Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Front de Gauche

Mélenchon, ses ouailles et leur rôle dans la vie politique française

AteliER
Article initialement publié dans l'atelier E&R

Mélenchon ! Formidable clerc à la voix pesante et aux lèvres poisseuses d’où s’échappe une pluie glaireuse de postillons acides plus intense à chaque consonne battue sous l’impulsion d’une colère aussi grise et plate qu’un médiocre discours d’artifice de politicard démagogue ; maître-chien d’une populace d’aboyeurs incultes assommés à l’écoute léthargique de ses discours au miel expiré et indigeste d’un pseudo-marxisme de rigueur dans les milieux autorisés de la gauche contemporaine : le voici qui se dresse fièrement – hypocrite exalté – contre la menace bleu marine qui pèse sur notre vieux pays essoufflé par la Crise.

De son breuvage verbal puisé dans le fond des cuvettes souillées des cafés branchés de Paris découle cette abondante diarrhée d’arguments, assommants et révoltants comme un sermon parental, déféquée par les milices urbaines de la bonne pensée gauchiste, hautains et prétentieux au point, par Lucifer ! de se croire permis de dire ce qui relève du bien ou du mal pour NOTRE pays.

Ces « Exterminateurs » du nationalisme, missionnaires sous hypnose de la Franc-Maçonnerie, parlent de démocratie ? Le peuple a pourtant parlé. S’ils étaient démocrates, ne respecteraient-ils pas sa voix ? Le Pen fut l’élue de plus de six millions d’entre nous. « Mais, expliquent-ils ces savants de pacotille, ce ne fut pas un véritable choix ! C’était de la colère, de l’exaspération, de la haine ! Les vrais adhérents ne sont pas si nombreux… » Quelle insulte aux millions de citoyens qui ont fait l’effort de se lever en ce dimanche 22 avril pour porter leurs suffrages !

Il ne s’agit pas ici de défendre spécifiquement Marine Le Pen, mais le nationalisme en tant que doctrine qui, je le pense, n’est clairement représentée qu’au travers du Front National et de Debout la République. Nous, membres d’E&R comme de tant d’autres groupes, sommes raillés, traités d’extrémistes et de complotistes par les médias traditionnels ; lesdits médias qui adoubèrent le leader d’extrême gauche « troisième homme » en espérant nous faire ranger notre désespoir derrière lui lors des présidentielles.

« Moi j’ai pas peur de le dire : un régime théocratique est toujours un danger pour le reste de l’humanité. Partout où on met des religieux au pouvoir, il faut s’attendre à des abominations, eh bien voici que l’Iran confirme que c’est abominable de mettre des religieux au pouvoir », disait-il en fustigeant l’Iran au sujet d’une possible attaque aérienne d’Israël sur son sol. Mais, ce dernier, n’est-il pas un État théocratique ? De plus, ce genre de propos, à ajouter à tous les autres concernant les relations, à l’heure actuelle, entre religion et pouvoir, me semble relever d’un bien ridicule complotisme comparé à la théorie soralienne sur la gouvernance mondiale du réseau bancaire impérial ! La religion est encore désignée pour servir de cible aux terroristes de la pensée qui n’ont nul autre objectif que de perdre les curieux mal orientés dans la forêt de la désinformation de masse. Cherchant des extrémistes religieux et des fidèles de l’Église parmi les maîtres du monde ainsi que des alliés aux grands capitalistes parmi les nationalistes, le converti à l’anticléricalisme et à l’antifascisme mélenchoniste ne sera jamais en mesure de se constituer une vision cohérente du système capitaliste mondialiste. Ses colères seront toujours spasmodiques et ponctuelles à l’encontre de personnages divers impliqués dans des affaires sans lien les unes avec les autres. Il lira le Canard Enchaîné, persuadé de son acte subversif, en n’y trouvant que de maigres anecdotes concernant les soirées de Berlusconi ou les bijoux de Lagarde. L’analyse globale lui échappera puisqu’il sera piégé dans un monde d’anathèmes de caniveaux à peine plus élevés que les délires obscènes imprimés dans la « presse » people. Tout ce qui ne correspond pas aux idéaux stériles du laïcard patron du parti de gauche n’est rien d’autre que de l’obscurantisme pour lui. Sans se rendre compte de la dangerosité de son absolutisme, tout ce qui précède la signature des maçonniques Droits de l’Homme ne compte pas pour lui ! Tout cela ne fut qu’une obscure histoire qu’il faut oublier. Faire oublier le passé, n’est-ce pas un comportement extrémiste, dictatorial, totalitaire, comme Orwell le dénonce dans 1984, livre qu’il n’a certainement pas bien lu ?

La vérité est que cette masse d’idéologues suit, sans même le savoir, les préceptes tyranniques de la maçonnerie : « Pour le bien de la République, il nous faut choisir pour le peuple, à la place du peuple, à l’ombre du peuple. Parce que le peuple ne sait pas ce qui est bon pour lui ; nous seuls le savons ».

Ultime contradiction entre leur pensée et leur slogan : « Présidons ». Cet ordre ne s’adresse qu’à ceux qui adhèrent aux idées de Sire Mélenchon, et non pas à l’ensemble du peuple qui comprend bon nombre de patriotes et de nationalistes qui ne pensent pas comme eux. Ils forment un groupe qui prétend pouvoir décider à la place du peuple de ce qui est bon pour lui ; soit des Francs-Maçons. Mais, des maçons de sous-main, entendons-nous bien ; guère plus qu’une tartuferie, un groupuscule de paille, une illusion. Jamais ces brebis ne guideront le troupeau, il ne faut pas rêver. Au mieux, quelques-unes d’entre elles trouveront une place dans un des nombreux ateliers affiliés au Grand Orient, mais pas plus. Bien que respectueux des bons principes de la gauche républicaine, ils n’en restent pas moins du peuple, de la racaille inculte, Diable ! En témoigne l’attitude du saint Pépère envers ses ouailles ; ces ordres qu’il donne aux militants comme un colonel grassouillet de la Grande Boucherie commande à ses troupes d’aller au casse-pipe ; empli de ce mépris qui caractérise les personnes qui se croient au-dessus des autres, y compris de leurs fidèles, qu’ils haïssent de cette haine éternelle qu’auront toujours la plupart des bourgeois envers les moins aisés qu’eux.

Le rôle du Front de Gauche est simple et se vérifie chaque jour un peu plus. L’exemple de la campagne de M. Mélenchon aux présidentielles ainsi que sa candidature aux législatives face à Mme Le Pen, et revendiquée explicitement comme une candidature anti-FN, sont probants. Partout où il faut battre le Front pour porter secours à un socialiste en péril, le FG se dresse. Il n’est qu’un mouvement de soutien, un bataillon d’hommes cachés derrière les fougères pour tirer sur les flancs des rangs nationalistes qui font front au Parti Socialiste. Leur méthode ? Exhumer les cadavres du fascisme et de l’État chrétien d’avant 1905 pour constituer un épouvantail sur lequel faire taper les révoltés. Bien entendu, ces deux entités n’étant rien d’autres que des corps rongés depuis longtemps par la terre qui les a recouverts, il s’agit de juxtaposer leurs images à celle du parti à abattre en proclamant qu’il s’agit de la même chose. Le jeune militant, pour peu qu’il ne réfléchisse pas trop, assimile le message suivant : Capitalisme = ennemi, Nationalisme = ennemi, Église = ennemi. Donc, ces trois éléments sont identiques. L’anticapitalisme est certes un trait de leur idéologie, et alors ? De toute façon, ces militants seraient anticapitalistes, avec ou sans les prêches des clercs gauchistes. C’est une très maigre rançon qui permet, surtout, et c’est le but principal du Front de Gauche, d’abattre l’idéologie nationaliste à la fois dans les esprits, et dans la pratique. Certes, encore, la politique européenne, ainsi que la politique impérialiste états-unienne sont remises en question et dénoncées, comme nulle part ailleurs, sinon au Front National ou à Debout la République. Mais, les concepts de mondialisme, à travers le terme d’ « alter-mondialisme » ne sont pas remis en cause, eux, à l’instar de la « construction » européenne.

Pourquoi abattre le nationalisme ? On pourrait aussi se demander à quoi sert de défricher une parcelle. La terre doit être nue pour être investie par un nouveau type de plantation, comme l’espace mondial doit être rasé de toutes spécificités culturelles locales pour pouvoir implanter un nouveau type de culture, ou devrions-nous dire de monoculture. De l’homogénéité nait la possibilité d’installer un seul et même pouvoir. Un pouvoir central, pour un peuple unique. Le nationalisme, en cela qu’il exalte la culture propre aux membres d’une nation ainsi que leur identité commune, est un obstacle de premier ordre au projet de nouvel ordre mondial, qui a besoin d’une population métissée – physiquement, comme du bétail, puisqu’il ne s’agit pas d’autre chose qu’une idéologie de croisement génétique en vue de faire du profit, comme dans les élevages bovins ; et culturellement, afin de substituer au patrimoine une culture mondialisée de consommateurs soumis et fonctionnels.

Donc, en condamnant de la manière la plus virulente le nationalisme ; en perdant le peuple avec une doctrine qui mélange la dénonciation de fantômes précisément désignés et de capitalistes à peine nommés ; en divisant les électeurs et la population inquiète de son avenir, le Front de Gauche s’avère être un parti défendant le Système contre lequel il dit lutter.

Le terme « Front » lui correspond donc parfaitement. Il est le Front Antinational de Gauche. C’est de ce côté qu’il frappe.

Ce texte reflète librement l’opinion d’un membre d’E&R et n’engage aucunement l’association.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #155383
    le 20/05/2012 par francky
    Le Front de Gauche

    Excellente analyse qui doit etre lue et comprise par un maximum de personnes...


  • #155397
    le 20/05/2012 par nrv
    Le Front de Gauche

    Excellent exposé sur le rôle tenu par Frenmachon sur la scène médiatico-politique. De toute façon, l’alternance de l’UMPS mondialiste suffit bien à notre peine, il ne manquerait plus que l’on se mette à l’alternance capitalo/communiste : pile tu nous loue ton cul, face tu nous le donne !

    Et puis ceux qui ont pris le temps de lire celui qui disait de lui même :"j’ai peut être la finesse d’une chienne de traineau...pas plus...." se sont vu révéler toute la mascarade de ces deux idéologies ainsi que l’origine du Mal, présent en chacun de nous, et qui les rend aux yeux de la plupart totalement indispensables au fonctionnement des sociétés humaines modernes.

    "L’Homme il est humain à peu près autant que la poule vole. Quand elle prend un coup dur dans le pot, quand une auto la fait valser, elle s’enlève bien jusqu’au toit, mais elle repique tout de suite dans la bourbe, rebecqueter la fiente. C’est sa nature, son ambition. Pour nous, dans la société, c’est exactement du même. On cesse d’être si profond fumier que sur le coup d’une catastrophe. Quand tout se tasse à peu près, le naturel reprend le galop. Pour ça même, une Révolution faut la juger vingt ans plus tard.

    " Je suis ! tu es ! nous sommes des ravageurs, des fourbes, des salopes ! " Jamais on dira ces choses-là. Jamais ! Jamais ! Pourtant la vraie Révolution ça serait bien celle des Aveux, la grande purification !

    Mais les Soviets ils donnent dans le vice, dans les artifices saladiers. Ils connaissent trop bien les goupilles. Ils se perdent dans la propagande. Ils essayent de farcir l’étron, de le faire passer au caramel. C’est ça l’infection du système.

    Ah ! il est remplacé le patron ! Ses violences, ses fadaises, ses ruses, toutes ses garceries publicitaires ! On sait la farder la camelote ! Ça n’a pas traîné bezef ! Ils sont remontés sur l’estrade les nouveaux souteneurs !... Voyez les nouveaux apôtres... Gras de bide et bien chantants !.... Grande Révolte ! Grosse Bataille ! Petit butin ! Avares contre Envieux ! Toute la bagarre c’était donc ça"

    Louis-Ferdinand Céline - Mea Culpa (1936)


  • #155404
    le 20/05/2012 par Guy LIGUILLI
    Le Front de Gauche

    Drôle de révolutionnaire !
    La révolution dialectique non ?
    Apparemment un mauvais Marxiste, puisqu’il ne sait pas ce qu’est la plus-value.
    Ou du moins porte en lui une contradiction, une aporie dirait certain.
    Tout en compatissant à la misère du monde et en essayant de trouver des solutions aux conséquences de l’exploitation par de grandes transnationales, il est complètement suicidaire pour un peuple d’ouvrir les vannes de ses frontières.
    Cela dans une brève échéance nous conduira au niveau de l’Ethiopie, puisque désormais la Chine fait fabriquer par les éthiopiens certains produits, pour être encore plus compétitive.
    En poursuivant cette logique on s’apercevra bien vite que ce front de gauche est une machine à détruire les ouvriers et n’être que l’avant garde Trotskyste du capital globalisé.
    Effectivement en ce cas la France pourrait retrouver une compétitivité, en recréant un germinal du 21 ème siècle.
    D’ailleurs le mot national est tellement bannis chez Monsieur Mélenchon qu’il n’intègre plus dans ses propos révolutionnaires, le nom de révolutionnaire authentique par exemple Hugo Chavez, parce (entre autre) qu’il est marxiste et surtout nationaliste.
    Enlève ton masque camarade si tu ne le sais pas, nous on le voit, et nous la plèbe on t’a reconnu comme agent de la mondialisation libérale


  • #155405
    le 20/05/2012 par lesnuls
    Le Front de Gauche

    Je ne connais pas la commune d’ HENIN-BEAUMONT , "conçernant les tendances politque de ses habitants", mais, j’èspère de tout coeur, que Marine atomisera le MERLUCHON, de façon qu’on ne l’entende plus ouvrir sa bouche pleine de haine, contre les Français patriotes, en avant les gens du nord, et vive la France !


  • #155423
    le 20/05/2012 par A+
    Le Front de Gauche

    Que Melanchon soit un pion zélé du système mondialiste judeo-maconnique, je crois que tout le monde a E&R l’avait compris ! Rappeler pour la Nième fois qu’il milite pour l’éradication de l’Etat-Nation ; qu’il ment, triche, manipule et complote est peut-être utile, mais cela n’apporte plus beaucoup d’eau au moulin de la défense de la nation. Analyser comment le FN et MLP se sont fait piéger par la "stratégie du purin" brillamment développée par le système serait, a mon humble avis, bien plus pertinent. Analyser comment et pourquoi les 2 tiers des électeurs français ne voient pas clair serait également intéressant. Le rôle joué par les media dans cette mystification mérite aussi une analyse sérieuse. La défaillance de la stratégie du FN face aux médias demande, elle aussi, a être étudiée sérieusement. Car Marine "devait" se trouver au 2eme tour et faire clairement apparaitre en quoi Flamby est traitre a la nation française. Ce que, précisément, le système voulait a tout prix éviter...
    Je ne sais plus, aujourd’hui, ou réside l’espoir si les seuls partisans de la Nation France se font piéger comme des bleus ; si les français n’ont plus que leurs petites fins de mois, leurs petites illusions, leurs petits conforts a défendre. En fin de compte, les français, dans leur majorité, ne sont peut-être que des goyim, se comportent comme tels, ont la conscience des veaux, ne sont guerre plus évolués que des animaux... s’ils n’ont ni identité, ni culture, ni nation, ni destin a défendre, méritent-ils d’être traités comme des êtres humains ? Je rappelle que 47% des français qui se disent catholiques ont voté pour Sarko ! ... Bon courage mes chers amis !

     

    • #155559
      le 21/05/2012 par tunisoral
      Le Front de Gauche

      "Analyser comment et pourquoi les 2 tiers des électeurs français ne voient pas clair serait également intéressant. Le rôle joué par les media dans cette mystification mérite aussi une analyse sérieuse. La défaillance de la stratégie du FN face aux médias demande, elle aussi, a être étudiée sérieusement."
      Pour ce faire que proposez-vous ?


    • #155598
      le 21/05/2012 par arkhamian
      Le Front de Gauche

      Vous ne comprenez pas pourquoi les français n’ont pas massivement voté MLP... Simplement parce que LE PEN=DIABLE dans tous les médias depuis 30 ans. Or les médias représentent la réalité dans le monde occidental. Ce qui existe, existe à travers les médias, ce qui n’est pas dans les médias n’existe pas. Ce n’est pas parce que cela vous écoeure et que vous vous intéressez à tout ça de manière différente que tout le monde suit votre exemple. Je connaît de nombreuses personnes très intelligentes qui, bien que dégoûtées du système, ne peuvent même pas entendre le nom de Le Pen, de Nationalisme... Ce n’est pas rationnel, cela s’appelle du conditionnement. Mettez-leur un article d’ER ou une vidéo d’AS, ils vont vomir, même si l’argumentation est en béton. Mettez-leur Mélancon ou BHL, ils vont au moins sourire.
      En ceci, l’hypnose est largement utilisée, bien qu’officiellement en déshérence. Et pour éviter ça, il faudrait des gens qui arrêtent de regarder la TV, qui lisent des livres, qui parlent à d’autres gens, sortent de chez eux, qui ne passent pas leur temps sur facebook... Ce que j’en suis sûr n’est même pas le cas de tous les internautes d’ER...


    • #155606
      le 21/05/2012 par A+
      Le Front de Gauche

      @Tunisoral
      Avoir suscité votre curiosité constitue déjà une belle avancée...
      Je constate avec étonnement que le rôle déterminant des médias dans le résultat des élections ne fasse l’objet d’aucune analyse sérieuse, ni au FN ni a E&R. Si des pseudos journalistes qui n’observent ni neutralité, ni objectivité, ni désir de vérité parviennent a manipuler les consciences et influer aussi largement sur des élections nationales, il faut alors se poser la question de leur légitimité constitutionnelle et redéfinir la relation que des partis d’opposition peuvent avoir avec de tels trafiquants d’opinion.
      Je suis surpris que les consciences patriotes structurées n’aient pas encore définie une stratégie viable face a leur pire ennemi...


    • #155645
      le 21/05/2012 par finkel. crotte
      Le Front de Gauche

      @arkhmian

      Si vos amis n’ ont pas compris que les medias, politiques ... nous manipulent, c’ est qu’ ils ne sont pas si intelligents que cela CQFD


    • #155849
      le 21/05/2012 par KS
      Le Front de Gauche

      L’influence médiatique, même sans être directe ou continue, est telle qu’elle devient normative, dans un paradigme déjà bien ficelé par l’histoire enseigné (coercition) et l’idéologie (l’émotion).
      Tout le monde est influencé par la TV-média et par les limites sociales, c’est de loin le premier pouvoir contre les gens. Prendre l’affront sur un canal contrôlé, c’est banaliser son image, bien, mais c’est aussi risquer la potence.
      A système stable, le FN est condamné.


    • #158326
      le 27/05/2012 par tunisoral
      Le Front de Gauche

      @A+
      Merci de votre réponse.
      C’est en effet la première question à se poser.
      Les Le Pen y ont répondu depuis longtemps : "Les médias nous défavorisent ? Il faut faire avec."
      Il faut s’interroger et creuser d’avantage je vous l’accorde ! Sur E&R mais surtout au F.N. ! Mais personne n’a trouvé de solution globale pour l’instant.
      Bien à vous


    • #158328
      le 27/05/2012 par tunisoral
      Le Front de Gauche

      @XS
      Vous dites l’essentiel.

      Il y a eu des tentatives de réponses :

      - Par exemple les livres de Michel Drac et son combat pour refuser les terminologies imposées qui me semble essentiel.
      - Polémia.


  • #155431
    le 20/05/2012 par Ahmed
    Le Front de Gauche

    Superbe.
    Le peuple insoumis t’emmerde chaleureusement camarade La Merluche !
    Et j’en suis.


  • #155476
    le 20/05/2012 par Aladin
    Le Front de Gauche

    Quel diagnostic de conscience et si mélenchon reste insensible à ce qu’il est c’est qu’alors il est vraiment alliéné à quelque chose , mais quoi ? il comprend le français pourtant autant que moi magnrébin ; mais il s’obstine à avancer dans le noir ; le noir obscur par rapport à la cause véritable et authentique des travailleurs et du peuple innocent et trop naif trop abusé de confiance .
    Vive la France qui se réveille de ses anesthésies bien dosées sous silences.
    ....... Meme la littérature , l’art d’écrire et de décrire en chope un coup . C’est Grandiooz !


  • #155492
    le 21/05/2012 par heizen
    Le Front de Gauche

    La dénonciation de la francs-maçonnerie est bonne,
    le problème c’est que maintenant il y a Collard et l’autre dont j’ai zappé le nom au FN et que Dupont-Aignan fait parti de tout les soumis qui vont chercher leur adoubement au Grand-Orient avant chaque élection. Le FN doit être vigilant et ne pas trop ouvrir la porte aux francs-maçons (moi je l’interdirai tout simplement !), sinon, sa crédibilité en prendra un coup. Quant à Dupont-Aignan, il est temps qu’il assume ses idées et arrête d’aller se prosterner dans les loges. Sinon je ne vois pas comment on pourrait l’ouvrir sur Mélenchon le francs-maçons. C’est une chose qui me dérange profondément aujourd’hui au FN, d’autant que Collard se permet de dire des choses que le parti ne lui a pas demandé de dire, comme le soir du 1er tour où il clamait partout que le FN voulait créer la "nouvelle droite" pendant que MLP de son côté répéter avec force que le FN n’était pas la "nouvelle droite, mais un parti nationaliste qui appelle les patriotes de droite comme de gauche"... Voilà un exemple de Collard le francs-maçons qui fout la merde et prend des décisions publics que personne ne lui a demandé. Cela dit je relativise, et me dit que Collard n’a pas de responsabilité énorme si ce n’est le comité de soutien et n’influe sûrement pas sur la ligne du FN et son programme, sa présence aura eu le mérite de montrer qu’on peut être un personnage publique de haut niveau et soutenir le nationalisme, j’espère que ça fera des émules, mais pas des francs-maçons. "Quand il y en a un ça va, c’est quand il y en a plusieurs qu’il y a des problèmes"... :)

     

    • #155662
      le 21/05/2012 par mouloud
      Le Front de Gauche

      Sur les francs macs : club secret...pourquoi pas. Mais club secret regroupant des gens de pouvoirs : non.
      Suivant l’esprit de Chouard, le peuple souverain ne peut laisser des gens puissants agir secrètement.
      Des caméras dans les rues pour surveiller le smicard et un rideau pour cacher les coulisses des puissants : voilà l’état actuel.
      Perso, je préfèrerais l’inverse (qui est plus logique) : on surveille celui qui a le plus de pouvoir de nuisance. D’où interdiction aux gens riches et puissants ou occupant une fonction d’état de tenir des réunions secrètes.
      Cette évidence serait bonne à rappeler et à inscrire dans la constitution.

      reste, comme dit Chouard, le problème des gens de pouvoir qui s’occuperont des services secrets.


  • #155533
    le 21/05/2012 par seber
    Le Front de Gauche

    Pour se démarquer un peu du FN, il pourrait rebaptiser (euh, enfin, façon de parler...) son parti "Le Con de Gauche". Un peu redondant néanmoins, tellement ils sont déjà bien...gauches.


  • #155596
    le 21/05/2012 par Aurel
    Le Front de Gauche

    tunisoral

    Entièrement d’accord avec toi. Les médias sous contrôle sont un pouvoir qui ne dit pas son nom et qui pèse de manière déterminante...

    ça mériterait un article entier et d’être largement mis en avant !

    Il faut pas rater une occasion de les discréditer et développer + de contenu alternatif :
    Les détruire sur leur terrain, en faisant mieux qu’eux.

     

    • #155684
      le 21/05/2012 par mouloud
      Le Front de Gauche

      à Tunisoral
      salut, j’ajoute que Chouard parle de la séparation des 5 pouvoirs : en plus du législatif, exécutif, judiciaire, il ajoute la finance et les média.
      Idée forte et à relayer.


  • #155637
    le 21/05/2012 par Réveillez-vous
    Le Front de Gauche

    Si des gars du FN nous lisent ...Faites de ce texte des tracts bien jolis, ajoutez y une photo du limaçon et inondez-en Hénin Beaumont...


  • #155638
    le 21/05/2012 par Juliette
    Le Front de Gauche

    Je trouve ce texte léger léger. Il ne comporte pas d’analyse, il lance des anathèmes. Vous ne dézinguerez pas Mélenchon en critiquant ses positions anti-iraniennes ou son appartenance (passée) à la franc-maçonnerie, pas plus qu’en le soupçonnant d’être anti-nationaliste alors qu’il fait partie des candidats les moins européistes, derrière Le Pen et Dupont-Aignan, comme vous êtes bien forcés de le reconnaître : "Certes, encore, la politique européenne, ainsi que la politique impérialiste états-unienne sont remises en question et dénoncées, comme nulle part ailleurs, sinon au Front National ou à Debout la République." Plus de 6 millions de Français ont voté FN ? 4 millions ont voté FdG, et pas que des bobos. Vous vous trouvez méprisés en tant que nationalistes ? Ne méprisez pas vos adversaires.

     

    • #155682
      le 21/05/2012 par mouloud
      Le Front de Gauche

      je comprends ta réaction, juliette. l’article n’est pas uniquement une série d’anathèmes, il décortique un système de duperie. Le problème est que le texte est court et s’appuie sur des présupposés (démontrables) : pour les initiés, ce texte est une formalisation intéressante. Pour les pro-mélanchons et le quidam, ce texte ne les fera pas changer d’avis car c’est une anlyse et non pas la récapitulation de la tartufferie mélanchonnesque.
      mélanchon européiste (voir ses votes) pour une europe sans protectionnisme mais pour les travailleurs : contradiction
      mélanchon contre la loi de 1973 (très ponctuellement, histoire de dire qu’il l’avait dit : technique du mec qui parie sur tous les scénarios en prévision d’un futur retournement de veste) mais appelant à voter Hollande qui a déclaré à la city être un libéral spéculatif et un ami des banques : contradiction.
      mélanchon immigrationniste mais pas émigrationniste (sinon qu’il montre l’exemple et qu’il s’en aille) : contradiction. (il n’y a pas d’immigrants sans émigrants)
      mélanchon anti théologie mais avec israel : contradiction énoncée dans le texte.
      mélanchon, socialiste mais ami de dassault : contradiction énoncée dans le texte.
      mélanchon, franc mac donc secret mais ouvrant sa grande gueule à tout bout de champ : contradiction.
      mélanchon anti lybien, anti syrien, pro guerre mais humaniste (faudrait qu’il me donne sa définition)
      etc etc...


    • #155784
      le 21/05/2012 par Juliette
      Le Front de Gauche

      Salut Mouloud, désolée mais je vais devoir contredire tes contradictions une par une ! ;)

      « mélanchon européiste (voir ses votes) pour une europe sans protectionnisme mais pour les travailleurs : contradiction »

      Au contraire, son programme est nettement protectionniste, je ne sais pas qui t’a dit le contraire. Et il a voté contre le Traité de Lisbonne, ce que tout le monde ici a bizarrement tendance à oublier.

      « mélanchon contre la loi de 1973 (...) mais appelant à voter Hollande qui a déclaré à la city être un libéral spéculatif et un ami des banques : contradiction »

      Cet argument n’en est pas un : Mélenchon a dit et répété qu’il fallait battre Sarkozy et, pour ça, prendre un bulletin Hollande. Je suis d’accord avec lui : l’un vaut mieux que l’autre, ce n’est pas soutenir la politique libérale du PS que de dire ça, c’est juste établir une hiérarchie entre les politiques menées. Le PS limite la casse sociale, l’UMP l’organise.

      « mélanchon immigrationniste mais pas émigrationniste (sinon qu’il montre l’exemple et qu’il s’en aille) : contradiction. (il n’y a pas d’immigrants sans émigrants) »

      Je ne comprends pas bien ce que tu veux dire, mais ne pas vouloir faire une priorité de la lutte contre l’immigration ne veut pas dire être immigrationniste. On a plus expulsé sous Jospin (pourtant ancien trotskiste) que sous Raffarin, par exemple.

      « mélanchon anti théologie mais avec israel : contradiction énoncée dans le texte »

      Mélenchon est nettement contre l’Iran, ça je dois bien l’admettre, et je n’aime pas le voir hurler comme ça avec les loups. Il a par contre appelé à la suspension de "toute préférence commerciale avec l’Etat d’Israël tant qu’il ne sera pas mis fin au blocus" de Gaza : http://www.france-palestine.org/Pal...

      « mélanchon, socialiste mais ami de dassault : contradiction »

      Bah, Le Pen n’avait pas d’amis millionnaires ?

      « mélanchon, franc mac donc secret mais ouvrant sa grande gueule à tout bout de champ : contradiction. »

      Il n’a jamais caché son ex-appartenance à une loge et l’important c’est son programme pas sa personne.

      « mélanchon anti lybien, anti syrien, pro guerre mais humaniste »

      Là-dessus je suis d’accord, il est plus qu’ambigu. Mais je ne connais pas tout le dossier.

      En résumé, mise à part sa guerre contre Le Pen qui froisse votre côté nationaliste, je ne vois pas bien ce que vous lui reprochez à Mélenchon.


    • #155870
      le 21/05/2012 par mouloud
      Le Front de Gauche

      Resalut Juliette
      j’ai lu ta réponse.
      Puisque battre sarko est plus important que d’être anticapitaliste (voir ta réponse sur la loi de 1973)
      puisque la guerre est bien quand mélenchon le dit.
      puisque socialiste ne signifie plus lutter contre les patrons comme dassault mais être ami avec lui.
      puisque la nation est une notion faciste alors qu’elle était "ce qu’il reste à celui qui n’a plus rien" (Jaurès)
      puisque quelques mots sur le traité de Lisbonne te suffisent à oublier son ralliement à hollande le pro lisbonne.
      puisque mélanchon adore la révolution de 1789 qui est la prise de pouvoir des riches capitalistes à la place des nobles et oublie de citer la vraie révolution de Robespierre au service du peuple(écoute Guillemin).
      puisque mélanchon défend les travailleurs mais confond le discours de Marchais (communiste) de 1983 avec un discours nazi (voir émission avec MLP)
      puisque mélanchon attaque les journalistes mais jamais le grand capital (lagardere, rotschild, dassault) possédant les médias
      Je ne te convaincrai pas.

      Seule toi peux changer d’avis.
      Chacun doit parcourir le chemin avec ses propres jambes et yeux...ma route a changé en voyant "JFK", "loose change", "house of numbers", en lisant "les secrets de la réserve fédérale américaine", en écoutant henri Guillemin raconter la commune (essentiel selon moi pour toute personne sincèrement de gauche), la loi de 1973, en lisant Michéa et Clouscard décrivant le facisme nouveau du capitalisme, en me renseignant sur le diner du siècle et autres réunions qui prouvent que sarko et hollande sont des boxeurs appartenant à la même écurie : celle des financiers, en me posant à chaque instant "qui finance qui", qu’est ce que la monnaie et la dette.

      Ma dernière cartouche est celle ci : prends Jaurès (et ses discours, actes et façon de vivre), mets mélanchon à coté...

      Bonne route à toi.


    • #155886
      le 21/05/2012 par Les Dieux Ont Soif
      Le Front de Gauche

      Mélanchon... ? l’un des politiques les moins européistes... ? c’est une plaisanterie... ? non vraiment pardon, mais soutenir un truc pareil c’est véritablement ne strictement rien comprendre du tout du tout... ce site sans égal est fait pour toi Juliette, bienvenue au pays des merveilles.

      Autant en emporte mon emportement et mille excuses.


    • #155940
      le 22/05/2012 par Juliette
      Le Front de Gauche

      Méfiance avec Jaurès, Mouloud. Relis tout ce que Péguy a écrit contre la "démagogie parlementaire" dont Jaurès était selon lui un éminent représentant.

      Sinon, je ne trouve pas que Mélenchon soit la panacée, loin de là. L’homme est pétri de contradictions, c’est clair. Mais on a tendance ici à interpréter ces contradictions comme des manipulations cyniques. Or, je trouve qu’il traite ses auditeurs comme des adultes et qu’il défend son programme de façon tout à fait cohérente. Je ne trouve pas que l’accuser d’être franc-maçon ou anti-Le Pen suffise à le discréditer. Il faudrait parler plus concrètement de ses propositions.

      Dernières choses : il est européiste, mais au sens d’être partisan d’une Europe sociale. Il est aussi nationaliste à sa façon, puisque protectionniste. Et enfin, il est bien le seul à avoir cité Robespierre dans ses discours !


    • #156097
      le 22/05/2012 par A.F
      Le Front de Gauche

      @juliette

      Ayant passé 31 ans au ps ,il n’ est pas crédible quand il parle de mondialisation .Dans la dernière interview au journal l’ humanité ,il classe l’ ump et le F.N au même plan en matière économique ( c’ est dire la malhonneteté ).Il dresse des schémas complètement surannés : gauche = partageux,justice ; droite =fric ,exploiteurs verreux ,arrière garde du capitalisme .Son amour de la patrie se résume à l’ amour de la République droit de l’ hommiste et maçonnique . Il est outrageusement anti-national quand il veut le droit du sol integral .


    • #156103
      le 22/05/2012 par A.F
      Le Front de Gauche

      @Juliette

      Mélenchon vomit sur la nation réelle ,celle qui est enracinée ,rurale il ne la coit autrement que sous le prisme de 1789 .C’est un cosmopolite immigrationniste alors s’ il te plait n’ emploie pas un certain qualificatif à nimporte quel escient . En plus la seule force politique vraiment protectionniste depuis 40ans ,c’ est le F.N !


    • #156240
      le 22/05/2012 par mouloud
      Le Front de Gauche

      salut juliette
      tu me demandes de relire Peguy mais je ne l’ai pas lu.
      Souvent les discussions sont stériles si on n’échange pas d’ouvrage à lire : tu rappelles à ma mémoire Peguy. c’est cool : en fait, on ne parcourt pas ce chemin tout seul...des voix nous guident.
      bonne route.


    • #156798
      le 23/05/2012 par anonyme
      Le Front de Gauche

      Bien Juliette ! réponse honnête et sereine, (c’est rare de nos jours). Moi aussi il y a des choses qui me chiffonnent chez ce monsieur, mais dans le contexte actuel je considérais qu’il était notre seul espoir. (Jusqu’à ce que j’ai découvert Asselineau. Or sortir de l’UE est un préalable à toute politique de gauche, actuellement.) Et il est quand-même globalement sympathique.


    • #158322
      le 27/05/2012 par tunisoral
      Le Front de Gauche

      @Juliette
      Bravo, vous défendez magnifiquement cette cause perdue, sans haine contre les nationalistes. Vous vous efforcez de comprendre les autres, et du coup nous sommes pendus à ce que vous écrivez ; tout le monde, vous le constatez, à envie de débattre avec vous. Vous donnez l’exemple de ce à quoi devrait ressembler tout bon forum.
      Les deux points sur lesquels vous êtes le plus convaincante, sont à mon avis :
      La sincérité de beaucoup d’électeurs du FdG "pas tous bobos".
      La complexité de Mélenchon, qui n’est ni complètement naïf, ni complètement cynique, mais dont le manque d’envergure de grandeur d’âme et de tolérance pour les croyants en font malgré lui un imposteur objectif incohérent, là où il se voit en bienfaiteur.
      Je crois qu’il va finir par tomber de haut, et qu’il joue sa survie politique à Hénin-Beaumont, qui sera peut-être le dernier combat important de sa carrière. en tous cas cet acharnement contre le F.N. semble de plus en plus anachronique, et déphasé avec les questions du présent à beaucoup d’observateurs.
      Les médias nous rediffusent le vieux feuilleton du choc des extrêmes comme un folklore qui a perdu son sens.
      Mélenchon est excellent dans ce rôle, il nous rajeunit en nous évoquant le bon vieux temps de l’O.R.T.F. puis la réalité présente nous rattrape, et il devient impossible de le croire.


  • #155669
    le 21/05/2012 par mouloud
    Le Front de Gauche

    l’article a pour sujet le nationalisme/patriotisme et mélanchon qui détruit cette idée : OK bien vu.
    Autre sujet : mélanchon a dénoncé la loi de 1973 pour couper l’herbe sous le pied des anti-bangsters : j’aurais bien aimé que un article démontre cette manipulation mélanchonniste. Une fois son étendard anticapitaliste envolé, mélanchon n’existera plus.
    c’est mon humble avis.

     

    • #155734
      le 21/05/2012 par joseph
      Le Front de Gauche

      les trotskistes n’existent que par les médias ! ils n’ont aucune assise populaire...
      si les médias sont si complaisants à l’égard de Mélenchon et besancenot, c’est bien parce qu’ils servent le système, non ?
      il n’empêche,ça fait mal de constater que plus de 11% des électeurs ont voté pour Mélenchon à la dernière présidentielle...


  • #155704
    le 21/05/2012 par Crylovitch
    Le Front de Gauche

    Camarades d’Hénin Beaumont, l ’imposture Melenchon expliquée en 4 min >> http://www.dailymotion.com/video/xq...

     

    • #155785
      le 21/05/2012 par Guy LIGUILLI
      Le Front de Gauche

      Excellent lien, je t’en remercie, tu me fais gagner bcp de temps, ce que j’ai pressenti, je le trouve traduis en termes clairs.
      Merci à toi


    • #155840
      le 21/05/2012 par Samolo
      Le Front de Gauche

      Excellent lien ! A faire tourner d’urgence ! Merci Crylovitch !


  • #155714
    le 21/05/2012 par Guy LIGUILLI
    Le Front de Gauche

    @ Juliette
    Que Mélenchon s’en prenne au FN en tant qu’adversaire politique c’est normal, mais qu’il aille jusqu’à Henin Beaumont lui même, ça prouve qu’il n’est pas à l’aise sur le terrain du mondialisme libéral et pour cause, le bruit fait autour de cette candidature, participe de la politique spectacle.
    Le PS est un parti libéral, on comprend alors que Mélenchon soit pas très à l’aise, dans la critique du système.
    Ceci est exactement dans le droit fil des impasses de sa politique, notamment l’internationalisme, qui est un faux combat social, tout comme le bruit fait autour de sa candidature à Hénin Beaumont, qu’il réeussise ou pas son pari, n’est pas la question.
    On peut voir combien les peuples sont manipulés, notamment en Grèce après 5 années d’une crise grave le peuple commence seulement à s’éveiller et à comprendre que les partis traditionnels n’ont hélas pas de réponse, face à la dictature du FMI.
    Dans une période aussi gravissime, la vraie cible n’est pas Marine, puisqu’elle a prouvé qu’elle est la candidate la plus sociale, et qui propose une autre alternative qu’une gestion de crise et le carcan des banquiers sur le peuple.
    Alors moi je veux bien, fasciste et tout le décorum qui va avec, mais je ne pense pas que la plus part des gens qui ont voté pour Marine, soient des horribles nazis, à un moment donné il faut être sérieux
    Voilà ce que ton post m’appelle à écrire et si j’ai tors je veux bien le reconnaitre mais avec le logos et pas le sophisme.
    Salut !


  • #155779
    le 21/05/2012 par philippe M
    Le Front de Gauche

    très bien écrit
    l’auteur de ce texte a du talent et l’analyse est juste de mon point de vue
    bravo


  • #155831
    le 21/05/2012 par Luff
    Le Front de Gauche

    Quand Huchon se paie Mélenchon

    http://www.youtube.com/watch?v=qDPc...


  • #155941
    le 22/05/2012 par Juliette
    Le Front de Gauche

    Une question : pourquoi cette précision à la fin de l’article ?

    Ce texte reflète librement l’opinion d’un membre d’E&R et n’engage aucunement l’association.


  • #160557
    le 31/05/2012 par Sarelha
    Le Front de Gauche

    Je ne suis pas d’accord avec cet article. On l’accuse d’être insultant mais on en fait de même en insultant ces paroles. Donc c’est stérile. Ensuite, oui je pense, comme Mélenchon, que les gens qui votent FN ne savent pas réellement ce qu’il vote. Il vote car ils sont en colère, oui. Mais le FN, qu’on ne me dise pas le contraire, comme l’UMPS (enfin surtout l’UMP), diffuse la haine de l’autre, la haine de mon voisin parce qu’il est étranger ou parce qu’il touche les allocations. Alors là, je suis hyper en colère. Diviser pour mieux règner. Le FN est un des partis les plus haineux, qu’on se le dise. C’est tout. L’UMP est un parti facho qui n’ose pas s’afficher comme tel. Le PS est la fausse gauche, qui tout en voulant adopter des demi-mesures sociales ne changent surtout rien au fond. Quand au FDG, il a le mérite d’avoir rassembler le peuple anti-capitaliste et anti-productiviste et écologique. Après le personnage de Mélenchon reste un républicain, étatiste, et il ne veut pas sortir du cadre même si il est bcp plus révolutionnaire que Hollande.
    Et puis le FN prend position par rapport aux atrocités israëliennes ? Non. Après restons lucide, Mélenchon n’a pas parler de la Palestine non plus, et a tiré sur l’Iran mais a défendu Chavez. Le tout c’est de rester lucide. Et je pense aussi de s’écarter des partis politiques et de leurs dirigeant qu’elle qu’ils soient seraient une bonne chose, et que le peuple se rassemblent. Qu’on fasse ça entre nous et pas avec eux. Ils ne savent pas nous défendrent. Prenons la vie politique en main !


Afficher les commentaires suivants