Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Pen élue, Merkel battue, "Frexit"... les scénarios catastrophes de Bloomberg pour 2017

C’est une tradition chez Bloomberg. Chaque année, les rédacteurs de l’agence de presse financière jouent à se faire peur et imaginent les pires scénarios possibles pour l’année suivante. Seulement voilà, parfois, le pire se produit bel et bien.

 

À l’approche des fêtes de fin d’année, c’est le temps des bilans, des retours sur image et autres marronniers. Mais Bloomberg News, dans un esprit de détente et avec humour s’essaie à imaginer le pire pour les marchés financiers. Simulant ce à quoi pourrait ressembler le fil Twitter de Bloomberg News, l’édition 2016 du « Guide du pessimiste » dresse un tableau plutôt sombre pour l’année qui vient. Du moins cela dépend-il de quel point de vue on se place.

Ainsi, selon les futurologues de Bloomberg, 2017 réserve de bien mauvaises surprises. Comme, par exemple, une explosion de la popularité de Donald Trump, après le vote par le Congrès américain d’un large stimulus fiscal.

 

 

Dans ce scénario, des émeutes « raciales » éclatent toutefois un peu partout dans le pays et la Californie envisage une sortie de l’Union. Une sorte de « Calexit ».

 

 

Dans un autre scénario anxiogène, baptisé par Bloomberg « les têtes tombent en Europe » en hommage aux traditions du Vieux continent, les analystes prévoient que la victoire de Donald Trump donnera des ailes aux « populistes » de tout poil.

 

 

Et là, tout s’enchaîne. Marine Le Pen est élue présidente, le Premier ministre britannique Theresa May est évincée du pouvoir car trop molle dans la mise en œuvre du Brexit. Même destin implacable pour Angela Merkel qui perd les élections législatives en Allemagne, tandis qu’en Italie, le « populiste » Beppe Grillo accède à la présidence du Conseil.

 

 

Conséquence de tout ça, la Grèce, à feu et à sang, s’effondre définitivement faute d’« aide » de la part du FMI et de l’Union européenne. Ce ne serait cependant pas une surprise.

 

 

Mais il y a pire. Dans un autre scénario envisagé, l’Union européenne se retrouve seule face à la Russie, en raison d’une politique isolationniste de Donald Trump. Et, Angela Merkel, apparemment la véritable dirigeante de l’UE pour Bloomberg, doit se soumettre à un nouveau Yalta. À savoir une extension de la sphère d’influence de la Russie digne de la guerre froide.

 

 

Vladimir Poutine rappelle enfin ses hackers tout comme ses avions de chasses et promet de ne plus intervenir dans les affaires intérieures de l’Union européenne et des États-Unis. Ouf.

 

 

Seulement voilà, un nouveau rideau de fer s’abat sur le monde, alors que la Syrie, la Biélorussie (?) et l’Ukraine passent sous domination de l’URSS. Pardon : de la Russie.

 

 

Mais ce sont les prévisions de 2015 pour l’année 2016 de Bloomberg qui donnent, rétrospectivement, le plus la chair de poule. Sans commentaire.

 

 

Bloomberg, symbole d’un système qui vacille, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ceux qui ont écrit la fiction font mine de craindre que la réalité qu’ils ont préparé pour la mise en place du Nouvel Ordre Mondial ne la dépasse...


  • C’est drôle de constater que le scénario du "pire" est un ravissement pour moi. Etrange non ? Je dois être un cerveau malade. Vite Cohen, des listes !!!!!!


  • scénarios catastrophiques pour les élites, scénarios anastrophiques pour les peuples.


  • Ils ont de l’humour... et même une once de lucidité.
    En revanche, un peu ridicule, cette histoire de la Russie qui reprendrait l’Ukraine, la Syrie...
    Il aurait pu voir les choses en grand, du type : 1 - effondrement du système du dollar, après un gigantesque crash boursier et retour à l’étalon or, sous la pression de la Chine et de la Russie. 2 - Le troupes américaines rentrent au pays sur décision de Trump qui restructure entièrement le complexe militaro industriel sur le modèle de ce qui s’est fait en Russie et en France (force de projection rapide) ; dans le même temps, intervention de l’armée en Californie pour restaurer la paix civile, suite à un embrassement de la région. 3 - Ou encore : chute de Merkel, fin de l’Euro et amorce de pourparlers allemands pour un grand accord économique entre la Russie et l’Allemagne, auquel ce joint la France... Etc...
    ça manque un peu de folie, ces scénario catastrophe. Probablement qu’ils se sont fait déjà trop peur avec l’élection de Trump. :-)))


  • "Le Pen élue, Merkel battue, Frexit... "
    Amen.


  • Il serait intéressant que l’équipe d’E&R fasse un article de décryptage de la dernière couverture du journal personnel des Rothschild ; "The Economist".

    Je parle de celle présentant leurs "prévisions" pour 2017 sous forme de jeu de Tarot.

     

  • Vous n’avez rien compris : l’élection de Trump signifie le début du démantèlement de la nation américaine en 7 supers États , tel que voulu par les mondialistes. Dans le projet de mondialisation des nations, les Etats-Unis n’échapperont pas à la coupe réglée, comme toutes les nations, ou presque..

     

    • En effet. Le référendum sur la sécession de la Californie était prévu bien avant l’élection de Trump.


    • ah ? les camps Walmart/FEMA vont enfin ouvrir ? soit pour y mettre les communistes (libéraux et SJW et toute la clique) soit pour y mettre les patriotes. De toute façon, si Trump est vrai alors ses ennemis feront tout pour cramer le pays de l’intérieur ; lorsque la situation sera ingérable avec un début de guerre civile larvée (poches de franc-tireurs qui empêchent les fédéraux d’entrer dans leur quartier/ville mais sans cohésion nationale) ; le congrès vote pour que l’ONU leur viennent en aide et envoie ses troupes (qui sont déjà en place dans des tunnels secrets à travers tous le pays) appliquer la loi martiale et la confiscation de toute arme à feu, voilà la seule manière de conquérir les Etats-unis d’Amérique car les soldats US et vétérans ont massivement voté pour Trump et ont bien compris que jusque là ils ont bossé et crevé pour Rothschild, Koch et Cie. et n’obéiront pas aux ordres les plus extrêmes.


    • Constitutionnellement un État ne peut faire Sécession, il se mettrait hors la loi et déclencherait une guerre. Le seul moyen serait un amendement de la Constitution ce qui requiert le vote positif de 2/3 des États de l’Union, ce qui est bien sûr absolument impossible de nos jours.


  • Très marrant et même jubilant, comment la réalité se moque des pseuso-élites avec leur propre scénario catastrophe !
    Après Trump, Marine. Et ce n’est que le début ... jusqu’à ce que ces sacrés monstres rendent gorge !


  • Le Pen élue et Merkel battue malheureusement c’est assez peu probable mais avec tout ce qui se passe en ce moment il n’est plus raisonnable d’émettre des pronostics. Les cartes sont en train d’être rebattues partout dans le monde.



  • Vladimir Poutine rappelle enfin ses hackers tout comme ses avions de chasses ...



    Vous avez oublié de traduire le "rogue" du tweet original, qu’on peut traduire par "voyou" ou "rebelle" :



    Putin calls off his hackers and rogue fighter jets ...



    Eh oui, en Russie même les pilotes de chasse désobéissent et n’en font qu’à leur tête, c’est dire si c’est un pays de brutes épaisses.


  • Cela dépend pur qui elle est la catastrophe ,pour le cul de l’oligarchie
    mondialiste surement ,mais certainement pas pour les peuples. Quand on
    veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage ,c’est bien connu . Si les
    peuples changent le" jeu" , c’est que le peuple en a marre de jouer avec
    le même jeu .Donc, il est peut-être temps de redistribuer les cartes
    avant la catastrophe finale . Ces pronostiques sont loin d’être
    catastrophiques pour 2017 ,cela dépend ou l’on se trouve ,dans le camp de
    celui qui paye ou dans celui qui encaisse ,le deuxième et sûrement le
    camp de Bloomberg.


  • Scénario catastrophique de propagande pour foutre la trouille aux électeurs "gogo", afin qu’ils ne se trompent pas dans l’isoloir. Une consigne (ordre ??) de vote camouflée.


  • Scénario plausible : Marion présidente, Philippot éjecté avec sa Marine !
    Ces deux-là sabotent le mouvement et ne comprennent rien à l’air du temps !


  • La politique isolationniste de Trump : mais sérieux ?! Il n’a rien d’un isolationniste. Trump veut simplement réorganiser l’empire, ce qui est très différent !

    Oui "on" joue à se faire peur.... MLP à l’Elysée, c’est de l’ordre du rêve, sauf surprise. De même pour Merkel qui sera réélue, faute d’opposition structurée.

     

Commentaires suivants