Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"La théorie du genre n’existe pas" : Najat Vallaud-Belkacem ment

Note de la rédaction

Article initialement publié le 31 janvier 2014.

Extrait d’un entretien donné par Najat Vallaud-Belkacem à 20minutes.fr en août 2011 :

20minutes.fr : En quoi la « théorie du genre » peut-elle aider à changer la société ?

Najat Vallaud-Belkacem : La théorie du genre, qui explique « l’identité sexuelle » des individus autant par le contexte socio-culturel que par la biologie, a pour vertu d’aborder la question des inadmissibles inégalités persistantes entre les hommes et les femmes ou encore de l’homosexualité, et de faire œuvre de pédagogie sur ces sujets.

Les manuels de sciences et vie de la terre (SVT) ne devraient-ils pas enseigner la sexualité humaine en se limitant strictement à sa dimension biologique, et pas à sa dimension sociale ?

Le vrai problème de société que nous devons régler aujourd’hui, c’est l’homophobie, et notamment les agressions homophobes qui se développent en milieu scolaire. L’école doit redevenir un sanctuaire, et la prévention de la délinquance homophobe doit commencer dès le plus jeune âge. Un jeune homosexuel sur cinq a déjà été victime d’une agression physique, et près d’un sur deux a déjà été insulté. Il est essentiel d’enseigner aux enfants le respect des différentes formes d’identité sexuelle, afin de bâtir une société du respect.

(Source)

La même, devenue ministre, le 6 juin 2013 :

« La “théorie du genre” n’existe pas. Ça n’existe pas. En tout cas je ne l’ai jamais rencontrée. Quand on parle de genre, ce qui existe, c’est les “études de genre”. [...] Vous avez en effet des chercheurs qui s’intéressent à la façon dont la société organise une relation d’inégalité entre les hommes et les femmes. [...] Je soutiens les études qui portent sur ces sujets. En revanche, de théorie du genre, je ne connais pas. »

 

Un extrait d’une interview donnée au site communautaire gay Yagg, avant de devenir ministre de l’Éducation nationale : « … et de l’identité de genre… »

 

Sur la théorie du genre et le « Progrès », chez Kontre Kulture :

Najat Vallaud-Belkacem, le pape et la théorie du genre, sur E&R :

 






Alerter

156 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1573137
    Le 6 octobre 2016 à 10:08 par jedgreen
    "La théorie du genre n’existe pas" : Najat Vallaud-Belkacem ment

    "La théorie du genre n’existe pas"

    Faut-il comprendre que ce n’est pas qu’ une théorie ?

     

    Répondre à ce message

  • #1573143

    C’est un peu dans la continuité de SOS Racisme.
    Avant cela, on ne parlait pas discrimination sur la religion ou l’ethnie, tout le monde était à égalité : Une personne n’était pas retenu à un emploi parce qu’elle n’avait pas les aptitudes requises et non pas parce qu’elle était musulmane.
    Maintenant, cela va être : Un enfant n’a pas de bons résultats et il est insulté dans la cours parce qu’il est homo et non plus parce qu’il n’a pas les moyens de faire correctement ses devoirs à la maison.

     

    Répondre à ce message

  • #1573197

    « La théorie du genre, ça n’existe pas ! » : énième gros mensonge de cette narcissique pitoyablement stéréotypée ! C’est elle qui n’existe pas ! C’est une coquille vide !

     

    Répondre à ce message

  • #1573213

    Menteuse la théorie du genre arrête pas dans les école, il ont même mis les boucher double peur de voir leur système écroulé !!!

     

    Répondre à ce message

  • #1573294

    Sous prétexte de combattre les inégalités sociales, Najat Valaud Belkacem joue à l’apprentie-sorcière avec l’avenir et la santé mentale des enfants. Depuis longtemps, les socialistes ont distillé l’idée que parce qu’ils voulaient le bien, ils disaient forcément le vrai... quitte à tordre la réalité, qu’importe si ça fait mal !

     

    Répondre à ce message

  • #1573344

    La “théorie“ n’existe pas effectivement, c’est la mis en “pratique“ qui pose problème.

     

    Répondre à ce message

  • #1573450
    Le 6 octobre 2016 à 18:12 par STEF de MARS
    "La théorie du genre n’existe pas" : Najat Vallaud-Belkacem ment

    Et c’est en mai 2017 qu’elle rejoindra les studios Marc Dorcel...

     

    Répondre à ce message

  • #1573505
    Le 6 octobre 2016 à 19:52 par Fantomas
    "La théorie du genre n’existe pas" : Najat Vallaud-Belkacem ment

    Je cite : "La théorie du genre, qui explique « l’identité sexuelle » des individus autant par le contexte socio-culturel que par la biologie, a pour vertu d’aborder la question des inadmissibles inégalités persistantes entre les hommes et les femmes ou encore de l’homosexualité, et de faire œuvre de pédagogie sur ces sujets".

    1/ "La théorie du genre, qui explique « l’identité sexuelle » des individus autant par le contexte socio-culturel que par la biologie" : La théorie du genre a-t-elle pour objectif de justifier qu’il y ait d’autres identités sexuelles, sous prétexte de contexte socio-culturelle et/ou biologique ? Ce concept est totalement éronné, voir pernicieux et encourage, victimise certaines personnes issues d’un certain milieux "socio-culturel" à avoir une autre identité sexuelle afin d’accéder à la postérité ?.

    2/ Le terme "par la biologie", veut nous faire croire que certaines personnes naissent gay, trans. Ce sont des anomalies génétiques qui existent depuis le début de l’humanité. A moins que le terme "par la biologie" soit un encouragement au changement de sexe ?

    3/ "a pour vertu d’aborder la question des inadmissibles inégalités persistantes entre les hommes et les femmes ou encore de l’homosexualité". La phrase est bien tournée. Le terme "a pour vertu" ? Quelle vertu est censée défendre l’homosexualité ?

    Le "blabla" en premier est en fait rédigé pour vous embrouiller l’esprit et vous culpabiliser. Cette technique de victimisation des "minorités" est utilisé depuis longtemps par la c/i/a pour provoquer un changement radical dans quelconque société.

    Ensuite, venons-en aux termes centraux utilisés, qui sont censés faire mouche dans votre esprit : "des inadmissibles inégalités entre les hommes et les femmes". La tromperie dans le discours est simple : on parle d’inégalités et non de différences. Pourtant, il est clair que chez chaque individu censé (gay ou pas), une femme est une femme et non un homme, un gay n’est pas un hétéro, une gay n’est pas une hétéro.

     

    Répondre à ce message

  • #1573620
    Le 6 octobre 2016 à 22:19 par listener
    "La théorie du genre n’existe pas" : Najat Vallaud-Belkacem ment

    La théorie du genre consiste très simplement à faire du sexe une chose relevant de la "convention", de la volonté et non de la "nature". Pour un humain non dégénératif comme on en voit outre atlantique, autrement dit, débile et fou (n’ayons pas peur des mots) il semble que l’attribution sexuelle soit de droit naturel (ce que la science confirme) et n’est pas objet de contrat ! Mais cela emmerde les américain. Point..

    Et d’où cette "bullshit" provient ? Ben voyons ! Evidemment des amerloques et de leur fameuse "Cour Suprême" composée de connard et de fous, qui fait régner la terreur juridique américaine sur le monde. Ils tentent au fond de recomposer l’humain selon leurs critères forgés par la futurologie et leur gourou cinglés. Il faut les arrêter à coup de battes de base balls (dans le c..) L’amérique est une anti-civilisation.

     

    Répondre à ce message

  • #1573979

    Voici ce qu’il se passerait dans un monde normal avec des gens honnêtes:Des sociologues prendraient pour hypothèse que les différences entre les hommes et les femmes seraient purement culturelles ouvrirait un champ d’étude puis d’autre sociologue qui prendraient pour hypothèse que cette différence est d’abord naturelle ouvrirait un autre champ d’étude les deux sortes de sociologue tenterait par l’analyse de prouver leur hypothèse puis par le débat on verrait les limites de chacun la science pour le vrai et la recherche de vérité.

    Voici notre cas de figure,un champ d’étude qu’on appelle champ d’étude sur le genre ,champ d’étude spécifiquement pour le militantisme féministe recherche a tout prix fanatiquement de prouver que les différences entre les hommes et les femmes sont purement culturelles.

    Tout intellectuel qui adhère a ce champ d’étude refuse la critique et la réfutation de leur recherche par l’argumentation car il estime que leur hypothèse est un fait en résumé pour eux ceux qui affirme théorie du genre sont des gens ignorants qui n’ont pas accepté que c’est un fait ....en résumé dans leur cerveau on ne peut pas montrer les limites du concept du genre voici comment se présente les choses ils refusent la critique puis après ils se font passer pour des scientifiques la blague !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents