Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La RATP face à un scandale hors norme

Côté pile, il y a les petites fraudes quotidiennes. Abonnements à des revues, bouteilles de champagne, GPS, factures de restaurants injustifiées, "frais de réception" douteux. Côté face, plusieurs millions d’euros de dépenses injustifiées, des commandes de fournitures ou de mobilier à des tarifs exorbitants, des investissements immobiliers douteux dans les centres de vacances fréquentés par une minorité de privilégiés.

La cour des comptes s’apprête à transmettre au ministre de la Justice, en vue d’une action pénale, un rapport accablant mettant en cause la gestion du comité d’entreprise (CE) de la RATP entre 2004 et 2010 par plusieurs syndicats, CGT, Unsa et CFDT en tête.

Un budget de 82 millions hors de contrôle

Le document de 224 pages, que Metro a pu consulter, décortique les aberrations multiples dans le fonctionnement de cette grande machine de 600 agents, qui tourne avec un budget de 82 millions d’euros (dont 53 millions de subventions de la RATP) et détient 72 millions d’actifs sans aucun contrôle financier extérieur. La liste est longue. On apprend ainsi que le CE, qui gère la restauration des agents de la RATP, a laissé détruire pour des motifs obscurs un quart des denrées alimentaires fournies avant même la date de péremption, soit plus de 286.000 euros de gâchis.

Le CE, qui gère également des centres de vacances, est soupçonné de conflit d’intérêt dans la gestion d’un camping, a acheté de façon irrégulière pour 840.000 euros de mobile home et a versé 1 million d’euros en cinq ans à une seule société basée à Romainville (Seine-Saint-Denis) pour lui fournir du mobilier.

7 millions pour un hôtel abandonné

On apprend aussi que le CE a déboursé près de 7 millions d’euros pour acquérir et rénover un hôtel dans les Hautes-Alpes, le Chanteneige… qui fait maintenant l’objet d’une fermeture administrative pour raisons de sécurité. Dernier exemple : la somptueuse fête annuelle du comité d’entreprise, organisée au château de la CGT, un édifice du XVIIe basé à Fontenay-lès-Briis, dans l’Essonne, est généreusement créditée à hauteur de 447.000 euros par an.

La direction épinglée

La direction de la RATP a réagi mardi en indiquant n’avoir "aucun pouvoir d’ingérence" dans les comptes du CE. "La RATP ne dispose d’aucun instrument légal pour exercer un éventuel contrôle a priori", a précisé la régie. Pourtant, la cour des comptes accuse clairement la direction de ne pas avoir exercé son "pouvoir de contrôle" alors qu’elle a accordé, sans demander de comptes, des avances de trésorerie de 4 millions d’euros en 2008, 2009 et 2010.

"La direction était parfaitement au courant, estime Olivier Cots, de SUD-RATP, syndicat qui a porté plainte dès novembre 2010. Elle a épongé plusieurs fois le déficit chronique du CE." Une longue procédure judiciaire s’annonce. Elle ne devrait pas laisser l’entreprise indemne.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #72724
    le 06/12/2011 par carte orange
    La RATP face à un scandale hors norme

    Ce qui prouve que les transports pourraient êtres gratuit !

     

    • #72764
      le 06/12/2011 par Remy"Elevation"
      La RATP face à un scandale hors norme

      Une fois que l’investissement pour la construction est amorti, en effet je ne vois pas pourquoi les transports en commun ne seraient pas gratuits. L’argent qui sert a payer les controleurs de billets sera utilisé pour les renovations diverses et basta les resto de luxe pour les gerents de ces services du quotidien des gens !


  • #72746
    le 06/12/2011 par abderrahim
    La RATP face à un scandale hors norme

    hehehe...
    tiens tiens une petite enquete en bonne et du forme par la cour des compte sur le CE de la RATP. Ca tombe bien. Juste au moment ou l’affaire DSK commencait a lasser la plebe. Bon ben allons gouter la sousoupe mediatique de cette nouvelle affaire.
    Donc, nous ne sommes qu’au début de l’affaire...et la sousoupe de loin sent deja tres mauvais (comme toute les sousoupes mediatiques au jus de chaussette). Va_t_on nous trouver un lien avec Hollande quand il etait secretaire general du PS par exemple ou bien avec Melenchon (moins probable car ce ne sert pas les interets de l’UMP)
    Vous aimez ca, hein, vous en reprendriez bien encore un peu, hein, petite gourmande ???!!!!

     

    • #73436
      le 08/12/2011 par damien
      La RATP face à un scandale hors norme

      Je suis philosophe avec tout ça, beaucoup ont des dossiers sur beaucoup, prêt à sortir au moment opportun.

      Puis si la cible est trop intègre, on arrive même à monter des trucs, voire à le mettre en situation que ...


  • #72751
    le 06/12/2011 par Monsignor
    La RATP face à un scandale hors norme

    depuis que je prends me métro, les rames n’ont pas changé plus que ça (peut-être le logo et quelque carreaux de stations rénovés) en 23 ans, le prix des transports n’arrêtent pas d’augmenter, je me demandais bien où est passé tout cet argent que l’on voyait nulle part réinvesti sur le réseau de transport...bande d’enfoirés ! même les syndicats nous prennent pour des cons !


  • #72779
    le 06/12/2011 par Griever
    La RATP face à un scandale hors norme

    RATP ça veut dire : Rentre Avec Tes Pieds


  • #72792
    le 07/12/2011 par khalid ibn walid
    La RATP face à un scandale hors norme

    Faite comme moi depuis longtps j’ai compris que la ratp étais une gosse arnaque, JE SUIS LE PLUS GROS FRAUDEUR DE FRANCE je le revendique et j’en suis en plein droit