Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Gesticulations

La France s’oppose à l’entrée de la Roumanie et de la Bulgarie dans l’espace Schengen

Les conditions d’entrée de la Roumanie et de la Bulgarie dans l’espace Schengen de libre-circulation des personnes en Europe ne sont pas réunies, a déclaré jeudi la porte-parole du gouvernement français, en pleine polémique sur les Roms.

« Oui, la France dit non, compte tenu du fait en effet que les conditions ne sont pas réunies, mais la France n’est pas la seule à dire non aujourd’hui », a précisé Najat Vallaud-Belkacem, interrogée par la radio RMC.

Dans l’entourage du président François Hollande, on considère également que dans les conditions actuelles il n’est pas possible que la Bulgarie et la Roumanie rentrent dans l’espace Schengen.

Avec cette déclaration, la porte-parole s’est montrée plus catégorique que le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, qui avait déclaré le 19 septembre qu’il n’y avait à ce jour pas de décision prise quant à l’entrée de la Roumanie et de la Bulgarie dans l’espace Schengen.

L’espace européen Schengen de libre circulation des personnes regroupe actuellement 26 États (22 de l’Union européenne plus l’Islande, la Norvège, la Suisse et le Liechtenstein).

Une fois dans cet espace, tout individu peut franchir les frontières des autres pays sans subir de contrôles. Pour se déplacer, il n’a plus besoin de passeport. Les vols aériens entre villes de l’espace Schengen sont considérés comme des vols intérieurs.

Mercredi, Manuel Valls avait été rappelé à l’ordre par la Commission de Bruxelles pour ses propos polémiques sur les Roms en France, estimés à 15 000. « La majorité (des Roms) doit être reconduite à la frontière », avait-il dit, jugeant qu’elle ne pouvait pas s’intégrer.

En réaction, la Commission européenne a rappelé que les Roms, citoyens européens principalement issus de Roumanie et de Bulgarie, avaient le droit de circuler librement dans tous les États membres de l’UE.

Membres de l’UE depuis 2007, la Roumanie et la Bulgarie tentent d’entrer dans l’espace Schengen depuis 2011, mais des États comme les Pays-Bas estiment que ces pays doivent faire davantage de progrès dans la lutte contre la corruption.

Bucarest a estimé jeudi qu’il n’y avait pas de lien entre la question des Roms en France et l’entrée dans Schengen, ni de manière pratique ni juridique. Les Roms sont déjà en France alors que la Roumanie ne fait pas encore partie de Schengen, a ajouté le Premier ministre roumain Victor Ponta dans des déclarations à des médias roumains.

Sur la fin des frontières, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ils sentent que les foules sont vraiment en colère contre les roms. Ils ne veulent surtout pas que la colère légitime des Français les visent si ils ne bloques pas l’entrée de ces deux pays dans l’espace Schengen.
    Courageux mais pas téméraires :)


  • Poudre aux yeux et gesticulations hypocrites ont ils parlé de souveraineté monetaire ? ont ils parlé de souveraineté frontaliere ? ont ils parlés de souveraineté legislatives budgetaires enrgetiques etc etc etc ALors leures combines d’escrocs ne m’interessent pas.
    Quand mon pays aura la possibilité de vendre ses productions à qui il veut quand il aura la possibilité de financer ses ecoles et son armée sans l’autorisation de wall street quand il aura la volonté de proteger ses citoyens, à ce moment là on pourra discuter, c’est dans cette posture non negociable qu’ils faut les forcer à montrer leur vrai visage !!!!!!


  • J’ai quand même l’impression que cette histoire de roms est passablement instrumentalisée par le politique pour donner une illusion de fermeté sur les questions migratoires alors que les sujets de fonds (immigration économique, frontières) ne sont pas traités.

    Au final on va expulser 5000 roms (voire moins) dont les patrons ne veulent pas sur le marché du travail, mais on continuera parallèlement de faire entrer des dizaines de milliers d’immigrés légaux et illégaux tous les ans, tout en accentuant la politique de naturalisation (annonce déjà faite par Valls).

    La presse de gauche hurlera au fascisme, faisant passer Valls pour un terminator inflexible auprès de l’électeur moyen.

    Hollande nous a déjà fait le coup avec Barroso, on créé une petite polémique de rien avec l’UE, on échange des petites phrases par médias interposés, et derrière on communique en disant : "vous voyez on est en conflit avec Bruxelles, on impose nos conditions".

    Et qui a oublié le fameux "Mon ennemi, c’est la finance internationale" qui a bien faire rire du côté de la City ?

    Attention, je ne dis pas qu’il faut rien faire avec les Roms, mais ça sent clairement l’entourloupe électorale façon Sarkozy en 2007 avec son pseudo-discours de fermeté.

     

  • C’est une bonne décision mais qui cache une volonté électoraliste. Cette pseudo gauche a peur de la montée du FN.
    Ils se montrent ferme sur la question des roms, reprenant le discours du FN. Pendant ce temps on ne parle plus de la crise financière.
    Cela permet de faire croire au français que le FN n’est pas le seul parti d’opposition au mondialisme sauvage que nous subissons.
    Mais tout ça n’est que du vent.
    Qui est encore dupe ?
    Le PS est vraiment pitoyable.


  • #542573
    le 30/09/2013 par lapis lazuli
    Gesticulations

    "Bucarest a estimé jeudi qu’il n’y avait pas de lien entre la question des Roms en France et l’entrée dans Schengen, ni de manière pratique ni juridique. Les Roms sont déjà en France alors que la Roumanie ne fait pas encore partie de Schengen, a ajouté le Premier ministre roumain Victor Ponta dans des déclarations à des médias roumains." ça a beau de faire mal au cul de certains, c’est la vérité, et les roumain et les bulgares, une fois qu’ils auront bien libéralisé leur pays, entrerons dans l’espace shengen, roms ou pas, la seule solution est que le gouvernement propose un référendum sur l’adhésion de la france a l’ue, et ça c’est pas demain la veille.


  • #542578
    le 30/09/2013 par matrix le gaulois
    Gesticulations

    Ha ? Ben tiens ! Pour une fois que je suis d’accord avec notre gouvernement !

    Quoique...Dommage, grâce aux roms, le FN ne peut que monter.

    (matrix le gaulois, anciennement Rugg, puis de nouveau matrix le gaulois)

     

    • #543107
      le 01/10/2013 par kevorkian
      Gesticulations

      Quoique...Dommage, grâce aux roms, le FN ne peut que monter.

      Tu viens de comprendre pourquoi le PS s’est emparé du sujet ;-)


    • #543311
      le 01/10/2013 par matrix le gaulois
      Gesticulations

      D’ailleurs, je subodore que les diatribes très (trop ?) démonstratives du sioniste Askolovitch en faveur des musulmans servent également à réactiver le vote des électeurs de confession musulmane vers les partis de gouvernement...Que voulez-vous ? Tant qu’il y aura des cons pour y croire !


  • #542588
    le 30/09/2013 par pidmdb
    Gesticulations

    Réfléchissons de manière logique, rationnelle et dépassionnée

    Pour commencer : la problématique posée par le gouvernement est totalement erronée : le problème n’est pas que les français -qu’ils sont censés représenter- ne veulent pas de Roms dans l’espace Schengen (le français moyen se contrefiche qu’il y ait de l’immigration Rom en Albanie ou en Islande) ; le problème est que les français ne veulent pas de Roms là où ils habitent, c’est à dire en France.

    En posant cette problématique correctement, on y trouve 2 solutions très simples :
    - La Roumanie ne rentre pas dans l’espace Schengen
    - La France sort de l’espace Schengen

    La première solution (celle voulue par le gouvernement hollandais) est impossible puisque l’entrée de la Roumanie a déjà été votée par le Parlement Européen et que la Loi Européenne prévaut sur les lois Nationales respectives des pays membres
    La deuxième solution est également impossible car l’Espace Schengen fait parti du "package" de lois supranationales que les pays signataires du traité d’Amsterdam ont acceptés. En somme, tout pays de l’UE est automatiquement intégré à l’espace Schengen (sauf le Royaume-Uni et l’Irlande qui ont obtenu une dérogation, on se demande pourquoi...)

    La seule solution possible pour quitter l’espace Schengen comme le dit très bien Asselineau est de se référer à l’Article 50 Alinéa 1 du Traité sur l’Union Européenne :
    1. Tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union.

    La seule solution pour terminer ce problème de Roms est donc de sortir de l’UE
    Effectivement, les gesticulation du gouvernement français occuperont les médias pendant quelques dizaines d’heures mais sont complètement stériles.
    CQFD

     

    • #542649
      le 30/09/2013 par Camille Rostand
      Gesticulations

      (sauf le Royaume-Uni et l’Irlande qui ont obtenu une dérogation, on se demande pourquoi...)

      Peut être parce que ce sont des îles ?


    • #542657
      le 30/09/2013 par supergoy
      Gesticulations

      et le seul parti qui peut nous faire sortir de UE c’ est le FN .


  • #542605
    le 30/09/2013 par naoned bruno
    Gesticulations

    Le ps peut raconter ce qu’il veut pour berner l’électorat,la décision sera prise par les commissaires européens.Rappelons qu ils se nomment entre eux et qu ils viennent tous du monde de la trés haute finance spéculative.
    Tout cela , c’est du théatre !


  • #542624
    le 30/09/2013 par jojo
    Gesticulations

    Et bien l’Europe des régions est plus avancé qu’on ne le croit : il y a probablement 15 000 roms rien qu’en Ile-de-France alors sur l’ensemble du territoire c’est sans aucun doute bien supérieur à cette estimation irréaliste.


  • #542648
    le 30/09/2013 par Nina
    Gesticulations

    La France s’oppose à l’entrée de la FRANCE dans l’espace Schengen


  • #542656
    le 30/09/2013 par belnat
    Gesticulations

    c’est les etats unis qui decident , ne l’oubliez pas.


  • #542663
    le 30/09/2013 par supergoy
    Gesticulations

    Ils s’ imaginent encore qu’ il suffit de faire des déclarations ici et là pour convaincre ...

    Comme d’ hab c’ est grand-diseux et petit faiseux  !


  • #542723
    le 30/09/2013 par zaza
    Gesticulations

    C’est du rétropédalage car l’opinion est très remontée contre les Roms qui vivent de rapines et qui chient littéralement partout .


  • #542736
    le 30/09/2013 par Badaboum
    Gesticulations

    Lamentable tour de passe-passe !


  • #542859
    le 30/09/2013 par dede
    Gesticulations

    Rien d’extraordinaire :
    on ne jette pas la grenouille (tiens les frogs, les frenchies) directement dans l’eau bouillante, on la met dans l’eau tiède et l’on chauffe progressivement

     

    • #543152
      le 01/10/2013 par Louve de France
      Gesticulations

      Oh mon Dieu...Je pensais que c’etait une legende, les Francais mangent pas reellement des grenouilles ? Ici enAngleterre on a tres peur de 2014, notre pays sera envahi encore une fois, cette fous par les Roms. On est totalement contre, mais noys le peuple, que pouvons noys contre les decisions de Zion, cette GrandeVorace veut la chute de nos nations....


  • #542956
    le 01/10/2013 par Anthony L.
    Gesticulations

    Je rappelle que si Marine Le Pen parle souvent du retour au franc, le FN ne propose absolument pas de sortir de l’Union Européenne et ne l’a jamais proposé !!! Relisez le dernier programme présidentiel du FN, cette proposition n’existe pas.
    Aucun parti politique français, de l’extrème gauche à l’extrème droite ne propose la sortie, à la fois de l’UE, de l’Euro et de l’OTAN sauf l’Union Populaire Républicaine de François Asselineau !


  • #543165
    le 01/10/2013 par bhl
    Gesticulations

    la desruction de la France par l’immigraton massive et l’importation de la Mafia Rom
    c’est bon pour Israel !


  • #543301
    le 01/10/2013 par Nina
    Gesticulations

    Ils ont vraiment la frousse du Front National et des prochaines municipales ma parole !!!


Afficher les commentaires suivants