Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Venezuela dénonce la préparation d’un coup d’État par Washington

Caracas a dénoncé de récents propos de l’OEA, organisation basée à Washington, pour son incitation à l’intervention militaire contre Nicolas Maduro. Selon le New York Times, les États-Unis seraient impliqué dans la préparation d’un coup d’État.

 

Caracas va-t-elle tomber à cause d’une ingérence militaire extérieure ? C’est ce que craint le gouvernement de Nicolas Maduro. Sur Twitter, la vice-présidente vénézuélienne Delcy Rodriguez a ainsi déclaré le 15 septembre que le Venezuela allait dénoncer, devant l’ONU et d’autres instances internationales, le secrétaire général de l’Organisation des États américains (OEA), Luis Almagro, que Caracas accuse de « promouvoir une intervention militaire dans [son] pays et [de] menacer la paix en Amérique latine et aux Caraïbes ».

La veille, lors d’un voyage en Colombie, Luis Almagro s’était effectivement montré ouvert à la possibilité de l’option militaire au Venezuela.

« En ce qui concerne l’intervention militaire pour renverser le régime de Nicolas Maduro, je pense que nous ne devrions exclure aucune option », avait-il annoncé lors d’une conférence de presse à Cucuta, à proximité de la frontière avec le Venezuela. Il a ajouté que le pouvoir vénézuélien, qu’il décrit comme « dictatorial », utilisait « la misère, la faim, le manque de médicaments et des instruments répressifs pour imposer sa volonté politique au peuple ».

Dominée par Washington, l’OEA est une organisation qui regroupe tous les pays du continent américain du nord au sud.

Le 8 septembre le New York Times affirmait que des responsables de l’administration Trump auraient rencontré en secret des militaires vénézuéliens opposés au président Nicolas Maduro afin de planifier un coup d’État militaire visant à renverser son gouvernement.

Selon un communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères brésilien, 11 des 14 pays du groupe de Lima, parmi lesquels l’Argentine, le Brésil, le Chili ou le Mexique, « ont exprimé leur préoccupation et leur rejet de toute démarche impliquant une intervention militaire ou l’exercice de la violence, de la menace ou l’usage de la force au Venezuela ». Le groupe de Lima demeure malgré tout opposé au gouvernement vénézuélien, qu’il appelle « à mettre fin aux violations des droits de l’Homme, libérer les prisonniers politiques [et] respecter l’autonomie des pouvoirs ».

Voir aussi, sur E&R :

Comprendre la situation au Venezuela avec Kontre Kulture :

 






Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Un nouveau 11 Septembre ... 1973 en perspective.

     

    Répondre à ce message

  • #2043584

    Ca ne risque pas d’arriver....

    https://reseauinternational.net/int...
    Internationalisme en action : soutien de la Chine au Venezuela...

     

    Répondre à ce message

  • #2043609

    Et y en a qui pense encore que Trump se fiche de la politique extérieure des US, parce qu’il se préoccupe surtout du bien de son peuple, en bon milliardaire tenu par une montage d’usuriers qu’il est… Clinton aurait fait exactement la meme chose, et d’autres à sa place également. Mais il n’est pas trop tard pour la dissidence de faire amende honorable en faisant un méa culpa par rapport à la quasi déification qui a été faite de Trump sans ses rangs.

     

    Répondre à ce message

    • #2043877

      L etat profond americain a fait comprendre a Trump , des son premier jour a la presidence , qu en politique etrangere il doit la fermer et suivre les injonctions. Ainsi il pourra faire ce qu il veut a l interieur , de toute facon, le peuple americain a atteint un degré de lobotomisation irreversible et il gobera tout. Au final , Trump , c est ce qui pouvait arriver de mieux pour cet etat profond : un semblant de protectionnisme , de soit disant désenguagement a l international , de protectionnisme alors que l´interventionnisme americain a l etranger est encore plus actif. Le seul hic, c est que les murs russe, chinois etc... freinent pour ne pas dire brisent l action americiane sur tous les continents. D ailleurs , la politique etrangere americaine a toujours ete le termometre du changement politique et du pouvoir a Washington. Or voila des decennies que cette politique est dans la continuation, preuve suffisante que la presidence americaine n est qu un cirque destiné avant tout a l opinion americaine elle meme.

       
  • L’or noir le nerf de la guerre d’autant que le Venezuela soutient la Palestine.
    Encore une guerre par procuration décidée et financée par les USA et dont le bras armé sera les larbins d’Amérique Latine à défaut de DAECH et cie.

     

    Répondre à ce message

  • #2043945
    Le 17 septembre à 09:59 par vivre libre ou mourir
    Le Venezuela dénonce la préparation d’un coup d’État par Washington

    Le Venezuela dénonce la préparation d’un coup d’État par Washington
    Chez nous en ex-France il a réussi, mais c’est pas Washington, c’est Tel Aviv
    Bon c’est du pareil au même , puisqu’en plus de l’hébreu, on a aussi les Burgers, le rap, Hollywood et les Nikes

     

    Répondre à ce message

  • #2043978
    Le 17 septembre à 11:14 par crachetonvenin2
    Le Venezuela dénonce la préparation d’un coup d’État par Washington

    Un sbire ailleurs pour faire du sous Trump. Voire sous Obama et les autres d’avant. Comme avant d’ailleurs.
    En ce qui concerne cette sorte de menace relancée une fois de plus par ? Des Etats tellement unis entre eux que ... et bien ?
    ...
    La politique intérieure américaine est elle une cause de cette agression en suspens une fois de plus car "aux Etats Unis tout va bien" ... ... ce qui n’est pas le cas au vu des différences énormes au sein même de sa propre population avant ? D’accuser d’autres états d’ingérences diverses dans ? L’honnêteté nationale ou internationale ou ... des trucs comme ça .. ! Les Etats Unis sont ils en position de faire plus clair ou mieux ... plus quoi au juste que ? Des gesticulations encore une fois de plus de la part de la présidence pour avoir la paix ! D’abord ! Au sein même de cette union américaine singée aussi par cette OEA inepte depuis fort longtemps mais possiblement dépositaire d’une puissance américaine comme ? A voir.
    Henri Dunant et sa Croix Rouge ? Un lieu clos mais d’un autre acabit ? Que cette pâle nation américaine qui entraine ensuite bien des souffrances traitées ensuite par ? La Croix Rouge et donc les successeurs d’Henri Dunant !!! Un bilan ? Pour les actions humanitaires menées par la Croix rouge d’Henri Dunant à cause des exactions américaines par rapport ? Aux "exactions" vénézuéliennes traitées par elle. C’est à dire la Croix Rouge ? D’Henri Dunant.

     

    Répondre à ce message