Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La stratégie du sacrifice ou l’obligation d’être fou – Conférence de Martin Peltier à Lille

L’équipe d’E&R Nord-Pas-de-Calais a reçu Martin Peltier le 16 décembre 2017 à Lille pour une conférence intitulée « La stratégie du sacrifice ou l’obligation d’être fou ».

 

Retrouvez Martin Peltier chez Kontre Kulture :

Prolonger la conférence avec Kontre Kulture :

Martin Peltier, sur E&R :

Pour soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

 






Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Merci ER Pas-De-Calais. Monsieur Peltier et moi avons le même âge...
    Ah, si seulement ! Enfin bref.

     

    Répondre à ce message

  • Jeanne d’Arc n’était pas isolée .

    Le peuple Français,avant que Jeanne
    n’intervienne et dès les années 1420,
    a résisté à l’occupation anglaise,notamment
    en Normandie .La répression fut féroce,et
    le Pays de Caux fut ravagé .
    Jeanne d’Arc put immédiatement s’appuyer
    sur un sentiment populaire et national .
    La trahison concernait des élites,de princes de sang,
    des princes d’église et la bourgeoisie parisienne .
    Martin Pelletier analyse parfaitement la situation,
    mais son rêve fou est en contradiction avec son
    analyse .Martin Pelletier est trop optimiste !

     

    Répondre à ce message

  • J ’écoute radio courtoisie depuis des années, j’aime bien les sujets traités. J ’ai une remarque, à chaque émission sur l’islam c’est toujours un pseudo expert qui tape sans contradicteur sur cette religions quand ce n’est pas sur les musulmans eux mêmes, passons. Vous êtes en contradiction M. Peltier, vous demandez un sacrifice dans le sens spirituel, remettre en question ce système à haute voix pour qu’enfin se mette en place une vraie résistance au quotidien dans toute la France, je ne peux qu’approuver, hélas vous ne prononcez pas une fois le mot sionisme, vous dites vous même l’importance des mots. Malheureusement, vous demandez à des émigrés assimilés d’abandonner tout ce qui n’est pas français, c’est à dire de se renier spirituellement pour vous rejoindre. Je vous rappelle simplement que durant les quarante dernières années le christianisme a quasiment disparu de notre nation, en revanche l’islam connait une vraie recrudescence, faudra m’explique ce phénomène et comment se fait il que des gens de votre générations aussi éveillés ont abandonné le christ, le vrai socle de la civilisation française pour ne plus se consacrer qu’à l’immigration, bien sur qu’il fallait se rebeller contre cette invasion de gens malgré eux. Je pense sincèrement que la ligne de la réconciliation est possible à condition de ne pas remettre en question la croyance religieuse des personnes, mais jauger une chose bien plus précieuse leur patriotisme, surtout ne perdez jamais de vue les musulmans, ils ne sont pas tous de gauche, mais avec Dieu plusieurs fois par jour. Jeanne aurait été fière d’eux.

     

    Répondre à ce message

    • Pitchou, je n’ai pas l’impression que vous ayez jamais écouté les émissions d’Arnaud Guyot-Jeannin sur RC.
      Je vous encourage à le faire et vous vous rendrez compte que cette station est (était à tout le moins) plus diverse qu’on ne croit généralement, y compris sur l’islam - si vous avez le moyen d’accéder à ses archives (l’émission d’AGJ s’est arrêtée mi 2016 si mes souvenirs sont bons).

       
    • " l’islam connait une vraie recrudescence"

      Cette recrudescence est à mettre en relation avec la démographie de ta population et non pas avec un certain renouveau spirituel. Je suis fatigué de vos insinuations et petit air prétentieux qui vous fait croire que vous seriez des êtres plus pures parce que vous n’auriez pas encore renié Dieu.

       
    • @sa majesté
      En aucun cas je ne prétends à une quelconque pureté, vous me faites un procès d’intention sans le moindre fondement , relisez. Par contre cette manie de croire qu’il ne peut plus y avoir qu’une religion, le catholicisme d’Etat est lui une prétention à une pureté naturelle en France, c’est comme dire l’état hébreux, c’est exactement le même travers. La recrudescence de l’islam n’est pas seulement une question de renouvellent de générations, c’est aussi la pratique des gens, or le catholicisme a perdu en nombre de pratiquants, les évangélistes l’ont supplanté dans certains pays, ceci est factuel. Autrement nous devrions regarder plus en profondeur nos religions pour trouver nos points communs, il y en a si l’on se donne la peine de les admettre. Autrement, les cathos déjà mal en point le seront encore plus, et mon souhait est de retrouver une France revigoré par des valeurs autres que le combat "politiques" dont on sait vers ou ils nous ont menés et par qui ils sont menés et dans l’intérêts de qui, pas de la France.

       
    • @ Pitchou :

      Ce n’est pas parce que les pratiquants n’apparaissent pas dans les chiffres officiels qu’ils n’existent pas.

      Beaucoup de français sont fâchés avec la religion officielle ou sa pratique car :
      - ils ont subi un conditionnement d’une violence inouïe dès les premières années de leur vie, visant à les faire haïr ou dénigrer la religion, conditionnement allégrement distribué par l’école, la politique, les médias, la presse, les livres, la culture... bref, PARTOUT
      - le catholicisme en France a été dévié, de l’intérieur, même si certaines personnes bien sûr continuent d’y résister, le message qui y est prôné (comme par exemple la mixité ou l’accueil des migrants) ne peut pas donner envie aux gens d’y revenir car il est faux

      Ceci étant dit, il reste beaucoup de français qui croient encore en Dieu et au Christ, bien sûr, ils ne se manifestent pas, mais leur foi se voit à travers les choix qu’ils font dans leur vie et leur comportement. Avec ça, il y a aussi beaucoup d’athés qui, même s’ils ne croient pas, ont une structure psychique basé sur le christianisme (ne pas mentir, ne pas voler etc etc). C’est d’ailleurs ce fond là qui a été détourné chez les gauchistes, un fond de christianisme mal compris, qui a été transformé en ethnomasochisme.

      Maintenant, les français souffrent énormément, car ils voient leur pays disparaitre. Ce dont ils ont besoin avant tout, c’est de se retrouver, de redécouvrir leur histoire et leurs racines et de retrouver leurs repères. On s’étonne toujours du comportement individualiste des français, mais celui ci n’est du qu’au fait qu’on leur a arraché leur religion pour la remplacer par la bouillie droitsdelhommistes et laïcarde de la franc maçonnerie, bouillie qui ne fait qu’attiser les divisions et ne leur permet plus de se reconnaître entre eux et de développer des liens d’entraide forts, ce qui ne peut que fatalement affaiblir le pays.

      Avec ça, la grande majorité des écrivains et penseurs français ont toujours fini par reconnaître que c’était l’église qui avait fait la France. Toute personne qui étudie l’histoire française avec honnêteté arrivera également à cette conclusion. Et toute personne qui est contre le retour de cette église là œuvre en réalité, consciemment ou non, contre la France. Il n’y a pas de demi mesure. Soit on veut la France avec ce qui l’a fait et l’a fait perdurer, soit on milite pour l’un des aspects qui l’a détruit, mais dans ce cas là, il ne faudra pas s’étonner de ne pas la retrouver.

       
    • Et j’ajouterais aussi deux remarques plus générales, sur l’immigration :

      - Elle est utilisée à escient pour détruire l’identité des peuples européens.
      Introduire en masse des populations étrangères et donc différentes ne peut que conduire à des conflits - légitimes - et à nous faire nous dresser les uns contre les autres, la preuve ici, vous avez peur qu’on vous demande de renier votre foi, quand des français ont besoin eux que leur pays retrouve la leur... Comment sortir de cette impasse sans renier l’une ou l’autre ? A part en nous taisant ? Et tout en sachant qu’ils utilisent sciemment l’islam pour détruire ce qu’il reste de chrétienté en Europe ?

      - Elle fait passer les intérêts individuels (recherche d’une vie meilleure) avant le bien commun des pays (défense et développement de son pays), comment ensuite espérer que les pays soient armés pour combattre le mondialisme ? C’est impossible. Seules des nations fortes et cohérentes peuvent combattre les idées mondialistes, pas des terres divisées en interne et en quête perpétuelle de leur identité.

      Ils nous ont fourré dans ce piège, et honnêtement, je ne vois pas vraiment de quelle manière nous pourrions nous en sortir, du moins si, mais cette manière implique fatalement des sacrifices.

       
    • @L’après Macron
      Soyons précis, l’immigration a été utilisé au début pour des fins économiques indéniable, le manque de main d’oeuvre réel dans certains secteurs, c’est une réalité. Ensuite ça a pris d’autres formes, la mise au régime des salaires, une pression culturelle par des biais plus au moins avouable. Le christianisme s’est perdu de l’intérieur, Vatican 2 n’est pas une oeuvre islamique. Le début des remises en question, l’entrée en résistance des cathos traditionnels envers le pape, le début du déchirement et la désertion des églises pour finir. Le plus grave est l’abandon de l’enseignement du catéchisme à l’école, à mon sens le laique a gagné par cette mesure. Et voici une ou deux générations de français musulmans, que faisons nous, j’adore cette question. Des gens ont complètement délaissé leur racine, se réveille quand d’autres essayent de maintenir les leurs, la pratique de leur religion. Et du coup, certains se remettent à se trouver une mémoire culturelle, excellent, mais il ne faudrait pas que ce soit au détriment de ceux qui comme je vous l’ai écrit plus haut n’y sont pour rien dans cette fantasia médiatique organisée pour nous diviser, vous le reconnaissez.
      Bref, nous n’avons pas d’autres alternatives que de modifier notre système économique, croire à une révolution par du bla bla bla des valeurs, on en aura encore pour des siècles. La domination par l’argent permet la corruption des êtres et leur division pour diffuser sa puissance au quotidien par un tas de biais. Partant de ce constat, une relation Banque, Nation, Peuple doit être remise au niveau du juste, ce qui revient à dire de se rassembler contre ce qui nous affaiblit, nous asservi communément et non pour ce qui nous divise. Une fratrie de la même famille peut avoir des différences, vous pouvez vérifier.

       
    • @ Pitchou,

      Vous ne répondez pas aux points que j’ai soulevés et vous retournez le problème contre le peuple français, en le rendant pleinement responsable de ce que lui ont imposé ses dites élites.

      Vous résumez l’entreprise de déchristianisation de la France par ces mêmes élites à deux générations, quand celle-ci s’est opérée sur plus de deux cents ans. Deux ans ans de manœuvres, de massacres, de mensonges, de manipulation et de subversion ont été nécessaires pour arriver à ce que le catholicisme ne soit plus reconnu par l’Etat comme religion officielle.
      Et vous vous étonnez après cela que certains français n’arrivent seulement que maintenant à récupérer leur culture ?
      Et, puisqu’ils sont selon vous, en retard, ils doivent encore accepter que leur pays change sans qu’on ne leur demande jamais leur avis et sans que l’on ne prenne jamais en compte ce qui leur convient ? Et bien sûr, ce sont encore à eux, et à eux seuls, qu’on demande de s’adapter, de faire des efforts et des sacrifices. Mais qui demande de faire ces sacrifices ? C’est assez simple :
      - ceux qui veulent détruire les nations pour instaurer leur propre gouvernement, par l’immigration, par la dette, par le multiculturalisme, par la destitution des pouvoirs nationaux
      - ceux qui ont décidé d’instrumentaliser l’Islam et des musulmans en Europe pour détruire la chrétienté
      - ceux qui ont fui et abandonné leur pays et qui servent aux premiers à accomplir leur plan
      Qui est légitime dans cette liste pour exiger quoi que ce soit des français ?
      Personnellement, je ne vois que des personnes qui font passer leurs intérêts individuels avant le bien commun.
      Et on s’étonne après de la puissance de nos ennemis dans le monde ?
      Vaste blague ! Et posture hypocrite.

       
    • @L’après Macron
      Je n’ai pas aperçu les questions auxquelles j’aurais du répondre. Je vais tout de même clarifier mes propos et répondre aux vôtres.
      D’une, je n’ai jamais culpabilisé le peuple français, je fais un constat. Si la chrétienté se porte mal, c’est bien le peuple qui l’a abandonnée. Les vendéens à la dite révolutions avaient fait un autre choix que la république à l’époque, c’est historique, ça leur a valu un massacre. Vous me parlez de deux cents ans de mensonges des élites, bien entendu, mais avouez tout de même que rester dans l’absurde pendant deux siècles, c’est un peu fort, les chouans avaient choisi de rester dans Dieu et le roi. C’est juste pour vous démontrer comme c’est absurde de me reprocher à moi de culpabiliser le peuple de français.
      De deux, les générations de français musulmans dont je parle, pour être clair n’ont pas à supporter ce manque de rigueur morale ou religieux instauré par X ou Y en France, vous leur reprochez de ne pas être catholique, pardon mais ce genre de propos viennent souvent de repentis au christianisme de la 25ème heure. Des gens anciens de je ne sais quel parti ou mouvement politicard, insatisfait car aucune solution plausible et viable ne se dégage de leur projet, ils en reviennent à la tradition avec ses preuves et sa longévité, à la bonheur.
      De trois, j’ai une admiration pour toute personne qui essaye d’améliorer son sort. Bien entendu les clandestins n’ont pas vocation à rester dans des pays ou ils viennent par effraction, hors la loi, c’est très simple. D’un autre côté, ces gens utiles certainement pour leur pays car ils sont diplômés pour certains ont envie d’un meilleur, nous pouvons toujours avoir notre jugement de rejet. Notre rejet et leur envie d’un meilleur se trouvent parfaitement légitime du besoin humain d’un meilleur pour eux, dont nous estimons en faire les frais. Que devons nous faire, comme vous l’avez dit, changer le paradigme de notre choix des élites à décider pour nous, ensuite nous attaquer au système complètement débile obligeant les uns ravagés par l’envie de consommer à envahir les autres dégénérés par la consommation. Tout ça avec la bénédictions d’une infime minorité polluante des rapports humains sur cette planète. Je vous propose de revoir le rapport de force et de pouvoir entre trois piliers de nos vies communes en société, la Banque, la Nation et le Peuple, ensuite on avisera. Autrement, à mon humble avis rien ne bougera en espérant avoir répondu à vos questions

       
    • @ Pitchou,

      Les deux cents ans de manipulation pour déchristianiser la France ont aussi été marqués par le massacre régulier ou l’ostracisation et la ruine des élites authentiques de ce pays, j’entends par là les personnes intelligentes qui, de leur temps, ont décrypté ce qui était en train de se passer et ont essayé de le faire savoir aux autres. En l’absence de ces élites, qui pouvaient agir comme des modèles auprès de la population ou lui inspirer une voie à suivre, il fut beaucoup plus facile de modeler le citoyen, génération après génération, par les lois, la contrainte, l’obligation, la propagande, les journaux puis par la télé et l’école. L’entreprise de manipulation a été immense. Autant je peux reprocher aux gens leur manque de curiosité ou de volonté, autant je comprends pourquoi ce peuple est aujourd’hui aussi meurtri et découragé.

      Concernant les musulmans, j’ai tendance à penser comme le Sheikh Imran Hosein, à savoir qu’ils ne sont pas vraiment libres de vivre leur foi ici (nous non plus d’ailleurs) et que là où ont vécu nos ancêtres là est notre demeure. Et ceci ne concerne pas que les musulmans mais tous les immigrés. Se plier à la recherche d’une vie meilleure ailleurs, même si c’est tentant, nous fait hélas abandonner des enjeux plus grands, comme la défense et le développement de son pays, et nous fait nous soumettre aux règles du jeu économique mondial, qui ne considère les individus que comme une main d’oeuvre ou des pions que l’on peut amener ça et là en fonction de ce que l’on a envie d’en tirer.
      Avec ceci - mais c’est à vérifier - il me semble que Soros finance la lutte contre l’islamophobie en France. Combien de musulmans arriveront à ne pas tomber dans ce piège ? Les hommes sont faillibles... Et il serait tentant pour des hommes qui ne peuvent justement pas vivre librement leur foi de tomber dans ce piège là, ce qui finirait fatalement par créer aussi des tensions et des affrontements avec les français non musulmans.

      Pour finir, je ne crois pas à une solution non spirituelle, principalement pour ces raisons :
      - nous sommes dominés par le peuple de la loi car nous sommes devenus un peuple de lois
      - seul le spirituel peut lutter contre les mauvaises lois. Je prends ici un exemple : l’avortement, vous n’arriverez jamais à raisonner une personne pour l’avortement sans parler d’existence de l’âme. Le spirituel apporte la morale, qui n’est pas reconnue par la loi, et il permet de replacer l’individu au-dessus de l’économie

       
  • Oui nous sommes vaincus et la seule façon de s’en sortir par le haut c’est le retour au spirituel, en France et en Europe c’est la religion Catholique.
    Je suis convaincu que les immigrés qui veulent s’installer définitivement en Europe doivent automatiquement se reconvertir ou partir, avant tout pour eux, sinon ils vont rester dans une schizophrénie d’une culture inadaptée à la géographie de l’endroit où ils résident.

     

    Répondre à ce message

    • @fela
      Et que faites vous de ceux français patriotes qui ne sont pas catholiques ?
      Soyons sérieux.

       
    • Tu veux donc passer d’un risque de guerre civile à une guerre de religion ? T’es complètement barré mon frère !
      Les musulmans qui renient leur foi pour se faire accepter des chrétiens sont ceux qui ont le plus mal compris le message de l’islam... ce sont les pires, les plus superficiels...
      Ceux qui exigent des musulmans qu’ils renient leur foi sont les pires des chrétiens... des minables boutiquiers qui ne font pas honneur à leur religion en la confondant avec une équipe de foot.
      Lamentable.
      La géographie n’a rien a voir là dedans ! Sans quoi "nous" serions tous restés fidèles à Teutatès, Taranis, Lug, Epona et Cernunos.
      Prends le temps de réfléchir avant de bavasser.

       
    • A Emilien Chaussure.

      Partout sur le territoire, les cultes anciens des sources ont été transformés en cultes de la Vierge. Le catholicisme a intégré le paganisme. C’est la religion naturelle de la France.
      Ce qui ne s’adapte pas au milieu est destiné à être rejeté, comme une greffe qui ne prend pas.
      Et il ne faut pas oublier qu’une religion, c’est d’abord ce qui "relie" le peuple. Il est donc nécessaire qu’elle reste majoritaire.
      Comme le dit Alain Soral, il faut que le catholicisme redevienne la religion d’Etat
      Et sois un peu plus respectueux dans tes réponses. On n’est pas au Front de Gauche...

       
    • @Manu de Lille
      Complètement d’accord avec toi sur l’intégration du druidisme (ce que tu nommes paganisme) au christianisme. Si le sujet t’intéresse, penches-toi sur la quête du Graal et aussi sur St-Bernard…
      L’étymologie de religion ramène bien au lien mais le fait que tu n’envisages que la dimension horizontale (sociale) et néglige la dimension verticale (spirituelle) indique bien une conception très superficielle, très mondaine de la religion. Il faut peut-être chercher par là la raison profonde de la désaffection des fidèles de l’Eglise.
      Je n’ai aucun mal à admettre que le catholicisme doive rester majoritaire en France et même redevienne religion d’Etat (ce qui ne veut pas dire seule religion autorisée) mais c’est un peu "culotté" de rendre les musulmans, voire l’islam, responsables de la régression du catholicisme.
      Quant au respect, c’est une notion relationnelle. A quelqu’un qui me dit "convertis-toi ou dégage !", je pourrais me contenter de faire une réponse impliquant un certain directeur de publication… j’estime que ma réponse est beaucoup plus respectueuse que l’insolente mise en demeure d’un malheureux qui voudrait me virer de CHEZ MOI.
      Il est manifeste que ce forum est régulièrement pollué par des activistes cathos anti-musulmans n’ayant aucun désir de réconciliation et qui ne semblent pas même, le plus souvent, être adhérents à E&R.
      A bon entendeur, salam...

       
    • Je n’ai jamais prôné la disparition de l’Islam, j’ai expliqué dans un post qui n’a pas été validé.
      pour faire court, la France regorge de sangliers, cochons,..., dans un concept de société naturelle (donc sans electricité) les gens étaient bien obligé de manger et du coup interdire de manger du porc est totalement incohérent par rapport à l’environnement de la France.

       
    • @fela kuti
      Ton histoire de cochon n’a aucun sens.
      La France regorge de belles françaises très "ouvertes" d’esprit : cela fonde t-il une nécessaire abrogation de l’interdit sur l’adultère ?
      Les femmes, au moyen âge, portaient toutes un voile ; aujourd’hui plus personne (à part certaines musulmanes mettant en danger les principes de la République !) : que doit faire une "vraie" française ?
      Les Gaulois mangeaient aussi du chien (si : renseigne-toi !) : faut-il renouer avec notre "gaulitude" en refaisant des élevages de chiens à viandes
      _ ? Les végétariens sont-ils de mauvais français ?
      Ne doit-on consommer de l’huile d’olive que dans le sud ? du beurre en Bretagne et de la crème fraîche en Normandie ?
      L’histoire et la géographie ont bon dos quand il s’agit de persuader les autres... d’être comme nous. En tout point. L’unité n’est pas l’uniformité.

       

    • Je suis convaincu que les immigrés qui veulent s’installer définitivement en Europe doivent automatiquement se reconvertir ou partir



      Doivent être combattus ceux qui combattent la France, c’est à dire tous ceux qui cherchent à y implanter un pouvoir allogène afin que celui-ci dirige tandis qu’il n’est pas issu du substrat français, substrat qui est à rechercher à l’origine de la France : le baptême de Clovis.
      Les sionistes sont à combattre car ils sont d’un pouvoir étranger. Les musulmans qui souhaitent que l’Islam dirige sont pour un pouvoir étranger, et en vérité sont bien peu musulmans car ils n’ont pas l’humilité et la sagesse de comprendre ce qu’est la France. Hors la Foi donne la sagesse et l’humilité.

      Tous les musulmans qui respectent le substrat français ne sont certainement pas à convertir : leur Foi est à respecter, car elle est sincère ; Dieu regarde la sincérité du coeur et la bonne volonté. Vouloir convertir à tout prix est une lourde faute. La seule façon de convertir c’est de mettre sa Foi en application dans sa vie pour être un exemple aux autres ; alors édifiés ils s’inspireront.

      En tant que chrétien j’aime les musulmans : leur coeur est plein de pudeur, ils aiment la justice, leurs valeurs sont nobles. A la vérité ils seront une aide nécessaire pour les chrétiens sincères.

       
    • Si les lois spirituelles et les lois physique sont bien en corrélations, n’est il pas nécessaire, sur un même territoire, d’avoir les mêmes lois pour tous ?
      Et comme tout part d’abord de l’esprit (nos pensées créées le monde disait bouddha), n’est il pas vital d’avoir une meme religion sur un territoire donné ?
      En gros, personne n’accepterai dans son pays un groupe de citoyen décidant d’avoir leurs propres lois "materielles" (genre : "pour ma communauté, le vol n’est pas un délit"). Et bien n’est-ce pas encore plus vrai pour les lois spirituelles (fondement des lois materielles) ?
      Et que les snipers du clavier se calment par avance Svp, je ne fais que soulever des questionnement !
      Cordialement

       
    • @rodrian
      La confusion entre l’esprit et l’âme (les pensées) est intéressante...
      Au sein du Royaume de France, les langues, les coutumes, les lois mêmes étaient différentes. Ou plutôt : les lois étaient appliquées de manière différentes. Cela ne posait aucun problème : l’unité se faisait au niveau de la foi chrétienne.
      Et puis la religion chrétienne n’ a pas de corpus législatif particulier, le monde chrétien n’a fait que reprendre le droit romain sur lequel est basé aussi le droit républicain.
      Dans le Maghreb islamisé, un juif était jugé selon la loi mosaïque par un rabbin, pas par un cadi.
      Il ne faut pas confondre unité et uniformité.

       
    • @Fela Kuti Les musulmans n’ont jamais interdit aux non musulmans de manger du porc. Faut arrêter avec les fantasmes de la double portion de frites un peu.

       
  • Dieu bénisse la France éternellement catholique. Lorsque la France ne sera plus occupée par la république maçonnique et sioniste, ce sera le début de la fin de l’éclipse de l’Église. Nous en voyons déjà les prémices. Le système arrive à bout de souffle, les églises se remplissent à nouveau. Les pèlerins sont de plus en plus nombreux, les sanctuaires sont pleins, mais surtout, la vraie Foi et la vraie Tradition rejaillissent à nouveau dans l’Église et discrètement dans les foyers, doucement, mais surement, avec de plus en plus de jeunes. Et ça, ça ne plaît pas à certains, et ce genre d’information doit être masqué.

     

    Répondre à ce message

  • Ce que dit Martin Peltier est très juste : en fait, il ne fait que reprendre Vincent Reynouard.
    L’immigration est principalement le fait de la gauche qui a sali et couvert d’ordures Jean-Marie Le Pen dans les années 1980. Le résultat est que tout ce que le système a produit a détruit la France. Le premier responsable est Mitterrand , qui bien que président soit-disant au dessus des partis politiques, n’a jamais rien dit pour faire taire et remettre à leurs places les immigrationnistes. Il a préféré se servir des uns contre les autres pour conforter son pouvoir. Un pouvoir vendu, en plus, au intérêt américano-sioniste : guerre en Irak, traité de Maastricht, tournant libéral de la rigueur. Mitterrand était tellement sénile qu’il a détruit la francophonie au Rwanda au profit des mêmes, soutenu l’assassinat de Sankara, l’attentat sous faux drapeau des Irlandais de Vincennes via la gendarmerie de Paul Barril que l’on retrouvera au Rwanda, l’attentat contre le Rainbow Warrior via les services actions, profaner le cimetière de Carpentras via le juif Pierre Joxe...

     

    Répondre à ce message

  • Je remercie M. Peltier, après Marion Sigaut, de se gausser du concept gauchiste d’égalité. Les hommes n’étant pas égaux devant l’intelligence et la sensibilité, vouloir imposer l’égalité est une démarche profondément contre-nature. Quant à la réconciliation avec les extra-européens, elle n’est possible que s’ils renoncent à cette idéologie obscurantiste qui s’appelle l’islam.

     

    Répondre à ce message

    • Voila le vrai mal, l idéologie progressiste appliqué au domaine social, comme quoi il n existerai qu une humanité sans race, un individu qui doit s émancipait de toutes barrières quel quelle soit raciale, morale, geographique, identitaire.
      L idéologie progressiste et l Islam "qui sert de faire valoir" remplissent ces fonctions pour l avènement d un homme nouveau, avec l immigration de masse et la complaisance envers l islam le plan mondialiste est déja très avancée en France.
      La France comme l avait défini le Général de Gaulle est un pays de race blanche, de culture gréco-latine et de religion chrétienne . Ou bien ce ne serait plus la France !

       
    • @ seb59
      Va falloir vous accorder les identitaires, certains disent que la France royale n’était pas homogène dans la loi, ni dans la lange, sauf le christianisme comme point commun et encore.
      Dans tous les cas, pensez avant de nous arroser de votre lumière, je veux en venir sur votre jugement au sujet de l’islam. Savez vous combien de musulmans sont morts à cause de ce N.O.M ? Il sont tout autant ciblés, voire plus vu leur résistance culturelle.
      Honnêtement, si vos amis sont du même niveau, il est évident de crier que Dieu sauve la France.

       
  • Merci à E&R de cette conférence de grande qualité.

    Evidemment qu’égalité dans E&R ne doit pas être confondue avec la propagande révolutionnaire de 1789 dans liberté, égalité et fraternité dont nous savons à quoi cette propagande nous a amené...à l’égalitarisme dans le sens premier de standardisation, conformisme...cet égalitarisme nous interdit de penser, d’ailleurs ce n’est pas par hasard que durant la révolution on y couper les têtes...ce n’est toujours pas par hasard si ...(je vous laisse trouver la suite car pas politiquement correct mais il s’agit toujours de coupeurs de têtes)

    Non, le terme ’’égalité’’ dans E&R, je le comprends de la manière aristotélicienne de l’égalité entre deux amis. J’aime mon ami parce qu’il est l’égal de moi-même et parce qu’il est l’égal de moi-même, il peut être mon ami. En somme qui se ressemble s’assemble.

    Encore Merci à M. Peltier de sa conférence à laquelle j’adhère à 100% à sa conclusion.

     

    Répondre à ce message

  • j’ai lue beaucoup de commentaire qui ma suggéré d’écrire se commentaire :

    Personnellement lorsque je parlais du control des francs-maçons et de leur manipulation sur le Peuple dans les année 2001 juste après le 11(évènement déclencheur dans mes recherches), les gens rigolais et se foutais de ma gueule et même quand certain voulais bien m’écouter la cohérence de mes discours laissait a désiré, puis j’ai commencé a faire un vie de je m’en bas les couilles avec peu de moral.
    Puis Dieudonné et surtout Soral on fait leur apparition cela ma aidé et a me dire que finalement je n’était pas fou. J’ai commencé a revivre et me suis intéressé a la religion et par conséquent je suis devenu croyant monothéiste (surtout grasse au Rappel ou Coran). plus 10 ans sont passé, mes discours sont devenu cohérent avec mon interlocuteur et je suis devenu un homme bien plus fort et respectable qu’avant et des valeurs que DIEU ma redonné et qui mont aidé a renoué les liens familiale et amis, un amour de ma mère sacré la terre France et de nous autres les gaulois et francophones.
    Aujourd’hui les Français savent la vérité, grasse au travail qui a été fait par se monde de la dissidence francophone. Aujourd’hui l’ennemis ne peut que mentir de manière grossière pour tenir. Effectivement beaucoup refuse cette réalité qui fait peur mais plus ils nous en font bavé plus nos rang grossi.
    DIEU nous explique tout se bordel, il faut tenir car le jour de la liberté des Peuples va arrivé et Jésus fils de marie et messie de l’humanité qui ne pactisera pas avec l’ennemis mais bien le contraire chassera l’anti-christ et ses fidèles (qui son bien connu de tous) nous délivrera.

     

    Répondre à ce message

  • Désolé mais cette intervention est du verbiage sans intérêt, ce sujet noble et essentiel méritait nettement mieux, le sens du sacrifice est à peine effleuré et encore sur la fin de la vidéo, la copie est vraiment à revoir Martin !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents