Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La pétition britannique demandant l’arrestation de Netanyahu dépasse les 100 000 signatures

Une pétition exigeant du gouvernement et du Parlement britannique l’arrestation du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu pour crimes de guerre à son arrivée à Londres, a franchi le cap des 100 000 signatures ce samedi.

La pétition appelle à l’arrestation de Netanyahu pour crimes de guerre présumés lors de l’attaque israélienne sur Gaza en juillet et août 2014, qui a tué plus de 2200 Palestiniens et fait plusieurs milliers de blessés dans le territoire assiégé.

Près de 20 000 maisons palestiniennes, 148 écoles, 15 hôpitaux et 45 centres de soins de santé primaires, ainsi que 247 usines et 300 centres commerciaux ont été terriblement endommagés ou complètement détruits dans l’attaque.

L’initiatueur de la pétition, le britannique Damian Moran, requiert des signataires qu’ils exigent l’arrestation du Premier ministre israélien « en vertu du droit international », qui selon lui fournit les motifs d’arrêter le dirigeant israélien « pour crimes de guerre à son arrivée au Royaume-Uni pour le massacre de plus de 2000 civils en 2014 ».

Le pétitions au gouvernement britannique qui atteignent plus de 100 000 signatures doivent être prises en compte pour un débat au Parlement du Royaume-Uni, mais une réponse officielle du gouvernement britannique a fait savoir que Netanyahou ne peut pas et ne sera pas arrêté.

 

Protéger les criminels ?

« Selon le droit au Royaume-Uni et le droit international, certains dirigeants de rang élevé dans un État, y compris les chefs d’État, chefs de gouvernement et les ministres des Affaires étrangères, ont droit à l’immunité, qui comprend inviolabilité et l’immunité complète de toute juridiction pénale » a déclaré un officiel dans une réponse publié par le gouvernement du Royaume-Uni avant que la pétition n’ait atteint son objectif de 100 000 signataires.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants