Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Réflexions sur la migration africaine dans une Europe "terre à prendre"

Les actuelles arrivées de migrants africains en Europe constituent les prémices d’un phénomène massif qui va connaître une amplification considérable dans les prochaines décennies.

 

Laissons parler les chiffres :

- Avec un taux de croissance de 4 % la population africaine double tous les 18-20 ans.
- Au Niger, pays désertique où le taux de fécondité est de 7 enfants par femme, la population était de 3 millions d’habitants en 1960 et elle sera de 40 millions en 2040, puis de 60 millions en 2050.
- En Somalie, le taux de reproduction est de 6,4 enfants par femme et en RDC, il est de 6,1.
- En Algérie le programme de planification familiale avait permis de faire baisser l’indice synthétique de fécondité de 4,5 enfants par femme en 1990, à 2,8 en 2008. Or, avec la réislamisation du pays, depuis 2014, il a rebondi à 3,03.

Résultat :
- D’ici à 2030, l’Afrique va voir sa population passer de 1,2 milliard à 1,7milliard, avec plus de 50 millions de naissances par an.
- En 2100, avec plus de 3 milliards d’habitants, le continent africain abritera 1/3 de la population mondiale, dont les trois quarts au sud du Sahara.

Pour des centaines de millions de jeunes africains, la seule issue pour tenter de survivre sera alors l’émigration vers l’Europe.

Bloqués par leurs pré-supposés idéologiques et moraux, les dirigeants européens qui s’obstinent à ne pas tenir compte de cette réalité, ont choisi de s’accrocher au mythe du « développement ». En France, des Insoumis au Front national, tous défendent ainsi – certes à des degrés divers –, le postulat du développement ralentisseur migratoire. Et tous sont dans l’erreur. Comme je l’ai expliqué dans mon livre Osons dire la vérité à l’Afrique [1], le développement de l’Afrique est en effet une illusion et parfois même une escroquerie intellectuelle et politique.

Pour deux grandes raisons :

- 1) À supposer qu’il ait une efficacité, le « développement » ne pourrait en effet avoir que des résultats à très long terme. Or, il y a urgence.

- 2) Tout a déjà été tenté en ce domaine depuis les indépendances, il y a plus de six décennies de cela. En vain car, en dépit des sommes abyssales déversées pour tenter de la faire « démarrer », l’Afrique régresse.

Loin de se développer, l’Afrique s’appauvrit globalement année après année

Selon les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) adoptés en 2000 par 189 États, aucun recul de la pauvreté africaine ne peut être envisagé sans un minimum de croissance annuelle de 7 % soutenue durant plusieurs années. Conclusion : comme il faut une croissance de 7 % par an pour simplement commencer à réduire la pauvreté, le calcul est vite fait, année après année, il manque donc à l’Afrique entre 3 et 4 % de croissance pour atteindre l’objectif des OMD. Donc, loin de se combler, la pauvreté africaine augmente et cela d’autant plus inexorablement que la démographie galopante y efface les quelques gains de croissance.

Comment prétendre développer l’Afrique quand les investisseurs s’en détournent ?

Le discours politique répétitif est l’appel à l’investissement « moteur du développement », mais comme les investisseurs n’investissent pas en Afrique, nous restons donc dans le domaine incantatoire.

Dans son rapport de mai 2018, la BAD (Banque africaine de développement) souligne ainsi que pour les investissements dans le seul domaine des infrastructures, l’Afrique a besoin annuellement de 170 milliards de dollars d’IED (Investissements étrangers directs), alors que, au total de tous ses postes, elle n’en reçoit que 60 mds.

Début juin 2018, à la lecture du rapport sur les IED publié par la CNUCED (CNUCED, World Investment Report 2017), nous apprenons qu’en 2017, sur les 2000 milliards (mds) de dollars d’IED mondiaux, l’Afrique n’en recueillit en effet que 60 mds, un volume dérisoire en baisse de 3 % par rapport à 2016 (Banque mondiale). L’Afrique, dans l’ensemble de la globalité de ses 54 pays et de son 1,2 milliard d’habitants a donc reçu presque autant d’IED que Singapour (61,6 mds pour 6 millions d’habitants), et moins que l’Irlande (79,2 mds pour 5 millions d’habitants)… Voilà qui en dit plus que les longs discours lénifiants sur le devenir de l’Afrique et sur son « développement »...

Une chose est donc certaine, le credo du « développement » ne freinera pas le déversement du surplus démographique africain sur l’Europe. Comment en serait-il d’ailleurs autrement alors que rien ne peut être entrepris sans un strict contrôle des naissances que les Africains refusent d’envisager et que l’Europe n’est pas en mesure de leur imposer ?

Vue d’outre-Méditerranée, l’Europe continuera donc d’être considérée comme une terre à prendre. D’autant plus facilement qu’elle est peuplée de vieillards repus ou épuisés, d’hommes s’interrogeant sur leur virilité, de femmes n’enfantant plus et dont les dirigeants sont soumis au diktat permanent de l’émotionnel...

Bernard Lugan

Retrouvez Bernard Lugan sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bref, tant que l´Afrique ne divisera pas son taux de natalité par 3 ou par 4, rien ne sera possible.
    Mais l’auteur de l’article ne nous dit pas pourquoi les Africaines continuent d’enfanter à un rythme soutenu et pourquoi les Européennes sont à une moyenne de 1,5 enfant/femme seulement ? Est-ce lié à des réflexes culturelles, intellectuelles ou matérielles ?

     

  • C’est grâce à la médecine occidentale (vaccins, sérums, médicaments) que l’Afrique connait cette explosion démographique : en 1800 les africains faisaient autant d’enfants qu’aujourd’hui mais les mortalités infantile et générale étaient telles que la population africaine n’augmentait pas . C’est grâce à NOTRE science que notre continent va être submergé et que nous allons disparaître .

     

  • Tout est réversible, les bateaux aussi. Le sionisme vit ses derniers moments, un programme d’expulsion massif verra le jour dès les mafieux neutralisés.

     

  • Les Italiens sont trop mous : Salvini devrait interdire définitivement aux bateaux des "migrants" l’accès aux ports italiens . Il verrouillerait ainsi une des principales portes d’entrée en Europe . Or ils continuent d’arriver !


  • C’est sûr, d’ailleurs faut pas compter sur moi pour faire un enfant dans cet enfer, qu’ils viennent prendre leur terre promise, je sais comment ils finiront.


  • Hier je tombe sur un article sur un bobo trentennaire, que l’émotion insoutenable avait rendu conscient et mis sur la voie de l’engagement, de l’humanitaire pour aider les migrants.
    Le point d’orgue, sortez les mouchoirs : "pour ne pas avoir honte quand mes enfants et petits-enfants me demanderont où j’étais, dans quel camp, que faisais-je en 2016 ?"
    Je crois que ta vision loin d’être prophétique et évangélique, sera cauchemardesque mon pauvre ami... Quant à la reconnaissance de ta descendance, je crains que tu ne déchantes aussi...

     

  • Je rectifie : les dirigeants ne sont pas soumis au diktat de l’émotionnel, ils en usent et abusent avec profit jusqu’à présent


  • C’est inéluctable, et il est normal que les européens assument les choix de vie des autres, ça me rappelle Jacques Attali.


  • Le "Migrant", personnage sacralisé, est né en fait d’une perversion du droit écrit. C’est très bien d’instaurer la "démocratie" par constitution mais cela impose deux choses : des mécanismes internes (constitution égalitaire votes etc..) mais aussi une LISTE précise des citoyens appelés à participer à cette belle démocratie. C’est moins drôle évidemment que la partouze droitdl’hommarde que nous subissons. On débande .

    Toute chose se doit d’être définie. C’est à dire que toute population (une population est une chose) a une fin .. La forme du "régime" n’a pas d’importance au fond. Ce qui compte c’est la définition du "démos". "Peuple". C’est à ce niveau que cela ne va plus aujourd’hui.

    Or le droit continental français révolutionnaire comportait une ambiguïté. D’une part il proclamait des "Droits" pour l’humanité tout entière. Mais ces droits ne faisaient pas partie du droit positif car aucun juge ne pouvaient s’en emparer puisque les juges étaient pulvérisés et ne pouvaient pas se mêler le politique (contrairement à la conception américaine de "Cour Suprême")..

    Mais aussi il insinuait finement que ces droits, c’était aux "citoyens". de les concrétiser .. Or tout le monde n’est pas citoyen. Les crises du 20ème siècle (universalisme bolchevique et nominalismes fascistes) ont pour origine cette ambiguïté.

    La fumeuse et mal écrite "Déclaration Universelle (et Intersidérales) des Droits de l’Homme" entraîne le Droit dans un univers intergalactique et finalement indifférencié à l’américaine. Très logiquement, ont en est à envisager de donner des droits de votes aux grands singes et au chiens et aux chats. Normal. Jamais les français, meilleurs juristes, ne devaient accepter cela. Ou rien n’a de sens puisqu’il n’y a plus de distinction entre citoyens et non citoyens, hommes et femmes, hommes et bêtes. C’est pour avoir accepté le bordel juridique américain que la France se retrouve piégée et n’a plus la force de lutter sous la dictature maçonnique.

    Il y a donc conflit de droits. "Droit de l’Homme" et Droits du Citoyen (notamment à défendre son village). Il faut choisir. Moi je suis pour dresser une "liste de mes citoyens" pour éviter de devenir fou.

     

    • A noter que l’URSS a eu une grande influençe sur la déclaration de 1948.
      Les mondialistes veulent un gouvernement mondial de type socialiste avec des pouvoirs de contrôle étendus sur les populations qu’il convient d’affaiblir dans tous les sens. Les promoteurs du mondialisme viennent majoritairement des cercles marxistes, trostskistes...


    • Oui et "en même temps" le système soviétique assez curieux, assez despotique pour les individus a été assez respectueux des droits des "nationalités" de sorte que ces états périphériques (Ukraine, Moldavie etc.) n’ont pas tous été très contents de la disparition de l’URSS. Mais sans oublier que les seuls à n’être pas représentés en tant que nation au sein de l’URSS étaient les russes. Le système avait un grand vide au centre qui n’a disparu qu’avec la création de la "Fédération de Russie" en 1988 dont le premier président a été un certain ... Boris Elstine. Et l’URSS a presque immédiatement disparu. L’URSS n’a donc pas "explosé" mais "implosé", Et sous la poussée du nationalisme russe, d’un nationalisme venu de l’intérieur et non de l’extérieur ... La République Russe actuelle est en fait un pays neuf.


  • #1993406

    Effrayant... . Avant les naissances se régulaient toutes seules en Afrique, aujourd’hui cette bombe démographique constitue le suicide de l’humanité entière . La plus grande erreur de l’homme blanc fut d’avoir importé en Afrique tout son savoir médical en Afrique. Une erreur fatale.

     

    • On dit que la France est en panne démographique.
      Or la France a 100,8 hab./km² et l’Afrique 40 hab./km²
      Si on parle de "panne démographique" avec 100,8 hab./km²...
      que doit-on dire avec seulement 40 hab./km² ?


    • @Drago

      La panne démographique n’a rien à voir avec la densité moyenne de peuplement (nombre qui, comme toutes les moyennes, masque des réalités très disparates). C’est un problème de renouvellement des générations, c’est-à-dire de vieillissement de la population.


    • @Philippot, vite !
      C’est pas les naissances qui influent sur la mortalité infantile...
      mais la mortalité infantile qui influe sur les naissances.
      C’est ce qu’on appelle la "Stratégie K"... et "la Stratégie r".
      Qui régule la fécondité en rapport à la mortalité infantile... ou pas.
      "Stratégie K" et " Stratégie r", phénomène naturel qui évite la surpopulation ou l’extinction.
      A savoir un environnement sécurisé —où 1 ou 2 enfants ont 95 à 100% de chance d’arriver au vieillard.
      Ou environnement pas sécurisé —où sur 7 enfants, seuls 3 arriveront à l’age de créer une famille et 1 ou 2 à l’âge très avancé.

      Faire chuter la natalité —sans pour autant éradiquer la mortalité infantile— conduit donc droit vers l’extinction.
      La seule solution est que si l’Africain a 1 enfant ou 2, il faut qu’il soit certain qu’ils puissent arriver —sans mourir avant— à procréer et fonder une famille.
      Faire baisser la natalité passe donc par la qualité de vie, la prospérité... et non l’appauvrissement, le pillage, les renversements et les pseudos révolutions colorées merdiques.
      Car il est quand même curieux, au bout d’un moment, que des pays s’enflamment au quart de tour "pour le prix du pain" ou "contre la corruption"... et que dans les pays ou ces éléments sont bien plus graves et ô combien plus amplifiés il ne se passe ...désespérément... rien.


  • Une fois encore, un excellente analyse de M. Bernard Lugan. Pauvre Europe, aux mains de voyous acharnés à la dépecer, et à la livrer à l’invasion.


  • Très bonne analyse M.Lugan, merci. Mais du coup en matière de solution concrète il n’y a que la prise de conscience des Africains de faire moins d’enfants, ça promet pour l’avenir car n’a pas l’air de les préoccuper...

     

    • — Mais enfin, vous faites trop de gosses les gars... pour des pauvres !
      C’est pas avec du pétrole, du gaz, de l’or, des diamants et vos terres rares que vous allez vous en sortir !
      Regardez la France par exemple. Elle a rien de tout ça.
      Ni pétrole, ni gaz, ni or, ni diamants, ni terres rares... et elle s’en sort vachement bien !!

      HaHaHa !! HaHaHa !!


    • @Drago

      Tu peux ricaner, mais est-ce que tu crois qu’il est responsable de faire autant d’enfants quand on n’a pas de quoi les nourrir et que le seul avenir qu’on leur construit est de s’entasser sur des canots pneumatiques surchargés en direction de la France, comme sur l’illustration de l’article ?


    • @ Muhammadus

      Ca dépend des contrées. Au Mali par exemple, ca a pas l’air d’inquiéter qui que ce soit. Par contre le gouvernement du Togo essaie de faire quelque chose. La Zambie aussi (avec des résultats). Évitons de tout mettre dans le même sac.


    • L’Afrique est un continent ou tout pousse tout le temps, ou presque, pas ou peu de saisons comme en Europe, depuis desdizaines de milliers d’années , ils vivent sans ressentir la nécessité de prévoir , pour l’hiver ou les périodes de disette . En Afrique , faire des enfants est une nécessité, c’est eux qui subviennent aux besoins des parents agés : pas de système de retraite sur .La modernité au sens caucasien du terme est un leurre en Afrique ....On ne passe pas en deux ou trois générations de la houe au tractopelle , les européens qui n’étaient pas moins doués ont mis des millénaires .


    • @voronine



      On ne passe pas en deux ou trois générations de la houe au tractopelle , les européens qui n’étaient pas moins doués ont mis des millénaires .




      Cette idée - qui est aussi une excuse - que le temps se serait suspendu en Afrique et accéléré en Occident ne laisse pas de m’étonner par son irrationalisme. Naturellement, le bon sens le plus élémentaire oblige à admettre que tous les peuples ont eu exactement le même temps historique de développement.
      Pendant que les Européens construisaient des tractopelles, les Africains restaient assis sur leur derrière en attendant que l’Homme blanc le lui apporte.



    • Pendant que les Européens construisaient des tractopelles, les Africains restaient assis sur leur derrière en attendant que l’Homme blanc le lui apporte.



      Il n’attendait rien du tout. Il n’attendait ni les Occidentaux ni leur tractopelle. Ils vivaient leur vie. Maintenant si un simple dirigeant africain oserait interdire la propagande de l’Occident qui rentre jusque dans les foyers des Africains, il sera traité illico presto de dictateur et d’un tas de nom d’oiseaux. Ce monde fait pitié.


  • Cet article ne dit rien sur les autres contrées qui pourraient accueillir des Africains, ni des trafics organisés exclusivement en direction de l’Europe.
    Tous les peuples choisissent ce qui est le plus simple pour eux. Le jour où ce sera vraiment compliqué d’aller en Europe ou ailleurs, peut-être que les Africains envisageront une limitation des naissances...


  • L’article omet l’Asie centrale. Dans 20 ans 600 millions d’indiens vont fuir les campagnes alors que la nationalité en tête des arrivés en 2017 était le Bangladesh qui faisait l’essentiel de la population de l’Aquarius...
    Le futur mur de séparation entre l’ouest et l’est s’érigera dans 5 ans

     

  • Les ingénieurs de la socio-colonisation migratoire mettent toujours en avant les enfants et les femmes enceintes sur les radeaux et les cargos. Ces femmes et ces enfants sont des acteurs et des actrices car ce sont toujours les mêmes visages. En fait, elles sont très certainement payées pour accompagner ces hordes de jeunes futurs violeurs et restent en permanence sur les bateaux pour enfoncer le coin de l’humanitarisme. Elles sont le fer de lance de cette vague de submersion du petit peuple des petits blancs... on va déguster...


  • L’Afrique, dans l’ensemble de la globalité de ses 54 pays et de son 1,2 milliard d’habitants a donc reçu presque autant de IED (investissement etranger direct) que Singapour (61,6 mds pour 6 millions d’habitants), et moins que l’Irlande (79,2 mds pour 5 millions d’habitants)… Voilà qui en dit plus que les longs discours lénifiants sur le devenir de l’Afrique et sur son « développement »...

    MDR....
    Et les emirats,le quatar toutes les petromonarchies, elles font quoi avec leur pognon ?l’eglise catholique ? toutes ces ong ?


  • Ben oui, je me répète encore mais le projet c’est de créer un flux perpétuel entre des zones ultra-développées et un reste du monde paupérisé, seul moyen de faire taire a tout jamais les classes laborieuses.


  • Excellente article qui valide toutes les prévisions du livre le camp des saints. Nos dirigeant nous mènent à la guerre et on se demande s’ils ne le font pas exprès, car les données de cet article sont sûrement sur la table de tous les hommes politiques de l’Europe.
    Après cela, nos faux cul à Bruxelles et à Paris viennent donner de leçons aux présidents hongrois, tchèques et polonais


  • Deux milliards de Chinois, combien sont aux portes de l’Europe ? Un milliard d’Indiens, combien sont aux portes de l’Europe ? 800 millions d’Européens, combien sont aux portes des autres continents. L’énumération des chiffres et des projections sur la fécondité et autres n’explique absolument rien. La migration Africaine actuelle vers l’Europe est un phénomène voulu et financé par l’occident (Demandez a Sorros), Kaddafi l’avait indiqué avant sa mort !! L’occident a dans un premier temps ouvert la porte vers l’Europe en détruisant la Lybie et ensuite financé la migration. N’ayez pas peur l’africain a vocation a rester en Afrique et ceux qui disent l’inverse sont des marchants, des bonimenteurs qui ont eux vocation a s’enrichir sur vos peurs.

     

    • Tu crois que les cent couillons entassés sur le canot pneumatique de la photo ont reçu un chèque-voyage de Georges Soros ?
      Déresponsabiliser les immigrés africains, au point d’en faire des pantins incapables de penser et d’agir par eux-mêmes, c’est les infantiliser.


    • @Titus Peut-être mais en attendant ils sont pas venu tout seul.


    • #1993814

      @Titus

      Oui : leur petit voyage est subventionné par Soros.

      Attention ! Ils payent quand même, Soros ne s’appelle pas Ste Rita

      MAIS

      Sans Soros qui a même nivelé la Lybie pour leur permettre de voyager en ligne droite, tout le monde serait resté à la maison.


    • #1994000
      le 27/06/2018 par Ultra Droite Hyper Maximaliste
      Réflexions sur la migration africaine dans une Europe "terre à (...)

      @ Titus
      Tu plaisantes ?
      Bien sur qu’ils ont touché des chèques , en l’occurence ,ceux des escroqueries qu’ils ont pratiquées sur des Français sur le Net ,depuis leur bled .
      .Ils ont des sapes fashion que je ne pourrais pas me payer et des téléphones à 400 euros ,dont on se demande comment ils peuvent se payer les abonnements ?
      Logés et nourris dans des hôtels de Vacances justement ,ou je n’ai pas les moyens d’aller ,car je ne peux me permettre d’en prendre ..
      La plupart sont recrutés par ISRA-AID , cela fera de bons soldats anti -blancos ,
      une fois formés au maniement des armes,et endoctrinés ,lors du nouveau service miltaire des banlieues ! proposé par le nain de jardin Macron


  • Toute l’Afrique, avec femmes et enfants, se serait-elle donnée rendez-vous sur les plages libyennes ? 2000 personnes en seulement 5 jours, cela représente plus de 10 000 par mois, et cette évaluation ne concerne que ceux qui ont été interceptés (et « sauvés »). Imaginez tout ce monde traversant le désert, faisant ressembler le Sahara à un China Town le jour de la Fête du Printemps, et déferlant sur le littoral méditerranéen, au nez et à la barbe des autorités libyennes qui ne remarqueraient leur présence qu’une fois qu’ils se seraient égayés en pleine mer. Vous y croyez, vous ? Pour ma part, j’ai du mal à adhérer à ce conte. Soit les chiffres ont été gonflés par les « sauveteurs » libyens, et l’on peut en deviner la raison, soit il y a une véritable opération de communication autour des migrants, et il serait alors très intéressant d’en connaitre les buts et qui en est l’organisateur. Que ce soit l’un ou l’autre cas, il y a quelque chose qui cloche, et il faudrait se demander s’il n’y a pas lieu de reconsidérer tout ce qui se raconte à propos des migrants.

    source :http://www.lexpressiondz.com/intern...

     

    • Il suffit d’ouvrir les yeux pour constater la déferlante migratoire. On recase des clandestins même dans les petits villages tellement leur surnombre est important dans les villes et qu’on ne sait plus qu’en faire.


    • #1993816

      @Titus

      En relisant la Peste de Camus, vous verrez que le camp des Saints n’était que circonstanciellement prophétique alors que la peste est méta prophétique : son roman est une métaphore de l’invasion migratoire où l’immigré y tient le rôle du rat.

      Le roman de Camus se termine bien pour les Oranais qui figurent les Occidentaux.
      Là où le roman de Raspail est plus pessimiste pour tout le monde.

      Nos écrivains ont du génie.


  • Oui dans une vingtaine d’années la France ressemblera au Brésil version islamique sauf hypothétique élection d’un Orban ou d’un Salvini avant.
    La caste joue contre la montre,les aides sociales et le clientélisme envers les "migrants" ne suffira pas,d’autant que beaucoup sont issus de pays où l’on pratique déjà un islam politique ou crypto-salafiste (Irak/Afghanistan/parties de la Syrie) et que l’islam radical a aussi le vent en poupe dans nos cités françaises avec les descendants d’immigrés maghrébins de troisième voire quatrième génération.
    Si la caste oligarchique aux manettes parvient à éviter encore pendant dix/quinze l’écueil de la prise de pouvoir par les chancres du communautarisme islamique (scénario à la Houllebecq) elle sera sauvé,le flicage technologique et les "robots tueurs" nous mettront "en bas de la pyramide" tous d’accord...


  • A partir de la fin de la 8ème minute, Elisabeth Levy dit que BHL raconte des conneries sur l’invasion migratoire. Tiens tiens..........

    https://www.youtube.com/watch?v=Hzd...


  • J’ai une idée qui pourrait bien sauver le monde : il faut promouvoir les droits LGBT et l’avortement en Afrique ! Ah c’est pas con ça dit donc en plus on s’en fout car c’est pas chez nous... Et avec un peu de chance je vais recevoir une légion d’honneur qui sait !

     

    • C’est exactement ce qui se passe chez toi ! tu n’as rien invente et tu es sans le savoir le cobaye de cette methode en France depuis bien lurette (Defile de la Fierte Gay, association Gay dans les ecoles, promotion des gay partout, planning familiale,....)


    • T’apprécie pas ça dans ton pays alors Pourquoi veut tu l’imposer aux autres ? gardez votre société décadente au bord du suicide pour vous, les pays africains, comme asiatiques la vomissent et font tout pour se protéger de cette merde. Va falloir que les blancs se mettent dans la tête qu’ils ne sont pas les seuls visés, parce que une fois que les sionistes en auront finis avec vous, ils feront la même chose aux autres continents.


  • En fait, on a le droit aux africains, aux bengalis, mais aussi aux turques, aux kurdes, aux kosovars, aux georgiens, aux albanais, aux roumains, aux bulgares, etc... sans parler des comoriens, 19 de plus par jour pour 1 seule clinique à Mayotte... du beau monde quoi. Où va-t-on leur proposer du travail ?! Chez Carrefour ?!

     

    • Justement Mayotte ; quatrième île de l’archipel des Comores mais illégalement occupée par la chère France - en violation du droit international et malgré les nombreuses condamnations - , illustre clairement et assidûment cette migration . Elle ( Mayotte) est une des nombreuses causes et exemples ( en Afrique) qui engendrent , cautionnent et entretiennent cette migration vers l’Europe .
      Françafrique et intérêts européens obligent .


  • On le répétera jamais assez : l’Europe n’est plus une terre à prendre et son attactivité actuelle est purement artificielle, le fruit de manipulations économiques et idéologiques.
    L’Europe ne possède plus ce qui rend une terre de conquête attractive. Il n’y a plus de ressources naturelles, l’espace vital est aussi relativement limitée en raison d’une densité de population élevée...et même la ressource sexuelle, c’est à dire les femmes en âge de procréer n’est pas intéressante car l’Europe est non seulement un continent vieillissant avec de moins en moins de femmes jeunes mais en plus ce qui subsiste est peu fertile en raison de la dégénérescence anthropologique touchant les populations occidentales.
    A l’inverse la Russie et surtout l’Afrique sont des terre à conquérir car possèdent des quantités de réserves énergétiques et diverses autres ressources naturelles colossales ! Quand l’Afrique se sera dépêtrée de ses problèmes actuels (corruption, incurie...) il va y avoir un retour en masse des migrants. Mais dès aujourd’hui il suffirait que nos gouvernants agissent contre ces associations (mafia) pratiquant le trafic humain, saisissent tous les bateaux affréter pour cela, dissolve toutes ces associations mafieuses financées par Soros et poursuivent en justice les responsables pour trafic d’humains pour que le phénomène migratoire s’effondre.


  • Qu’est ce qu’ils veulent les "migrants" ? Etre "pris en charge", expression magique répétée à longueur de journée par tous les médias . Et aux frais de la princesse bien entendu, princesse qui commence à en avoir marre .

     

    • Celui qui prend en charge c’est l’âne, le mulet (encore mieux, un métissage) le cheval, le boeuf, le chameau, le lama, l’éléphant ou le chien de traîneau...
      Qui disait les Français sont des lions qui se conduisent comme des... ânes ?
      Qui les conduit à se conduire comme tels ?
      L’ONU et les potes à Soros, en nous prenant pour des bourricots, nous manquent plus que gravement du RESPECT le plus élémentaire.
      Le Français, l’Européen sont sommés de prendre en charge :
      - Leur famille biologique ascendante et descendante, incluant donc les vieux trop coûteux à héberger et soigner (ceci reste dans les normes).
      - Le financement des infrastructures de leur pays, à long terme (subtilisées ensuite par le privé)
      - Les frais de fonctionnement du pays (outrageusement gonflés par les gros salaires de hauts fonctionnaires inutiles voire nuisibles
      - Les infirmes, malades graves, retraités, autistes et éclopés de tous pays ayant choisi la France parce qu’ils l’aiment, surtout les soins et allocations qu’elle leur réserve automatiquement ; il suffit d’occuper le terrain.
      - Des familles entières d’immigrés inadaptables, prolifiques, donc perturbateurs, depuis plusieurs décennies, dont le flux n’a cessé d’augmenter, malgré leur désaccord.
      - Des lois soviétoïdes les empêchant d’exprimer leur fatigue, leur tristesse permanente, leur désaccord
      - Le bouleversement environnemental, architectural de leur beau pays, déjà pas mal bombardé dans les années quarante, et la réduction subséquente de leur espace de vie, tant public que privé.


  • Suite
    Et voilà qu’on colle aux Français sur le dos, en supplément, des hordes tribales, par paquets de cent, six cent, mille, traitées comme des esclaves en Afrique, puis, dés la Méditerranée franchie, en troupes d’occupation à nourrir, loger, soigner, honorer, mixer. Sans compter les taxes indirectes aux passeurs de tout poil.
    C’est tellement énorme.
    Les Français grondent, ils renâclent.
    Ami entends-tu le bruit sourd...
    Les bêtes de somme peuvent toutefois ruer dans les brancarts, et même piétiner le sherpa qui mène à la crevasse le chargeur et son chargement. Alors les hommes, que ne feront-ils pas ?
    Tremblez, tyrans et vous perfides
    (...) Tremblez ! vos projets parricides
    Vont enfin recevoir leurs prix !


  • "Terre à prendre", c’est bien l’expression exacte. Dans l’esprit de beaucoup d’entre eux il y a comme une sorte de revanche sur le passé : la colonisation, le pillage de leurs ressources, etc.

    Là où ils font erreur, c’est qu’ils s’imaginent qu’ici c’est l’Eldorado. Que puisque la France s’est "servie" d’eux, le français lambda nage dans le pognon, etc. Ils n’ont pas idée que la colonisation et tout le reste, le français de 2018 n’en a rien à branler parce qu’il n’y était pas. Le français de 2018 au contraire, il est né dans la repentance et tous les jours encore on lui demande de courber la tête. Et de bosser surtout, pour pouvoir payer (quoique même sans boulot, dans tous les cas de figure, à un moment donné il faut quand même qu’il paie). Qu’est-ce qu’ils s’imaginent, une fois débarqués du bateau... ? C’est vraiment cette vie là qui les fait rêver ?

     

    • Vu dans le métro une punkette bien de chez nous, tatouages, anneau, âge tendre, peau d’ivoire, implorer les voyageurs de toutes races pour trois sous.
      Elle ne se rend même pas compte qu’elle est chez elle ; elle se croit chez eux. Elle ne se rend mêm pas compte que mendigoter, c’est pas bien. Surtout à des étrangers.
      Ma pauvre France.


  • Je dirai plutôt "Terre Soumise".


  • Ça fait peur. Vivement qu’on reprenne notre marche en avant et qu’on recolonise fièrement l’Afrique avec nos remigrants missionnaires. Décoloniser l’Europe pour émanciper l’Afrique !


Commentaires suivants