Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La guerre commerciale entre Chine et USA va-t-elle dégénérer en troisième guerre de l’opium ?

Le 6 juillet, les États-Unis vont remonter de 25 % les droits de douane sur 34 milliards de dollars de produits importés de Chine, et Pékin répliquera à l’identique.

 

Après la valse d’annonces contradictoires, norme de l’administration Trump, la guerre commerciale avec la Chine semble bien partie. Le 6 juillet, les États-Unis vont remonter de 25 % les droits de douane sur 34 milliards de dollars de produits importés de Chine, et Pékin répliquera à l’identique. Une deuxième vaguelette de 16 milliards viendra plus tard, et, si la Chine a l’audace de continuer à répondre, le président Trump a déjà annoncé son intention de frapper de 10 % de droits 200 milliards d’importations en provenance de Chine. Qu’importe, puisqu’il reste confiant, dans ses élans sur Twitter qui évoquent irrésistiblement la cour de récréation de l’école primaire : « Le président Xi et moi, nous resterons toujours amis ».

Donald Trump, après son succès de librairie The Art of the deal, espère visiblement faire mieux, et, qui sait, remporter le Prix Nobel de littérature, avec son prochain ouvrage : « L’art de gagner une guerre commerciale ». Avec une stratégie simple, qui ne fera oublier ni Clausewitz, ni Sun Tzu : « La Chine m’envoie 500 milliards de marchandises quand je lui en envoie 130, elle manquera de cibles possibles de rétorsions avant moi ».

Sauf que ce calcul génial oublie deux choses : le surplus américain de 40 milliards de dollars dans le secteur des services, dont cette administration n’a que faire, il lui faut du bleu de travail, du prolétaire, du mineur de charbon, et surtout les coquets chiffres d’affaires réalisés par les entreprises américaines, 550 milliards de dollars, dans ce qui est aujourd’hui la deuxième économie mondiale. De quoi rétablir un équilibre de la terreur.

Quelques exemples au hasard :

- Apple réalise dans l’Empire du Milieu un cinquième de ses ventes, auprès des chinois suffisamment aisés pour ne pas acheter les mobiles ou tablettes de ses quatre concurrents locaux.

- Starbucks a déjà 2 500 points de vente en Chine, y réalise aussi 20 % de ses ventes, et ambitionne de doubler le nombre de ses boutiques dans les cinq prochaines années.

Lire la suite de l’article sur nouvelobs.com

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Si les US augmentent les droits de douane sur les produits chinois le coût de la vie va augmenter aux USA . Mais les impôts vont pouvoir baisser, ce qui est des gros avantages des droits de douane .

     

    • tu oublies que l’Iphone ce joujou hors de prix et produit phare de la technologie américaine est fabriqué...en Chine.
      si la Chine met des bâtons dans les roues à Apple cette société ira vers la faillite car aucun autre pays ne possède une main d’oeuvre à la fois très qualifiée et peu coûteuse et des règles environnementales peu regardantes.


    • La Chine offre les petites mains : la technology est propriete des entreprises etrangeres (Japon, USA... Allemagne) ! Qualcomm avait mis a genou ZTE il y a quelques semaines, l’industrie automobile Chinoise avec +20.000.000 d’auto produites x an, n’a pas acces au savoir faire des marques implantees en Chine (celle-ci essaie de contourner l’interdiction via l’electrique, sans grand success du a une technologie dessuete)... sans parler de l’aeronautique (moteurs Russie copies sans atteindre la performance requise, trains GV, medical (copies a bas prix sans grande qualite destine aux marches pauvres type Afrique, Russie, Inde, Amerique & Europe Centrale/Sud) ! Les Chinois mangent un bol de riz, pour s’offrir un iPhone, preuve de succes ! La Chine est un marche geant aux mains de quelques redponsables/leaders corrompus du Parti Communiste Chinois a Beijing, sans aucune culture de qualite. Le Vietnam, l’Inde, Taiwan, Thailand, Philippine, Malaysie, Indonesie sont beaucoup plus libres a innover, mais tenus en laisse par l’Australie & USA/Japon ! La Chine “Usine du Monde” OUI, “Cerveau du Monde”... dans 5000 ans peu-etre si la societe chinoise se liberera de la mains mise du Gouvernement Communiste (soumission totale via Weibo/Wechat Pay & Alibaba/AliPay contolees par les sbirs de Beijing) !


    • vous en êtes encore à parler production industrielle alors que la vraie guerre est financière et sur ce coup là la Chine a l’arme fatale : elle possède assez de dette US pour dézinguer le dollar quand elle voudra. (cela lui fera mal aussi, mais au contraire des USA elle s’en relèvera très vite.
      De toutes façons, Trump en bon vendeur de foire, met la barre très haut et très fort pour pouvoir négocier secrètement des conditions raisonnables pour les deux parties. il n’y a que le nouvel obs qui puisse prendre ces rodomontades au pied de la lettre


  • Rappelons au Nouvel Obs que quand on sacrifiait les cols bleus au secteur des services par la libéralisation, il n’y voyaient aucun inconvénient.
    Ensuite j’ai tout particulièrement apprécié les exemples « pris au hasard » hyper illustratifs de l’économie américaine prise dans sa globalité. Odieux Trump qui refuse de n’être que le président des planetariens.


  • "Fine" analyse de l’obs comme toujours. Nan j’déconne. Ils continuent leur anti-trumpisme de base alors même qu’il semble être passé complètement du côté néo-conservateur. Ce doit être le principe de réalité capitaliste, ici la balance commerciale déficitaire avec la Chine (cas de tous les pays ayant des relations commerciales avec l’empire du milieu) qui les interpelle. De plus, ils restent figés dans la "pensée" déconomique du XIXe...


  • Trump cause plus Kim, maintenant il cause plus Xi non plus. Par contre, il cause Macron.

    Donnons-leur des billes, au moins, ils saurons quoi faire pendant la récré.


  • Après avoir cracher dans la soupe socialiste,voici que les chinois errent en plein univers infestés de loups du"libéralisme". Le stupide postulat de
    Xiaoping de lâcher son"chat"pour attraper je ne sais quelles"souris »,doit
    méditer dans sa tombe ses histoires de"chats"poursuivis maintenant par le loup du libéralisme.
    Cette tragédie,qui se dessine sur le long terme,pour les chinois,rappelle
    cette fable d’Esope qui raconte que le loup propose à la brebis de faire la
    paix. La brebis,naïvement,a répondu favorablement au prédateur et même,pour lui témoigner sa bonne foi,a renvoyé les chiens qui la gardaient. S’est alors que le loup s’est jeté sur elle et l’a dévorée...


  • Quelle guerre de l’opium il peut y avoir alors qu’il n’y a plus d’Opium ? ou alors Trump est pour la légalisation du cannabis et je suis pas au courant.

     

  • Une troisième "guerre de l’opium" pour forcer les Chinois à laisser entrer les produits US sans qu’ils paient de droit de douane ? Impossible, on n’est plus à l’époque (bénie) de la politique de la canonnière .


  • Les USA sont devenus la première puissance mondiale à la fin du XIX ème siècle en protégeant leur industrie locale par d’énormes droits de douane . Du coup au lieu d’importer des locomotives GB ils en ont construit eux-mêmes . Autre avantage : plus un Etat touche des droits de douanes importants plus les impôts y sont faibles .


  • Cette histoire de droits de douane est bidon. C’est juste du théâtre.

    Les droits de douanes n’ont aucun impact réel sur un marché mondialisé. Soit les entreprises mondiales sont implantées dans tous les pays, soit elles ont un monopole de fait.

    Par exemple Ford a des usines en Europe. Augmenter les droits de douane sur les voitures américaines ne servirai absolument à rien pour limiter la vente des voitures Ford en Europe puisqu’elles sont produites en Europe.

    La chine continuera de fabriquer les iphones pour Apple et Apple continuera des les vendre avec un marge faramineuse au monde entier.

    Cela va juste augmenter le racket sur les consommateurs. En plus comme les droits sont basée sur les prix d’achats, les marges des importateurs ne seront pas touchées. C’est encore le bon con qui paiera.

    Par contre mettre des droits de douane sur les flux monétaires entre pays serait extrêmement efficace. Cela obligerait la monnaie locale à rester dans les pays.

    Les bénéfices des ventes de voiture Ford en Europe qui eux quittent l’Europe serait taxées. Pareil pour toutes les pompes a fric qui remontent leur fric dans les paradis fiscaux.

    Il est logique que les bénéfices réalisés dans un pays restent dans le pays.


  • La guerre de l’opium est la première guerre financière au monde par le premier narco état de l’époque !
    Le déficit commerciale entre l’Angleterre et la Chine était tel que la City n’a trouvé de mieux que l’Opium pour payer ses importations...La France a suivi plus tard et financé ,très officiellement,les infrastructures indochinoises avec la drogue du haut-Tonkin... !!
    Aujourd’hui,la canonnière est financière mais la Chine n’est pas dépourvu de canons avec la dette américaine... !!


  • Ca n’est pas impossible : l’Afghanistan, dont l’opium et le haschish sont sous contrôle sioniste (premier producteur mondial) , est voisin de la Chine . Si les sionistes ne parviennent pas à inonder la Chine de leurs drogues, quel immense marché est perdu pour eux ! Evidemment les américano-sionistes ne vont pas faire la guerre à la Chine pour cela mais, par l’intermédiaire de l’ONU ils peuvent faire quasi-légaliser ces deux drogues : la Chine ne pourra dès lors plus s’opposer à leur entrée dans le pays, elle est membre de l’OMC .


  • L’Obs, comme les journalistes du JT de F2 que je regardais hier soir, semble faire exprès de confondre droits de douane et nationalisme économique. Pour Trump, pas de problème pour qu’une boîte Chinoise vende aux Etats Unis à condition qu’elle produise sur place, et même chose pour les Chinois.

    Les droits de douane s’appliquent aux importations de biens produits à l’étranger, pas aux ventes de biens produits localement par une entreprise détenue par des étrangers.


Commentaires suivants