Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le 11 Septembre et l’Empire du mensonge – Conférence en ligne de Laurent Guyénot

Laurent Guyénot donnera une conférence en ligne intitulée « Le 11 Septembre et l’Empire du mensonge » le mardi 13 septembre 2022 à 20h !

 

La présentation de la conférence :

Est-il vrai que 9/11 was an inside job ? Oui, dans la mesure où Israël est aussi « à l’intérieur » des États-Unis. Mais ce mantra n’est-il pas surtout une partie intégrante de l’opération sioniste, une fausse bannière secondaire cousue sous la fausse bannière de l’islamisme, pour non seulement conditionner les sceptiques, mais aussi maintenir l’administration américaine sous pression ? Car celle-ci n’est pas innocente, bien entendu.

Laurent Guyénot argumentera sa thèse des complots emboités, en montrant que l’attaque du Pentagone et celle des tours jumelles furent préparées par deux groupes distincts, avec deux objectifs distincts (la reprise en main de l’Afghanistan, d’une part, une guerre mondiale contre les ennemis d’Israël, d’autre part), les sionistes ayant, grâce à leurs sayanim, doublé les impérialistes et détourné leur Grand Jeu. En ce sens, le 11 Septembre est l’illustration de la façon dont Israël exploite les mensonges de l’Empire et parasite sa politique impériale, une stratégie vieille comme la Bible.

 

Important : les 50 premières inscriptions sont gratuites !

 

Inscription : à partir de 3 euros (à partir de la 51e inscription)

Fin des réservations : mardi 13 septembre 2022 à 15h

Important : le nombre de places est limité

Vous pouvez envoyer vos questions en avance à resas-er@protonmail.ch

Rappel : les abonnés au financement associatif de la Rédaction d’E&R (à partir de 50 euros par mois) sont automatiquement inscrits aux conférences en ligne de Kontre Kulture (les abonnés reçoivent un mail avec les informations nécessaires quelques heures avant la conférence)

 

 

 

À revoir, les dernières conférences en ligne de Laurent Guyénot :

Retrouvez les travaux de Laurent Guyénot sur le 11 Septembre sur E&R :

 






Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Les parents des terroristes saoudiens n ont jamais été interviewés. Bizarre .

     

    Répondre à ce message

  • #3023107

    Les attaques contre les tours, survenues plus tôt, auraient pu faire empêcher la 3e, advenue 45 min + tard. S’il y a deux groupes, ce n’est pas bien synchronisé. On voit que l’US Air Force était bien complice tout du long. Et puis c’était jour et 2e jour d’exercices majeurs ayant lieu plus au Nord...

     

    Répondre à ce message

  • Michael Collins Piper décrivait dans son livre magistral (malheureusement non traduit en français) "FALSE FLAGS - Template For Terror" (2013), comment Israël réussit à infiltrer des opérations des services secrets (surtout des opérations américaines) et à les détourner pour les récupérer entièrement à leur avantage, comme ce fut le cas avec JFK, Oklahoma City et le 11 septembre. C’est le livre de Piper qui devrait être traduit, logiquement, à la suite de son oeuvre majeure "Final Judgment" (7e édition), qui relie l’assassinat de JFK au nucléaire israélien, une hypothèse saluée par l’historien responsable de l’édition des correspondances de JFK, Martin W. Sandler.

     

    Répondre à ce message

  • Je vous conseille de visionner la dernière vidéo de la chaîne youtube "la vérité est ailleurs", chaîne focalisée sur les ovni en général. Mais sur cette dernière vidéo, elle montre que tous les signes, indices étaient dans le film " retour vers le futur". 30 ans déjà, le film annoncé déjà la catastrophe du 11 sept. avec une précision assez étonnante ! A voir.

     

    Répondre à ce message

  • Excellent documentaire pour la partie strictement Mossad. Difficilement parable. La première partie est en revanche capilotractée.

    Et le moteur de cette opération était bien entendu la baisse de production continue du pétrole US depuis le milieu des années 80. Regardez la courbe accessible au publique. Une stratégie au Moyen Orient était indispensable pour la survie de la première puissance mondiale. Si vous en doutez, alors comment expliquer que les troupes US ont annoncé leur retrait en 2010 soit presque en même temps que l’exploitation du Schiste a explosé en 2009... Si le but avait été de servir Israel, il en aurait été autrement. Brzeziński était un démocrate, il n’était pas dans le secret des dieux. De plus, preuve à mon sens définitive de la locomotive anglo-saxonne et non israelienne : la "Cheney Energy Task Force" avait, en Mars 2001 établi une carte des champs pétrolifères, oléoducs, raffineries et terminaux irakiens, ainsi que deux graphiques détaillant les projets pétroliers et gaziers irakiens.On peut ajouter que Sadam avait fermement annoncé vouloir faire ses transactions internationales en Euro. Si les USA n’avaient pas répondu, d’autres pays auraient emboité le pas ce qui aurait à terme affaibli le Dollar. C’est probablement pour cette raison que la France a refusé d’envahir l’Irak une seconde fois. Sadam était un allié objectif.

    L’Afghanistan est une conséquence des attentats, mais pas l’objectif premier. Cependant Al Quaeda avait déjà frappé l’armée américaine avec l’attentat contre l’USS Cole. Les talibans permettant leur existance, il fallait renverser leur pouvoir. L’Afghanistan était une guerre de basse intensité encouragée par le complexe militaro industriel, complètement parallèle.

     

    Répondre à ce message

  • #3024769

    Les travaux de L. Guyénot sont remarquables, savamment sourcés et témoignent d’une méthodologie académique exigeante.
    Néanmoins, l’hypothèse des complots emboîtés, par deux groupes distincts, demande à un moment donné d’aller plus loin : emboîtés (ou non), leur simultanéité le jour-même pose la question de la coïncidence. Ou de fuites sur un premier complot qui aurait permis d’en organiser un autre. Ou d’une orchestration commune qui pilote deux opérations distinctes.

     

    Répondre à ce message

    • Si vous me permettez une observation, ce que j’ai compris du travail de synthèse historique considérable (dont je n’ai exploré qu’une petite partie) de Laurent, c’est la notion de porosité, plutôt que celle de coïncidence, ou d’orchestration commune.

      Les plus hauts postes du Gouvernement et de l’administration étant occupés par des sionistes ou affiliés (Wolfowitz, Dick Chesney, Rumsfeld) ils ont rendu possible cette extraordinaire simultanéité, cet "emboitage" qui a permis le succès fulgurant d’une opération si complexe, en l’occurrence celle du 11.9., pilotée en double-commandes dirait-on.

      Un exemple concret, on pourrait en relever tant d’autres : le haut responsable de la Justice (son nom m’échappe à l’instant) qui a permis l’exfiltration de dizaines d’agents étant intervenus vraisemblablement dans la pose des explosifs ayant entraîné la destruction des Tours, en chûte libre, ce qui défie toutes les Lois de la physique, après impacts d’aéronefs, s’ils ont bien eu lieu. Cet homme a irrémédiablement court-circuité l’enquête, alors que son rôle (et son devoir) eussent du le conduire à prendre des décisions diamétralement contraires.

       
    • @Lérins, je crois que le juge dont vous parlez est Michael Mukasey. À part quelques mentions superficielles et obtues par Chris Bollyn, aucun diseur de vérité ("truther") du 11 septembre n’a réellement levé le voile sur le rôle du juge Mukasey, excepté Michael Collins Piper et le webmestre anonyme du site Take Our World Back.

       
    • @ Merci beaucoup Druide, de m’avoir appris ce nom, que je n’avais pas encore lu, vous êtes très calé sur ce dossier, du coup je m’y suis un peu replongé, le nom auquel je pensais est Mickael Chertoff, qui dirigeait la Criminal Division du Department of Justice (Source : Laurent G., cf. ses développements hyper-pointus, sur ce sous-chapître néanmoins crucial de l’enquête).

       
  • Laurent, quel rôle à joué Henry Kissinger dans le 11 Sep ? Il n’est pas mentionné dans vos vidéos à ce sujet mais on peut difficilement croire qu’il n’avait joué aucun rôle. Je me rappelle que juste après le 11 Sep il était interviewé par CNN et a dit « we need an integrated response against these terrorists »

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour Mr Guyenot, est-ce que votre conférence sera mise en ligne sur ER pour ceux qui ne peuvent hélas pas être présent le 13 septembre ??

     

    Répondre à ce message

  • #3028638

    Le fait que 3 tours en béton armé s’effondre sur elle-même, en poussière et non en gravas est très suspect (lol).
    Le béton et les structures métalliques pulvérisées sous l’effet de la chaleur et de leurs propres poids (lol).
    Une tour qui s’éffondre toute seule (lol).
    Le feu est en haut et pas en bas. Pourquoi la tour s’effondre si la base (le bas) est saine ? (lol).

    Ce qui est fou c’est de voir le nombre de personnes ne pas voir et comprendre des choses évidentes devant leurs yeux.

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour on a raté la conférence et cest bien dommage. J’espère que nous pourrons la regarder un jour. Les commentaires sont vraiment de haut niveau. Bravo.

     

    Répondre à ce message