Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le désir humain

Par Gilles Agar, d’après les travaux de René Girard

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

98 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1024371
    le 08/11/2014 par serPent
    Le désir humain

    très bonne vidéo !! vivement les suivantes !! et surtout cette 4e partie...des masques vont tombés


  • #1024377
    le 08/11/2014 par abderrahim
    Le désir humain

    Très intéressant, synthétique, efficace. J’aime bien se format Dessin pour illustrer le propos de M. Gilles Agar. Ca parle beaucoup plus pour moi.
    Il y a un concept qui m’a fait sauté de ma chaise plus que tous les autres, c’est la notion de "prochain" dans les 10 commandements de Dieu
    Quelle concept en donne-t-on dans le Judaïsme, le Christianisme, ou l’Islam ?
    Je pense qu’on arrive là, à la base de la base, d’un côté le tribalisme, de l’autre l’universalisme, d’un côté la Haine, de l’autre l’Amour ?

     

    • #1024707
      le 08/11/2014 par Mansur
      Le désir humain

      Le Christianisme est résolument universel, le Judaïsme résolument tribal. L’Amour et la Haine. L’Islam est entre les deux.


  • #1024391
    le 08/11/2014 par dominique
    Le désir humain

    Enfin voila un documentaire a voir avec des enfants.
    je me réjouit de la suite !


  • #1024411
    le 08/11/2014 par anonyme
    Le désir humain

    Genial !!! Mais vraiment Génial !!! Je pense que la on est sur la bonne voie, qu’ E&R nous aide à devenir des experts du Bien , pas des experts du Mal (spécialistes en reseaux occultes, politiques, manipulations etc, c’ est a dire : comment fonctionne le Mal) . Ici Gilles Agar nous aide a comprendre comment fonctionne le Bien ! J’ ai hate de decouvrir ses prochaines videos et merci à E&R de relayer cela !


  • #1024416
    le 08/11/2014 par G.B.
    Le désir humain

    J’ai rarement vu une video aussi riche, pédagogique, claire, passionnante et sincère.
    Le sujet est traité avec une telle clarté que l’on a du mal a ne pas être d’accord sur le fond autant que sur la forme.
    Je recommande vivement le PARTAGE de cette VIDEO !
    Merci EetR !!!!

     

    • #1025317
      le 09/11/2014 par Paul
      Le désir humain

      Je dirai que oui bien-sûr on est tous mille fois d’accord avec lui. "Tu ne tueras point". Quelle que soit notre religion ou nos croyances pourvu que l’on soit un homme bon. Cependant il se pourrait que cela soit compliqué qu’il n’y parait.

      Je suis curieux de savoir comment l’homme et le chrétien qui nous tient ce beau discours résout le problème philosophique suivant qui se pose implicitement à chacun nous pour peu que l’on soit lucide quant à notre appartenance à un certain système social – sauf sans doute à y être absolument dissident et à chaque instant de notre vie. Donc peut-être… antisocial.

      Vous êtes en voyage dans la forêt amazonienne. Vous tombez sur un groupe de terroristes qui tiennent dix personnes en otages. Ils s’apprêtent à les tuer. On vous dit : "Nous les tuons tous les dix ou bien vous en égorgez un seul avec ce couteau ; les neuf autres auront alors la vie sauve et seront libres."

      Pour la résolution de ce problème spirituel il est bien entendu que toutes les composantes de la proposition des terroristes sont garanties et assurées.


    • #1027678
      le 12/11/2014 par Perseus
      Le désir humain

      @Paul

      Le commandement n’a jamais été "tu ne tueras point" qui est une traduction imprécise mais "tu ne commettras pas de meurtre". Dans la loi mosaïque (et non "le judaïsme" comme il est dit dans cette vidéo) la peine de mort était autorisée. Le commandement condamne donc le fait de donner la mort hors du cadre de la justice. Soit comme dans tous les pays pratiquant la peine de mort. Il va de soit que l’auto-défense était également permise comme partout ailleurs (sauf en France où la victime est toujours coupable de s’être défendue bien sûr).

      Ainsi, point de "beau discours" à tenir, ni "d’inextricable" situation pour le chrétien de tous les jours. Chrétien de tous les jours qui ne vous a d’ailleurs pas attendu pour se poser ce genre de questions et obtenir des réponses.

      Eh oui, mon cher Paul, il n’est pas donné à tout le monde de découvrir la poudre. Mais persévérez, vous aurez peut être un éclair de génie un jour.


  • #1024423
    le 08/11/2014 par bourdieusien
    Le désir humain

    Merci. L’exposé est passionant !

    PS : le code d’hammourabi n’est pas anterieur au dix commandements ? Les mondes Indien, Chinois, nomades d’asie centrale... n’ont pas été determinés par le logiciel abrahamique et pourtant la stabilité de ces cultures est manifeste.


  • #1024439
    le 08/11/2014 par fides
    Le désir humain

    Remarquable exposé de Gilles Agar. Ses démonstrations claires et illustrées sont tout à fait pédagogiques. Bien des chrétiens, et d’autres aussi, devraient en retirer un supplément de culture spirituelle, philosophique et d’âme. Personnellement, je trouve très courageux qu’il ose aborder un sujet aussi contesté et controversé que la Trinité. Je souhaite qu’il sache, dans ses exposés à venir, "vulgariser" ce sujet théologique si complexe, avec bonheur.


  • #1024455
    le 08/11/2014 par Ravenor
    Le désir humain

    Très intéressant, merci


  • #1024475
    le 08/11/2014 par cotonchat
    Le désir humain

    Cela existe encore des hommes comme ça ? Sa femme a beaucoup de chance. Je ne suis pas jalouse d’elle, non, je leur souhaite beaucoup de bonheur. Ils ne seront pleinement heureux que si ils se rendent compte de leur chance. Et je suis sûr qu’ils le savent.


  • #1024483
    le 08/11/2014 par driir
    Le désir humain

    Excellent ! Merci beaucoup ! Je suis prêt à regarder plus de vidéos de ce genre. Là, on sent que le mec est intelligent et bon et qu’il veut partager ce qu’il considère comme important. Il a bien expliqué la théorie du mimétisme. Merci et j’attends la suite, Gilles.


  • #1024484
    le 08/11/2014 par redsniper06
    Le désir humain

    Les dessins de Gilles Agar méritent d’être appréciés tellement ils sont percutants et véridiques !!!...

     

    • #1025364
      le 10/11/2014 par Bromélia
      Le désir humain

      Si le mimétisme d’un individu avec un autre est compréhensible, le mimétisme avec un système (triangle comme objet de mimétisme dans la pub de parfum) pose quand même un problème de logique à creuser


  • #1024495
    le 08/11/2014 par specialk
    Le désir humain

    Woaw ! De la vrai philosophie contemporaine. C’est sain, clair, plein d’intelligence mais aussi d’humilité. Ca créerait presque un triangle tout ça...


  • #1024508
    le 08/11/2014 par manu
    Le désir humain

    Très intéressant, merci ! j’ai hâte de voir la suite.


  • #1024534
    le 08/11/2014 par Bakounine
    Le désir humain

    Le combat subversif vient de loin, de très, très loin, depuis Appolonius de Tyane.
    Rechercher l’origine de la gnose le G « connaissance », que l’on retrouve parfois au milieu de la pyramide.
    Qui met l’homme au centre de l’univers et non pas le créateur.
    Saint Paul nous donne une petite idée des forces à l’oeuvre à l’époque même ou il s’adresse aux Galates : chap 1 vers 6 << Je m’étonne que vous vous détourniez si promptement de celui qui vous a appelés par la grâce........pour passer à un autre évangile.>> verset 7 << non pas qu’il y ait un autre évangile, mais il y a des gens qui vous troublent et veulent renverser l’évangile de Christ.>>
    On remarque que Saint Paul ne dit pas pour vous tourner vers des idoles ou un enseignement païen, non il dit UN AUTRE EVANGILE.
    Ces gnostiques on toujours eu de cesse de corrompre l’enseignement du Christ et ont souvent infiltré l’église.
    Et probablement à l’origine de la fausse église et de notre monde d’aujourd’hui !


  • #1024539
    le 08/11/2014 par Pierre Ghi
    Le désir humain

    "Etoiles si brillantes,
    Si lointaines !
    Etoiles scintillantes,
    Messagères de santé !
    Leurs rayons éclatants
    De gloire et de lumière
    Répandent dans tout l’Univers
    Les louanges de ta Loi,
    Ô, Père céleste !"

    "Les étoiles", extrait de l’Evangile essenien.


  • #1024556
    le 08/11/2014 par guise
    Le désir humain

    J’attends la suite avec impatience.


  • #1024563
    le 08/11/2014 par Christian 4TT4LI
    Le désir humain

    Pour celui qui posera la question, la musique d’introduction est : sarabande d’Haendel (générique du film Barry Lyndon dans lequel on peut également entendre le magnifique Opus 100 de Schubert).
    Autant lire le livre de René Girard : mensonge romantique et vérité romanesque . Un libre indispensable.


  • #1024574
    le 08/11/2014 par F
    Le désir humain

    Excellent.
    De la pensée haut niveau, ça fait du bien.
    Merci à M. Agar et à E et R.


  • #1024582
    le 08/11/2014 par chaton
    Le désir humain

    Bravo pour cet exposé brillant et ludique. De l’intelligence et de la simplicité ainsi que la promesse d’un beau bouquet de quenelles en perspective. J’adore et j’adhère à 110 %.


  • #1024583
    le 08/11/2014 par Aldo
    Le désir humain

    Quelle science !!
    Je suis pantois ...
    on dirait que le niveau de conscience monte sur cette planête..

     :)


  • #1024585
    le 08/11/2014 par barker
    Le désir humain

    J’ ai adorer, et je trouve que ça va dans la bonne direction, car je pense que maintenant sur ce site nous savons tous ou sont les dysfonctionnement dans ce monde et c’est par ce genre de vidéo que nous approfondissons.
    Car maintenant c’ est la suite qui est importante, les alternatives, changer de paradigme, rendre attrayant un autre modèle que ce soit le message du christ ou autre.
    Mais en tout cas un modèle ou le consumérisme auras le rang qu’ il mérite, et ou la morale et la spiritualité retrouveront la place est la leur !


  • #1024593
    le 08/11/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Le désir humain

    J’espère que cet homme vit au rez-de-chaussée et ne se déplace pas en Falcon 50 !
    Vous avez dit viril ? Eh bien vous verrez que sionisme et banque ont un rôle très subalterne dans la compréhension du réel...


  • #1024627
    le 08/11/2014 par Faraway
    Le désir humain

    Du vent ! Girard a inventé l’eau chaude ! Son oeuvre est impressionnante à la première lecture, mais avec le recul, elle s’avère non seulement creuse, mais fallacieuse sur de nombreux point : un peu comme Freud, les seules vérités qu’il a énoncées sont des évidences : le désir mimétique (ou triangulaire), par exemple, est le b-a-ba de la pub. Le désir mimétique (la rivalité mimétique, etc.) est le degré zéro du social et de l’amour, et Girard n’a rien de mieux à proposer. Oui, le désir amoureux est en partie mimétique, mais Girard est incapable de saisir que l’amour est autre chose (l’amour fou" de Clouscard le ferait sans doute ricaner).
    Quant à son anthropologie religieuse, avec son opposition entre "le biblique" et le "mythique", thème central de la seconde partie de son oeuvre, elle trahit une grande inculture, à la fois une totale incompréhension du mythe et de l’héroïque et une totale incompréhension de la rupture que représente l’évangile par rapport à l’Ancien Testament (c’est pourquoi Girard n’a jamais réussi à être pris au sérieux par les docteurs de l’Eglise, et c’est tant mieux).
    Il m’a fallu lire la totalité de l’oeuvre de Girard, en français et en anglais, et une bonne partie de ses disciples, pour finalement m’apercevoir que j’avais perdu mon temps. Je suggère à ceux qui s’extasient devant cette présentation de faire l’exercice de reformuler ce qu’ils ont compris. Du vent !

     

    • #1024722
      le 08/11/2014 par Facteur
      Le désir humain

      Girard ne prétend pas parler d’amour et s’en tient au désir, à travers une idée dont il ne cesse de marteler lui-même l’évidence (Girard lui-même dit qu’il n’a fait "qu’inventer l’eau chaude"). Partant, en effet, il en reste au "degré zéro" - mais c’est un degré qui reste éclairant et décisif sur d’autres étapes de compréhension ou de recherche.

      Du reste, comme Clouscard, il pointe le "mensonge romantique" de l’amour. Le rôle de Girard est de le ramener à sa vérité triviale dans le jeu du désir mimétique dont il fait un invariant. Clouscard, lui, fait de l’amour une assomption sociale et politique qui dépasserait la rivalité mimétique, mais ce à la faveur d’un seul exemple (Tristan) : autrement dit, ces deux projets n’ont pas les mêmes prétentions (alors pourquoi mettre en rivalité deux joueurs qui ne font pas le même sport ?).

      Et quant à dire que Girard, parce que les docteurs de l’Eglise ne le suivent pas, n’a rien compris à la révolution de l’évangile, c’est un argument que je reconnais comme d’autorité. Son unique qualité sans doute.


    • #1024825
      le 09/11/2014 par Un cendy
      Le désir humain

      René Girard s’en est tenu à un aspect de l’expérience humaine (le désir mimétique), mais l’a décortiqué et expliqué sans le dénaturer ou le réduire. Contrairement à Freud qui a injecté la jalousie à haute dose dans le désir triangulaire, le ramenant comme à son habitude à sa propre (ou plutôt sale) vision du monde.


    • #1024871
      le 09/11/2014 par Max
      Le désir humain

      L’hypothèse de Girard ( émise au début des années 60 ) a été confirmée dans les années 90 par la neurologie moderne.


    • #1024876
      le 09/11/2014 par Max
      Le désir humain

      On peut lire la totalité d’une oeuvre sans la comprendre. Tu répètes la thèse de René Pommier qui n’a rien compris à la psychologie relationnelle.
      La nature triangulaire du désir vient de l’oeuvre de Girard et non pas des pubs ( qui n’expliquent rien ).
      Chez les Romantiques, le désir n’est pas mimétique : il est propre au sujet. "Le désir et la passion ne sont jamais authentiques au sens Heideggerien" ( R.Girard ).
      La psychologie relationnelle réussit l’épreuve de l’expérimentation.
      Girard ne confond pas du tout le désir et l’amour.
      Tous les désirs qui ne sont pas narcissiques sont mimétiques.
      Tu affirmes que le mimétisme est évident alors que la neurologie a découvert les neurones miroirs dans les années 90 et non pas à l’époque d’Aristote.
      L’anthropologie de Girard révèle que les mythes sont des divinisations de boucs émissaires. Dans les mythes la victime est coupable alors que dans le biblique elle est innocente. C’est une révolution anthropologique qui ne peut être expliquée par un phénomène naturel car ce phénomène ne s’est jamais produit au cours d’une crise mimétique, avec le début de notre ère.
      L’anthropologie de Girard est confirmée par les analyses scientifiques du Linceul de Turin : voir le livre de Gavach / Rinaudo.
      Nous avons entendu tes critiques ( "creuse", "grande inculture", "incapable de saisir",... ), nous attendons tes arguments scientifiques.


    • #1025154
      le 09/11/2014 par Souch39
      Le désir humain

      On attend ta « contre-vidéo » aussi pédagogique que celle-ci


    • #1025680
      le 10/11/2014 par Faraway
      Le désir humain

      Max, tu écris :



      "L’anthropologie de Girard révèle que les mythes sont des divinisations de boucs émissaires. Dans les mythes la victime est coupable alors que dans le biblique elle est innocente."




      C’est là l’aspect le plus faible de Girard. Cette affirmation n’est pas démontrée dans son oeuvre, seulement illustrée par quelques cas (Oedipe, surtout), mais elle peut être contredite par un nombre bien plus grand d’exemples. Je rappelle que, pour Girard, un bouc émissaire est une victime innocente, certes, mais presque arbitraire : Jésus aurait aussi bien s’appeler Dupont. Réduire les mythes à des divinisations de victimes de la violence mimétique est tout simplement ridicule. ça ne marche que pour un très petit nombre de mythes. Oui, le mythique découle du funéraire (et sur ce point, Girard a raison et Dumézil a tort), mais les morts divisés ne sont pas tous des boucs émissaires, loin de là.
      Je ne nie pas la pertinence des concepts de rivalité mimétique, violence mimétique, etc, mais Girard a la facheuse habitude de tout réduire à des aspects secondaires (comme Freud, qu’il aime beaucoup). Concernant le désir amoureux, par exemple, le mimétique n’est qu’un facteur : pour le dire vulgairement, ce n’est pas en voyant bander mon voisin que je bande.
      Tu écris encore :



      "L’anthropologie de Girard est confirmée par les analyses scientifiques du Linceul de Turin : voir le livre de Gavach / Rinaudo."




      Alors là, je m’incline. Alleluya ! Il faudra le lui dire, je ne crois pas qu’il le sache !


  • #1024631
    le 08/11/2014 par Pamfli
    Le désir humain

    Nous venons de regarder cette vidéo en famille comme une évidence, les enfants se sont montrés très attentifs et nous avons fini cette soirée par un débat : ce travail est fort intéressant, il est présenté de manière accessible avec beaucoup d’humilité, les dessins sont vraiment très explicites. Encore bravo, c’est le contraire en tout point de l’hermétisme de ces escrocs, j’ai vraiment hâte de voir la suite en vidéo, et je me dis qu’une BD serait un excellent support pour les plus jeunes également, des planches pédagogiques conclues par les grandes scènes eschatologiques. Merci.


  • #1024633
    le 08/11/2014 par triphazé
    Le désir humain

    Désolé, mais ces commandements cités dans la conférence ne sont pas les commandements originaux tels que les ont reçus les hebreux par Moïse, et que l’ont retrouve dans quasiment TOUTES les bibles, même les versions oeucumeniques (sauf la votre apparemment) dans exode 20.
    Votre erreur vient du fait que vous placiez le cinquième commandement à la place du 4ème, qui affirme le saint jour du repos de Dieu qu’est le Sabbat : qui est le samedi.
    je sais ça va plaire a tous le monde mais c’est comme ça. le dimanche a été mis en place par une volonté d’homme via Constantin en 321 ap Jésus Christ. Ne me traitez pas de judaisant svp je suis chretien...
    Allez verifier dans vos bibles ou celle du voisin.
    Il serait plus exact de citer les 10 commandements et non pas que les 6 derniers.
    Ceci dit pour le reste c’est interessant.


  • #1024642
    le 08/11/2014 par emmaB
    Le désir humain

    Très bel exposé, limpide, accessible à tous.
    Pour celui qui se dit "Il y a quelque chose de pourri dans mon royaume...", toutes les réponses sont là. La brillance de cet exercice repose dans le fait que la très grande complexité du monde et de ses dysfonctionnements sont ramenés à l’échelle de la nature fondamentale de l’homme et que dès lors tout s’explique.

    Un "programme" ne peut fonctionner sans son Programmateur ! Il s’emballe, il devient fou...

    A mon sens, les conclusions qui s’imposent sont les suivantes :

    "L’homme comme mesure de lui-même" mène à l’horreur paroxystique.

    Une société qui prétend "se passer" de Dieu est vouée à l’autodestruction.

    Voilà pourquoi le XXIème siècle sera spirituel ou ne sera pas...

    Je ne suis pas catholique, pour moi le concept de Trinité est une escroquerie métaphysique découlant en droite ligne du paganisme romain.

    Cela ne m’empêche aucunement d’attendre la suite avec impatience, car l’essentiel reste l’amour de Dieu et la volonté de s’émanciper de cette époque mortifère et déjà déclinante, tous ensemble.

    Mr Agar, merci beaucoup, et longue vie à vous !

     

    • #1025053
      le 09/11/2014 par Frédérick
      Le désir humain

      la très grande complexité du monde et de ses dysfonctionnements sont ramenés à l’échelle de la nature fondamentale de l’homme et que dès lors tout s’explique.




      Je me permets d’encadrer cette phrase car elle contient elle-même cette clarté et cette simplicité qu’elle décrit.


  • #1024643
    le 08/11/2014 par triphazé
    Le désir humain

    1 - Je suis le SEIGNEUR ton Dieu, qui t’ai sorti du pays d’Égypte, de la maison de servitude. Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi.
    2 - Tu ne te feras pas d’image taillée, ni aucune ressemblance de quoi que ce soit qui est dans le ciel en haut, ni ce qui est sur la terre en bas, ni ce qui est dans l’eau sous la terre ; Tu ne t’inclineras pas devant elles, et tu ne les serviras pas ; car moi, le SEIGNEUR ton Dieu suis, un Dieu jaloux, visitant l’iniquité des pères sur les enfants, jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent, Et faisant miséricorde envers des milliers de ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.
    3 - Tu ne prendras pas le nom du SEIGNEUR ton Dieu en vain ; car le SEIGNEUR ne tiendra pas pour innocent celui qui aura pris son nom en vain.
    4 - Souviens-toi du jour du sabbat, afin de le garder saint.Tu travailleras six jours, et tu feras toute ton travail ; Mais le septième jour est le sabbat du SEIGNEUR ton Dieu ; tu ne feras aucun travail en ce jour-là, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes ; Car en six jours le SEIGNEUR a fait le ciel et la terre, la mer et tout ce qui est en eux, et il s’est reposé le septième jour ; c’est pourquoi le SEIGNEUR a béni le jour du sabbat et l’a sanctifié.

    5 - Honore ton père et ta mère, afin que tes jours soient prolongés sur la terre que le SEIGNEUR ton Dieu te donne.
    6 - Tu ne tueras pas.
    7 - Tu ne commettras pas adultère.
    8 - Tu ne voleras pas.
    9 - Tu ne diras pas de faux témoignage contre ton voisin.
    10 - Tu ne convoiteras pas la maison de ton voisin ; tu ne convoiteras pas la femme de ton voisin, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne, ni aucune chose qui soit à ton voisin.

     

    • #1025131
      le 09/11/2014 par triphazé
      Le désir humain

      Désolé mais vous faites une erreur de taille en inversant le quatrième et le cinquième commandement dans votre énoncé des 10 commandements. En effet les commandements écrits et donnés par Dieu lui-même a Moïse dans exode 20, stipulent dans toutes les bibles (y compris les versions oecumenistes) que le quatrième concerne le respect du jour du seigneur : le Sabbat qui est le samedi. Le cinquième commandements, lui, concerne les parents.
      Je ne sais pas quelle version de la bible vous avez mais je vous invite à en changer.
      Au fait pourquoi s’arreter que sur les 6 derniers commandements ? les 4 premiers sont tout aussi importants voir plus puisqu’il concerne les rapports de l’homme avec Dieu, alors que les 6 derniers concernent les rapports des hommes entre eux. Jésus lui-même nous dit qu’il nous est impossible de respecter les 6 derniers commandements par amour pour son prochain si on ne respecte pas les 4 premiers...Ils sont absolument indissociables

      Pour info, c’est l’empereur Constantin qui, par une volonté d’homme, changea en 321 av JC, le jour d’adoration du samedi au dimanche...

      Bref pour le reste de la conférence, je le trouvet édifiant et intelligemment mené, bravo...


  • #1024658
    le 08/11/2014 par Aphy
    Le désir humain

    Brillante analyse expliqué d’une manière pédagogique.
    Merci de partager ce genre de contenu, j’attends la suite avec impatience.


  • #1024659
    le 08/11/2014 par Pointdevue
    Le désir humain

    séduisant en tous points
    Objet ou médiateur ?


  • #1024687
    le 08/11/2014 par Fabrice
    Le désir humain

    Absolument passionnant, simple et intelligent.
    Merci infiniment pour cette démarche, je reste dans l’attente des développements à venir !


  • #1024691
    le 08/11/2014 par anon
    Le désir humain

    Belle vidéo en effet .
    Après ça ils auront le culot de prétendre qu’ A Soral propage la haine !
    Merci ER de nous permettre de nous informer et de nous former .


  • #1024709
    le 08/11/2014 par La Manche
    Le désir humain

    "Tu ne tueras point." Qu’en est-il des pédophiles ? La Bible ne dit-elle pas qu’ils mériteraient de se faire accrocher une meule autour du cou avant d’être jetés à l’eau ?


  • #1024711
    le 08/11/2014 par ZYX
    Le désir humain

    Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.



  • #1024727
    le 08/11/2014 par feeloo
    Le désir humain

    TROP BIEN ! Merci beaucoup. Tu nous donnes l’exemple !


  • #1024743
    le 09/11/2014 par François (un autre)
    Le désir humain

    "On ne peut pas se faire des jugements sur des choses qu’on ignore, sinon on est un imbécile"

    Si tout le monde pouvait se répéter cette phrase plusieurs fois le matin avant le petit déjeuner... (enfin pour ceux qui ont les moyens).

    Je lui souhaite bon courage pour la suite.


  • #1024744
    le 09/11/2014 par Jason
    Le désir humain

    Très bon.

    J’aime beaucoup le format et l’homme que l’on sent motivé et sincère.

    Je trouve cependant que certaines choses sont à creuser.

    Il dit dans son exposé que la médiation n’implique pas forcément la jalousie, mais ne cite que "Don Quichote" de Cervantès en exemple (en concluant que cela donne un récit drôle et sympa, sans plus). Je trouve dommage de n’avoir pris que cet exemple pour illustrer l’absence de jalousie dans ce triangle Sujet-Médiateur-Monde. La valeur d’exemple, l’héroïsme, l’éveil tout simplement, peuvent aider un individu à repousser ses limites (que ces limites soient imposées par l’individu lui-même ou par son environnement) ; casser un certain conditionnement.

    Il dit qu’en idolâtrant quelqu’un, on ne se découvre pas soi-même. Sans aller jusqu’à l’idolâtrie, le rayonnement de certaines personnes peut faire résonner des choses que l’on avait en soi, les rendre palpables, évidentes, leur donner vie... . Certaines personnes peuvent vous éveiller, vous donner la force ou des pistes pour vous grandir. C’est d’ailleurs sûrement ce que Gilles Agar a dû vivre en parcourant l’oeuvre de Girard, qu’il sera peut-être amené à dépasser, sans pour autant la dénigrer plus tard... .

    La transcendance, l’Amour sont abordés... mais simplement effleurés pour l’instant.

    J’attends avec grand intérêt l’exposé suivant sur la Trinité.

    J’ai beaucoup aimé le final avec l’oeil : le coeur, l’âme, le corps.

    Bonne continuation et merci pour ce premier essai que je recommande chaudement !

    Jason

     

    • #1024757
      le 09/11/2014 par Facteur
      Le désir humain

      Question pertinente :

      L’exemple de Don Quichotte intervient concernant la différence médiation interne / médiation externe.
      Don Quichotte illustre donc la médiation externe : le modèle/médiateur est extérieur au sujet et à son environnement. En ceci, le médiateur externe n’est pas forcément mauvais, au contraire il peut être une bonne imitation à suivre (tel le Christ, qui affirme être Celui à imiter). La médiation externe est la plus susceptible d’élever le sujet (vers la sagesse, l’amour, le pardon, l’intelligence, le dépassement, etc.) et la moins susceptible de susciter la jalousie (on jalouse celui qui nous est proche, or le médiateur externe est lointain).

      La médiation interne est celle des voisins (dans la vidéo) : plus le médiateur est proche, plus celui-ci suscite la haine, la jalousie. En ceci, le médiateur interne est satan. Et ceci explique le commandement du Christ : "Tu aimeras ton prochain comme toi-même".


    • #1024864
      le 09/11/2014 par Max
      Le désir humain

      Pour "creuser" la psychologie relationnelle et l’anthropologie fondamentale de René Girard, Académicien, professeur émérite de littérature comparée de l’université de Stanford, premier titulaire de la chaire d’anthropologie du Collège des Bernardins de Paris, il faut étudier l’intégralité de son oeuvre ( livres, interviews, conférences ), y compris les nouvelles préfaces des ré-éditions de ses livres. Par exemple la longue et passionnante préface de "De la violence à la divinité", Grasset, qui regroupe plusieurs livres de René Girard.

      La plupart ( pas tous : Girard a commis des erreurs théologiques et des erreurs épistémologiques par exemple ) des personnes qui pensent qu’il existe une faille dans la théorie de Girard n’ont pas lu ou compris son oeuvre : Girard a réfléchi beaucoup plus que ces personnes ( chacun de ses livres est la synthèse d’au moins dix années de recherche ) et Girard est un penseur d’une intelligence rare..

      La médiation est externe si l’objet du désir est partageable. Par exemple le statut de chevalier.
      Le modèle de Don Quichote est un héros du Moyen-âge.
      Si le modèle n’est pas Dieu, il y a toujours idolâtrie consciente ou inconsciente du modèle, par définition.


  • #1024751
    le 09/11/2014 par michel
    Le désir humain

    "la propriété fonde l’estime populaire,.la lutte est en réalité une course a l estime,il n y a pas d aboutissement possible

    ." Thorstein Veblen theorie de la classe du desir 1899....presque 1 siecle avant Clouscard et Michea,.....

    un livre a réédité a Kontre Kulture !!!!


  • #1024753
    le 09/11/2014 par Mehitabelle
    Le désir humain

    Excellent merci et vivement la suite très bon exposé bien déroulé et bien imagé. Bravo pour ce travail j’attends la suite avec impatience


  • #1024772
    le 09/11/2014 par Marie59
    Le désir humain

    Bravo ! Bonne idée la présentation de cette théorie avec des dessins ! On se réjouit de voir la suite. Il faut bien encore 3 exposés pour la suite, qui va très loin et qui devient bien plus complexe, la bande dessinée sera un excellent support !

    Ensuite, tout à la fin, pour aller encore plus loin, il y a cette très intéressante théorie que je qualifierai de révolutionnaire : "Le Pacte des Idoles, une approche girardienne du politiquement correct". L’auteur démonte tous les mécanismes qui aboutissent à notre situation actuelle, avec des exemples concrets au cours de l’Histoire. Il nous révèle aussi qui résiste à cet engrenage destructeur...

    C’est passionnant ! Je vous le recommande vivement ! Ce n’est pas très long, 27 pages, que vous trouverez entièrement ci-dessous, ça vaut le détour ! :

    https://www.yumpu.com/fr/document/v...

     

    • #1025039
      le 09/11/2014 par gaulois du midi
      Le désir humain

      Merci Marie59 pour ce lien passionnant que je viens de lire et qui aurait toute sa place chez Kontrekulture . Je vais essayer de me le procurer .


    • #1025917
      le 10/11/2014 par gaulois du midi
      Le désir humain

      @Marie59 Suite : Après réflexion certes ce livre est passionnant mais l’auteur omet de relever certains aspects essentiels tout en suivant sa théorie .

      Par exemple il ne mentionne pas "qui" décide du changement de l’idole à adorer . Lorsque dans les années 50 l’idole "nationaliste" a été déchue et remplacée (selon lui) par l’idole "individualiste" , ce n’est pas le peuple qui en a décidé ainsi . Le peuple est resté nationaliste , donc resté attaché à l’idole nouvellement déchue , donc méprisé par "l’élite" , qui elle avait décidé du changement d’idole .
      Pourquoi ? Parce que l’élite elle même avait changée . L’élite nationaliste ayant perdu la guerre et étant remplacée par une nouvelle élite cosmopolite ennemie des nations (mise en place de l’UE) et de ses peuples (mise en place de l’immigration africaine et du métissage)
      Ce texte éclaire bien des choses , donne des clés de compréhension mais ne va pas jusqu’au bout .

      Ensuite l’auteur nous dit que l’idole "nationaliste" a été remplacée par l’idole "individualiste" à laquelle notre société sacrifie les bébés victimes des avortements .
      En fait l’individualisme n’est pas la seule idole que le "politiquement correct" interdit de nommer parce que étant "l’idole régnante" .
      On pourrait citer également : la mondialisation , le libéralisme , le sionisme , le féminisme , l’homosexualité , la théorie du genre , l’immigration et le métissage , l’union européenne . . .
      Toutes ces idoles ont en commun :
      - Que leurs adorateurs c’est à dire le "politiquement correct" interdit de les nommer parce que ce sont des idoles régnantes ,
      - Qu’ils traitent de "nazis" (c’est à dire adorateurs de l’idole déchue "nationaliste") leurs détracteurs ,
      - Que toutes font des victimes de par le monde et pas seulement les victimes des IVG .
      - Que leurs adorateurs sont ennemis de la religion catholique .

      Tout ceci est parfaitement conforme à la théorie défendue par l’auteur . Il est seulement trop restrictif , il n’y a pas que l’individualisme comme idole "régnante" .
      Mais on peut remarquer par ailleurs que ces nouvelles idoles régnantes ont pour objectif commun la destruction de la civilisation et des valeurs chrétiennes sinon de la race blanche .


    • #1027310
      le 12/11/2014 par Marie59
      Le désir humain

      Peut-être, effectivement, que l’auteur ne va pas assez loin parce qu’il ne désigne pas qui décide de la nouvelle idole régnante. Libre à chacun d’avoir sa petite idée, et je suis sûre que vous avez la vôtre... Le livre ne se veut pas polémique et accusateur, ce n’est pas ce que l’auteur voulait. Tout comme René Girard, il démontre un mécanisme général, c’est, en quelque sorte, la suite de sa théorie du désir mimétique, sans plus.

      Je ferais, cependant, une petite remarque ; quand vous dites qu’il oublie des nouvelles idoles régnantes et vous citez le libéralisme, le féminisme, l’homosexualité et la théorie du genre, je vous réponds que cela fait partie de l’idole régnante actuelle : l’individualisme bien sûr ! Et on pourrait même ajouter, je crois, l’immigration et le métissage...


    • #1027343
      le 12/11/2014 par Marie59
      Le désir humain

      J’ai oublié d’ajouter @gaulois du midi, suite à votre remarque que les victimes de l’idole régnante ne se limitaient pas uniquement aux victimes de l’IVG. Nous sommes bien d’accord ! Mais l’auteur prenait ici simplement un exemple pour illustrer sa théorie, très pertinente !


  • #1024784
    le 09/11/2014 par Pierre Ghi
    Le désir humain

    Le désir humain n’élève pas, c’est le désir de Dieu qui élève l’humain.


  • #1024789
    le 09/11/2014 par dragy
    Le désir humain

    bravo,merci.


  • #1024814
    le 09/11/2014 par Albert
    Le désir humain

    Quelques remarques... L’égalitarisme chrétien dont vous êtes tous emprunts fausse vos résonnements. Les êtres humains sont fondamentalement différents (hiérarchie) aux seins même des races alors entre différentes races... Tout ça pour dire que les clés de la connaissance ne doivent pas être données au premier déchet biologique qui passe. Le résultat c’est l’atomisation du Japon par un gang de blaireau judéo-saxons. Les allemands (supérieurs) découvrent l’atome, les juifs le récupèrent, en font une bombe, et atomisent à tout bout de champ. Si aujourd’hui les maîtres du monde décident de nous donner l’énergie libre, on se retrouve à combien de milliards sur la planète d’ici à 15 ans ? La connaissance, même en partant de zéro si on veux l’avoir ou l’a trouve tôt ou tard, ceux qui n’y accèdent pas sont ceux qui n’en ont pas besoin. Et tout cela Dieu n’en a cure. La personnification de Dieu est une autre des catastrophe du christianisme, mais c’est un autre débat. Sinon la vidéo est sympa et ça change des tacherons habituels cités entre autre dans les commentaires de la vidéo sur youtube...

     

    • #1025008
      le 09/11/2014 par odyle
      Le désir humain

      J’aime beaucoup cette video très pertinente et pédagogique. J’y retrouve les signes occultes de la Franc maçonnerie et de la cabale. La seule façon de contrecarrer le NOM est de reprendre leur symbolique en les adaptant à nos souhaits. Le triangle est un bon départ car fort utilisé dans les rapports humains, notamment la plus fondamentale : Enfant - Adulte - Parent. Dans chaque conflit il suffit de se poser la question : la relation est-elle adulte-adulte ? La pire est celle des soumis ( enfants ) par rapport à un parent critique.
      En outre l’EGOGRAMME permet d’appréhender votre personnalité selon 3 "Etats du Moi" :
      le "Parent", qui concerne les règles, les normes, les valeurs ;
      l’"Enfant", qui concerne les émotions, la créativité, l’intuition ;
      l’"Adulte", domaine de la raison, de la réflexion, de l’analyse.

      En ce qui concerne l’énergie libre ( voir Tesla), celle-ci existe et a été utilisée lors de la démolition des trois tours le 11 septembre 2001. Le problème est donc bien l’utilisation abusive en vue de la destruction et non au service de l’humanité.
      L’énergie libre serait la solution énergétique et écologique pour l’ensemble de l’humanité. Pour le moment elle sert les puissants pour manipuler et opprimer.


  • #1024815
    le 09/11/2014 par Don Cornélius
    Le désir humain

    Moi, j’ai beaucoup mal avec ce genre de théoricien des mécanismes des désirs existentiels, ayant pour ambition (certes louable) de nous expliquer la vie en essayant de standardiser les mentalités, la relation à l’autre, la motivation des envies ou des jalousies, etc... tout ça enveloppé à la fin de notions religieuses et mystiques. Je trouve qu’il "baratine" beaucoup et enfonce pas mal de portes ouvertes sur la société de consommation. Personnellement, il ne m’a rien appris et je ne sais pas où il veut vraiment en venir : "se méfier du désir humain", la belle affaire, personne était au courant !
    Cela me bien marrer, car ce qui fait marcher le monde depuis le départ est bien plus terre à terre : la recherche de l’épanouissement personnel par le sexe, l’argent, le pouvoir, la famille, la procréation, l’amitié, le train de vie...et ce sujet, "chacun voit midi à sa porte".
    Quand on désire un objet, un service, une personne (que sais-je encore), c’est avant tout pour soit même (et pas forcément par pur égoïsme), parce que notre cerveau, notre instinct, nos hormones, notre vécu personnel ou notre corps indiquent à chacun de nous ce qui lui plait ou ce qui lui est nécessaire.
    Les sociétés humaines, les religions, l’argent, la santé, l’âge, les rapports de forces au travail, les capacités physiques et intellectuelles, la publicité etc.. viennent tempérer, augmenter, frustrer, canaliser, moduler, neutraliser beaucoup de nos envies et de nos comportements.
    C’est pour cela que le commun des mortels n’a pas les moyens de ses ambitions ou de ses désirs. Dans nos vies, combien de renoncements ?

     

    • #1025122
      le 09/11/2014 par Les Dieux Ont Soif
      Le désir humain

      Votre critique est pourtant exactement celle qui est systématiquement avancée. Le plus simple est de lire René Girard.


  • #1024846
    le 09/11/2014 par Cecile
    Le désir humain

    Interressant, je connaissais déjà le triangle en question, il y en a d’autres par ailleurs.

    Cependant quant à 6:47 il la societe archaïque du judaïsme est a la racine du monde occidental car ils aurai inventé les dix commandements il a tout faux. C’est encore l’occidentalo-centrisme ça :/

     

    • #1049484
      le 04/12/2014 par david
      Le désir humain

      En effet c’est une erreur de parler de judaïsme vers 6min30, je parlerais plus volontiers d’Hébreux (hébraïsme, prime alliance) à cette époque.
      Une piqure de rappel : le judaïsme talmudique est né vers 500 après Jésus Christ.
      Mais bon il corrige en 9min54.

      Tout le reste à super intéressant, merci de vulgariser Girard. La suite est dispo ?

      ps : pensez aussi au Bindi indien, alias le 3eme oeil spirituel. après je n’ai pas lu Guénon, mais je sais qu’il s’est pas mal penché sur l’hindouisme une des religions les plus vieilles et préservée.


  • #1024855
    le 09/11/2014 par masque de chair
    Le désir humain

    Exposé séduisant, car très pédagogique, mais ne nous emballons pas trop vite, la vérité n’est jamais réductible à une "grille de lecture". Deux exemples :
    1) le schéma proposé veut qu’un tiers, le "médiateur", soit forcément présent entre nous et l’objet de notre désir ; or un enfant sait pourtant qu’aucune médiation n’est nécessaire pour lui faire convoiter une friandise, pas plus qu’un homme adulte n’a besoin de lire don Juan pour désirer telle beauté offerte à son regard ;
    2) la référence tout aussi obligée au décalogue (ou Décalogue, peu importe) me paraît également naïve, pour ne pas dire agaçante ; les "dix commandements" n’ont nul besoin de tables pour être gravés dans le cœur des hommes ; sinon, qu’on me cite une seule civilisation non juive qui ait soutenu le contraire : "tu pourras voler, tuer, convoiter la femme d’autrui, etc."

    Accessoirement, don Quichotte me semble une référence assez peu convaincante et qui, comme la Bible, contient du meilleur et du pire (ceux qui en parlent les ont rarement lus d’un bout à l’autre)


  • #1024879
    le 09/11/2014 par Ouioui
    Le désir humain

    Un chrétien doit aimer Dieu jusqu’au mépris du monde.
    Un humaniste doit aimer l’Homme jusqu’au mépris de Dieu.

    Les deux plus grands commandements :
    - Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, et de tout ton esprit.
    - Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
    Mais attention, il faut respecter l’ordre : seul l’amour de Dieu mène à l’amour du prochain, et non l’inverse.

    Les satanistes oublient ou cachent volontairement le premier commandement et gardent ou propagent seulement le second. Ce qui amène a une société où l’Homme aime l’Homme selon l’Homme (humanisme anthropocentriste). Et non à une société où l’Homme aime l’Homme selon Dieu.

    Syllogisme chrétien :
    - L’Homme est mauvais par nature (péché originel),
    - L’Homme est obligé de croire (athéisme, agnosticisme, théisme, déisme, nihilisme, etc),
    - L’Homme croit en l’Homme et son Progrès (humanisme anthropocentriste = franc-maçonnerie).
    Résultat : l’Homme croit au mal, soit Satan.

    Conclusion, comme disait Jeanne d’Arc :
    - Dieu premier servi !


  • #1024890
    le 09/11/2014 par Paganhate
    Le désir humain

    Alors autant je trouve l’exposé intéressant, autant je me pose la même question qu’à chaque fois que j’entends un croyant exposer : pourquoi ne concevez-vous pas qu’on puisse être droit, désintéressé et honnête sans pour autant être croyant ?! C’est tout de même incroyable. Je suis agnostique et ça ne m’empêche pas d’être certainement plus objectif et altruiste que la plupart des gens. Là est ma limite, car au final j’ai toujours l’impression de passer pour un sous-homme puisque je n’adhère pas à VOS idées.
    Comme si seuls les croyants avaient la capacité d’avoir du coeur, une âme et le respect du prochain. Quand je regarde autour de moi au jour le jour pourtant ce n’est pas ce que je constate...
    Ah mais j’y pense, le principe du triangle, ça marche aussi pour les croyants non ? "Mon dieu est mieux que le tien alors je te déteste" ?...

     

    • #1024952
      le 09/11/2014 par Don Cornélius
      Le désir humain

      Complètement d’accord avec toi.


    • #1025214
      le 09/11/2014 par Slykry
      Le désir humain

      Paganhate !
      Un croyant pieux et honnête, digne de ce nom, ne peut pas concevoir le fait que tu sois un sous-homme sous prétexte que tu ne partages pas SES idées (ceux qui le font, ont encore des problèmes à résoudre en eux) car avant tout il se doit d’ aimer et de respecter son prochain malgré ses considérations personnelles. Mais il faut voir aussi une chose, le monde n’est pas parfait alors de temps en temps certains veulent imposer le peu qu’ils connaissent à leur entourage et essayer maladroitement de prendre le rôle du clerc sans pour autant être à l’écoute de l’autre, malheureusement c’est une chose qu’on voit tous les jours et qui, dès fois il faut le reconnaître, peut nuire car cela peux broyer ou brouiller un être au lieu de l’aider.
      Pour ma part, je suis un croyant et je n’apprécie pas l’agnose, pour x raisons, mais c’est pas pour autant que je vais voir ou qualifier les agnostiques de sous homme. Par contre je n’apprécie pas le fait qu’on affuble les méfaits d’un croyant à sa croyance (si je peux me permettre), je trouve ça malhonnête.

      PS : Ah Oui ! Arrêtes avec ta dernière phrase, elle est ridicule car elle n’est pas réconciliatrice, elle met de l’huile sur le feu avec les croyants de tout bord et si tu manges de ce pain là alors E&R n’est pas fait pour toi.


    • #1025256
      le 09/11/2014 par Asphodèle
      Le désir humain

      L’athéisme, derrière étape avant la foi...


    • #1025301
      le 09/11/2014 par Igor Meiev
      Le désir humain

      Notre système de valeurs, de morale, vient du décalogue (10 commandements). Quand bien même vous vous estimez non croyant, votre logiciel mental est issu d’un enseignement vertical, empreint de spiritualité.


    • #1025318
      le 09/11/2014 par Paul
      Le désir humain

      Je dirai que oui bien-sûr on est tous mille fois d’accord avec lui. "Tu ne tueras point". Quelle que soit notre religion ou nos croyances pourvu que l’on soit un homme bon. Cependant il se pourrait que cela soit compliqué qu’il n’y parait.

      Je suis curieux de savoir comment l’homme et le chrétien qui nous tient ce beau discours résout le problème philosophique suivant qui se pose implicitement à chacun nous pour peu que l’on soit lucide quant à notre appartenance à un certain système social – sauf sans doute à y être absolument dissident et à chaque instant de notre vie. Donc peut-être… antisocial.

      Vous êtes en voyage dans la forêt amazonienne. Vous tombez sur un groupe de terroristes qui tiennent dix personnes en otages. Ils s’apprêtent à les tuer. On vous dit : "Nous les tuons tous les dix ou bien vous en égorgez un seul avec ce couteau ; les neuf autres auront alors la vie sauve et seront libres."

      Pour la résolution de ce problème spirituel il est bien entendu que toutes les composantes de la proposition des terroristes sont garanties et assurées.


    • #1025331
      le 10/11/2014 par Clem
      Le désir humain

      Il ne m’a pas paru agressif envers les non-croyants, peut-être avez-vous reconnu vos propres désirs à travers lui et vous avez donc créé votre triangle de jalousie.

      Au pire si les références à Dieu vous dérange beaucoup, remplacez ce mot par Nature (ou réactions chimiques hasardeuses durant 6 millions d’années ou autres...).


  • #1024942
    le 09/11/2014 par Elena
    Le désir humain

    Dans "Je vois Satan tomber comme l’eclair" René Girard explique tout cela aussi, excellent exposé beau travail :)


  • #1024999
    le 09/11/2014 par J.C
    Le désir humain

    J’ai bien aimé le passage sur les méchants publicitaires. Ces derniers ne sont qu’un engrenage du système auquel nous collaborons tous (comme vous le dites si bien, nous validons le schéma social dans lequel nous vivons). Nous cautionnons la publicité à chaque fois que nous y succombons. Nous avons tous notre part de responsabilité. Je pense qu’il serait plus sain de sensibiliser les gens là dessus, plutôt que de commencer à incriminer telle ou telle profession.

     

    • #1025267
      le 09/11/2014 par frederic
      Le désir humain

      Je pense qu’au contraire les publicitaires sont la clef de voute de la putréfaction du système. Pour les avoir côtoyé un peu, ils sont sidérants de cynisme : "Alors là on met une nana qui tortille son cul et c’est bon".

      La meilleure image pour décrire un publicitaire serait le serpent du jardin d’Éden qui convainc Eve de croquer la pomme. Si ce personnage n’est pas la clef de voute, je n’ai rien compris. D’ailleurs nous avons ici aussi un triangle : tout d’abord Eve, le serpent et la pomme, puis Adam, Eve et la pomme. Édifiant non ?


    • #1025459
      le 10/11/2014 par AdamLFRX
      Le désir humain

      Bonjour,

      Je ne suis pas du tout d’accord avec vous, si vous me permettez : La publicité contourne systématiquement notre raison pour nous empêcher de la cautionner ou pas en jouant sur des mécanismes basiques ( plat appétissant sur un spot diffusé juste avant l’heure du repas, déesses de la beauté photoshoppée, je vais pas faire la liste ) et qu’on n’identifie pas comme une menace à notre intellect à cause de son pouvoir évident de séduction.

      Une véritable publicité digne de ce nom est : " Bonjour, nous vendons tel produit, voilà son prix, ses composants, sa durée de vie, au revoir. " Vous admettrez que ça n’existe pas. Ce que l’on voit est plutôt de l’ordre du " Atteignez le bonheur avec mon yaourt, soyez libre avec ma voiture, etc". Ce qui constitue, en passant, de parfaits exemples de publicité mensongère éhontée et qui est pourtant la base ou en tous cas l’était la dernière fois que j’ai regardé la TV.

      Donc NON nous n’avons pas les moyens de cautionner ou pas sans d’abord produire un minimum de raisonnement sur le sujet, ce que la plupart des gens ne semble pas faire et on ne leur en veut pas puisque tout est conçu pour dissiper toute méfiance ( belles couleurs, beaux paysages, humour, musique, belles filles, belles voix, promesses de nirvana ) et OUI le concept même de publicité est malhonnête, sorti du respectable " venez goûter mes tomates comme elles sont bonnes ".

      Cela n’a rien d’anodin.

      Je cautionne donc à 100% la position de ce monsieur, et j’espère m’être exprimé convenablement.

      Publicitaires, trouvez-vous un vrai métier, traîtres que vous êtes.


  • #1025002
    le 09/11/2014 par Leïla
    Le désir humain

    Ah ben, moi j’ai toujours la même conclusion au final, INTERDIRE la franc-maçonnerie. Eglise de satan.


  • #1025098
    le 09/11/2014 par Mali
    Le désir humain

    Très intéressant, j’attends les prochaines vidéos.


  • #1025108
    le 09/11/2014 par jujudesbois
    Le désir humain

    Très bonne vidéo ! Je comprends mieux la société ds laquelle on vit. Mercii


  • #1025173
    le 09/11/2014 par vegan
    Le désir humain

    "ce qui dissocie l’homme définitivement des animaux, c’est le désir ... Le désir est le propre de l’homme."



    Les préjugés voulaient que langage, conscience, douleur, détresse, anxiété, plaisir, bonheur, sentiments soient le propre de l’homme. Le désir comme notion exclusivement humaine a aussi été démonté.

    "Il est clair que beaucoup d’animaux agissent comme s’ils avaient des désirs ...
    De nombreuses raisons incitent à penser que ces actions sont conscientes : ... les animaux se montrent capables de tester des hypothèses dans des contextes variables, afin de satisfaire leurs désirs."
    Pour en savoir plus http://www.cahiers-antispecistes.or...



    "L’iris et l’oeil de l’homme sont l’âme et une connexion directe avec Dieu"



    Pourquoi ceux des animaux sentients non humains ne le seraient-ils pas ? On en demande pas tant ! ... mais que les sociétés leur reconnaissent donc au moins le droit d’être traités avec respect et dignité, et dans les fondamentaux, à l’égal de l’homme. Il y en a qui vont bondir mais comprenez bien le sens de "fondamentaux". En tout cas on a vraiment raison de dire que tout ce qui a des yeux ne doit pas être mangé.

    Et si les sociétés humaines sont homicides depuis le départ, qu’elles se stabilisent par le meurtre de l’un de leurs membres, et que cela sous entend que c’est l’oeuvre de satan, ne pouvons nous pas étendre ces dérives aux autres animaux sentients et condamner leurs sacrifices au même titre que nous condamnons celui de nos congénères ?

    Comme le dit si justement monsieur Agar, "pour éviter de se faire des jugement sur des choses qu’on ignore, sinon on est un imbécile", il faut étudier les sérieuses réflexions philosophiques qui démontrent que cet état constant de barbarie que l’homme inflige aux animaux humains et non humains, maintient l’"humanité" dans le pire des karmas à cause de ces océans de souffrance et de sang, et que tant que les sociétés n’ouvriront pas les yeux sur nombres de sujets et ne changeront effectivement pas leur manière de consommer, le mal aura gagné.

     

    • #1025322
      le 09/11/2014 par Facteur
      Le désir humain

      La différence tout de même, c’est que lorsque deux animaux mâles se battent pour une femelle (par exemple), l’un des deux se soumet. Chez l’homme, l’un est capable de tuer l’autre pour un même objet de désir.
      Les animaux ont des freins biologiques (dents, griffes, etc.) qui maintiennent la survie du groupe. Les hommes n’ont de freins que culturels, ce qui fait du désir humain un problème décisif à sa survie (ce qui n’est pas le cas de l’animal). Mais on a vu des grands singes se battre à coup de branches, certes, me direz-vous.

      Ce pour répondre à la question du "préjugé" du désir exclusivement humain.


  • #1025197
    le 09/11/2014 par jahson
    Le désir humain

    Ce monsieur à répondu à beaucoup de mes interrogations et me pousse à me remettre en question sur ce que j’ai vraiment envie de faire de ma vie

     

    • #1026022
      le 11/11/2014 par Martin
      Le désir humain

      Pour se remettre en question a la suite de la decouverte de l’oeuvre de Rene Girard, on peut tout simplement se recueillir, prier, voir qui on est, voir quel est ce monde et decouvrir ce qu’on veut plus profondement. C’est vrai que la theorie mimetique permet de creuser honnetement qui nous sommes.


  • #1025207
    le 09/11/2014 par Soldat du Christ...
    Le désir humain

    D’une simplicité et d’une logique divine, sans haine, ni rage (même si il y a une colère elle est légitime)
    Voilà pourquoi, le rapprochement de chaqu’un, avec notre Christ et la doctrine catholique, me semble la seule solution, aux problèmes de société consumériste, dans la qu’elle nous sommes (mais ce n’est qu’un avis personnel ).
    Etant moi-même parents d’enfants, aujourd’hui, je suis très inquiet de cette société que nous laissons pour les générations futures et même présentes ....
    MERCI ,pour cette vidéo, efficace monsieur Gilles Agar.
    Je suis moi-même catholique, et, je me reconnais dans votre colère et inquiétude tout à fait légitime, de la pub, du sexe, des commandements, de la perte de repères, valeurs, pour les nôtres, oui ,vraiment merci pour cette vidéo !!
    A faire visionner autour de soi !!


  • #1025238
    le 09/11/2014 par ambi75
    Le désir humain

    Lisez "peur et angoisse" , "culpabilité et lucidité" de Paul Diel et si vous avez saisi la pensée, un peu ardue, de cet auteur sur le le désir humain fait de désirs multiples et orientés, harmonisés par le désir essentiel (la loi de la Vie) grâce à l’introspection élucidante , vous aurez une bouffée d’enthousiasme et d’air frais. Après vous pourrez lire "la divinité". Beaucoup de choses vont vous sauter aux yeux et vont faire sauter quelques œillères.


  • #1025359
    le 10/11/2014 par Bromélia
    Le désir humain

    Dans le système triangulaire illustré dans la vidéo on nous décrit d’abord un mimétisme d’un individu avec un autre.

    Ensuite dans le cas des publicitaires utilisant des photos à plusieurs pour vendre du parfum Gilles Agar explique : « on va offrir un triangle accompli à imiter »

    Là cela me pose un problème.
    Le triangle accompli est un système.
    Un système se définit comme une organisation dont les propriétés sont différentes des éléments (ici des individus) qui le composent.
    Comment l’individu peut-il s’identifier à un système ? Je veux bien que cela soit vérifiable dans la réalité mais il y a ici un problème supplémentaire de logique qu’il faut creuser. La personnification d’un système ne serait-elle pas une signature du malin débuscable par la simple logique ?


  • #1025686
    le 10/11/2014 par Faraway
    Le désir humain

    Don Quichotte, le premier roman ? C’est une plaisanterie ! C’est une parodie des romans chevaleresques, inventés au Moyen Âge (celui qui a existé, à partir du 11ème siècle) et toujours très en vogue à l’époque de Cervantes : Chrétien de Troyes, ça vous dit quelque chose ?

     

    • #1025763
      le 10/11/2014 par Facteur
      Le désir humain

      Le premier roman "moderne" eût-il fallu préciser sans doute.


  • #1025717
    le 10/11/2014 par Roland Dormans
    Le désir humain

    Remarquable conférence et lumineux exposé en un français qui chante le sud !
    Vivement la suite !
    Merci, monsieur Agar.


  • #1025806
    le 10/11/2014 par thihen42
    Le désir humain

    Très intéréssant et très prometteur en plus dans un style original !

    Vivement la suite !


  • #1025867
    le 10/11/2014 par charlie33
    Le désir humain

    Excellent boulot, exposé brillant.


  • #1025984
    le 11/11/2014 par riorim
    Le désir humain

    Salut mec. Ce qui m’a surtout ravi c’est ce que tu m’as donné à voir de toi, ta façon d’être. Tu es toi-même un merveilleux Don Quichote. Si le modérateur a la bontée de me laisser m’exprimer je me permets de te donner mon ressenti de ce bon moment passé à regarder cette vidéo : Ne soit pas Sandro, calme ta joie, oublie pour l’instant le deuxiéme épisode à faire, donne le temps au temps, n’abandonne pas, comme Sandro, femme et enfants, prends soin de toi et de ta famille, prends le temps de bien dormir et puis tu commenceras la vidéo suivante sinon à mon (pas humble) avis tu risques d’exploser en vol avant le dernier épisode. Fait le au moins pour nous, preu Chevalier. Salut mec, merci et au plaisir.


  • #1026279
    le 11/11/2014 par Kris44
    Le désir humain

    Avant d’aborder l’homosexualité (puisqu’il ouvre un débat), je vous conseille un livre incontournable en la matière :
    "Sodome et Gomorrhe ou le droit à la différence" édition Broché de Charles-Raphaël Payeur, évêque catholique non romain.

    L’église catholique romaine et de ce fait bon nombre de catholique ont cette tendance à porter un jugement sur l’homosexualité. C’est se méprendre sur la connaissance des textes bibliques et sur leur interprétation. Remettre l’amour au centre, comme le Christ l’a enseigné, comme expression de la différence de l’autre, évite bien des incompréhensions.


  • #1026838
    le 11/11/2014 par Josué
    Le désir humain

    Mais où sont les vrais philosophes.....
    Le pauvre Baudrillard se retournerait dans sa tombe.
    En toute sympathie hein, mais la société de consommation n’a rien à voir avec la triviale "consommation". La société de consommation ce ne sont pas des méchantes société qui nous lobotomise pour qu’on aille docilement les engraisser.

    La "société de consommation" c’est notre manière d’être au monde. Notre manière de le diviser en sujet et objets, en objets appropriables, quantifiables,etc... Les conséquences matérielles n’en sont que la résultante épiphénoménale visible. La dimension spirituelle n’est pas absente de votre présentation, mais elle est en lambeaux. C’est une spiritualité sclérosée, pétrifiée dans les convenances et le besoin pathologique de justifier à vous même vos (non)choix.

    Que d’imbroglios, quel fatras de théories ad hoc ne servant qu’à justifier des positions arbitraires. Non que j’y sois opposé, mais on ne peut justifier des convictions par un assemblage mal agencé de concepts, souvent simplistes et disparates.

    Les fondamentaux ???
    Mais on a même pas effleuré la surface des fondamentaux. "L’homme a du désir, un désir insatiable....si il contemple une montagne il veut monter au sommet[...] ça a toujours été ainsi et c’est une chose qui me parait bonne"......

    Je pense qu’ici le message du Christ n’a pas réellement été entendu. Car comme tout grand message libérateur, il ne peut s’arrêter à une opposition. Il est nécessairement conciliateur et unifiant. Le monde matériel actuel n’est que le reflet de notre univers mental. Rien ne sert de montrer du doigt les frelons qui sortent du nid en cherchant à les écraser....atomisez le nid. Comme le disait ce grand philosophe chrétien "tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes" (et même "le meilleur des mondes"....)

    Vous voulez des fondamentaux, regardez "REVOLVER" de Guy Ritchie. Là on a les fondamentaux. Que celui qui a des oreilles entende.

    Amicalement.
    Et bon visionnage.

    Josué


  • #1026895
    le 11/11/2014 par bill
    Le désir humain

    "Celui qui aime le monde se fait ennemi de dieu"
    Jacques 4 - 4


  • #1027822
    le 12/11/2014 par poll en
    Le désir humain

    La configuration triangle est bien pratique dans la mesure où elle permet une multitude de combinaisons : avec trois mêmes protagonistes 3 cas différents si l’on considère la position spécifique du médiateur.
    Considérons le cas d’un couple hétéro par exemple, l’ oeil de l’homme peut faire office de médiateur qui renverra à la femme sa propre image retouchée. Embellie ou enlaidie c’est selon (ce qu’il y a entre eux, les humeurs, les années au compteur...).
    Il est vrai aussi qu’ une belle coupe de cheveux une belle tenue, et des kilos en moins cela aide à se sentir plutôt séduisante, même si l’on doit se contenter du reflet du miroir ou du regard d’un quidam.


Afficher les commentaires suivants