Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Russie devient le premier fournisseur de pétrole pour la Chine

La fin de la domination du dollar n’est pas une illusion

La fin de la domination du dollar n’est pas une abstraction pour la Russie et la Chine. Elle a commencé. La Russie récolte les bénéfices de pouvoir se passer du dollar pour vendre son pétrole.

 

En janvier, il a été révélé que, pour la première fois, la Russie avait dépassé l’Arabie saoudite en 2016, pour devenir le plus grand fournisseur de pétrole brut à la Chine.

Selon OilPrice.com :

« La Russie est maintenant le premier fournisseur de pétrole brut pour la Chine, un statut qu’elle est très susceptible de conserver pour les années à venir, après avoir bénéficié d’une augmentation spectaculaire de 24 pour cent en 2016. Presque toutes les routes d’approvisionnement vers la Chine ont connu une croissance en 2016. »

Certains rapports médiatiques attribuent l’ascendance de la Russie sur le marché de pétrole brut de la Chine à une demande accrue des raffineries chinoises indépendantes, les « teapot », mais cette explication ignore commodément l’éléphant dans la salle : Pékin tourne le dos au dollar et, contrairement aux Saoudiens, la Russie est plus que satisfaite de faire des affaires en yuans.

Comme l’a souligné Paul Goncharoff la semaine dernière :

« Un rapport de l’Agence internationale de l’énergie a montré qu’à la fin de 2015, la Russie a dépassé l’Arabie saoudite, en tant que plus gros exportateur brut en Chine. Le commerce est réglé en rouble / yuan, et non en dollar américain. Les exportations russes vers la Chine ont plus que doublé au cours des sept dernières années, atteignant plus de 550 000 barils par jour et devraient continuer à être solides, notamment via le pipeline de l’Est de la Sibérie et de l’océan Pacifique (ESPO). »

Au début de la décennie, l’Arabie saoudite fournissait 20 % des importations de brut chinois, alors que la Russie était en retard, à 7 %. Maintenant, les Saoudiens ont été détrônés.

Cela n’a pas eu lieu du jour au lendemain. Même la presse commerciale traditionnelle a compris ce qui se passait.

Comme Bloomberg l’a remarqué en juin 2015 :

« Après l’acceptation récente par la Russie du renminbi en tant que moyen de règlement pour le pétrole, nous espérons que les importations de pétrole par la Chine seront plus importantes », a déclaré dans un courriel Gordon Kwan, chef de la recherche régionale sur le pétrole et le gaz à Nomura Holdings Inc., basé à Hong Kong, se référant à la monnaie chinoise. « Si l’Arabie saoudite veut reprendre sa place de numéro un, elle doit accepter le renminbi pour les règlements pétroliers, plutôt que seulement le dollar. »

La fin de la domination du dollar n’est pas un rêve opiacé d’Edgar Allen Poe. Elle a lieu.

Creuser le sujet avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1740685

    Les EU sont puissant par leurs armes mais leur argent ne vaut rien et pourtant avec ce papier à ch...... ils achètent le monde.

    Drôle de moralité... drôle d’époque... !

     

    Répondre à ce message

  • #1740705

    Les pièces du puzzle, rapportées au jour le jour, peuvent laisser dubitatif. Mais lorsqu’on on prends un peu de recul, et que l’on suit l’actualité régulièrement, il se dégage une vue d’ensemble qui ne laisse présager rien de bon (çà, on s’en rends tous compte), et, peut-être plus grave, qu’il n’existe pas vraiment de nation altruiste. Les russes mènent bien leur barque, mais ils ne faudra pas compter sur leur compassion, au moment critique. Alors, oui, je les aime bien, pour pleins de raisons, mais dans pas longtemps, j’ai l’intime conviction qu’on va le prendre dans le fondement. Chaque pays travaille pour sa nation....sauf la France qui joue les caniches en tutu pour plaire aux usa, aux allemands....

     

    Répondre à ce message

  • Les saouds complices de l’arnaque dollar, eux les défenseurs de l’islam authentique ! Merde alors ils nous auraient menti ?

     

    Répondre à ce message

  • #1740757

    Soit dit en passant la Chine produit les deux tiers de ses besoins en pétrole ! Beaucoup gens pensent que la Chine c’est juste un mastodonte qui survit en tant qu’usine du monde...en réalité c’est aussi une grande puissance productrice de matières premières et d’énergie fossile. C’est également l’un des plus grands producteurs mondiaux de divers produits agricoles...

     

    Répondre à ce message

    • Et contrairement à il y a quelques années, ils ont maintenant de très bons ingénieurs.

      Huawei peut sortir des smartphones similaires à Apple/Samsung/Sony pour 2 fois moins cher, Teclast sort des tablettes pour 3 fois moins cher, et Lenovo, après son rachat d’IBM, est en train d’exploser ses ventes de ThinkPad et Yoga (PC portables).

      Et contrairement à ce que beaucoup peuvent penser : NON, ils ne sont pas d’une qualité médiocre, parfois même meilleurs que leurs concurrents Coréens/Américains/Japonais.

      Leurs designers sortent des produits aussi beaux que les occidentaux, leurs ingénieurs les rendent aussi performants, leurs équipes marketing se chargent de leur faire connaître.
      A défaut d’avoir de vrais acteurs français dans la technologie, tout mon équipement informatique est chinois.

      Attendons que les chinois commencent à équiper leurs produits de composants 100% chinois (Processeur et Carte Graphique) et sortent un système d’exploitation digne de ce nom, et toute l’industrie High-Tech américaine coulera.
      Fini pour Apple, Microsoft et toute la clique.
      Et bonne chance pour les rattraper une fois qu’ils les auront dépassés.

       
  • #1740796

    Le pétrole russe serait donc moins cher à extraire que le pétrole saoudien et le pétrole de schiste US ? Etrange . Et si ce n’était qu’une façon pour Poutine d’acheter "l’amitié" chinoise ?

     

    Répondre à ce message

  • #1740815

    Eh oui, c’est fait !
    Pour la Russie : la Chine a remplacé le rôle de l’Allemagne industrielle.

    Estasia et Eurasia (cf 1984) en s’unissant vont tuer le dollar.

     

    Répondre à ce message

  • #1740816

    L’empire s’en prend toujours aux états qui ont beaucoup de richesses dans leurs sous-sol et la russie ne fait pas exception malgré leur arsenal militaire.

     

    Répondre à ce message