la ).

      Et pour se convaincre que EL AL et la Communauté Organisé n’est pas élue et épargné de la mort ou d’incidents/accidents, je vous invite à vous rendre sur Avherald et de constater que les Boeing d’EL AL sont eux aussi sujets dans leur vie de tous les jours, de pannes et incidents, comme des problèmes de pressurisation, de panne moteur et autres.

      Si EL AL n’a pas beaucoup de catastrophes aériennes à son actif ( et tant mieux d’ailleurs, je ne souhaite à personne de mourir à bord d’un avion ), c’est parce que sa maintenance est bonne ( évidemment, on sait pourquoi, tout le monde ne peut pas s’offrir le luxe d’avoir Boeing qui se déplace à domicile ) et que ses navigants passent par les Forces Aériennes avant de travailler dans le civil.

      Et pour finir, il existe d’autres compagnies aériennes qui ont d’excellents records de sécurité, comme Cathay Pacific, Qantas, Singapore Airlines, Southwest Airlines, South African Airways, Lufthansa etc...

      The Slender-Man
      Solidarité à Norbert Jacquet, ancien Pilote d’Air France massacré pour délit d’Opinion.


  • Qu’est-ce qu’ils sont cons ces "mercenaires". Si les Stingers ont eu un impact si important en Afghanistan, c’est tout bonnement parce que la topographie afghane et la stratégie russe faisait de l’hélicoptère Mi-24 la clé de voute du conflit.
    Le Stinger étant à guidage infrarouge et avec les tuyères du modèle du Mi-24 de l’époque qui rejetaient leurs gaz pratiquement sur le rotor. L’effet fut dévastateur.
    Le scénario en Syrie est tout autre et même si les manpad ont bien évolué depuis le Stinger, je ne les vois pas changer la donne.


  • Serait ce les missiles disparus mystérieusement de Libye ,ça en a tout l air,aurions nous retrouvé les coupable de ce chapardage ?