Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La démocratie en Europe est un lointain souvenir

 

 

L’incompétence de Moscovici, le dogme de l’euro et le référendum décidé par Athènes, le maintien ou la sortie du pays de la zone euro :

 

Le retour de la drachme, les mensonges de l’euro facteur de croissance, la marche forcée vers l’intégration dans un ensemble européen antidémocratique :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1217767
    le 29/06/2015 par Philippe de Macédoine
    La démocratie en Europe est un lointain souvenir

    Joli spécimen de Collabo ce M. Amzaoui... Il a même réussi eu droit à son point Godwin.

    Il ira loin ce monsieur.


  • #1217776
    le 29/06/2015 par réveillez-vous
    La démocratie en Europe est un lointain souvenir

    En conclusion Sortir de l’Euro çà mène à la chambre à air

    CQFD


  • #1217784
    le 29/06/2015 par Nicolas Black Mamba
    La démocratie en Europe est un lointain souvenir

    Tu ne comprend rien à l’économie ? Tu n’y connais rien sur l’actualité de la Grece ? Ce n’est pas grave, écoute ce qui est dit dans cette vidéo, et tu comprend que le mec en face de Delamarche ment, dès qu’il atteind le point Godwin (elles ont beau dos les années 30 ...). Et tout de suite aprés, contente toi de penser exactement l’inverse de cet homme, et tu est certain d’être dans le vrai.


  • #1217829
    le 29/06/2015 par SpiritusRector
    La démocratie en Europe est un lointain souvenir

    Mr Medjaoui confirme Soral finalement...

    "Dessein pour les peuples à moyen termes..."

    "Risque de jurisprudence en cas de sortie"

    "Retour aux années 30..." (heures les plus sombres etc... Là il vend carrément la mèche)

    Tous les éléments de langages du petit pion de la mafia bancaire internationale y sont...

    Ce qu’il faut comprendre si j’écoute Mr Medjaoui, c’est qu’un petit pays bien géré, autosuffisant et désireux d’échanger avec tous mais étant prêt à faire respecter ses intérêts par la force au besoin n’a plus d’avenir dans le monde de demain.

    Ce qui a de l’avenir selon lui, c’est de gros conglomérats économiques et politiques ne représentant plus personne mis à part des "minorités opprimées" (et donc ultra protégées, car très utile pour diviser, et en cela régner) et des minorités ultra privilégiées (des "régnants" en somme). Le tout dans un décors général de brebis pleines d’humilité et de gratitude...

    Gentilles brebis qui n’auront plus le droit de consommer autre chose que de la merde ayant reçu l’aval d’une poignée de technocrates dont ils ne comprendront pour peu même pas la langue ni les motivations réelles...

    Ne mange pas le sucre de tes maître Mr Medjaoui, il est empoisonné.

    Il faut vraiment être plus bête que la moyenne pour ne pas comprendre que tout corps comprimé fini toujours par exploser...

    Et quand 2% pensent qu’ils pourront faire imploser 98% comme un pétard mouillé... Il m’apparait qu’ils ont grandement surestimé le pouvoir de l’audace. Et que le réveil risque bien d’être pire que les années 30...


  • #1217849

    Pffff mais quels mensonges, quelle mauvaise foi de la part de ce pro européïste Amzaoui, c’est hallucinant ! Tactique bien connue et dénoncée en bloc par françois Asselineau (dommage qu’il n’ait pas été en face de lui, on aurait bien rigolé) qui consiste à faire peur dès que l’on envisage une sortie de l’euro ou de l’europe....
    Un pur collabo du système européïste avec les arguments habituels ’années 30, guerre, nationalisme" afin de bien diaboliser toute pensée remettant en cause l’europe et l’euro !

     

    • #1218870
      le 01/07/2015 par Jojo l’Afreux
      La démocratie en Europe est un lointain souvenir

      L’UPR vient de publier coup sur coup 2 conférences de Vincent Brousseau sur la monnaie... Mr Brousseau a du lire Dominique Venner ou quelqu’un de l’UPR l’a fait pour lui.
      La doxa européiste utilise des arguments tétanisants qui se classent en 4 grandes catégories :
      - diabolisation (vous êtes nationaliste d’extrême-droite égoïste)
      - vous êtes un fauteur de guerre (l’UE c’est la paix elle empêche le retour des zeurléplussombres toussa)
      - prophétie apocalyptique (vous êtes 1% de la population mondiale, seul vous serez submergé par les flots de l’hyper-inflation, les volcans d’Auvergne se réveilleront et le ciel vous tombera sur la tête...)
      - accusation d’incompétence (mais vous vous rendez pas compte malheureux, sans l’UE, le taux de chômage aurait explosé, toute l’industrie se serait barrée à l’étranger et les gens fouilleraient dans les poubelles pour crouter, bref, vous ne savez pas ce que vous dites)
      Effectivement elles y sont toutes passées en 20 minutes.


  • #1217852

    En fait, l’économie est quelque chose de très simple à comprendre : les problèmes causés par l’oligarchie basée sur l’usure n’ont leur solution que dans le national-socialisme basé sur la valeur travail.
    Or, les marchands du temple ont rendue l’économie incroyablement complexe dans le seul but d’enfumer le monde pour pouvoir l’escroquer en toute impunité.
    Ce que savent et redoutent ces maîtres de la finance, c’est que, comme l’a maintes fois prouvé l’Histoire, l’impunité n’a qu’un temps, voilà comment faut-il comprendre l’aveu implicite de Rachid Medjaoui dans son pathétique Point Goldwin.


  • Je ne sais pas comment M. Delamarche fait pour participer toutes les semaines à ce grand théâtre fait pour essayer de convaincre la populasse que l’Europe...c’est bien....

    Perso je suis Suisse, après discutions avec mes amis et famille, je me rend compte que beaucoup de Suisses croient que notre monnaie est "indestructible" et que notre pays est à l’abris..... monnaie à part (Frs)
    Perso je pense qu’ils oublient que la Suisse c’est aussi la plaque centrale de la drogue en Europe, des évasions fiscales, de la prostitution de luxe, et j’en passe.....
    Pourtant toutes ces personnes ont oublié les positions de la BNS, part rapport à l’euro, en début d’année !! et tout ça sans en avertir le conseil fédéral lol (pourtant ça en dit long sur les analyses des financiers suisses, entre le Frs et l’Euro, pour l’avenir...vous ne pensez pas ?)

    Je ne sais pas si M. Delamarche participe encore à ces émissions pour tenter de prévenir un max de gens ou pour le petit billet qui vas avec, toutefois ces analyses politico-financières sont très sérieuses et bien plus que son adversaire qui crois que l’état ne dit que la vérité !!!
    (passage très très drôle, j’avais besoin de rire dans ce monde de m....)


  • #1217885

    L’Europe va nous sauver ????ah bon, tu crois à ce que tu dis ? Faux vraiment être débile pour croire de telles choses !!!!

    Loi du 3 janvier 1973.... L’esclavage des peuples et en cours !!!!!!


  • #1217890

    Un bon spécimen de tocard ce Rachid, bien épaulé par l’autre journaliste de pacotille en cravate bleue.


  • #1217941

    En réaction aux derniers propos de la vidéo , je trouve ca hallucinant qu’il y ai toujours des moutons de panurges qui croivent encore à l’Union européenne , comme le dit delamarche au debut de la vidéo , dans l’euro il y a quelque chose de religieux . Il a tapé dans le 1000 c’est une véritable religion et notre oligarchie se battra jusqu’au bout pour la sauver , quite a y faire du chomage de masse , quite a y provoquer la guerre et à la noyer dans le sang.

     

  • #1217968

    Je suis effrayé du comportement d’Amzaoui. En plus, il est à la Banque Postale , ce qui devrait l’amener à un minimum de décence.
    Enfin, au dela de, ça, ce comprtement de fanatisme religieux sur l’Euro, m’exaspére. Toute personne sensée voit bien qu’il y a un truc qui marche pas dans cette affaire. Une monnaie, c’est le reflet d’une production, d’une richesse, et on comprend meme en Primaire, que produire des olives et des machines outils ne donne pas le meme potentiel....
    C’est effrayant. On est dans un schéma soviétique.C’est ce qui est rassurrant. Ca finira pareil.


  • #1218127

    En faite JE suis sur que Monsieur Delamarche se dit "LA grece va sortir de L’euro et dans un an on verra qu’elle aura une croissance meilleures que la zone euro et tousles autres pays se désengageront de l’euro au fur et a mesure" Oui cela ressemble aux années 30 quand l’allemagne est sorti du système des banques américaines qui ont pourri le monde pour faire sa révolution industriel et atteindre 0 % de chômage...CA fait 30 ans qu’on nous raconte n’importe quoi sur cette Europe, même en URSS on mentait moins sur la santé de cette union.......La Grèce ne doit son entrée dans l’euro grâce au mensonge d’une grande banque américaine qui commence par un G et à cette époque personne n’a protesté bizarre, les banques sont responsables ne notre pauvreté


  • #1218166
    le 30/06/2015 par nicolasjaisson
    La démocratie en Europe est un lointain souvenir

    La Grèce n’a plus que deux options à sa disposition pour se sortir du marasme : l’occupation militaire par une puissance étrangère ou le coup d’Etat militaire à la Franco ou Mussolini rétablissant un ordre corporatiste et mettant fin à la main mise des forces d’extrême-gauche sur un appareil d’Etat paralysé. Historiquement ce pays a toujours été occupé par un de ses puissants voisins, d’où une longue tradition de vassalité que l’on retrouve aujourd’hui dans un népotisme omniprésent. Même durant ses périodes d’indépendance, elle a toujours été exposée à de fortes influences étrangères, notamment anglaise sous la Monarchie ou soviétique pendant la guerre froide et les tentatives de coups d’Etat communistes. Il est vain d’attendre que ce pays s’en sorte par lui-même, alors qu’il s’est montré incapable de se sortir du sous-développement chronique malgré les milliards d’aide structurelles versées par l’Europe depuis la pré-adhésion à l’UE. L’objectif était d’intégrer l’économie grecque au Marché unique et de moderniser ses structures économiques et étatiques. Au lieu de quoi, on constate les mêmes pratiques rétrogrades dans la gestion des affaires publiques livrées à des forces hostiles à l’économie de marché et donc foncièrement rebelles à toute tentative de rattachement à des modes d’organisation capitaliste. Même l’économie sociale de marché à l’allemande n’a pas réussi à prendre sur le terreau anarchiste grec. Alors le mieux est sans doute de retrouver une certaine cohérence, c’est-à-dire de revenir à des formes d’économie fondées sur l’artisanat et l’agriculture vivrière plutôt que de jouer la carte d’une intégration capitalistique étrangère à la culture grecque. Même un Poutine se montre peu enclin à alimenter l’endettement de ses voisins laïques anti-cléricaux orthodoxes qui font valoir un passé historique commun de résistance aux hordes ottomanes, mais ne réussissent pas à emporter l’adhésion des Russes, qui n’ont toujours pas levé l’embargo sur les fruits et légumes grecs. D’ailleurs ceux-ci se vendent bien plus dans les circuits commerciaux intégrés de l’UE bénéficiant de prix subventionnés qu’en Russie. Le retour à un peu de bon sens économique aux antipodes du programme politique de Syriza, que tout le monde feint d’ignorer, est ce que l’on peut souhaiter de mieux aux turbulents héritiers des antiques Hellènes.


  • Tout les adjectifs sont bon pour essayer de foutre le trac au peuple, si on sort de l’euro ,c’est Hiroshima à les entendre ,pour les Européens tout baigne .
    On sent quand même une certaine engouasse si la Grèce sort de l’euro ,car l’effet domino aura lieu, leur beau rêve va s’effondrer et l’explication embarrassante.Vivement ce jour.
    Tant qu’à ce Mr Medjaoui ,il sort une connerie toute les 30 secondes.


  • #1218248

    Il est rigolo ce Medjaoui...une vraie "synthèse", au sens audiardesque du terme !! :-D
    Avec bien entendu, l’inévitable et mythique "onséskesaadonné" !! :-D


  • Je ne vois pas pourquoi ils sont si inquiets de ce référendum si d’autre part ils vous racontent que "la rue" est pour rester dans l’euro !


  • #1218284

    Mais c’est une caricature (pardon une synthèse) le Rachid !


  • #1218341

    Une petite explication : Les banques ont besoin d’argent.
    Allo ! Mario envoie nous 30 Milliards € aussitôt, la banque centrale imprime de la monnaie avec une belle image (la belle image c’est le piège à gogo).
    Une partie en monnaie et une grande partie sous forme numérique.
    Hop la banque achète une autre belle image le bon trésor.
    Voilà l’argent sorti de nulle part, placé sur les états, et on endette on endette !
    Et vas-y que je t’embrouille.
    On maintient notre joli monde dans le carcan de la dette.
    La Grèce sortira sortira pas, au fond ça changera rien, puisque la Grèce hors de l’euro (hypothèse) vivra quand même de la même manière, les riches, les pauvres, les dettes, la pollution.


  • #1218921

    Bon je passe sur Rachid.... consternant ce collabeur ! Ce qui m’a fait rire, c’est qu’on a eu droit à deux sorties incroyables, "sortir de l’euro" c’est en même temps un retour aux années 30, bon classique, ùais je n’avais encore jamais entendu que cela été un retour à l’Ancien Regime ! Eh oui vous n’avez pas entendu, le guignol de présentateur dont j’ai oublié le nom nous dit : "C’est la restauration !!!" à 11m 33s de la seconde vidéo....

    Ils se regardent après coup ?

    Enfin, Delamarche prouve combien il est ridicule de vouloir discuter avec le système car même quand la réalité prouve l’idiotie de l’euro, même quand on a les arguments et la vérité avec soi, on perd car Delamarche reste sur l’économique sans jamais admettre et comprendre que l’économique sert le politique ! Et des lors, Delamarche ne peut rien rétorquer aux propos de Rachid concernant le projet politique qui soutend l’euro, c’est a dire le mondialisme ! Delamarche n’avait qu’à dire que les européens ne veulent pas voir leur patrie disparaître, qu’ils se foutent de l’Union, mais là tout de suite il se couche car sinon, comme pour Asselineau devant Ruquier, il est "décridibiliser".

    Rachid pauvre traitre on s’en fout de l’UE, l’UE a empêché les guerres ? C’est une blague ? Bref, ce n’est pas une hasard s’il est à la Banque Postale ! J’ai tellement accumulé de colère envers ces traîtres que le jour venu ils vont être sacrement étonné de la réaction du peuple !

    Qu’est ce que cela me donne envie de gerber de voir un arabe crier au racisme, au fascisme....


Afficher les commentaires suivants