Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La ruée vers l’or 2.0

Ou comment la Russie et la Chine attaquent le dollar

La ville d’Oufa accueille les sommets de l’Organisation de Shanghai et des BRICS, objets de l’attention des analystes et des médias internationaux. Les États-Unis ne cachent pas leur irritation et tentent de ramener l’attention sur eux.

Par exemple, Deborah Lee James, secrétaire adjointe des Forces aériennes s’est fait remarquer, lors d’une interview à Reuters, en qualifiant la Russie de « plus grande menace à la sécurité nationale américaine ». Son propos n’avait rien d’original : arguant des « actions menaçantes » de Moscou en Europe de l’Est, James a appelé les États-Unis à étendre leur présence militaire sur le vieux continent, en forçant ses alliés de l’OTAN à consacrer 2% de leur PIB à la défense pour maintenir l’alliance. Seuls 4 des 28 États membres sont à ce niveau de dépenses militaires. Ce qui montre que les fables sur les « terribles Russes » ne fonctionnent toujours pas.

La Russie a de quoi répondre à l’Ouest. Et nous ne parlons pas seulement de la chose militaire, mais de l’économie et de la finance. Selon IA Regnum, la Russie a augmenté sa production d’or au cours des cinq premiers mois de 2015 de 6,5 %, et sa production d’argent de 7,7 %. 83,01 tonnes d’or ont déjà été extraites (contre 84,7 tonnes sur l’ensemble de l’année 2014) et 411,78 tonnes d’argent (contre 542,32 tonnes en 2014). En plus de ces chiffres inquiétants pour les Étasuniens, la banque de développement des BRICS a commencé ses opérations avec un capital de départ de 100 milliards de dollars. Il faut également ajouter la promesse d’introduire une couverture or pour le yuan à la fin de 2015, comme cela a été annoncé par Shen Han, le vice-président de la bourse de l’or de Shanghai. Cette annonce a été suivie de celle de l’ancien chef de la Banque nationale de la Chine, Pan Hongshen, qui a parlé à Reuters du projet de la banque d’augmenter et d’« internationaliser » le marché de l’or.

Ce ne sont pas des paroles en l’air car la Chine et l’Inde représentent la moitié de la consommation d’or mondiale. Le pouvoir de Pékin est en expansion accélérée. A la mi-juillet, la Banque de Chine, la plus ancienne institution financière de Chine (fondée en 1912) va devenir officiellement la première banque chinoise à participer au fixing de l’or à Londres, le mécanisme pour établir le prix quotidien de l’or qui fonctionne depuis 1919.

Pékin n’a pas l’intention de s’en tenir là : la seconde banque à rejoindre le pool d’élite sera la Banque industrielle et commerciale de Chine. Il y a beaucoup de raisons à cette expansion : la Chine envisage de faire entrer le yuan dans le panier de devises de réserve du FMI, en plus du dollar, de l’euro, de la livre sterling et du yen. Par conséquent, elle a l’intention de demeurer l’un des plus gros acheteurs de lingots d’or. « Les Chinois veulent être leaders dans tous les secteurs du commerce international, par conséquent ils veulent être présents partout où les prix se forment », selon Ross Norman, le directeur de Sharps Pixley, cité par Bloomberg. La bourse de l’or de Londres, la plus grande de son espèce dans le monde (en avril elle a échangé de l’or pour une valeur de 20,2 milliards de dollars) est en train de devenir le « tremplin » de la Chine pour permettre au yuan d’affaiblir le dollar et le mécanisme d’échange qui en dépend. Naturellement, l’objectif est l’expansion « durable » du yuan, car une chute rapide du dollar détruirait inévitablement l’économie de la Chine qui finance la dette nationale des États-Unis. C’est leur étroite interdépendance qui a engendré le terme « Chimerica ».

La difficulté réside ici dans le fait que sans Moscou, qui avec l’Afrique du Sud est le principal producteur d’or, Pékin ne peut pas faire le saut. L’ordre mondial subit l’influence croissante d’une « ruée vers l’or ». Sa propagation rappelle celle de la technologie Web 2.0, qui rend les systèmes plus efficaces à mesure que leur utilisation s’élargit. Le virus de l’or se répand. Il est stimulé par la demande croissante d’or. Selon le World Gold Council, la Chine va augmenter ses achats d’or de 3% cette année. Les réserves d’or de la Russie, également en croissance, ont atteint 1250,9 tonnes en juin.

Cette information a suffi pour que Jim Rickards, l’auteur du livre La Mort de la monnaie : l’effondrement imminent du système monétaire international, prédise que la Russie allait bientôt passer à un rouble indexé sur l’or. Peter Kraut, un analyste de Money Morning, a exprimé une position semblable en écrivant que la Russie développait rapidement ses réserves d’or, en dépit des problèmes économiques, et que « cette tendance pouvait avoir une influence destructrice sur le dollar américain ». Rickards croit que la fin du dollar surviendra aussitôt que la Chine aura dévoilé le montant réel des réserves d’or détenues par la Banque de Chine. Jusqu’à présent, son montant n’est pas connu officiellement. Les rapports de Goldseek.com, qui citent Jian Bingnan, le dirigeant de l’Association de l’or de la république populaire de Chine évaluent les réserves d’or de la Chine à 9816,03 tonnes. C’est un chiffre énorme, qui dépasse même les réserves d’or des États-Unis, qui s’élèvent à 8134 tonnes. Il est évident que personne ne confirmera ni n’infirmera ce chiffre dans un proche avenir. La Chine s’abstient de faire des commentaires officiels.

La « ruée vers l’or » ne se limite pas à la Russie et la Chine. Il ne faut pas oublier la Turquie qui, selon Alister Hewitt, un expert du Conseil mondial de l’or, est le quatrième plus grand consommateur d’or (6%, ou 181 tonnes par an). Les particuliers du pays en détiennent déjà 3500 tonnes. L’Iran voisin a également commencé à augmenter ses réserves, à cause du fardeau des sanctions, et a commencé à utiliser l’or comme moyen d’échange avec Ankara, une procédure qui a été l’objet de nombreux scandales. Selon le Hurriyet Daily News, Téhéran a récupéré 13 tonnes d’or « gelées » en Afrique du Sud en raison des pressions des États-Unis et de l’UE. Maintenant, Washington montre sa « générosité » en encourageant la passion des pays de l’Est pour le métal magique. Étant donné que les avoirs iraniens bloqués sont estimés à 100 milliards de dollars, la chasse à l’or ne fait que commencer.

L’ordre mondial va s’effondrer plus vite qu’il n’y paraît, et les fissures du nouvel équilibre des forces sont de plus en plus visibles. La Russie et la Chine mènent la course. Qui va atteindre la ligne d’arrivée en premier ? Nous ne le saurons que dans quelques années.

Sarkis Tsaturyan
Fortruss, 9 juillet 2015

 

Commentaire du traducteur J.Hawk

Un des points importants que Sarkissian souligne est le fait que la Chine ne veut pas que le dollar s’effondre, pas plus d’ailleurs que qui que ce soit, parce que le dollar est toujours un outil très efficace et très utile pour les échanges internationaux. Cependant, le problème est que les États-Unis utilisent le dollar et d’autres biens communs mondiaux qu’ils contrôlent (comme, par exemple, l’Internet) non comme un bien public au service de l’ensemble du système, mais comme une arme dans la guerre préventive hybride mondiale qu’ils mènent pour empêcher, ou du moins retarder, leur déclin. Déclin que tout le monde, y compris les États-Unis, constate. Donc toutes ces mesures, y compris les achats d’or, sont des mesures défensives plutôt qu’offensives.

Je pense que l’échéance à laquelle tout le monde se prépare de son mieux, est la hausse du taux d’intérêt directeur de la Banque centrale américaine (la Réserve fédérale ou Fed) qui aura pour effet de raréfier le dollar dans les flux de capitaux internationaux, avec des effets destructeurs sur le commerce international. Il est donc logique de mettre en place une alternative, que ce soit un yuan, un rouble, ou toute autre monnaie, adossés à l’or, l’or prenant la place (en totalité ou en partie) de la réserve internationale monnaie qui rend, dans les faits, toutes les autres monnaies mutuellement négociables. Parce que si le dollar disparaît de la circulation, comment allez-vous savoir combien l’euro, le yen, le rouble, le yuan, etc., valent l’un par rapport à l’autre ? Et si on ne peut pas le savoir, c’est la plongée assurée dans la dépression pour tout pays qui vit du commerce. Donc, l’or est clairement devenu un filet de sécurité du fait qu’aucune banque centrale d’aucun pays n’a la crédibilité qu’a la Réserve fédérale américaine pour gérer la monnaie. Mais, ne vous y trompez pas, selon toute vraisemblance, l’année prochaine (qui aura aussi l’avantage d’être une année d’élection présidentielle américaine), une grave crise économique internationale sera déclenchée par le relèvement du taux directeur de la réserve fédérale. L’or sera alors en mesure d’atténuer partiellement cet impact, mais pas entièrement.

Il est remarquable que les Britanniques ne trouvent rien à redire aux agissements de la Chine. Cela signifie que pour eux les mesures que prend la Chine ne sont pas dirigées contre le dollar, ce qui nuirait à l’ensemble du système financier et qui de ce fait provoquerait l’opposition de Londres, mais comme une assurance contre de futures actions de la Fed qui mettront inévitablement en danger le dit système financier.

 

Article original en anglais : fortruss.blogspot.fr

Traduit du russe par J. Hawk et de l’anglais par Dominique Muselet.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1226331
    le 11/07/2015 par radar
    La ruée vers l’or 2.0

    S’il y a une ruée sur l’or pourquoi le cours du lingot stagne-t-il à 33 500 euros alors qu’il y a trois ans il était à 40 000 euros ?...

     

    • #1226389
      le 11/07/2015 par Maurice
      La ruée vers l’or 2.0

      L’or est manipulé, les cotations sur l’or, ne se font pas seulement avec le métal, il y a aussi les actions basées sur l’or.
      Un effet leverage de 5/100 et peut être plus.
      Ca veut dire que sur tout l’or côté en bourse il n’y a que peut être 5% d’or réel.
      Si demain tout le monde réclame son or, en physique,la valeur de l’or montera jusqu’au ciel.


    • #1226402
      le 11/07/2015 par dbk
      La ruée vers l’or 2.0

      Parce que le cours de l’or est manipulé à la baisse par la Fed pour éviter une implosion du dollar ricain. Je te recommande le documentaire "End of the road : how money became worthless" (au bout de la route : comment la monnaie papier a perdu sa valeur), disponible sur youtoube, qui explique cette manipulation avec force détails et t’ouvrira les yeux, pour peu que tu comprennes l’anglais.


    • #1226448
      le 11/07/2015 par paramesh
      La ruée vers l’or 2.0

      parce que le cours de l’or est manipulé (il est déterminé à la City par un fixing de 5 grosses banques internationales qui se sont engagés à soutenir ce cours fixé à l’amiable)
      de plus l’or papier (l’or fictif comme une action sur des mines d’or ou un future qui n’est qu’une option d’achat avec effet de levier) rentre dans la même cotation que l’or (c’est le Comex). plus facilement manipulable que l’or physique car il ne peut s’échanger hors bourse et surtout qu’il représente en volume 10 fois le marché de l’or physique
      donc dans les faits l’or n’est pas cher mais impossible pour un particulier d’en trouver au prix du marché sauf théoriquement en sortie de mine ce qui ne peut être fait que par les gros institutionnels et plus précisément les banques centrales


  • #1226385
    le 11/07/2015 par MadMarx
    La ruée vers l’or 2.0

    Si une monnaie est adossée à l’or, il suffit d’ acheter cette monnaie avec des dollars et arrive un moment,où tout l’or de cette monnaie se retrouve hors du pays.
    En revanche si toutes les monnaies sont adossées à l’or cela change un peu, mais la masse monétaire globale, ne peut pas augmenter plus vite que la production minière du métal en question et donc à un moment il peut y avoir un déséquilibre en défaveur du commerce.
    L’or peut en revanche en cas d’écroulement, soutenir une devise, l’empêcher de s’effondrer.
    L’or pour les échanges, internationaux, cela peut devenir relativement efficace, dans un panier de devises internationale, à condition que les propriétaires du $ acceptent que le $ devienne une monnaie comme une autre, parce qu’autrement le $ va pomper l’or du commerce international
    En clair il faudrait , pour redonner un souffle au commerce international que les US acceptent de perdre leur outil de domination.
    De plus le dollar est adossé à l’US army, c’est mieux que l’or.
    Le $ seul ne peut pas s’écrouler, tant que les échanges mondiaux se font dans cette devise.
    Seulement si les néo cons continuent d’appliquer des sanctions à tout berzingue,il va arriver un moment ou ces pays vont commercer entre eux en se passant du $.
    Vu la taille des ces pays vu le potentiel de développement cela constitue un sérieux problème pour uncle Sam.
    Mais le dollar est devenu une problématique pour l’économie mondiale, avec la création monétaire à tout va, il se font une santé sur le dos du monde.
    L’or est fausse bonne idée, en revanche l’or + le Yuan ça peut être une locomotive, parce qu’il y a en plus de l’or, la puissance économique Chinoise
    A moins que les US décident que leurs alliés perdent la majeure partie de leurs industries, et alors ils pourraient être les seuls autorisés à vendre des produits industriels, à la Chine à la Russie à l’Iran.
    Nous il nous restera le foie gras le pinard, les parfums.
    « Le dollar est notre monnaie, mais c’est votre problème. »

     

    • #1226651
      le 11/07/2015 par fadge
      La ruée vers l’or 2.0

      Si une monnaie est adossée à l’or, il suffit d’ acheter cette monnaie avec des dollars et arrive un moment,où tout l’or de cette monnaie se retrouve hors du pays.



      Je ne suis pas spécialiste, mais je pense que c’est faux.
      Une monnaie adossé à l’or, n’implique pas (c’est mon avis) sa convertibilité.
      C’est à dire, que la banque centrale qui a émis cette monnaie n’a pas l’obligation de te donner l’equivalent or physique de ton papier. Cela veux juste dire que la banque centrale ne peux pas emmettre davantage de monnaie qu’elle n’a d’Or physique.
      Me tromps-je ? :)


    • #1226889
      le 12/07/2015 par MadMarx
      La ruée vers l’or 2.0

      C’est idem, si tu achètes une quantité de monnaie, et qu’avec cette monnaie tu achètes des bons du trésor, du pétrole du plomb, à un moment donnée la banque en face sera obligé d’émettre de la monnaie, pour faire tourner son économie car la monnaie à un moment donnée est stockée quelque part, et donc il faut augmenter les réserves d’or, il va y avoir un déséquilibre, tu auras plus de monnaie émise que de stock or, et peu à peu ta monnaie va se déprécier.
      Une monnaie ne peut qu’être basée sur la valeur produite, que ce soit une valeur réelle où future, si on par du principe que tout est marchandise et qu’une marchandise est porteuse d’une quantité de valeur, les métaux sont aussi des marchandises, l’or et l’argent ne font pas exception.
      C’est pour cela que l’économie moderne calcule également la valeur sur le PIB, car si on devait calculer la valeur d’une monnaie sur l’or, il n’y en aurait pas suffisamment pour venir couvrir l’ensemble de l’économie et du crédit.
      Il n’y aurait peut être pas d’inflation, mais l’économie serait limité.


    • #1227016
      le 12/07/2015 par MadMarx
      La ruée vers l’or 2.0

      Adossé veut dire la même quantité, le revers est adossé à l’avers d’une pièce de monnaie, le reflet exact en virtuel d’une quantité réelle.
      Si ta monnaie se déprécie ta réserve doit se déprécier également. sinon c’est rien c’est une fraction d’une quantité,donc ce n’est fiable que dans un moment et pas dans le temps.
      En revanche si la valeur de l’or augmente tu émets la monnaie,si la valeur baisse tu détruis la monnaie, on voit donc la complication d’une tel processus.


    • #1227026
      le 12/07/2015 par Maurice
      La ruée vers l’or 2.0

      Je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous, parce que si la demande d’or augmente, sa valeur va augmenter, et donc on pourrait avoir beaucoup plus de monnaie en circulation avec une valeur plus grande,il ne faut pas oublier qu’actuellement la valeur de l’or est maintenue artificiellement basse il devrait être à au moins 6000€ l’once or il n’est que de 1160 grosso modo.
      Une économie basée sur l’or ne peut fonctionner que si on supprime l’or papier qui permet de manipuler artificiellement le cours de l’or à la baisse, contrairement à vous, je pense qu’il est un moyen d’assainir l’économie,cependant, je suis d’accord qu’en revanche le $ pose un sérieux problème.


    • #1227696
      le 13/07/2015 par Anonymous19
      La ruée vers l’or 2.0

      @MadMarx Votre conception de la monnaie est totalement erronée.
      Je vous conseille une vidéo Youtube du genre "L’argent-dette" ou le torrent "The money masters" si vous parlez anglais.


    • #1228154
      le 14/07/2015 par MadMarx
      La ruée vers l’or 2.0

      @ Anonymous19
      Essayez de comprendre le sujet, on parle de monnaie adossée, cela fait donc de vous le troll du jour


  • #1226485
    le 11/07/2015 par Florent
    La ruée vers l’or 2.0

    je pense que le gvt US, bien contrôlé jusqu’à la moëlle par la FED sataniste, sera prêt à déclencher la 3ème guerre mondiale plutôt que de perdre son hégémonie globale


  • #1226727
    le 11/07/2015 par samson
    La ruée vers l’or 2.0

    D’abord pourquoi attaquer le Dollar,tous les pays et
    surtout la Chine et la Russie se sert a profusion,et
    leur monnaie est accroche a ce fameux dollar.


  • #1226759
    le 12/07/2015 par Anonymous19
    La ruée vers l’or 2.0

    Cet article est une présentation trompeuse/sensationaliste de la réalité.

    " la promesse d’introduire une couverture or pour le yuan à la fin de 2015" ça ne veut rien dire. Ce qui va se passer c’est la cotation de l’or en yuan.
    "un des plus gros acheteurs de lingots d’or" ce qui lui permet d’éviter d’augmenter ses réserves en dollar et non de menacer le dollar.
    "Moscou, qui avec l’Afrique du Sud est le principal producteur d’or" Faux, c’est la chine
    "rouble indexé sur l’or" ça m’étonnerait 1) puisque les exportations s’effondreraient et 2) que J.Rickards ait dit ça. Il a plutôt dit que l’or servirai de garanti au rouble comme le font les réserves de change. Ne pas confondre convertible et adossé.
    "évaluent les réserves d’or de la Chine à 9816,03 tonnes" Faux, c’est l’estimation des réserves d’or non-extraite du sol.
    Etc, etc.

     

    • #1227033
      le 12/07/2015 par René la bielle
      La ruée vers l’or 2.0

      Une monnaie qui commence à faire tâche d’huile c’est le Bitcoin, dans l’avenir ça pourrait régler le compte au $.


  • #1227565
    le 13/07/2015 par LF
    La ruée vers l’or 2.0

    Quand une discussion au sujet de la couleur de la robe d’Alice peut priver le lecteur de son pain.