Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Haute Autorité de santé préconise de "compléter" une injection d’AstraZeneca par une injection de Pfizer !

Environ 600 000 Français, majoritairement membres du personnel médical, ont reçu une première dose AstraZeneca et devront la compléter avec une seconde injection Pfizer ou Moderna.

 

(...)

En effet, depuis le 19 mars, seuls les Français dont l’âge est supérieur peuvent se faire vacciner avec AstraZeneca. Une décision qui intervient alors que près de 600 000 personnes, majoritairement des membres du personnel soignant, avaient déjà reçu leur première injection. Quelle seconde dose faut-il alors leur administrer ? La Haute Autorité de santé semble opter pour un vaccin ARN messager soit Pfizer ou Moderna, efficaces à 95 %.

« C’est totalement logique », a réagi vendredi 9 avril le ministre de la Santé Olivier Véran sur RTL. Limiter les injections AstraZeneca « est une mesure de précaution » et « il est tout à fait normal de proposer une deuxième injection d’ARN messager dans les 12 semaines » qui suivent afin de respecter les délais.

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

À lire, sur E&R !

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

95 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants