Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Grèce représente-t-elle un risque systémique pour l’euro ?

Olivier Delamarche sur BFM Business, le 5 janvier 2015

Les marchés boursiers qui débutent l’année dans le rouge, la baisse de l’euro qui atteint un nouveau record, et le débat sur une éventuelle sortie de la Grèce de la zone euro :

 

La baisse de la valeur de l’euro et les perspectives sur les marchés pour l’année 2015 :

Sur l’avenir de l’Union européenne
et de sa monnaie unique chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Comment il s’appelle déjà le bisounours qui donne la réplique à Olivier Delamarche ?...

    Je crois que celui-là quand l’économie va aller au tapis il aura beaucoup de mal à se recycler.


  • "allez demander au sdf du coin de se porter caution pour vous"
    Merci M. Delamarche pour vos piqûres de rappel, plus le temps passe plus l’aiguille de la seringue est grosse et émoussée, ça va faire de plus en plus mal.
    Mes excuses à l’avance pour ceux qui sont fatigués de ce discours, voici pour les autres qui ne sont pas encore au parfum.
    Des chiffres simples :
    5000 € de dette française supplémentaire par seconde
    30 000€ de dette par français, environ 60 000 par actif.
    7 banque sur 10 en france en mauvaise posture d’après Gael Giraud
    1,5% de taux de croissance minimum nécéssaire pour maintenir le niveau du chômage.
    On espère atteindre les 1% l’année prochaine.
    Tout est très facilement vérifiable.
    Il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre.
    Il y a des mesures très simples à prendre sans tarder et sans reel impact sur les finances du ménage :
    acheter des denrées pour 2 à 3 mois, de toutes les manières ce n’est pas perdu.
    Acheter quelques pieces d’or ou argent, au pire ce sera du bénéfice.
    Changer de banque pour en choisir une qui est moins exposée aux risques. Elle vous fera des facilités pour gagner un client.
    Virer ses assurances vies car c’est prêter à une personne insolvable. L’état est une personne qui a un salaire de 2000, qui dépense 2500 par mois et qui a 200 000 de dettes. (grosso modo)
    A vous de jouer, moi c’est fait...

     

  • Marc Riez en duo avec dieudo. Plus il est sérieux, plus il très marrant .
    Impayable, c’est le mot. Une phrase, un rire. Delamarche n’a pu se retenir.
    Les prévisions Delamarche semblent justes tellement elles sont réalistes.
    Mille fois zéro, çà va être la fête aux gogos.


  • Les Grecs doivent plus de 350 milliards d’euros aux contribuables européens, et comme ils continuent à ne pas payer leurs impots ni la TVA, ils ne rembourseront jamais . La Grèce représente moins de 2% du PIB de l’UE : sa sortie de l’euro passera inaperçue . Il ne faut plus négocier quoi que ce soit avec ces salopards qui se foutent de nos gueules de cocus bienveillants .

     

    • De quels salopards tu fait allusion ?

      Il y a 11 millions de grecs aujourd’hui qui ont lutté et luttent toujours contre 90 millions de turcs, l’ennemi séculaire qui a pris la moitié du pays Grèce dès 1453 et la moitié de Chypre en 1974 devant une union européenne de l’époque totalement passive et non reconnaissante envers un petit peuple qui a fait barrière à la turquisation de toute l’Europe.
      Tout cela a été payé par un cout humain et économique très lourd par les grecques depuis des siècles, les seuls des Balkans à avoir voulu garder leur culture et religion orthodoxe face à un ennemi impitoyable qui a viré en 1920 un million de grecques du coté Est du Bosphore !
      Entretenir ne serait ce qu’une aviation moderne face à celle de la Turquie se paye cher, très cher par de la dette !
      On ne peut dire la même chose d’un pays comme Israël, de taille comparable, qui reçoit gratuitement son armement, payé par l’Allemagne de Merkel et les soumis USA.
      Aujourd’hui, avec l’ami Euro, la Grèce n’a plus besoin d’ennemi !


  • Mirabeau : " Patience, vertu des ânes et des cocus " . Ne pensez-vous pas que nous avons été assez patients avec les Grecs ?

     

    • Qui est ce "nous" ?

      Toi , tu es juste là pour payer. L’establishment te laisse voter pour croire que tu as le choix , mais dès que le vote ne plait pas (2005) l’establishment s’assoie dessus (2007).
      Un peu comme Con-ben-dit qui voulait que les Suisses revote...


    • Tu crois pas que les Grecs ont été assez patient ? On leur a pillé leur marché public, leur reseau pétrolier et de fret
      Ils vendent les iles, on vendu le port d’Athenes au Chinois. C’est du pillage stratégique et structurel, tu crois que les Grecs avec un smic a 450 € ont envie d’être patient, putin mais c’est incroyable de lire des anes pareil


  • Il est fatiguant à être méprisant comme ça avec tout le monde, Delamarche. Même s’il rapporte des faits & chiffres intéressants, il reste trop centré sur son raisonnement sans jamais vouloir se remettre en question. Je préfère de très loin les analyses de Jacques Sapir qui sont beaucoup plus nuancées ! (et qui est respectueux de son interlocuteur)

    En plus, Delamarche ne veut pas faire l’analyse historique qui a conduit à cette dérive des marchés financiers et leurs responsables.

    Bref, son disque commence vraiment à me lasser...

     

    • Perso, c’est le disque des mecs d’ en face que je trouve lassant et méprisant. Mieux vaut, et de loin, la moulinette pleine de justesse de DELAMARCHE aux doux "branleurs" d’en face qui ré-inventent la roue au quotidien tout en nous prenant pour des poires au passage. Même si cela est fatiguant...


  • Les krachs, c’est au mois d’octobre, pas de panique.


  • #1075328

    Ce qu’on n’ a pas laissé le temps à OD de préciser c’est que si toutes les devises phares se dévalorisent :

    - leur rapport entre elles tend vers 1 mais leur valeur intrinsèque tendant vers zero, notre capital libellé en devises également tend vers zero.

    - Nos actifs TOUS libellés en devises auront beau augmenter pour compenser cette tendance la valeur de la monnaie se dépréciant la valeur de nos actifs tendra vers zero.

    - Si les monnaies de monopoly ou "weimarienne" et nos actifs libellés en monnaie "weimarienne" tendent inexorablement vers zero,

    ALORS :

    - 1/ nous sommes DEJA ruinés

    - 2/ La dette publique sombrera avec la monnaie

    - 3 : Seuls les pommes de terre de notre jardin et nos louis d’or auront demain encore de la valeur.

    - 4/ L’Homme le plus riche du monde demain, sera celui qui le dernier jour de la faillite aura avec lui......LE PLUS d’OR POSSIBLE

    Car l’or et l’argent ne se dévaluent JAMAIS.

    Aucun intervenant ne reconnaitra jamais cette règle pourtant connue de tous depuis toujours car la reconnaitre reviendrait à dire à leurs clients de les fuir et à eux-mêmes d’aller à la pêche.