Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Tour anniversaire E&R : Lyon

Le 4 juin 2017, l’équipe d’E&R Rhône-Alpes a accueilli à Lyon la quatrième étape du Tour anniversaire E&R.

 

Les intervenants de cette journée étaient Pierre de Brague et Dimitri Korias (qui ont enregistré en direct et en public l’émission On nettoie l’info), Damien Viguier, Laurent Guyénot et Alain Soral.

 

Damien Viguier – « L’antisémitisme est-il un crime ? » :

 

Laurent Guyénot – « De l’héroïsme grec au matérialisme juif » :

 

Alain Soral répond aux questions du public :

 

À ne pas manquer,
le Tour anniversaire E&R pose ses valises à Strasbourg le 16 septembre 2017 !

(cliquer sur l’image)

Le Tour anniversaire E&R, c’est quoi ?

Les étapes du Tour anniversaire E&R :

Retrouvez les invités de cette journée chez Kontre Kulture :

Soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1799363
    le 11/09/2017 par michel amm
    Le Tour anniversaire E&R : Lyon

    Alain Soral parle de se ratacher à l’idée d’un nouveau CNR.

    C’est ce qu’Asselineau propose depuis 10 ans.

     

    • #1799410
      le 11/09/2017 par oklez
      Le Tour anniversaire E&R : Lyon

      Asselineau ? c’est pas celui qui a fait 75% au premier tour de la présidentielle passée Hahaha !
      Arrêtez avec ce guignol svp !


    • #1799467
      le 11/09/2017 par Ignatus
      Le Tour anniversaire E&R : Lyon

      C’est ce qu’Alain Soral proposait déjà, de facto, lorsqu’il bossait à l’Idiot International, à savoir un rapprochement FN-PCF.
      Les médias chiens de garde ont appelé ça "l’alliance rouge brun". C’était en 1990.
      Il était où Asselineau à ce moment là ? Chez Pasqua ou Tiberi ?


    • #1799500
      le 11/09/2017 par LB
      Le Tour anniversaire E&R : Lyon

      Asselineau ne propose pas un CNR, il passe son temps à cracher et sur Marine et sur Mélenchon, qui ne seraient pas assez purs... Ce qui n’est pas faux... Mais dans tous les cas il n’incarne pas le CNR, autrement il n’aurait pas fait 0,9%...


    • #1800483
      le 13/09/2017 par FaridDominique
      Le Tour anniversaire E&R : Lyon

      Et Soral depuis 25 ans...


  • #1799405
    le 11/09/2017 par Orwell
    Le Tour anniversaire E&R : Lyon

    Damien Viguier est magnifique. Un humour fin, légé et structuré. De l’instinct aussi, qui le pousse parfois à l’auto-dérision... Exquis !

     

    • #1799662
      le 12/09/2017 par Pamfli
      Le Tour anniversaire E&R : Lyon

      En effet l’antisémitisme non ! Mais à sa juste mesure tout de même ! Des quenelles les unes derrières les autres face à la vulgarité, la laideur, la brutalité...


  • #1799487
    le 11/09/2017 par Paskl
    Le Tour anniversaire E&R : Lyon

    Première remarque rapport aux excellents propos de Damien Viguier : l’intime conviction est tellement subjective ! Surtout quand et si le juge ne veut pas commettre d’impair et passer lui-même à son tour pour un anti-sémite aux yeux de ceux qui le regarde opérer. Vous voyez le boulot ? On est mal barré, je vous le dis...


  • #1799637
    le 12/09/2017 par noel
    Le Tour anniversaire E&R : Lyon

    @ LB #1799500

    Bah tu feras le Conseil National de la Résistance voire un Conseil National de Transition avec quels français ?


  • #1799671
    le 12/09/2017 par lusuretue
    Le Tour anniversaire E&R : Lyon

    Les jeunes, les femmes, les gays et (bientôt) les migrants sont les plus manipulables !


  • #1799672
    le 12/09/2017 par michoco
    Le Tour anniversaire E&R : Lyon

    2eme Video, Laurent Guyénot @26mn35s :

    Yahweh est Satan.

    - Hard Core :-)

     

    • #1800277
      le 13/09/2017 par Jayjay
      Le Tour anniversaire E&R : Lyon

      Oui, radical comme j’aime .


    • #1800908
      le 14/09/2017 par Rémi
      Le Tour anniversaire E&R : Lyon

      C’est peut-être hardcore et radical, mais c’est hérétique et contraire à l’enseignement de l’Église depuis 144 après Jésus-Christ. Ces théories ne datent pas d’hier !


  • #1799675
    le 12/09/2017 par michoco
    Le Tour anniversaire E&R : Lyon

    (26mn20s...)


  • #1799709
    le 12/09/2017 par Azzedine
    Le Tour anniversaire E&R : Lyon

    Sans parler parler de M. Soral qui est évidemment unique en son genre, je souhaite faire part de mon admiration pour M. Guyénot, on imagine pas la quantité de travail qu’il y a derrière, il est pertinent, calme, limpide en plus. Je ne sais pas si vous lisez ces commentaires M. Guyénot mais vous êtes remarquable. Merci.


  • #1799769
    le 12/09/2017 par Telecaster
    Le Tour anniversaire E&R : Lyon

    N’ayant pas le temps de développer, j’adresse toutes mes félicitations et tous mes encouragements à Laurent Guyenot et à Alain Soral .La fracture tellurique entre l’Ancienne Alliance et la Nouvelle Alliance est l’un des points clés à comprendre. Je suis d’accord avec eux sur les fondamentaux et suis très heureux de continuer à soutenir très modestement ER.
    Dieu vous bénisse .


  • #1799927
    le 12/09/2017 par boule&bill
    Le Tour anniversaire E&R : Lyon

    Concernant la remarque de Laurent G. vers 4min45

    "Puisque l’homme à fabriquer ses premiers bâtiments pour les morts ...."

    Ah bon, les constructions mégalithiques de Stonehendge, de Goebekli Tepe ou bien en Karélie sont des monuments de célébration des morts ???

     

    • #1802082
      le 15/09/2017 par jeannot
      Le Tour anniversaire E&R : Lyon

      Ce ne sont pas les premières constructions.

      Certes, ce ne sont pas des tombeaux ni des constructions bien élaborées mais les sépultures sont très anciennes et nous (homo sapiens) ne sommes pas les seuls à en avoir fait. Sans vouloir dire de bétises, les sépultures datent de plus de 200k ans. peut-être même 500k ou 1M années (puisque cela correspond à la séparation avec Néanderthal, qui en faisait aussi).
      Ceci dit, il est probable que l’on avait également des abris de fortunes (cabanes ?).
      Certainement que d’autres auront des chiffres plus précis, mais c’est très très antérieur à stonehenge (qui ne peut pas être daté puisque non organique). J’ai cru lire que c’est relativement récent en comparaison (10k ans ?).


    • #1802402
      le 16/09/2017 par boule&bill
      Le Tour anniversaire E&R : Lyon

      @jeannot
      tu fait un contre-sens. Laurent G. établi une relation de causalité entre la fabrication (I.e construction donc conception) de bâtiment et la célébration des morts.
      Les abris naturelles ne sont pas des construction (étant elles évidemment artificielles)
      "Les sépultures datent de plus de 200k ans" ... bien sûr et sont caractéristiques de toutes les cultures .... même celles qui ne construisent pas de bâtiment.

      "Ce ne sont pas les premières constructions" : et bien si ! Pour Goebekli Tepe ... c’est la première construction mégalithique connue à ce jour.

      Je sais pas si tu ne maitrise pas les définition ou tu as un probleme de logique ... mais dans tous les cas tu dois bosser plus Jeannot


  • #1800299
    le 13/09/2017 par michoco
    Le Tour anniversaire E&R : Lyon

    20mn, Me.Viguier :

    - Provocation à la haine ?
    Je ne vous le recommande pas... Encore, qu’en tant qu’avocat, je pourrais pousser à la consommation :-)

    Ah ah ah... mdr !

     

    • #1802815
      le 17/09/2017 par MPNF
      Le Tour anniversaire E&R : Lyon

      Me Viguier, tout en finesse, sait placer l’humour. Cet homme est brillant et manie les mots avec justesse tout en pratiquant le second degré. A ce niveau, c’est du grand art (on peut le comparer à ceux de Raymond Devos, pour ceux qui le connaissaient).


  • #1800309
    le 13/09/2017 par Palgo
    Le Tour anniversaire E&R : Lyon

    Je me demande quand vont comprendre les "dissidents", que le clivage droite gauche n’existe de fait plus quand notre pays n’est plus souverain, mais dirigé par un traité juridique (union européenne) qui institutionnalise la politique ultra-libérale du 1%. Perte de souveraineté juridique, législative, militaire et monétaire, la totale ! Nous ne sommes de fait plus en démocratie, alors pourquoi continuer cet acharnement au clivage droite gauche ? Le seul clivage qui existe est celui du 1% contre le 99%. Si on ne s’unit pas dans un rassemblement au delà de ces clivages, on ne s’en sortira pas. Un vrai dissident n’est ni au FN, ni à FI, si vous voyez ce que je veux dire...

     

    • #1800326
      le 13/09/2017 par Philippot, vite !
      Le Tour anniversaire E&R : Lyon

      Le seul parti qui n’est réellement ni de droite, ni de gauche, c’est-à-dire qui a réussi à rendre obsolète le clivage gauche-droite, c’est le parti qui a atteint le second tour de l’élection présidentielle : le Front National.


    • #1803295
      le 18/09/2017 par Jean
      Le Tour anniversaire E&R : Lyon

      Si vous comprenez en début de commentaire que le problème est l’absence de souveraineté, comment pouvez vous conclure que le seul clivage est 1 contre 99% ? Ce truc de pourcentage ne dénonce rien et empêche la compréhension, c’est des chiffres chocs on est d’accord mais concrètement ça ne dénonce rien ! Le vrai clivage est mondialiste contre patriote.


  • #1800432
    le 13/09/2017 par p
    Le Tour anniversaire E&R : Lyon

    En réponse à "Philipot, vite", car je n’ai pas du être assez clair, navré.

    Vous retombez dans le piège partisan. La seule lutte pertinente est la lutte contre le 1% qui a DE FAIT aujourd’hui un contrat juridique qui le protège et qui fait appliquer sa politique ultra-libérale joliment nommé Union européenne. Je n’ai pas le souvenir d’avoir vu dans le programme du FN, comme condition première et absolue la sortie de ce carcan juridique d’asservissement, par l’article 50, seul moyen je le rappelle. Tous autres mesures reviennent à ne rien changer mais surtout ne rien POUVOIR changer. Même Philipot est trop en avance pour le FN, je me demande ce qu’il y fait encore d’ailleurs... Personnellement je me fous du nom de celui qui proposera la sortie de l’UE de façon claire par l’article 50 comme première mesure ( et non un éventuel référendum dazns X années ou un plan A inapplicable suivit d’un plan B inapplicable aussi, une autre europe blabla etc...), il aura mon vote. Bon là en l’occurrence, un seul le proposait et il a eu mon vote. La sortie de l’UE et de son diktat, est de fait la priorité absolue pour mettre en place n’importe quelle mesure, j’aurais bien aimé qu’il y est d’autres candidats à le proposer, j’aurais pu faire mumuse aussi, en terme de clivage droite gauche, d’idéologie, de vote utile (débile), de stratégie politicienne futile, mais ce n’était malheureusement pas le cas.
    Bien à vous.


  • #1800906
    le 14/09/2017 par Rémi
    Le Tour anniversaire E&R : Lyon

    Petit rappel pour un site qui se veut proche du catholicisme traditionaliste. Le marcionisme a été condamné par l’Église en 144 après Jésus-Christ. Les théories de M. Guyénot sont aussi vieilles que les premières hérésies et la gnose.

     

    • #1801385
      le 14/09/2017 par Saint Nicolas de la Gnose
      Le Tour anniversaire E&R : Lyon

      Laurent Guyénot a tout simplement fait mouche (ne vous en déplaise)

      Rémi ? Où en est ton Église concrètement ? Qui a importé le monothéisme abrahamique en Europe ?

      Si le Vatican est la Maison de Dieu, alors la Shoah, pourquoi pas...


    • #1801838
      le 15/09/2017 par Rémi
      Le Tour anniversaire E&R : Lyon

      J’attends l’exégèse du nouveau testament de M. Guyénot pour nous expliquer qu’une grande partie de celui-ci est falsifié ou bien écrit par des judaïsants, et donc à rejeter. En arriver à dire que "Yahweh est Satan", c’est quand même très fort. Même Marcion n’avait pas osé. Pour lui, il y avait le Dieu jaloux et colérique de l’ancien testament, créateur du monde sensible, le démiurge, et le Dieu d’amour du nouveau testament, extérieur au monde de la matière. Cela est contraire à la métaphysique chrétienne et peut mener au manichéisme mais, au moins, Marcion n’était pas allé jusqu’à la confusion entre le diable et Yahweh. Le nouveau testament se réfère constamment à l’ancien, non pas pour l’abolir, mais pour l’accomplir. La messianité de Jésus est reconnue à travers les prophéties de l’ancien testament. Prophéties que Jésus accomplie et sans lesquelles il n’est pas reconnaissable. Mais l’attente juive du messie est certainement une prophétie du diable tout comme la révélation du « Je suis Celui qui suis » de Yahweh à Moïse.

      Toutes ces théories n’impressionneront que ceux qui n’ont pas ou peu de connaissances sur le christianisme, son histoire, ses théologies, bref, sa tradition.

      L’Église a toujours enseignée que la révélation de Dieu comme Dieu d’amour et de miséricorde est graduelle. C’est petit à petit que Dieu révèle sa bonté. Le peuple juif, comme tous les peuples à la même époque, baigne dans la violence. C’est avec patience, sur des siècles, que Dieu va façonner son peuple et faire comprendre aux hommes qu’il est amour. La différence fondamentale entre l’exégèse chrétienne et juive, c’est que l’exégèse chrétienne à pour clé d’interprétation le Christ, qui est le sommet de cette révélation qui s’est faite sur le long terme, par gradation. Oui, l’ancien testament est violent, certains commandements de Dieu sont violents et faits pour un peuple et une époque violente. Mais plus le peuple fera l’expérience de Dieu durant les siècles, plus il sera en mesure de sortir de cette violence et d’être mené, par Yahweh, vers le sommet de la révélation (bien qu’une partie des juifs n’a pas reconnue ce sommet comme étant le Christ). Tout comme un enfant, le peuple juif à été éduqué. Il a eu besoin de cette éducation pour arriver à comprendre ce qu’est Dieu.


    • #1801839
      le 15/09/2017 par Rémi
      Le Tour anniversaire E&R : Lyon

      Petite digression :
      Cette interprétation graduelle de la révélation est typiquement chrétienne. L’Islam ne la reconnaît pas. Pour les musulmans, la loi de Dieu est parfaite dès le commencement et Dieu ne modifie pas ses commandements. Chaque prophète, dans l’Islam, ne vient qu’au terme d’une décadence, rétablir la loi éternelle et immuable de Dieu qui est la même depuis le commencement. Pas de gradation et donc d’apprentissage vers l’amour, d’où la charia.

      Aujourd’hui, l’Église n’est pas en grande forme, c’est vrai, surtout dans le monde occidental. Je ne la rejette pas pour autant. L’Église a connue de nombreuses crises, et ce dès le début de son histoire. Pour exemple, l’arianisme fut majoritaire à une époque. Même le pape trempa dans cette hérésie. Et pourtant, il a suffit de quelques voix (voir d’une seule en la personne de Saint Athanase) fortes et fidèles à la tradition pour combattre et revenir à la doctrine des évangiles. Que le pape soit ambiguë sur certains sujets ne doit pas nous pousser à rejeter la papauté mais la personne qui usurpe la fonction.

      A votre question : Qui a importé le monothéisme abrahamique en Europe ? 
      Les premiers chrétiens, tout simplement, et cela bien avant la conversion de Constantin et de l’empire au christianisme. Certains de ces chrétiens venaient du judaïsme, d’autres du paganisme.

      Ce n’es pas le Vatican qui est la maison de Dieu mais l’Église dans son ensemble. Le Vatican n’est que l’image temporelle du trône de Pierre. Votre comparaison entre la Vatican, que vous confondez avec l’Église, et la shoah montre votre incompréhension de ce qu’est fondamentalement l’Église. Ce qui vous gêne c’est peut-être que l’Église à une réalité visible autant qu’une réalité invisible.

      Votre pseudo fait peut-être référence à Saint-Nicolas-du-Chardonnet. Pour info, je ne suis pas affilié à la fraternité mais à l’Église de Rome, même si je me sens plus proche d’un Benoît XVI ou d’un Saint Pie X que d’un François. Je ne fait que suivre l’enseignement deux fois millénaire de l’Église. Le marcionisme a été condamné dès 144 après Jésus-Christ. Si quelqu’un se dit catholique, alors c’est à lui d’essayer de comprendre la position de l’Église, et donc pourquoi le marcionisme est une hérésie. Le « contre Marcion » de Tertullien est une bonne porte d’entrée pour commencer.


  • #1802022
    le 15/09/2017 par Indépendances nationales
    Le Tour anniversaire E&R : Lyon

    Laurent Guyénot est très intéressant mais oublie que le terme "déni" s’applique à une réalité, pas à une hypothèse. Or la réalité dont il est question est la mort, que tout le monde peut constater mais qui est insupportable pour certains.

    C’est alors qu’intervient le phénomène de déni, dont il cite 3 formes, c’est à dire 3 réponses à la question "Comment rester éternel malgré ma mort ?". Les 2 premières sont individuelles et la troisième collective :

    1) En devenant un héros (ou un "grand homme") dont tout le monde se souviendra longtemps après ma mort (et certains peut-être me voueront un culte).

    2) En sauvant mon âme, donc en me comportant selon les règles du "Bien" en vigueur.

    3) En perpétuant mon peuple par endogamie et développement séparé où que nous soyons.

    Ainsi, les héros grecs, les dévôts chrétiens et les communautaristes juifs visent-ils le même objectif (l’immortalité après leur mort), mais par trois moyens différents.

    Est-il possible de les hiérarchiser ? Il faudrait en tous cas pour cela ne pas être à la fois juge et partie...

    Et ne pas oublier une quatrième option potentielle : l’acceptation de la mort et du retour à l’état de poussière et d’oubli. Tout simplement.


  • #1802072
    le 15/09/2017 par Ned
    Le Tour anniversaire E&R : Lyon

    Excellent résumé et décortication de la situation politique française par Soral dès les 10 premières minutes, c’est vraiment lui le professionnel de la politique française et je suis sûre a 100% que tout les types comme Zemmour, intellectuels X de tout cotés ainsi que des cadres des partis politique comme le FN et la FI mais aussi les petits r*** comme Haziza, regardent les analyses de Soral et à chaque fois restent bouche-bée ou traumatisé tellement le constat est réel et professionnel.


  • #1802553
    le 16/09/2017 par berutureb
    Le Tour anniversaire E&R : Lyon

    Je ne suis pas nécessairement d’accord avec Monsieur Soral dans son début d’analyse au sujet de Fillon en le qualifiant de "souverainiste" de par le pont qu’il aurait pu assurer entre le droit bourgeoise et l’extrême droite docile.
    Quand on voit le parcours politique de François Fillon, et c’est ce qui compte, il est tout sauf souverainiste.
    Pour rappel, il a tout de même été Premier Ministre bien discret, voire soumis, de Monsieur Sarkozy alors même que celui-ci a littéralement trahi son pays.
    Fillon a donc implicitement accepté et laissé faire la destruction de la Lybie de Kadhafi entrainant inéluctablement la crise des migrants que l’on connaît aujourd’hui, la réintégration de la France dans l’Otan (en contradiction avec le Général de Gaulle qui a tout fait pour en sortir), la transposition du Traité de Lisbonne qui a entièrement désavoué le peuple français lors du référendum de 2005 sur la Constitution européenne.
    Fillon, j’ai compris ce qu’il était le jour ou je l’ai vu se fendre la poire avec Monsieur Cazeneuve, Ministre de l’intérieur de l’époque, lors de la messe célébrant le pauvre père Hamel égorgé par des fous.
    Quelle honte...
    Lui que se la joue catholique, défenseur des traditions françaises n’est en réalité qu’un politicien véreux, avide de pouvoir et d’argent, comme tous ses compères, qui est prêt à faire le tapin pour un costume ou une place de député.


  • #1803041
    le 17/09/2017 par Jean le marxtien
    Le Tour anniversaire E&R : Lyon

    Maître , dans ce monde il n’y a qu’ un dieu qui a pour seul fin que de s’en emparer pour l’éternité et le droit n’en n’est qu’une émanation . La nécrose des catégories de ce monde , l’économie , la politique , la religion et le droit qui se déroule sous nos yeux n’est pas accidentelle , elle est consubstantiel à la crise de la civilisation marchande et de sa loi interne qui la condamne .
    Ne regardons pas le passé avec nostalgie mais avec lucidité et servons nous en pour construire l’avenir .
    Le droit ne dégénère pas , il révèle son essence . Je suis désolé .


Commentaires suivants