Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le général Dempsey sera le prochain chef d’état-major de l’armée américaine

Le général Martin Dempsey ne sera pas resté longtemps dans le fauteuil de chef d’état-major de l’US Army (les forces terrestres américaines, ndlr).

Un mois et demi après avoir pris ses fonctions lors d’une prise d’armes à Fort Myer, il vient d’être nommé au sommet de l’armée de américaine par le président Barack Obama, afin de remplacer l’amiral Mike Muellen, qui quittera son poste à l’automne prochain.

Le général Dempsey, 59 ans, diplômé en 1974 de l’académie militaire de West Point, est issu de l’arme blindée cavalerie. Il a notamment commandé le 3rd Armored Cavalry Regiment, après avoir participé à l’opération Desert Storm, en Irak, en 1991.

Appuyé par Robert Gates, l’actuel secrétaite à la Défense qui cédera prochainement ses fonctions à Leon Panetta, le général Dempsey a montré ses capacités lors de l’opération Iraqi Freedom, au cours de laquelle, entre 2003 et 2004, il a commandé la Première division blindée. Par la suite, il a été chargé de l’entraînement des forces irakiennes.

La tâche du prochain chef d’état-major interarmées ne sera pas des plus faciles. En plus de l’engagement en Afghanistan, l’armée américaine devra se réorganiser dans un contexte budgétaire compliqué. Pour cela, le général Dempsey sera assisté par l’amiral James Winnefeld.

Par ailleurs, le prochain chef d’état-major de l’US Army sera le général Ray Odierno, l’ancien commandant des forces américaines en Irak, actuellement à la tête du Joint Forces Command.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.