Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Douma russe ratifie le Traité sur l’Union économique eurasiatique

La Douma (chambre basse du parlement russe) a ratifié vendredi le Traité instituant l’Union économique eurasiatique (UEEA) et signé par les présidents russe, biélorusse et kazakh le 29 mai dernier.

La loi de ratification a été adoptée par 441 voix favorables contre 226 voix requises. Selon le président du comité de la Douma pour l’intégration eurasiatique Léonid Sloutski, les parlements kazakh et biélorusse devraient ratifier le Traité sur l’Union économique eurasiatique avant la rencontre des dirigeants des trois pays prévue à Minsk pour le 9 octobre. Le parlement kazakh se penchera sur cette question le 1er octobre et le parlement biélorusse le 7 octobre, a précisé M.Sloutski.

Le Traité instituant l’Union économique eurasiatique est un document de base fixant les ententes intervenues entre la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan et portant sur le passage à une forme plus avancée d’intégration de ces trois pays, qui possèdent déjà un territoire douanier commun (Union douanière). Le Traité, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2015, achève la création d’un grand marché commun de 170 millions d’habitants dans l’espace de la Communauté des États indépendants (CEI).

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est magique : 170 millions de consommateurs, combien de temps, l’UE et les USA comptent se passer de ce marché :) ?
    S’ils intégraient l’Iran, ça serait gagnant-gagnant : un marché de 250 millions d’habitant serait inattaquable, et l’Iran verrait son embargo définitivement levé.