Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La guerre en Ukraine met les stocks d’armes occidentaux sous pression

À mesure que le conflit dure et s’intensifie, les arsenaux se vident, au point d’avoir atteint un niveau critique, y compris aux Etats-Unis. Le Pentagone multiplie les commandes de matériel, mais reconstituer les réserves ne sera pas aisé.

 

Combien de temps les Occidentaux peuvent-ils tenir ? Neuf mois après le lancement de l’offensive russe en Ukraine, l’inquiétude grandit sur la capacité des alliés de Kiev à maintenir le rythme de leurs livraisons d’armes, essentielles pour permettre à l’armée ukrainienne de résister aux troupes de Moscou. « Les stocks de munitions sont en train de se vider extrêmement rapidement dans les arsenaux occidentaux. Désormais, les pays doivent prendre dans leurs stocks critiques s’ils veulent soutenir l’Ukraine », a alerté Kusti Salm, secrétaire permanent du ministère de la défense d’Estonie, lors d’un entretien avec la presse le 17 novembre.

Présentée comme le premier conflit de « haute intensité » depuis la fin de la guerre froide, la confrontation entre Russes et Ukrainiens se révèle extrêmement consommatrice de matériels. Selon les experts militaires, les Russes et les Ukrainiens ont respectivement tiré jusqu’à 60 000 et 20 000 obus par jour au plus fort des combats cet été – le rythme serait redescendu à respectivement 20 000 et 7 000 tirs quotidiens, affirme le Pentagone. [...]

Pour alimenter le Moloch de la guerre de « haute intensité  » et permettre aux Ukrainiens de répondre au déluge de feu des Russes, les Occidentaux ont ouvert en grand leurs arsenaux, en premier lieu les États-Unis, qui assurent les deux tiers de l’aide militaire. Le Pentagone a officiellement livré plus d’un million d’obus à Kiev depuis le 24 février : 924 000 de calibre 155 mm, 125 000 de 120 mm, 180 000 de 105 mm... Même chose pour les armes portatives, très utiles dans le combat rapproché. En neuf mois, les Ukrainiens ont reçu près de 50 000 missiles antichars sortis des stocks américains, dont plus de 8 500 Javelin, une arme qui a contribué à stopper les avancées de chars russes sur Kiev au début de la guerre. Quelque 1 600 missiles antiaériens Stinger ont également été livrés, ainsi que près de 3 000 drones Switchblade et Phoenix Ghost.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

À voir aussi :

 






Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #3068057

    il est fort le POUTINE !

    la tactique de Mohamed ALI face a Frazier

    l hiver en fond de jeu

    je prévois la fin de partie avant la fin de l année

    expert en expertise certifiée une quenelle

     

    Répondre à ce message

  • #3068070

    Je suspecte que Poutine fait durer la guerre pour cette exacte raison ! Perso je trouve cela suspect que les Russes en ait toujours pas fini avec les Ukrainiens alors que l’armée ukrainienne n’est plus fonctionnelle et que ce ne sont pas les milices ukro-nazi et quelques mercenaires occidentaux qui peuvent tenir la dragée haute à l’armée russe. J’ai bien conscience que la stratégie russe est de minimiser les dégâts sur les civils et que donc ils évitent le "carpet bombing"...mais quand même ! Mon intuition me dit que Poutine fait délibérément traîner les choses ! Et les Ricains ont compris le piège puisque désormais ils commencent à vouloir négocier et a lâcher le Zelensky !

     

    Répondre à ce message

    • #3068198

      Lui aussi d’ailleurs a des problèmes de munitions, c’est pas un problème propre à l’ouest. Ils volent même des machines à laver....

       
    • #3068344

      "Perso je trouve cela suspect que les Russes en ait toujours pas fini avec les Ukrainiens alors que l’armée ukrainienne n’est plus fonctionnelle et que ce ne sont pas les milices ukro-nazi et quelques mercenaires occidentaux qui peuvent tenir la dragée haute à l’armée russe."@goy pride.

      Ben si...
      Pourquoi ?
      Parce ce que ces gens sont des fanatiques qui n’ont pas peur de mourir voire cherchent à crever au combat.
      Beaucoup d’Ukronazis des bataillons Azov,Aïdar,Dnpro,etc...sont revenus se battre en...prothèses,deux ou trois mois après avoir perdu une jambe,un bras,etc...
      Ces types prennent tous les risques pour "flinguer du russe" et sont bien mieux armés/entraînés que le soldat russe moyen sans parler des appelés dont un bon tiers ne pense qu’à se planquer ou déserter.
      En face pour les contenir Poutine est obligé de leur envoyer Wagner,les forces spéciales du FSB ou les Tchétchènes de Kadirov soit ce qu’il y a de plus aguerris et de mieux équipés niveau combattants russes.
      Gagner des batailles en.bombardant intensément des positions par avions ou canons interposés c’est bien beau mais ensuite il faut des troupes sur place pour occuper le terrain...

       
    • #3068489

      Ce que veulent les russes est tres simple : conserver le dombass qu’ils occupent déjà et renverser le pouvoir pro-us et pro-nazi. Le renverser militairement est un problème car les Ukrainiens comprendront que le nouveau gouvernement qui sera en poste sera une marionettes des russes, il y a aussi le risque que les dirigeants comme zelensky et cie et les autres nazis deviennent des martyrs...ainsi, ils vont simplement attendre l’hiver et la souffrance du peuple ukrainien fera en sorte que ce sont les ukrainiens eux-memes qui vont se débarrasser du gvt Zelensky et des nazis.
      Deja zelensky commence a etre abandonné par l’Occident. Il ne faut pas oublier qu’avant le coup d’état de Zelensky, le gvt etait assez pro-russe...
      Concernant les nazis en âge de combattre, les Russes les ont virtuellement détruits en 9 mois de guerre. Je ne crois pas qu’ils feront comme en Georgie ou Tchetchenie, car Kiev est aussi un symbole russe et les Ukrainiens sont vus comme des freres (du moins ceux du centre, du sud et de l’Est...c’est une guerre de "libération" dans la tête des Russes et non une guerre contre le terrorisme (Tchetchenie), en gros : le mieux pour les Russes est que les Ukrainiens se liberent eux-memes de Zelensky et des nazis. L’Hiver fera le gros du boulot.

       
  • #3068087

    J’ai le pressentiment que l’on désarme volontairement l’Europe au profit de l’Ukraine et du conflit à venir en Europe si il y en a un ….

     

    Répondre à ce message

    • #3068230

      Tout n’est pas un complot, mon cher ami, tout ce que font nos dirigeants n’est pas forcément intentionnel ou même réfléchi de manière logique. Quand on regarde les effets et les intentions ça devient même l’explication la plus rationnelle.

      Comment expliquez vous donc toutes ces prises de décisions erratiques, qui s’enchaînent les unes après les autres ? Ça commence avec le Covid, qui justifie le confinement et la vaccination de masse (et donc la destruction de la santé et des économies des occidentaux) avant d’enchaîner sur le Great Reset (qui implique une surveillance de masse, et une plus grande concentration des richesses dans les mains d’une minorité) ce qui est mauvais pour la cohésion sociale. Et on finit avec une guerre sur 3 front en même temps contre des grandes puissances eurasienne (Russie, Chine, Iran).

      Si tout cela découle d’un plan délibéré alors il a été mis au point par un débile, vu les conséquences que ça provoque, le résultat ne peut être que l’effondrement de l’Occident face à l’Eurasie.

      Nos dirigeants ne savent tout simplement pas ce qu’ils font, ils découvrent en direct qu’ils ne sont pas tout puissants (baisse des stocks d’armes, conséquences des sanctions anti-russes). Ils sont donc victimes de leurs hubris, de leurs propres incompétences et des pressions des divers lobby qui les contrôles et qui veulent tous des choses incompatibles en même temps.

      Trop vite, en même temps, les caprices des enfants pourris gâtés de Davos risquent de leurs être fatal.

       
    • #3068254

      Bien vu !
      C’est en généralisant cette saignée que l’on pourra affaiblir à court/moyen terme la défense des pays européens un peu comme on le ferait à un être humain : l’Ukraine a servi d’appât et une fois fini pour elle, l’appât sera l’Europe.
      C’est un de leurs modes opératoires pour arriver à leur but : tout détruire pour reconstruire sur les ruines de l’Europe (et du monde !) et sur les monceaux de cadavres "leur" nouvelle société abjecte et satanique que les survivant accepteront de guerre lasse. Ces derniers consentiront à devenir des esclaves et remettront leur totale liberté en échange d’une illusion de paix et de n’être plus soumis à la peur, à l’angoisse. Ils perdront tout car en faisant des concessions ou pire des compromis, ils perdront aussi leurs âmes. Rien de moins.

       
    • #3068384

      Nos dirigeants ne savent tout simplement pas ce qu’ils font...
      certes, mais ceux qui ont placé nos dirigeants là où ils sont, eux le savent.
      Ça remonte toujours vers les mêmes, il suffit de connecter les informations, ce qui prend du temps et n’est pas toujours facile, j’en conviens.
      Par exemple, cette analyse des origines du Forum Economique Mindial
      https://reseauinternational.net/dr-...
      Ce sont les mêmes qui arment l’Ukraine et qui considèrent le Covid comme une "opportunité"

       
    • #3068406

      Si on suit Pierre Hillard, le "plan" de certains est bien de faire tomber toutes les puissances mondiales actuelles pour pouvoir diriger la planète (ou ce qui en reste) depuis une certaine ville.
      Je pense comme vous que le plan se déroule comme prévu... Et nous n’en sommes qu’au tout début, car si on voit bien ce qui est prévu pour les USA, l’Europe et la Russie, ce qui est prévu pour la Chine, l’Inde, le Japon... n’est pas encore clair.
      Heureusement ce plan est celui d’idiots utiles...

       
  • #3068098

    on est dans une guerre d’usure, alors que l’ OTAN s’étaient focalisé jusqu’à maintenant sur des guerres éclair, avec bombardement massif depuis des avions à trés haute altitude et surtout avec une zone de conflit chez l’ennemi .
    Or actuellement, on est dans un combat massif d’artillerie, avec un conflit sur le terrain allié , c’est pour cela que je fais toujours le comparatif avec le conflit en France de l’automne 1914.
    Le prolongement du conflit, qu’il soit victorieux ou non pour l’ Ukraine,ne fait que ruiner ce pays . Toutefois, je ne fais aucun pronostic, sauf que la guerre est loin d’être finie, les ressources des lobbys militaro industriels se sont toujours montrées infinies, au cours de l’ Histoire .
    Les pertes économiques et humaines sont tellement élevées dans les 2 camps, qu’aucune des 2 parties ne veut céder et admettre le "tout çà pour rien ! "

     

    Répondre à ce message

  • #3068099

    Pour ça, ceux qui me disent que la Russie ne peut plus progresser et qu’elle se prend des revers se trompent, la stratégie de Poutine est de faire durer le conflit depuis le début, c’est pour ça qu’ils reculent, pour laisser l’Ukraine vider les stocks d’armes occidentaux en leur faisant croire qu’ils peuvent avancer, des vrais joueurs d’échec ces russes !

     

    Répondre à ce message

    • #3068234

      Les pseudos victoires de l’Otan correspondent à des décisions délibérés de l’armée russe, les seuls raisons pour lesquels ils ont pu reprendre la banlieue de Kiev, la région de Karkiv et Kherson c’est parce que les russes sont partis et les ont laissés revenir. Visiblement certains l’oublis, trop gavé de film Marvel pour réfléchir.

      La seule question est : est ce que tout cela a été planifié par Poutine depuis le début ( engager des forces limités, prendre le maximum de territoire, l’intégrer à la Russie, se retirer de ce qui ne peut être contrôlé, puis justifier une guerre en bonne et due forme et écraser ses ennemis), ou est ce que le plan original (faire tomber l’Ukraine sous la pression en quelques jours) a raté et que maintenant ils improvisent ?

      Les deux versions se tiennent, mais quoiqu’il en soit les conséquences seront les mêmes une fois que la Russie décidera de revenir en force en Ukraine.

       
    • #3068294

      non, la 1ere stratégie était un encerclement de Kiev par les chars et ensuite un commando qui devait controler l’aéroport, puis renverser Zelensky . Un conflit prévu sur 10 jours, contré par les renseignements américains, qui on localisé l’avion transportant les sections d’ assaut . L’ avion a été detruit par les ukrainiens, avant son atterrissage Une tragedie pour tout le monde, puisque la guerre aurait pu finir en 10 jours .
      La 2è stratégie est plus classique et repose sur un duel d’artillerie, que la Russie aurait rapidement gagné, sans les armes et munitions de l’ Otan C’est la stratégie de l’ Otan, qui est de faire durer le conflit, jusqu’à épuisement des capacités russes, quoi qu’il en coute pour l’ Ukraine . Sauf que les reserves de la russie sont énormes et surtout, elle une meilleure capacité à transformer son économie en économie de guerre
      La 3eme stratégie, c’est l’épuisement économique de l’Ukraine en la privant de capacité énergétique, sachant que là, l’Otan ne peut pas fournir . Le repli russe, c’est pour avoir un front moins grand à maintenir, mais aussi abandonner aux Ukrainiens les régions détruites par les bombardements , qui doivent venir en aide aux populations restées du coté Ukrainien .
      J’ai lu que 50% du maïs ukrainien n’était pas récolté et qu’il ne le sera peut être pas, car il faut le sécher avec du gaz et de l’électricité, une fois moissonné .

       
    • #3068606

      @john titor faut arrêter 2sec avec le c’était "prévu par le joueur d’échecs poutine " , même en Russie personne ne croit à ca . Beaucoup de natio russes, militaires, kadyrov lui même, soldats russes sur telegram etc se plaignent d’un d’une armée mal équipée et mal dirigée. Rien de tout cela n’était prévu, vous avez ( et moi aussi) surestimé la Russie et sous estimé L’Ukraine.

       
  • #3068122
    Le 23 novembre à 10:05 par Marie Claude
    La guerre en Ukraine met les stocks d’armes occidentaux sous (...)

    Quand il n’y aura plus d’armes et s’il reste encore quelques combattants, la guerre s’arrêtera d’elle-même.
    C’est absurde et triste de constater que les humains n’arrivent pas à vivre en Paix.

     

    Répondre à ce message

  • #3068150

    Un bon moment pour lancer le jihad contre l’occident. Les troupes au sol sont déjà arrivées. Les équipes d’accueil continuent de les répartir sur le territoire. Les mondialistes français et les américains financent l’ensemble. Zemmour vend une autre pleurniche mais par atavisme, quand même, et ses bouquins

     

    Répondre à ce message

    • #3068301

      c’est ridicule, ce n’est pas le même conflit et les mêmes armes . De plus cela profiteraient indirectement aux russes et les djihadistes ne sont pas pro russes .
      Par contre j’imagine déjà Israel s’être informé auprès des américains si en cas d’attaque prolongée du Hezbollah ou d’autres milices, est ce que les américains pourraient fournir à Israel des munitions en renfort .......et je suppose, les mêmes inquiétudes de la part de Taiwan

       
  • #3068153

    Guerre d’attrition. Que se passera-t-il quand l’équivalence aura été atteinte ? C’est-à-dire l’élimination du réactif limitant.

     

    Répondre à ce message

  • #3068244

    Le plus drôle dans l’affaire c’est que non seulement les stocks d’armement occidentaux fondent à vue d’œil, mais que pour les reconstituer ils ont besoin de métaux rare qu’ont retrouve principalement en Russie (titane, platine, palladium notamment, indispensable pour produire des véhicules et des produits aéronautiques) sans même parler des alliages classiques (que les occidentaux ne produisent plus pour cause de désindustriallisation), ou de composants électroniques très massivement produits par la Chine.

    Et ce sont ces pays contre lesquels ils ont choisis d’entrer en guerre (au même titre que l’Iran et le Venezuela, respectivement 1ère et 3ème réserves mondiale de pétrole).C’est là que l’on peut admirer le génie des hiérarques de l’Otan, qui pour reprendre les mots de Yakovlef (l’un de leurs plus illustre représentants en France) font pitié. Rarement on a pu voir pareille bêtise et arrogance déplacée.

     

    Répondre à ce message

  • #3068421

    Voyons le côté positif de la chose (malgré les malheureux morts Russes et Ukrainiens), l’Otan aura pour un certain temps moins d’armes pour aller déstabiliser et détruire d’autres pays faisant partie de "l’axe du mal", c’est à dire tout pays refusant de se soumettre aux 4 volontés des USA.

     

    Répondre à ce message