Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le ministre de la Culture prononce l’exclusion de Stéphane Blet de l’ordre des Arts et des Lettres

Le ministre de la Culture Franck Riester (ancien de l’UMP connu pour être l’un des premiers cadres de droite à avoir rendu publique son homosexualité) vient de prononcer la peine disciplinaire d’exclusion de Stéphane Blet de l’ordre des Arts et des Lettres !

 

Élevé au grade de chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres par le gouvernement français en juillet 2005 (sous l’œil de Pierre Bergé), le pianiste français de renommée internationale Stéphane Blet paye une fois de plus le prix de son insoumission.

Ancien maître franc-maçon ayant dénoncé l’imposture de cette société secrète, auteur Kontre Kulture, soutien d’E&R, des Gilets jaunes, du gouvernement turc et du peuple palestinien, Stéphane Blet est donc jugé indigne de la France macronienne par le ministère de la Culture.

Rappelons que l’artiste est également menacé de mort par la LDJ et judiciairement harcelé par la LICRA, cette association internationale subventionnée par...l’État français (à hauteur d’environ 500 000 euros par an) !

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

125 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La seule décoration qui vaille, c’est le courrier de Riester, qui reconnait officiellement le courage de Blet. A qui je dis merci au passage pour son travail d’émancipation et pour son soutien aux mouvement des GJ.

     

  • Après avoir regardé quelques vidéos de Stéphane il y a quelques jours, je me suis demandé comment il pouvait encore être "digne" de cette décoration.

    Bingo, le voila soulagé de sa breloque !

     

    • Stéphane Blet a enseigné à l’Ecole Normale de musique-Alfred Cortot . Cortot, le plus grand pianiste français du 20ème siècle, a eu des ennuis à la Libération : les juifs l’empêchaient de jouer en organisant des chahuts lors de ses concerts . Pour un interprète, être aussi mal vu que Cortot est un honneur .


  • Pour éviter pareille boutade ou déconvenue, selon l’état d’esprit du récipiendaire, il eut fallu comme certains réfractaires aux plaquettes de vélos, jeter ladite médaille à la tête de la Ripoublique que l’on incrimine et vilipende : cela aurait eu du sens, plutôt que d’attendre de se faire "virer" d’un système préalablement honni et qui ricane.
    Chacun sait, par dessus le marché et au-delà des décrets, que l’État aime à reprendre d’une main, ce qu’il a donné de l’autre.
    Ne rien accepter de leurs symboles apotropaïques, pas même ceux fournis avec quelques « paquetages », que ce soit sans qu’il soit besoin de justifier de faits d’armes ou autres.
    Avis aux amateurs.

     

  • Cette nouvelle distinction vous honore.


  • Comme dirait son directeur de la publication...qu’ils aillent tous se faire e**uler !


  • Quel grand honneur pour Stéphane Blet !


  • Toute mes félicitations à Stéphane Blet !
    Recevoir ce genre de reconnaissance par une caste de dégénérés corrompus est en vérité une souillure même quand ces honneurs sont largement mérités comme c’est le cas pour Stéphane Blet. Ces minables s’imaginent qu’ils punissent en retirant aux gens ces faux honneurs alors qu’au contraire il s’agit d’un acte purifiant ! Les honneurs ont de la valeur quand ils proviennent des gens honorables !
    A la libération tous ces pseudos honneurs qui furent distribués par cette caste de médiocres devront être retirés pour être ensuite redonnés lors de cérémonies solennelles dirigées par des gens honorables et selon des critères authentiques.


  • Voilà une vraie distinction !

     

  • Le regard de Bergé sur la petite photo illustrant cet article fait flippé ! Et ceci d’autant plus quand on connait la face cachée (enfin pas si cachée que cela) de ce sinistre individu !
    Blet était pourtant bien parti pour faire parti du sérail ! Il connaissait les bons réseaux, avait reçu les honneurs de cette caste...comme quoi rien n’est perdu !

     

  • Dans la vie tu peux recevoir les honneurs deux fois ;
    - La première fois c’est quand tu es élevé au grade de Chevalier dans l’ordre des arts et des lettres par le gouvernement Français.
    - La deuxième fois c’est lors de l’exclusion.


  • Encore une nième preuve, s’il en était besoin, de la véritable marche forcée vers la dictature, que subit la France depuis des années : "Dégrader" un musicien, dont le talent est très largement reconnu dans le monde entier, en lui retirant une décoration obtenue grâce à son talent musical, uniquement parce qu’il a "osé" exprimer des idées, qui ne sont pas "politiquement correctes" …..
    Jadis, la France, "Pays de la Liberté", était un refuge pour de très nombreuses personnes venues de toutes parts, qui étaient poursuivies à cause de leurs idées, alors que de nos jours, de plus en plus de français, sont obligés de s’enfuir à l’étranger, pour éviter d’être emprisonnés pour "délit d’opinion", ou tout simplement pour pouvoir vivre tranquilles "Malgré" leurs idées "Incorrectes" !!!
    A suivre …..


  • C’est en fait une sorte de légion d’honneur cette décision.



  • Le ministre de la Culture prononce l’exclusion de Stéphane Blet de l’ordre des Arts et des Lettres



    - Félicitation !

    L’ordre des Arts et des Lettres, c’est comme la Légion d’Honneurs et autre fions de Hamsters, ils peuvent les suspendre au Panthéon, ou tout simplement, se les mettre au cul.

     

  • #2231401
    le 03/07/2019 par Il faut rendre aux larbins ce qui appartient aux larbins
    Le ministre de la Culture prononce l’exclusion de Stéphane Blet de l’ordre (...)

    J’ai cliqué 5 étoiles... Plus l’Etat vous condamne, plus l’Esprit se libère !


  • J’espère que Stéphane pourra gérer la pression. Sinon, le Nouvel ordre est en marche à voile à vapeur, tout est noyauté. Et nous attendons toujours un Trump, un Poutine, un Salvini voire un Farage pour nous sauver de la noyade. Ami, entends-tu ?


  • Triple signature :
    La première, à l’encre brune, nauséabonde-sodomiste
    La seconde, à l’encre noire mortifère-maçonniste
    et l’ultime, celle au dessus de tout, à l’encre invisible, crypto-sioniste.

    Nous sommes avec vous Monsieur M.Blet

     

  • Ce qui est logique et même bienvenu.
    A ce stade être honoré par le système est très mauvais signe. En être exclu est un honneur.
    Triste état.
    Mais bravo à Stephane Blet.


  • Être décoré par ces gens que M. Blet lui-même dénonce, ça n’est pas gratifiant ! Par contre ce qui l’est, c’est justement qu’on le lui retire... Cela signifie que ses dénonciations sont bien entendues et qu’elles inquiètent.

    Ça n’enlèvera en rien le talent de M. Blet.


  • Les Républicains ont toujours été des petites ........


  • C’est autre chose que Chouard ! Respect.


  • Des qu’un type est bien vous pouvez être sûr qu’il sera banni de ce régime inique ! C’est un bon indicateur des vrais opposants, des vrais combattants, des vrais résistants ! Un jour la roue tournera bande de traitres...

     

    • Comme le disait Stéphane , décoré sous Chirac et aujourd’hui menacé de mort par les danseurs de la LDJ, sa pauvre mère elle-même harcelée. Que de chemin parcouru en si peu de temps par cette raie publique ! J’ai toujours l’éblouissant souvenir d’un de ses premiers concerts sur Liszt dont à l’époque Yves Mourousi admiratif fit une tonitruante publicité. D’ailleurs le compositeur hongrois qui parlait au moins 4 langues européennes dont le français et l’allemand n’était déjà à l’époque pas tendre avec la petite communauté organisée dans son livre intitulé "Des bohémiens et de la musique en Bohème".


  • Un bien bel hommage, voire un titre de noblesse.


  • J’ai une admiration particulière pour Mr Blet, son courage, son immense talent de pianiste, son sens de la morale en politique tous ses traits de son aptitude publique réunis sont très rares de nos jours. Un artiste de cette envergure engagé ouvertement contre l’obscur, le malfaisant, dénonçant l’injustice ou qu’elle se trouve ne peut être déshonoré par une bande d’anonymes à l’ombre d’un pouvoir corrompu.
    Honneur et fierté à vous Mr Blet !


  • Des "Chevaliers" peu chevaleresque, mais très cavaliers... en plus, leur argumentaire est carrément... bourrin.


  • Bravo, c’est vrai que ça faisait tâche sur son CV


  • Déjà, "Le ministre de la Culture"...

    quel énorme poids, sur tes frêles épaules !


  • Et Pierre Bergé, il a fait quoi, dans sa vie ?

    Il a enculé Yves-Saint-Laurent.

    Ah, ouais...


  • Moi aussi, j’en veux, des prix, des médailles, des honneurs !

    j’veux qu’on fasse sonner les trompettes, tout le monde au garde à vous, comme des pingouins poum poum poum tin tin tin tin

    mais ils ont pas honte

    lorsqu’on est face à l’excellence, on ne pense pas une seconde à décerner un prix, on la ramène pas, on la ferme, on admire, on prend des notes

    ça n’a pas de prix


  • J’en connais un, moi, un pianiste :

    Bennie

    Warren Oates

    Apportez-moi la tête d’Alfredo Garcia (Bring Me the Head of Alfredo Garcia), film américain réalisé par Sam Peckinpah, sorti en 1974.

    Ah !


  • Et qu’est-ce qu’il prononce le ministre de l’Intérieur, pour la mère de Stéphane Blet ? ou alors s’en taperait-il les bonbons .
    Cela doit faire le même effet à Stéphane Blet concernant l’exclusion prononcée par le ministre de la culture pour le "désordre" des arts et des lettres .Cela ne doit pas lui en toucher une pour faire remuer l’autre .
    Je pense que ce genre de nomination avait une certaine valeur, il fut un temps .Mais maintenant la culture en France, lorsqu’on voit celle de "Jupiter" concernant la fête de la musique , on se dit qu’on l’a échappé belle et on a même envie de leur dire de nous effacer de la liste .
    Je remercie le ministre de la Culture Franck Riester de cet honneur (ancien cadre de l’UMP connu pour être l’un des premiers cadres de droite à avoir rendu publique son homosexualité) d’avoir rayé de la liste Stéphane Blet qui n’a effectivement plus sa place dans ce genre de culture qui ressemblerait plus à la Gay Pride..
    Vaut mieux qu’il en soit ainsi .Comme dirait une publicité "nous n’avons pas les mêmes valeurs"


  • Gageons que de nombreux maires annuleront ses concerts pour sauvegarder l’ordre public et éviter les échaufourrées


  • Je pense que c’est un grand honneur qui est fait.

     

  • En parlant de décoration l’autre jour j’ai rencontré par hasard dans un café un décoré du ruban rouge, nous avons sympathisé et il a fini par me dire : "on l’a donne la plupart du temps à n’importe qui alors je me la suis attribuée d’office".Pourquoi pas, sur un veston bleu marine dans une soirée cela fait toujours son petit effet le hochet de la république et puis le plus important ce n’est pas d’en être titulaire c’est que les autres Pékins croient que vous en êtes et à partir de cet instant vous êtes entouré de défèrent.


  • Une fois encore, il y a inversion, c’est plutôt Stéphane qui s’est "exclu" d’eux.
    En réalité, le schtroumpf de la culture confirme la volonté et le courage de Stéphane Blet de les avoir dégagé le premier.


  • Cela prouve que ces colifichets républicains sont d’essence maçonnique et,donc,ne valent rien...en tout cas,pas ce qu’on leur prête.. !!!

    Légion du déshonneur
    Ordre du mérite une baffe
    Chevalier du lard,de l’être et du néant

    Seul le refus est méritant.. !!


  • Quelle immonde personnage insignifiant ce riester. Un cloporte LGBT aux ordres des Suédois.....


  • Bonne nouvelle, Stéphane Blet redevient enfin fréquentable !


  • Monsieur BLET doit considérer cette exclusion comme un honneur fait à sa probité et son engagement au service du bien.


  • Conclusion : on ne peut pas être un véritable artiste engagé dans ce pays !

    Alors que cette élite de fiottes crache sur le peuple à longueur d’année !


  • À quoi sert de donner une médaille si c’est pour la reprendre ensuite ?!

    Ah oui : chez les franc-macs ça veut dire qu’on attend de toi une certaine soumission !

    On n’est pas tous comme Riester à vouloir écarter les fesses désolé République de merde !


  • Quand un état poursuit et persécute des humoristes , des musiciens , des écrivains,
    ,...... nous ne sommes pas très loin de la dictature ! ( ou en plein dedans : au choix !)


  • "les honneurs déshonorent (...)"
    G.F

     

  • Une fois de plus , si vous êtes un inverti et communautaire , vous avez des chances d’être ministre ... si vous êtes un artiste musicien n’adoptant pas la pensée unique , vous risquez l’embastillement !

     

  • Quoi qu’ils défassent, effacent ou chassent sur leur papier à fiottes, ils ne parviendront « ô ! grand jamais » à rabaisser et restreindre le talent de pianiste de Monsieur Stéphane BLET !

    Son talent a été reconnu en 2005 puisqu’il a été nommé « Élevé au grade de Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres », la chose est jugée : IRRÉVOCABLE pour le Siècle des siècle !

    Une loi n’est jamais rétroactive sauf exception rarissime.

    Ce qui prouve qu’ils sont vraiment déséquilibrés, atteints par ce qui se passe : ils n’ont rien compris du « cœur français » !

    En 2019, Stéphane BLET n’aurait plus le même talent, la même étoffe de musicien qu’en 2005 ?

    « L’Ordre des Arts et des Lettres est une décoration honorifique française qui, gérée par le ministère de la Culture, récompense « les personnes qui se sont distinguées par leur création dans le domaine artistique ou littéraire ou par la contribution qu’elles ont apportée au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde ».

    Seuls les publics français et étranger font autorité pour désigner qui que ce soit dans le domaine artistique, dans la durée.

    Léo Ferré l’avait bien compris, lui qui a farouchement refusé cette « médaille en chocolat » pour laquelle il n’a eu que mépris.

    « Pour moi, il y a deux sortes d’hommes : les hommes qui aiment et ......les autres. »
    Il ajoute :
    « Il y a deux sortes d’hommes : les gens qui sont dignes, les gens qui ne se prosternent jamais  »

    « et les autres .... voilà ! » (Léo Ferré au cours d’un entretien avec Denise Glaser à 9’17)

    https://www.youtube.com/watch?v=kdj...

    Ce sont le talent, les prix de Conservatoires, la ténacité et persévérance dans l’étude de l’instrument qui ont élevé Monsieur Stéphane BLET, pianiste au rang de musicien accompli reconnu par ses pairs, le public international ainsi que le soutien et l’engagement de sa famille. Le mérite n’en revient qu’à lui-même, ses proches et la corporation de pianistes.

    En quoi et à quels moments la ripouxclique aurait-elle contribué à l’accomplissement du musicien en lui décernant cette « médaille en choacacao ! »


  • Ton plus beau diplôme Stéphane.
    Le seul digne d’être encadré !
    Force et honneur l’ami.


  • Ils pensent peut etre qu’en Lui retirant cette étiquette cela Lui supprimera ses talents de pianiste


  • A mon avis, il doit s’en cogner le coquillard puissance 1000 et cela doit même être une délivrance pour lui....C’est une guerre totale contre tout ceux qui pensent différemment de cette mafia en place depuis des décennies en France. Alors faisons leur la guerre à ces traitres.


  • Enfin, bon débarras de cette ordure dissonante pour le Génial Stéphane Blet !

    PS. Un peu bizarre d’apparence, ce document officiel authentique (?).


  • Ah ah ah ! :)
    C’est l’histoire d’un type qui ne sait rien faire, qui dit à un homme ayant un talent fou : « Je t’aime plus ! tu n’es plus du club. Na. »

    Ouais ?
    Et alors ?

    ... ça va dans le bon sens... il y a bascule. Un jeune de vingt ans aujourd’hui connaît Alain Soral et son travail, et ne sait pas qui est Angot ni ce qu’elle fait.

    Personne ne sait qui est Riester, mais les disques de Stéphane Blet circulent. Et pour ceux qui savent qui est Riester, ils admirent le courage et l’intégrité de Blet.
    Bilan : ce n’est pas Blet qui perd l’honneur, c’est la légion d’honneur qui se démonétise.


  • C’est un honneur d’être exclu d’une telle confrérie merdique de l’Etat et de la marchandise. Ils libèrent Stéphane Blet d’un poids.


  • Quoi de mieux qu’un homo pour exclure.


  • Donner c’est donner, reprendre c’est voler.
    Merci à tous ceux qui mentionnent M. Blet d’y ajouter "Chevalier des Arts et Lettres".


  • Et une autre medaille d’honneur pour Stéphane Blet !

    Juste après celle de Youssef Hindi.

    Ils gâtent la dissidence !


  • Grand honneur qui m’est fait... d’être exclu de cette ripoublique infecte ; surtout par le Gouvernement le plus HAÏ du Peuple dans toute l’histoire !!!

     

  • Pour le "roi du clavier" de passer pour un dissident aux yeux d’une pédale doit être une volupté de fin gourmet. (Georges Courteline, paraphrase)


  • Tout le monde aura noté le machialvélique Palapatine sur la photo, derrière stéphane....Je me demande où il en est dans ses négociations de rédemption avec dieu car ce dernier n’est pas juif, ni transgenre, ni pd, ni socialiste, ni multiculturaliste.
    ....Pauvre vieux fou.

     

  • Les gens droits n’ont que faire de distinction distribuées par des malfaisants.

     

    • Bravo Stéphane : vive la liberté et l’impertinence ; j’ai bossé trente ans au ministère de l’Inculture et de la propagande organisés (Direction du Patrimoine, et Archives Nationales) ; à côté des collègues enthousiastes et cultivés on cotoyait les "grimpions" (terme solognot) franc-macs administatifs ou bobos favoris du prince devant lesquelles toutes les portes s’ouvraient : j’ai vu un ancien garçon de café, inculte (peut-être très compétent en tant que serveur) passer en catégorie A devant des collègues chevronnés (secrétaires de documentation, cat B) qui produisaient depuis des années un vrai travail "de fond"...
      J’ai vu un artiste contemporain (Cordebard) exposer ses oeuvres (thème :le sperme) dans l’ancienne chapelle archiépiscopale au Palais du Tau, un administrateur programmer un film quas pornographique dans le cloître de la Psalette, à Tours, etc, etc, etc...
      Le visiteur "lambda" qui grognait en découvrant un monument parasité par un copain du ministre passait pour un provincial inculte et attardé...
      Dieu merci, j’ai croisé aussi de vrais artistes (musiciens notamment), tel Jordi Savall et Montserrat Figueras, ou des médiévistes de haut-vol (Léon Pressouyre) : leur modestie, leur intelligence et leur talent m’ont consolé de la "tyrannie des médiocres" (de toutes, la pire, dixit Bernanos !) ; Acquiescez avec philosophie, humour et satisfaction à votre radiation : la meilleure preuve que votre talent n’est pas asservi aux diktats "du Prince" (de ce monde....)
      très cordialement !!! un homme libéré !


    • @Maupertuis

      Franck Riester a été nommé ministre de la Culture, sans connaître rien à la culture, ni à aucun art, ni à l’archéologie : il est tutulaire d’un DESS de gestion, et d’une expérience de gérant du garage automobile familial.


  • J’espère que Blet va renvoyer sa breloque à Riester en l’invitant dans une lettre ouverte à se la carrer dans le train.

     

  • Ite misa est
    Les anges se sont penchés sur votre berceau Stéphane, et ça ces bouseux ne le supportent plus.
    Parce qu’au lieu de ramper vous êtes un homme debout. Ils s’enfoncent chaque jour davantage tandis que vous vous élevez. Un Chevalier ailé.
    Respect.


  • Je ne vois pas la signature de Kalifat ni celle de Klarsfeld. C’est bien un document officiel ?


  • Il paraît qu’Assange est torturé par des "Américains" dans sa prison anglaise. Il a perdu 25 kilos. Qu’est-ce qu’attend Trump, qui lui doit beaucoup, pour, au moins, parler en sa faveur, voire l’accueillir ? Et l’Australie, dont Assange est citoyen, pourquoi ne le réclame-t-elle pas ? ça va durer longtemps, la crapulerie mondiale laissée libre de martyriser à sa guise ?


  • "...porter atteinte à l’ honneur de l’ ordre des arts et lettres.." mouaahahaaa !! un ordre de chevalerie inversé, ou c’ est le cheval qui monte le cavalier parle d’ honneur ? les pitres !
    en même temps, dans une république ou le génie de l’ homme est avant tout défini par la capacité à manipuler et mentir ; quelle place reste t’ il à la virtuosité ? l’ art est l’ exact inverse de la tromperie !
    et c’ est également valable pour les autres arts...aujourd’ hui seuls, mais ensembles règnent l’ escroquerie et la prostitution.


  • On dit : "la Démocratie" c’est la Liberté de vote, ou bien c’est la Liberté de penser, ou encore c’est la Liberté de la Presse, ou ..."
    Mais c’est FAUX car la Démocratie c’est TOUT ÇA A LA FOIS, plus bien d’autres choses encore : la protection des enfants, des êtres fragiles, de notre culture, de nos artistes, de nos comiques ...

    La CONCLUSION s’impose, elle écrase notre visage nous mettant ses doigts dans la bouche, dans les narines, dans les yeux.
    Et cette CONCLUSION, nous comprenons très bien ce qu’elle ne veut pas que l’on conclue : "Misérables larves de français, vous n’êtes plus en Démocratie depuis longtemps : depuis la Loi de 1973, depuis l’assassinat de Coluche, depuis les Lois mémorielles, depuis l’élimination de la Presse d’opinion, depuis la stérilisation de nos Ediles, depuis le suicide de l’Education Nationale, depuis la perversion de la Justice ...

    On peut appeler cela Démocrature ou même Dictocratie, mais ces diagnostics sont encore bien trop doux pour décrire l’état du malade.

    On vient de nous interdire la fessée, de nous interdire la vérité sur l’attentat homicide contre Dieudonné, et maintenant on vient de nous interdire de rêver.

    Thémistoclès


  • L’ordre des arts et des lettres à des animateurs télé, c’est ça notre pauvre pays de merde.

    Stéphane Blet, vous êtes bien au dessus de ça et vous l’avez compris.

    Force et honneur

     

  • Et l’inversion des valeurs continue !


  • Les Grands Hommes ne cherchent pas les honneurs et ce n’est pas moi qui le dis.

    "Heureux les humbles... "Heureux les pauvres de cœur…"
    "Heureux les doux...", "Heureux les persécutés..."

    CES VERITES SONT ETERNELLES. LES HONNEURS SONT EPHEMERES.

    Monsieur Blet est un homme simple au cœur pur, proche du peuple et de ses préoccupations.
    Gros bisous au grand monsieur que vous êtes.

     

    • @PL : vous ne m’étonnez guère ! Il y a une vingtaine d’années, le Directeur de la défunte CNMHS (Caisse Nationale des Monuments Historiques, devenue depuis Centre des Monuments Nationaux) s’exclamait en découvrant "le siège" c.a.d l’Hôtel de Sully, 62 rue St-Antoine : "qu’on décroche ces vieilleries" (verdures d’Aubusson du XVII ème s.) ; lors des fouilles du Louvre Jack Lang déclarait "sans intérêt" les substructions médiévales de la fortere de Philippe Auguste (seul l’intérérêt de François Mitterrand, féru d’Histoire, pour les vestiges du donjon, symbole régalien par excellence a permis l’actuelle présentation des bases conservées aujourd’hui en sous-sol et visibles de tous).
      Un copain de Jack, Jean-Paul Pigeat (créateur du Festival Interational des Jardins) décrétait à la radio avoir réussi à "gangréner" (sic) l’Art français des jardins - paix à ses cendres il est décédé brutalement en 2009 ; à Oiron (château Renaissance proche de Thouars, 79), un ancien stagiaire-guide d’été, brutalement bombardé "Administateur" du Centre contemporain s’est plu à accrocher dans cette merveilleuse demeure (fresques de l’Ecole de Fontainebleau quasiment méconnues) des totems et objets "de curiosité" mêlant crucifix renversés et cornes de boucs (bizarre, vous avez dit bizarre ?...) Au château de sa bonne ville , afin de "caser" un copain gay, ex conservateur d’un petit musée de province, Lang de Blois éjecta une conservatrice manu militari : on opta pour la reconstitiution très kitsch d’intérieurs XIX ème s, avec buffets Louis-Philippards, pour effacer au maximum l’Histoire des Valois et surtout pour enfoncer dans nos têtes le "tout se vaut" : un meuble royal d’époque Henri II ou la copie du même meuble fait pour une cocotte du Second Empire...Pour info ce n’est pas la faute à l’actuel conservateur, qui n’y est pour rien !
      Je me souviendrai toujours avec délices et émoi rétrospectifs de ce matin de 1980 où un joli matou matinal apparaissant dans le bureau où je travaillais (nous sommes dans un château XVIII ème s légué à la CNMHS) , ma collègue Isabelle me dit avec malice : "ah ! ça c’est le chat du petit-ami du sous-Directeur" : effectivement ledit fonctionnaire avait emmené sa conquête en week-end au château et s’était envoyé en l’air dans une chambre Directoire du second étage : ce n’est pas tant le fait qu’il fût gay qui m’avait choqué mais qu’il utilisât notre patrimoine commun pour ses fredaines, après tout pourquoi se gêner !


  • Qu’il fonde cette médaille pour en faire un crucifix (video YT à la clé), ça les mettra en rogne :)


  • Salut la Dissidence,
    Figurez vous que je me suis rendue à la FNAC hier pour acheter un disque de Monsieur Blet. Je voulais me procurer le CD sur Erik SATIE.
    La vendeuse m’a dit que le pianiste Stéphane BLET n’était pas au niveau et elle m’a conseillé d’acheter un enregistrement d’un autre pianiste.
    Je lui ai répondu qu’il n’en était pas question et que pour moi, Monsieur Blet était le meilleur interprète de Satie. Voyant mon insistance, elle a tout de même daigné me procurer ledit disque de mon pianiste adoré.
    Message à tous les dissidents : ne lâchez rien ! Et tenez bon ! Soyez fermes dans vos prises de position sans jamais courber l’échine.
    Acheter un disque de Monsieur Blet, c’est vraiment le minimum que je devais faire pour soutenir cet immense artiste et sa vieille maman.
    Courage monsieur Blet. Je prie pour vous : un chapelet le matin et un chapelet le soir.

     

  • Bravo Stéphane, votre honneur et votre musique sont enfin récompensés à leur juste valeur.


  • Veillez surtout, Monsieur, à ce qu ils ne vous suppriment pas de Wikipedia , ils en seraient capables !! je n’aimerais pas vous savoir finir comme Monsieur Satie, seul dans sa pièce de Arcueil au milieu de ses pianos et de ses parapluies.
    Votre génie est au dessus de ces pseudo-distinctions !

     

    • @Laure
      C’est très beau ce que vous écrivez Laure.

      Et surtout c’est très pertinent.

      Satie est un génie absolu de la musique. Toute sa vie, il a été un grand provocateur qui méprisait les institutions et qui se fichait éperdument du qu’en dira-t-on.

      Pour approfondir le personnage, je vous conseille l’excellent livre de Stéphanie Kalfon intitulé "les parapluies d’Erik SATIE".

      J’espère que vous avez écouté les superbes disques de Monsieur BLET. Il est à mon sens, celui qui a le mieux compris le personnage de SATIE : un rebelle dans le sens le plus noble du terme.


    • Oui monsieur BLET est un génie et les génies sont toujours incompris à leur époque.

      Les générations futures rendront hommage à monsieur BLET, ses contemporains ("comptant pour rien" comme dirait Gad Elmaleh) ayant été incapables de reconnaître son talent.

      Courage à lui. Vraiment.


    • #2233191

      Permettez-moi d’illustrer votre propos par ma locution latine préférée :
      « vanitas vanitatum, omnia vanitas » = vanité des vanités, tout est vanité.

      Rien de nouveau sous le soleil !

      Si monsieur Blet avait cherché les honneurs, il s’y serait certainement pris d’une autre manière. Plus conventionnelle, pourrait-on dire. Ce monsieur n’est pas à vendre. C’est un guerrier !


  • C’est un honneur ! Je félicite Mr Blet pour cette prouesse à la hauteur se son immense talent.

     

    • @Para, etc...

      oui, c’est très juste, saint François de Sales, contemporain d’Henri IV parle même des "hochets de la vanité" (à propos des armoiries qui proliféraient à son époque et qu’on affichait avec un orgueil de classe, y compris chez des parvenus récents...) ; ces hochets qui flattent l’orgueil et la stupidité humaines ont toujours eu pour rôle d’asservir les talents et les intelligences au service du Prince...
      C’est assez amusant de constater que la génération qui avait 20 ans en 68 et qui se glorifiait, avec papa Freud d’avoir "tué le père", est celle qui, installée, embourgeoisée et repue s’est plus à embaumer et idôlatrer à outrance le "patrimoine", omniprésent dans le discours culturel : (patrimoine immatériel, gastronomique, musical, industriel et j’en passe) : au moment où la patrie devenait ringarde et infréquentable, les fils de notaires sanctifiaient ce mot issu de leurs "minutes" et études notariales : "patrimonium" : ce qui est transmis par le père .
      La bourgeoisie marchande (qui en d’autres temps donnait de bons ministres, des artistes et des saints) récupère depuis des décennies l’héritage chevaleresque en inversant en bafouant ou en détournant le sens des mots, des signes et des emblèmes : consolons nous si Stéphane Blet n’est pas Stéphane Bern, grand promoteur de la France des Cartes postales et des dynasties "Coins de rues, images immondes"... Lol !


    • @Maupertuis

      Vous écrivez magnifiquement bien. Votre style si raffiné est délicieux.

      Je me permets de vous dire que j’adore Stéphane BERN. Il est un grand vulgarisateur de notre histoire et ses émissions sont pleines d’intelligence.

      Bien sûr, mon chouchou reste Stéphane Blet.


    • @ 100 balles dans le fion,

      oui, je vous l’accorde, je suis assez vache concernant l’autre Stéphane...J’ai revisionné la video concernant Jeanne d’Arc : les invités sont souvent de qualité et les images superbes ; je sais bien qu’on a besoin de rêve et de beauté en cette époque de plomb et Stéphane Bern est un très bon vulgarisateur ; je pense malgré-tout qu’en nous focalisant sur les châteaux, les oeuvres d’art et les dynasties on finit par nous "chloroformer" plus ou moins, nous repaître de notre riche passé culturel, peut-être tout simplement pour nous empêcher d’agir (comme le firent nos aîeux face aux Vikings, ou les contemporains de Jeanne face aux Anglais...° Peut-être qu’à force d’esthétisme et d’exaltation du passé on fuit le présent (qui n’est gai, je vous l’accorde !) ; en tout cas si ces émissions comblent les nombreuses lacunes de l’Education Nationale, c’est déjà cela ! merci à vous !


    • @Maupertuis

      Cher amoureux de la France,
      Pour la petite anecdote je suis enseignante et je conseille à mes élèves de regarder les émissions de Stéphane Bern. Je tiens à ce que mes élèves profitent de ce très beau travail. (Ca change des émissions du niveau des égouts qui prolifèrent à la TV).
      Comme vous le savez, il faut un support visuel pour que les enfants retiennent quelque chose.

      Votre style littéraire plein de noblesse et de raffinement est la preuve de votre recherche de Beauté. A ce titre, je vous conseille les pièces d’Erik SATIE à la fois pleine d’humour et de profondeur. Le répertoire de Satie ne compte pas que les célèbres gymnopédies ou les Gnossiennes.
      Faites un tour du côté des Sonneries de la Rose-Croix, du côté des Ogives ou encore des pièces froides. Vous me direz ce que vous en pensez.
      Je rappelle que Monsieur Blet est le meilleur interprète de Satie. Et de loin.
      Bien à vous.


  • Salam.

    L’histoire de monsieur Blet perdant ses titres et ses honneurs me fait penser à l’histoire de Diogène de Sinope, également appelé Diogène le Cynique.
    Il a terminé sa vie en vivant nu dans un tonneau se foutant des honneurs.

    Monsieur Blet, même si vous vous en tartinez le fion des honneurs, n’allez pas trop loin et prenez soin de vous.

    Salutations fraternelles (comme on dit au centre Zahra). Bisous.


  • Bonjour Monsieur Blet.
    Permettez-moi de vous offrir cette superbe citation d’Alphonse KARR :

    “Tant de gens échangent volontiers l’honneur contre les honneurs.”

    Et permettez-moi d’ajouter que cela ne semble pas être votre cas. Ne possède pas des burnes qui veut !

    Bel été à toute la Dissidence et à Monsieur Blet en particulier.

     

  • Bonsoir monsieur Blet,
    Comment va votre petite maman ?
    Avez vous reçu mon chèque ?
    A l occasion, quand vous aurez du temps, entre 2 avions et 2 symphonies, pourrez vous nous faire une vidéo sur l effroyable projet NEOM ?
    Qu’ allez vous jouer pour l inauguration ?
    Une oeuvre de Berio, clayderman ou Céline Dion ?
    Courage au grand résistant que vous etes.

     

  • #2235935

    Bonjour Monsieur Blet,
    Donnez nous des nouvelles de votre petite maman.
    Elle doit être très fière de vous même si ce ne doit pas être facile tous les jours d’avoir enfanté un génie.
    Et oui j’ose le mot !
    Je vous fais des gros bisous depuis Paris.
    Vous savez Paris n’est plus pareil depuis l’incendie de Notre Dame. J’ai pleuré à chaude larmes. C’est ainsi. Revenez vite dans cette jolie ville.
    Même si la Sublime Porte est incomparable en terme de magnificence. Paris sera toujours Paris.


  • Bonjour Monsieur Blet,
    Je suis une grande admiratrice de vos travaux de pianiste.

    Savez vous que les vendeurs de chez FOIRE FOUILLE font tout leur possible pour dissuader les clients d’acheter vos disques.
    C’est scandaleux !

     

  • Bonjour Monsieur Blet
    Donnez nous des nouvelles de votre petite maman.
    J espère de tout mon coeur que les choses s arrangent petit à petit.
    Pour une femme qui a enfanté un grand résistant, ce ne doit pas être facile tous les jours.
    Quel courage !
    Bisous

    Bien à vous.
    AMK

     

  • #2237026

    Monsieur Blet n’a rien à prouver.
    Il est méprisé par les institutions et alors ?
    Comment étaient considérés Copernic et Galilée par leurs contemporains ?
    Et Giordano Bruno a fini cramé ! Brûlé vif par l’Inquisition !

    Pour connaître un peu le milieu de la musique classique, je peux vous assurer que ce milieu n’est que mondanité et hypocrisie.

    Il faut être un parfait mondain pour espérer décrocher des contrats.

    Monsieur Blet c’est pas le genre à trainer son cul dans les soirées mondaines. C’est un être trop libre et trop pur pour cela.

    Et pour finir j’ajouterais que Jésus a fini crucifié sur une croix.

    Courage. Votre musique est merveilleuse.

     

Commentaires suivants