Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La contestation se répand au Yémen

À Sanaa, des milliers de manifestants ont demandé jeudi 27 janvier le départ du président Ali Abdallah Saleh, au pouvoir depuis trente-deux ans. L’onde de choc de la révolution en Tunisie semble s’être propagée au Yémen, le plus pauvre des pays de la péninsule arabique.

Que se passe-t-il au Yémen ?

Des milliers de Yéménites ont manifesté jeudi 27 janvier à Sanaa pour réclamer le départ du président Ali Abdallah Saleh. Parmi les slogans scandés par les manifestants réunis à l’appel de la Rencontre commune, une coalition de l’opposition : « Non au renouvellement du mandat, non à la transmission héréditaire du pouvoir. »

Lire la suite de l’article : la-croix.com

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1182
    le 28/01/2011 par Nicolas R.
    La contestation se répand au Yémen

    Ce "vent de liberté" me parait bien louche ...

    ... surtout lorsqu’il est avalisé par les puissances occidentales au nom du "droit des peuples à disposer d’eux-mêmes", de la "liberté d’expression, de rassemblement, de manifestation", de la "démocratie", des "droits de l’Homme" ... Tout ça sent la stratégie Impériale à plein nez.

    Quand Lumumba, Castro, Allende, Sankara, Chavez, Ahmadinejad sont arrivés pouvoir dans leurs pays respectifs, suscitant un véritable changement et mettant en œuvre une véritable révolution, une véritable émancipation vis-à-vis de l’Empire, ils ont eu contre eux toutes les forces Impériales concertées, sans attendre, sans préavis. Le Diable s’était emparé de ces pays.

    Tout comme nous avons vu que la CIA était derrière bien des facettes de la "Révolution Tunisienne", on peut se demander ce qui se trame derrière ce soulèvement quasi-simultané en Egypte, en Jordanie et au Yémen ...

    L’Empire, à travers CIA, Mossad et autres "mains invisibles", n’aurait-il pas décidé de changer les têtes des marionnettes d’une série de pays vassaux, ces marionnettes ayant perdu avec le temps de leur "efficacité", "servitude", "utilité" pour l’Impérialisme ?

    En appuyant ce changement sur une colère populaire et en la soutenant officiellement par le biais d’autres vassaux occidentaux et de leurs médias, l’Empire peut prétendre passer pour un "ami de la liberté des peuples, des révolutions et de l’émancipation de la tyrannie". Si les populations du Tiers-Monde ont depuis longtemps saisi, parce que subit de la manière la plus brutale, l’existence de cet Empire, de cette oppression et domination, les populations occidentales, elles, sont depuis trop longtemps aveuglées par le "progrès", le "jeu démocratique parlementaire", les médias et les divertissements de masse, la propagande officielle insidieuse, et n’ont donc pas le sentiment, pour la vaste majorité, d’être sous la domination d’un Empire quelconque. La crise économique étant ce qu’elle est, la crise politique étant de plus en plus manifeste, la crise de sens, pour reprendre Michel Drac, se faisant -pour le coup- "sentir" de manière de plus en plus aigüe, on observe un courant d’ "éveil" au sein des populations occidentales. Un Eveil leur faisant prendre conscience de l’énorme manipulation dont ils ont été et sont présentement victimes, de l’existence de l’Empire en tant que tel et de leur situation de "dominés".

    On peut donc imaginer que cet Empire, prenant conscience que son socle, son "quartier général", le Monde Occidental, est en train de se réveiller, tant en Europe qu’en Amérique du Nord, et de comprendre de plus en plus clairement "le pourquoi du comment", [cet Empire] en vienne à faire diversion en se montrant ami des révolutions, de la liberté, du changement un peu partout dans le monde, alors qu’il s’était ouvertement grillé sur la question depuis l’invasion de l’Afghanistan et de l’Irak, son appui inconditionnel à Israel, et j’en passe ...

    Une double stratégie Impériale donc, d’un côté remplaçant des marionnettes devenues inefficaces par d’autres, voire, des systèmes politiques devenus inefficaces (dictatures) par d’autres qui ont fait leurs preuves dans le monde Occidental (bipartisme démocratique parlementaire) pour continuer de dominer toute une série de pays vassaux ; et en même temps, "rassurer", tant les populations occidentales que celles du Tiers-Monde, sur les "bonnes intentions" de l’Empire en s’affichant "ami des peuples libres, des révolutions, de la démocratie, de la liberté, mon cul sur la commode ...", histoire de calmer la colère montante des populations vassalisées.

    Une simple supposition, sans être un "expert" quelconque sur la question. Disons que tout ça sent mauvais et que connaissant l’Empire un tant soit peu ainsi que sa "logique Impériale", on peut lire les évènements d’une autre manière et voir que cette nouvelle lecture s’inscrit dans une continuité parfaire avec ce que les Impériaux se sont toujours appliqués à faire : dominer.


  • #1209
    le 29/01/2011 par Joe Smith
    La contestation se répand au Yémen

    Je suis comme Nicholas, je trouve tout cela bien suspect. Après les évènements de Tunisie, on nous parlait déjà dans les médiats de la possible propagation à d’autres pays, avant même qu’il y ait le début du commencement d’une manifestation.
    En outre, on sait déjà qu’aucune révolution dans l’Histoire n’a été du seul fait du peuple et même je rajouterais que toute révolution dans l’Histoire est du fait d’une petite communauté. Toujours.


  • #1218
    le 29/01/2011 par otto
    La contestation se répand au Yémen

    Je rejoins les commentaires précédents. Tous ces soulèvements sont légitimés et contrôlés par la CIA.
    Comme par hasard il manque un acteur (hollywoodien) dans tous ces évènements ... que fait Ben Laden !? (ce concept a été vendu à la France puisque c’est le seul pays à l’utiliser pour le moment !)
    Apparemment depuis le début "on" n’a pas souhaité faire intervenir la variable al-Quaida !
    Il suffit d’entendre et de lire les journaux qui nous certifient que le soulèvement n’est que populaire et que les groupes intégristes ne sont pas présents !

    Donc "on" nous fait croire à un soulèvement "propre" pour une meilleur adhésion des populations occidentales.

    De là je me demande si ce n’est pas l’utilisation de la vague ... qui devrait finir sa course en IRAN, avec un soulèvement populaire contrôlé par la CIA.
    Etant donné que certains pays se sont "débarrassés" de leurs dictateurs ... il serait donc inconcevable pour le Monde que les iraniens n’arrivent pas au même résultat !

    Donc pour résumer je pense que tous ces évènements sont une préparation d’un coup d’état (par la CIA) en IRAN !