Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La France se prépare-t-elle à une attaque chimique ?

Le service de Santé des Armées a reçu instruction de distribuer du sulfate d’atropine, le contre-poison connu lors d’attaques chimiques, aux différents services d’urgence hospitaliers.

Cette décision fait suite à l’attaque dont Paris a fait l’objet le 13 novembre 2015.

 

Arrêté du 14 novembre 2015 autorisant l’utilisation de sulfate d’atropine, solution injectable 40 mg/20 mL PCA antidote des neurotoxiques organophosphorés

 

La ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes,
Vu le code de la santé publique, notamment son article L. 3131-1 ;
Vu le code de la sécurité intérieure, notamment son article L. 721-2 ;

 

Considérant l’accueil sur le territoire français de la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique de 2015 (COP21/CMP11) du 30 novembre au 11 décembre 2015 ;

Considérant l’accueil sur le territoire français d’un sommet de chefs d’Etat, préparatoire à la COP21, le 29 novembre 2015 ;

Considérant que le risque d’attentats terroristes et le risque d’exposition aux neurotoxiques organophosphorés constituent des menaces sanitaires graves qui appellent des mesures d’urgence ;

Considérant les données disponibles sur le sulfate d’atropine, solution injectable 40 mg/20 mL PCA comme antidote spécifique dans les intoxications aiguës par les anticholinestérasiques (insecticides organo-phosphorés, neurotoxiques de guerre et carbamates) ou par les médicaments parasympathomimétiques ou cholinomimétiques, dans un contexte d’urgence ou de catastrophe ;

Considérant que, malgré l’obtention d’une autorisation de mise sur le marché français délivrée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé pour le sulfate d’atropine 40 mg/20 mL PCA, les contraintes de fabrication et d’étiquetage ne permettent pas sa mise à disposition dans des délais compatibles avec l’organisation de la COP 21 ;

Considérant qu’aucun autre médicament adapté à la prise en charge en urgence n’est à ce jour autorisé en cas d’exposition de personnes à des neurotoxiques organophosphorés (insecticides organo-phosphorés, neurotoxiques de guerre et carbamates, médicaments parasympathomimétiques ou cholinomimétiques) et qu’il convient de prendre toute mesure utile pour prévenir les atteintes graves pour la santé, en cas d’exposition d’un nombre potentiellement important de victimes à des neurotoxiques organophosphorés,

 

Arrête :

 

Article 1

A titre dérogatoire, le sulfate d’atropine solution injectable 40 mg/20 mL PCA, fabriqué par la Pharmacie centrale des armées, peut être acquis, stocké, distribué, prescrit, dispensé et administré pour la prise en charge des personnes exposées à des neurotoxiques organophosphorés (insecticides organo-phosphorés, neurotoxiques de guerre et carbamates, médicaments parasympathomimétiques ou cholinomimétiques), par les professionnels de santé intervenant dans le cadre des services d’aide médicale urgente, conformément au protocole prévu à l’article 3 du présent arrêté.

 

Article 2

Le service de santé des armées approvisionne l’Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires qui met à disposition des services d’aide médicale urgente le sulfate d’atropine, solution injectable 40 mg/20 mL PCA.

 

Article 3

Le service de santé des armées est chargé, pour le médicament mentionné à l’article 1er :

- de l’élaboration et de la mise en place d’un protocole d’utilisation ;
- de l’enregistrement et de l’analyse de toute déclaration de pharmacovigilance transmise au SSA dans les conditions prévues par l’article 4.

 

Article 4

La traçabilité du médicament mentionné à l’article 1er est assurée par le service de santé des armées.

Le recueil des effets indésirables et leur transmission à l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé et au service de santé des armées sont effectués par les professionnels intervenant dans le cadre des services d’aide médicale urgente ou par les professionnels de santé prenant en charge les patients.

Le suivi nominatif d’utilisation du médicament mentionné à l’article 1er est assuré par les professionnels intervenant dans le cadre des services d’aide médicale urgente.

A la demande du directeur général de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, le retrait des lots est mis en œuvre par le service de santé des armées.

 

Article 5

Le directeur général de la santé et le directeur général de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

 

Fait le 14 novembre 2015.

Pour la ministre et par délégation :

Le directeur général de la santé,

B. Vallet

(Source)

Voir aussi, sur E&R :

Sur les mesures post-attentats, chez Kontre Kulture :

Se préparer au pire en se formant au survivalisme
chez notre partenaire Prenons le maquis :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1321226

    Pfffff "attaque chimique"... Décidément la manipulation jihadiste c’est du pipi de chat à côté de cette manipulation sioniste. J’hésite à crier au génie : en ce moment les gens n’ont qu’une chose en tête, les attentats du 13/11. Y a qu’à voir Facebook, tout le monde parle que de ça ! Merde quoi ! Cette soit disant future attaque chimique est en quelque sorte le coup de grâce pour terroriser le peuple une bonne fois pour toute.
    Que cachent-ils le gouvernement en contrôlant la pensée de masse ? Les élections régionales qui avancent tranquillou (sans campagnes) ? Le TAFTA ?

    Et pourquoi les gens redoutent tous un autre attentat qui arrive prochainement ? N’ont-ils pas compris que les attentats viennent toujours au moment où l’on s’attend le moins ? C’est une fois le climat apaisé qu’on doit commencer à douter, et non l’inverse.

    Les français sont aveugles.

     

    • Je crois que tu ne connais pas la "nature humaine" : les gens sont capables du pire, quand ils peuvent agir en toute impunité.
      En tout cas on est prévenu, donc on peut se préparer.

      A bon entendeur, Salut !


    • Oui et non, je verrai là plutôt l’aveux des "responsables" de notre pays au fait que oui, daech peut posséder ou créer des armes chimiques. Et que donc ils savaient très bien que c’était les "rebelles" qui avaient attaqué au gaz dans la banlieue de Damas et pas le gouvernement Syrien.
      Mais en effet je suis d’accord que nos gouvernants vont faire passer une autre petite loi bien sympa type post-Charlie ou bien alors occulter le TAFTA en cours de finalisation ; du moins si ces attaques sont pilotées par un service secret quelconque (les techniques de contrôle mental sont très poussées pour faire croire que non), Et si ce n’est le cas ils vont quand même en profiter c’est sûr ; c’est le style de la maison en tout cas.


    • #1321476

      @ compris et ph : mouais, a t-on des éléments qui prouvent que c’est bien daech qui a utilisé l’arme chimique ? Cela pourrait être les amerloques, voire les israéliens. cf. l’attaque chimique en Irak en 1988 : ce qui signifie que si Daech voulait faire une attaque chimique, ce serait fait depuis longtemps. Mais ce n’est qu’un avis personnel. J’insiste sur le fait que cette histoire d’arme chimique n’est qu’un moyen de contrôler le peuple par la terreur.
      Et si la "nature humaine" est si dérivée comment tu l’entends, l’arme chimique serait utilisée le 13 novembre. Sinon quel intérêt d’utiliser cette arme après un attentat pareil, tout en sachant que le pays est en train de prendre des mesures pour contrer cette éventuelle attaque. Au temps le faire maintenant histoire de faire un maximum de victimes.


    • #1321770

      Je ne sais pas maintenant, mais au tout début de l’attaque du 13 (le vendredi soir et le samedi), beaucoup de médias et de personnages médiatiques ont dit en gros que ce n’était que le début.

      Comment peuvent-ils le savoir s’ils ne sont pas de mèche ?


  • Je croyais pourtant que les attaques chimiques en Syrie était officiellement l’œuvre de Bachar et l’Etat syrien, et non pas de celles des gentils copains islamistes de Fabius et BHL "qui font si bien le boulot" ?? Du coup, pourquoi s’inquiéter ?
    Le type qui a pondu cet arrêté ne regarde pas la télé ou quoi ?


  • Une chose est certaine, ISIS ne peut pas techniquement organiser une attaque chimique en France. Tous les spécialistes militaires vous le diront. Ses membres n’ont pas la connaissance nécessaire pour une mise en œuvre efficace.
    Clairement si une attaque avait lieu elle serait le fait d’un appui scientifique d’un Etat.

     

    • Maussade tout ça... Maussade...


    • #1321704

      Quelques fanatiques sectaires ont réussi une attaque au gaz sarin à Tokyo il y a quelques années...

      Il n’est pas question ici d’un épandage massif, mais d’une attaque pouvant survenir en milieu clos... Métro, RER, train, etc...

      Ils en ont visiblement en leur possession depuis qu’ils ont mis la main sur certains stocks syriens...

      C’est plus dur à détecter qu’une bombe artisanale, et ça peut faire beaucoup plus de morts et de blessés...

      Ne préjugez pas trop vite, s’ils font cela c’est parce qu’ils veulent pouvoir se couvrir au max en cas d’attaques...

      Et accessoirement être en mesure de sauver quelques victimes, car si la mort n’est toujours immédiate avec ces trucs, le temps joue contre vous à une vitesse vertigineuse...

      Quand à l’aide d’un état, ils n’ont que l’embarras du choix malheureusement...


    • #1321709
      le 17/11/2015 par Manuel valls c’est tony montana à la fin de Scarface .
      La France se prépare-t-elle à une attaque chimique ?

      Avec l’ argent on peut tout dans ce monde rempli de crasse .


    • Avec des kamikazes c est beaucoup plus facile....


    • Alors oui c’est vrai mais cependant synthétiser les substances est très difficile, d’ailleurs l’instabilité du produit à Tokyo a fait partiellement foirer l’attentat. Je ne dis pas que ce n’est rien bien sûr mais cela me semble très difficilement réalisable sans des moyens étatiques derrière.


    • #1321884
      le 17/11/2015 par Jojo l’Affreux
      La France se prépare-t-elle à une attaque chimique ?

      Vous parlez sans savoir. Si vous aviez écouté Thierry Meyssan plus attentivement vous comprendriez vous aussi.
      Vous noterez au passage que Meyssan ne fait pour une fois aucun commentaire, il se contente de relayer la directive. Ce n’est pas parce que l’état Français a essayé de le tuer qu’il souhaite que ses concitoyens subissent des attaques chimiques.

      Cette directive, c’est le prix à payer pour avoir appris à des rebelles démocratiques zombifiés à mélanger des précurseurs chimiques pour fabriquer du gaz de combat en toute sécurité et comment en remplir des bombonnes de gaz naturel pour s’en servir comme vecteur, ça et aussi de leur avoir livré des dizaines de litres des produits chimiques dont ils avaient besoin.
      Aujourd’hui DAESH est capable d’organiser une attaque chimique à Paris ou ailleurs, tout ce qu’ils ont besoin pour ça c’est de faire parvenir les produits chimiques qu’ils ont dans des caches en Syrie, en Irak ou en Turquie à leurs cellules dormantes proche des lieux de l’attentat et un peu de matériel de bricolage qui se trouve dans n’importe quelle quincaillerie pour préparer une bombe. Pensez vous que nos frontières Européenne soient suffisamment imperméables pour empêcher d’entrer une ou plusieurs camionnettes discrètes bourrées de bidon de produit chimique ? Nos chefs d’état-major eux n’en sont apparemment pas convaincu !


  • Faut acheter un masque ?

     

  • #1322219
    le 18/11/2015 par Yéti_déporté_au_Benêtland
    La France se prépare-t-elle à une attaque chimique ?

    Un litre de Tabun où Sarin (liquides) couplé à un vaporisateur (cartouche de CO2 ) sur un drone éradique un stade (dose mortelle peau/poumon < 1mg) ... Processus de fabrication identique aux insecticides. Découverts par hasard ...
    Hitler en avait un énorme stock mais ne l’a pas utilisé. Les russes s’attendaient à une attaque avec à Koursk. Churchill voulait utiliser ce stock sur le Japon.


  • La tragédie du 13/11, n’a cessé de provoquer des ouragans de débats,mais 
    quasiment tous, sont centrés sur le TERRORISME et les scénarios du désastre,tel les attaques à l’arme chimique. Et Tout se passe comme
    si,ces horreurs,actuels et futurs, relèveraient des catégories des effets sans causes. 
    Or, la force incomparable de la raison humaine, nous pousse à poser des 
    questions simples, mais fondamentales, du genre : pourquoi des pays,qui ne partagent pas les mêmes valeurs que le monde musulman,comme le Japon
    _ le Brésil,l’Afrique du sud,...ne se sentent pas particulièrement menacés par
    le"terrorisme musulman" musulman" ?
    A ce niveau de ces modestes réflexions , il est hautement utile d’écouter un
    autre son de cloche, autre que le matraquage des "interprétations " courtes
    sur l’origine du TERRORISME ISLAMISTE. Cet autre éclairage, mis en
    quarantaine par le lobby sioniste,vient de multiples sources. Citons l’exemple des deux grands professeurs américains : John MEARSHEEIMER et
    _ et Stephen WALT,qui ont écrit, en 2007, un livre où ils démontrent l’alignement aveugle de l’Amérique sur Israël,entraînant,dans le sillage de cet
    aveuglement,la quasi-totalité de leurs alliés,notamment européens.
    Le précieux ouvrage, dit en substance ceci :
    La pièce maîtresse de la politique Moyenne-Orientale des Etats-Unis a été sa relation avec Israel. La combinaison du soutien constant à Israel et de l’effort lié pour répandre la "démocratie"dans toute la région a enflamé l’opinion Arabe et Islamique et a compromis non seulement la sécurité des Etats-Unis mais celle d’une grande partie du reste du monde. 
    Cette situation n’a pas d’égal dans l’histoire politique américaicaine.
    Pourquoi les Etats-Unis ont-ils été prêts à mettre de côté leur propre sécurité et celle de plusieurs de leurs alliés pour soutenir les intérêts d’un autre Etat ?
    Cette question, devient particulièrement terrible pour La France . Voici
    cette question :
    Pourquoi La France, post gaullienne, est devenue prête à mettre de côté sa propre sécurité et celle de ses citoyens pour soutenir les intérêts d’un autre Etat : Israël ?
    Plus tragique encore ,est que l’humanité avance actuellement sur le fil du rasoir ; fil dressé au bord de l’abîme de la haine et de la vengeance
    impitoyable. Et cet apocalypse,qui nous menace tous, est la conséquence de
    ce refus absurde d’obliger un seul pays, auquel appartient une communauté
    auto-proclamée"élue" à se conformer aux règles du DROIT UNIVERSEL.


  • Et les sites à hauts risques "Seveso" ?
    Peut-on être tranquilles sur les moyens de protection ?
    Comment se protéger ?