Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le business du slogan "Je suis Charlie" sur la Toile

T-shirts, tasses, casquettes, badges,... « Je suis Charlie » fleurissent sur internet, alors que les plateformes Ebay ou Amazon s’engagent à reverser les commissions perçues à Charlie Hebdo.

« Amazon.fr reversera au magazine Charlie Hebdo les commissions qui seraient perçues sur les ventes de produits proposés sur sa Marketplace par des marchands tiers utilisant "Je Suis Charlie" », assure le site marchand.

La plateforme, où des autocollants « Je suis Charlie » sont les meilleurs ventes dans les catégories « Stickers » et « Matériels pédagogiques », s’engage à retirer « tout produit proposé par des marchands tiers qui contreviendrait aux règles de sa Marketplace ».

Le site de vente en ligne eBay s’engage lui aussi à reverser « à Charlie Hebdo les éventuelles commissions perçues sur les (...) produits » concernés.

Plusieurs sites ont retiré ces produits de leurs boutiques en ligne ou fermé les boutiques en ligne spécialisées dans les produits dérivés « Je suis Charlie » rapidement, après des protestations d’internautes indignés. Les réseaux sociaux condamnent une « récupération » : « Honte à vous de récupérer la douleur et le drame de Charlie Hebdo en vendant des produits "Je suis Charlie" ! », poste un internaute sur la page Facebook de la plateforme de personnalisation de T-shirts, Spreadshirt.

En « vente au prix de revient »

Ses équipes assurent ne pas vouloir tirer profit de ce drame. « Nous avons contrôlé une à une chacune des e-boutiques de nos partenaires et chacun des designs (...) pour nous assurer qu’aucune commission ne soit prélevée sur la vente des produits "Je suis Charlie". Spreadshirt n’accepte aucune commission » sur ces ventes, écrit la plateforme sur son blog.

Certains particuliers qui utilisent ces plateformes pour vendre des produits « Je suis Charlie » s’engagent eux aussi à ne pas chercher à tirer profit des ventes. Sur eBay par exemple, le vendeur B.b.r assure que le T-shirt représentant une carte de la France en noir sur un fond ensanglanté avec la mention « Je suis Charlie » qui coûte 13,60 euros est en « vente au prix de revient ».

Le créateur du site onatuecharlie.com, qui vend deux T-shirts avec la mention « Je suis Charlie », préfère, lui, verser 50% de son bénéfice à l’Association française des victimes du terrorisme. « Charlie Hebdo reste une société, ils ont besoin de soutien pas forcément financier, je préfère verser cet argent à une association », a confié Vincent, qui ne souhaite pas être identifié.

Il explique avoir ouvert le site pour permettre aux gens qui cherchaient un T-shirt pour soutenir Charlie Hebdo d’en trouver un. Il en a vendu une vingtaine en deux jours.

La plateforme Redbubble.com, qui commercialise elle aussi des produits affichant ce slogan, a de son côté annoncé qu’elle comptait reverser ses bénéfices tirés de ces articles à Reporters sans frontières.

Slogan dans plusieurs langues

Le logo tristement célèbre, « Je suis Charlie », trois mots en blanc et gris sur fond noir, reprenant la même typographie que celle du nom du journal, avait été posté par Joachim Roncin, directeur artistique et journaliste musique au magazine gratuit Stylist, mercredi quelques minutes après l’attentat qui a fait douze morts au sein de la rédaction de Charlie Hebdo.

« Ce que je voulais dire, c’est que c’est comme si on m’avait touché moi, je me sens personnellement visé, ça me tue, quoi », a-t-il expliqué. Ce professionnel de l’image et du graphisme a trouvé « logique de reprendre la typographie de Charlie, le logo ».

L’homme à l’initiative de la mention et de l’image reprises dans ces boutiques en lignes a déclaré mercredi dans un tweet que « le message et l’image sont libres de toute utilisation en revanche je regretterais toute utilisation mercantile ».

Le logo a été utilisé lors de rassemblement de soutien à l’hebdomadaire pour des panneaux et l’expression « Je suis Charlie » a été scandée et est devenue un slogan repris dans plusieurs langues.

Il est notamment devenu l’un des hashtags les plus populaires du réseau Twitter, en figurant dans plus de 5 millions de messages postés sur ce réseau social, selon Twitter France.

Voir aussi, sur E&R :

Un regard mordant sur le monde contemporain avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • sur qu’il y a du blé a se faire avec tous les moutons prets a consommer pour se consoler...j’ouvre ma boutique je suinte charlie des demain adresse le sentier...il n’y a pas de deuil pour le commerce !

    le cercueil en ebene incrusté de diamant je suis charlie a 100 000 euros

    la lampe torche je suis charlie offerte

     

  • #1082702
    le 10/01/2015 par Georges 4bitbol
    Le business du slogan "Je suis Charlie" sur la Toile

    En plus du pin’s "touche pas à mon pote", le ruban pour la lutte contre le sida, le badge Lgbt, l’écusson "no pasaran", la jupe pour lutter contre le sexisme ; je me demande si le tee-shirt "je suis Charlie" ne va pas faire de trop. Je troque tout contre un ananas.

     

  • #1082717

    Y’a toujours moyen de se faire un petit billet... la récupération de la souffrance, c’est à la limite de constituer une signature "culturelle".


  • #1082726

    Shoah business, Charlie business . Les marchands du Temple reviennent toujours .

     

  • Je viens de voir sur ITélé les images du rassemblement de Nice de ce matin.
    Il y avait à coté de la plage un comptoir d’une dizaine de mètres ou des personnes distribuaient des petites affiches "je suis charlie" des objets "stylo je suis charlie" d’une 20aine de centimes, TShirts, autocollants, etc...
    Derrière le comptoir on voit bien les cartons rempli d’objets.
    Qui paye ces objets, qui les commande (et surtout quand), qui les fabrique (et surtout quand), qui les distribue ????

     

    • mercredi 7 janvier 13h33 fusillade. Aujourd’hui 10 janvier, T shirt, auto-collants, affiches, stylo et autres gadgets déjà fabriqués, emballés, stockés ! ! Exact bien relevé ! Et la population qui ne voit rien, comme si les choses allaient de soi !


    • #1082942
      le 10/01/2015 par Georges 4bitbol
      Le business du slogan "Je suis Charlie" sur la Toile

      "Les Français sont des veaux" de Ch de Gaulle prend tout son sens, en même temps, est ce mieux ailleurs ? évidemment non, le mondialisme a mis sa sale patte sur le monde et l’abrutissement de masse est sa meilleure arme.
      La conclusion rapide de ces deux affaires aussi louches que sanglantes, l’exploitation politique, médiatique et commerciale immédiate interpellent sur le déroulement curieux qui apparaît comme prémédité, organisé, exploité, exporté, capitalisé.
      Il fallait faire un coup mais court pour équilibrer la peur avec le soulagement, les faits avec leur exploitation, et éliminer les protagonistes rapidement.
      la photo de la manif de Nice est décourageante (sans exclure un photo-montage comme il a pu être le cas pour d’autres manifs) mais nous ne sommes pas à l’abri de dérapages, de révélations et de surprises, sans compter qu’une fois l’émotion obligatoire passée, certains se mettront peut être à réfléchir...


  • #1082732

    vous avez remarqué dans les commentaires sur les sites d’info, le nombre d’avatars je suis Charlie sur fond noir ?, encore une contradiction dialectique, dans un monde libéral où l’on prône l’individualisme roi tous les moutons se mettent en uniforme.
    Quant à Google qui a buggé depuis trois jours sur le même logo. mieux vaut en rire.
    l’important est d’avoir des nike aux pieds


  • #1082742

    il y’ a toujours moyen de se faire un petit billet n’est-ce pas messieurs les moralistes gaucho bobo

     

    • "En ce temps là en Egypte, les Immondes étaient au pouvoir’...et la spécialité des Immondes c’est l’immondice. Ils sont ignobles mais ils sont profilés comme tels et évidemment pas dotés des moyens de s’en rendre compte. Mais l’Univers fera le tri...même pas besoin de bouger le petit doigt.


  • "Jean-Paul 2, pape de merde", "Le Coran, c’est de la merde, ça n’arrête pas les balles"
    Face à ces slogans bien cyniques et provocateurs, zéro euro d’amende, et au tribunal, les organisations musulmanes ont été déboutées. Pourquoi ? Au nom de la liberté d’expression ? Ok ! Mais quand Dieudo chante "Shoahnanas" sans la moindre insulte à l’intérieur, juste pour dénoncer un chantage communautaire en évoquant un ananas, on lui balance 20.000€ d’amende. Quel beau foutage de gueule !
    Soyez-en convaincus, la "liberté d’expression" est conditionnelle dans ce pays. Et le pire, c’est qu’on laisse les politiques et la justice la définir. Non, je ne suis pas Charlie car je ne suis pas ignare. Je ne suis pas non plus un défenseur de Dieudo, je m’en fous, mais comme certains ici j’ai des yeux pour voir, et je n’apprécie pas qu’on me prenne pour un con au nom de la "liberté d’expression", car elle ne s’applique pas à tout le monde.
    Alors que faire ? Au lieu d’organiser une manif unilatérale, mettez-vous plutôt à table face aux instances musulmanes et donnez-leur la parole. Écoutez-les, pour une fois ! La plupart sont choquées par ce qui s’est passé et par ces types qui font le djihad au nom du prophète mais TOUTES sont solidaires dans leur ras le bol autour des caricatures cyniques et systématiques de leur prophète, de leur religion. Si vous ne voulez pas entendre ça, si vous estimez toujours qu’on doit protéger les instances juives mais qu’on se fout des musulmans, assumez-en les conséquences !


  • Victoire totale pour le système, pour Hollande et pour Valls.

    Je suis stupéfait par les réactions tout autour de moi. Hallucinant ! Les Français sont vraiment des veaux.

    Je pense que l’UMPS va faire un cartons aux prochaines élections.

    Oh, et pour finir, qui est-ce qui en prend encore plein la tête, même s’il n’a absolument rien à voir avec ça ? Le vieux Jean-Marie.

    Personnellement je n’ai plus aucun espoir. La France est morte.

     

    • Ouaip, le système a une longueur d’avance c’est certain, cette mascarade s’est étendu sur les sites communautaire genre 9gag par exemple, bien que celui ci soit devenu un lieu de propagande pour tous les monde (donc neutre ?) enfin reste que pour charlie est devenu aussi important que le 11 septembre américain (tout simplement surréaliste) et c’est fou de voir comment se comporte les gens...

      Là en centre ville à Marseille les trucs de jcdecaux est blindé d’affiche "jesuischarlie", les kioskes...pfiou...C’est encore plus dur pour des gens comme nous, informé et détaché de ce type d’événement parce qu’on savait qu’ils préparaient ça, comment ils allaient faire et comment réagirait la population...

      Même si beaucoup ne sont pas dupe la France est officiellement morte ouais.


  • #1082796

    Tout ce qui est business est signé, par défaut. C’est même logique que ça en arrive là, ça ne fait que confirmer le tout.


  • Suis-je le seul qui ait envie de vomir ?

     

  • après le kit du petit terroriste, le petit kit de la bienpensance !


  • #1082814
    le 10/01/2015 par 8/01 is the insode job
    Le business du slogan "Je suis Charlie" sur la Toile

    C’est fou comment les gens ont la mémoire sélective,ils oublient que Charlie hebdo jouait continuellement avec le feu,ce n’ était pas un journal satirique mais un journal appelant à la haine,à la guerre entre les différentes religions et ethnies .Si Soral ou Dieudonné serait décédé ils diraient c’est normal il l’ a chercher ...Premièrement c’est faux et deuxièmement cela démontre leur mauvaise foi.


  • #1082834

    C ’est plutôt (je suis partout).


  • Il y en a qui surfent sur la vague car leurs sondages sont désastreux. Derrière "Je suis Charlie", ils fantasment, ils rêvent d’un "Je suis Valls" ou "Je suis Hollande". Mais dans quelques semaines, quand la vie va reprendre son cours et que les réalités économiques vont resurgir, ou dans quelques mois, quand on se rendra compte que cet épisode n’a rien réglé, à défaut je "Je suis Charlie", la France affichera : "J’en ai plein le cul".

     

    • Ecoutez le grand silence qui, en fait, répond a tout ce ’bruit’...Les vrais gens dans la vraie vie savent ce qui se passe vraiment et comment se comporter. Ils savent également qu’ils sont en présence de prédateurs névrosés et prêts à tout. Il y a ceux qui vont ’défiler’ et tous ceux qui vont les regarder faire, en attendant. Car attendre fait très exactement partie des choses a faire. Bon dimanche.


  • #1082945

    Une chanson du nom de je suis Charlie vient d’être officialisé par les médias.


  • #1082997

    Je suis charlot


  • #1083041

    Est ce qu’il y a des preservatifs ?


  • #1083184

    Ils auraient pu penser aussi aux orphelins des policiers qui se sont fait flinguer pour protéger ce journal puant et tout cela pour un maigre salaire !!!


  • #1083260

    Ou l’acte d’achat compulsif comme remède au traumatisme émotionnel. Des vrais rats de laboratoire ces goys.
    Bientôt un plug anal en guise de monument comémoratif.


  • #1083580

    Il faut voir si ces articles"Je suis Charlie" ne seront pas fabriqués en Chine !!


Afficher les commentaires suivants