Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le ministre de la Culture prononce l’exclusion de Stéphane Blet de l’ordre des Arts et des Lettres

Le ministre de la Culture Franck Riester (ancien de l’UMP connu pour être l’un des premiers cadres de droite à avoir rendu publique son homosexualité) vient de prononcer la peine disciplinaire d’exclusion de Stéphane Blet de l’ordre des Arts et des Lettres !

 

Élevé au grade de chevalier dans l’ordre des Arts et des lettres par le gouvernement français en juillet 2005 (sous l’œil de Pierre Bergé), le pianiste français de renommée internationale Stéphane Blet paye une fois de plus le prix de son insoumission.

Ancien maître franc-maçon ayant dénoncé l’imposture de cette société secrète, auteur Kontre Kulture, soutien d’E&R, des Gilets jaunes, du gouvernement turc et du peuple palestinien, Stéphane Blet est donc jugé indigne de la France macronienne par le ministère de la Culture.

Rappelons que l’artiste est également menacé de mort par la LDJ et judiciairement harcelé par la LICRA, cette association internationale subventionnée par...l’État français (à hauteur d’environ 500 000 euros par an) !

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

125 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Bravo Stéphane, votre honneur et votre musique sont enfin récompensés à leur juste valeur.

     

    Répondre à ce message

  • Veillez surtout, Monsieur, à ce qu ils ne vous suppriment pas de Wikipedia , ils en seraient capables !! je n’aimerais pas vous savoir finir comme Monsieur Satie, seul dans sa pièce de Arcueil au milieu de ses pianos et de ses parapluies.
    Votre génie est au dessus de ces pseudo-distinctions !

     

    Répondre à ce message

    • @Laure
      C’est très beau ce que vous écrivez Laure.

      Et surtout c’est très pertinent.

      Satie est un génie absolu de la musique. Toute sa vie, il a été un grand provocateur qui méprisait les institutions et qui se fichait éperdument du qu’en dira-t-on.

      Pour approfondir le personnage, je vous conseille l’excellent livre de Stéphanie Kalfon intitulé "les parapluies d’Erik SATIE".

      J’espère que vous avez écouté les superbes disques de Monsieur BLET. Il est à mon sens, celui qui a le mieux compris le personnage de SATIE : un rebelle dans le sens le plus noble du terme.

       
    • Oui monsieur BLET est un génie et les génies sont toujours incompris à leur époque.

      Les générations futures rendront hommage à monsieur BLET, ses contemporains ("comptant pour rien" comme dirait Gad Elmaleh) ayant été incapables de reconnaître son talent.

      Courage à lui. Vraiment.

       
    • #2233191
      Le 5 juillet à 19:46 par Para için götünü veriyor
      Le ministre de la Culture prononce l’exclusion de Stéphane Blet de l’ordre (...)

      Permettez-moi d’illustrer votre propos par ma locution latine préférée :
      « vanitas vanitatum, omnia vanitas » = vanité des vanités, tout est vanité.

      Rien de nouveau sous le soleil !

      Si monsieur Blet avait cherché les honneurs, il s’y serait certainement pris d’une autre manière. Plus conventionnelle, pourrait-on dire. Ce monsieur n’est pas à vendre. C’est un guerrier !

       
  • C’est un honneur ! Je félicite Mr Blet pour cette prouesse à la hauteur se son immense talent.

     

    Répondre à ce message

    • @Para, etc...

      oui, c’est très juste, saint François de Sales, contemporain d’Henri IV parle même des "hochets de la vanité" (à propos des armoiries qui proliféraient à son époque et qu’on affichait avec un orgueil de classe, y compris chez des parvenus récents...) ; ces hochets qui flattent l’orgueil et la stupidité humaines ont toujours eu pour rôle d’asservir les talents et les intelligences au service du Prince...
      C’est assez amusant de constater que la génération qui avait 20 ans en 68 et qui se glorifiait, avec papa Freud d’avoir "tué le père", est celle qui, installée, embourgeoisée et repue s’est plus à embaumer et idôlatrer à outrance le "patrimoine", omniprésent dans le discours culturel : (patrimoine immatériel, gastronomique, musical, industriel et j’en passe) : au moment où la patrie devenait ringarde et infréquentable, les fils de notaires sanctifiaient ce mot issu de leurs "minutes" et études notariales : "patrimonium" : ce qui est transmis par le père .
      La bourgeoisie marchande (qui en d’autres temps donnait de bons ministres, des artistes et des saints) récupère depuis des décennies l’héritage chevaleresque en inversant en bafouant ou en détournant le sens des mots, des signes et des emblèmes : consolons nous si Stéphane Blet n’est pas Stéphane Bern, grand promoteur de la France des Cartes postales et des dynasties "Coins de rues, images immondes"... Lol !

       
    • #2233614

      @Maupertuis

      Vous écrivez magnifiquement bien. Votre style si raffiné est délicieux.

      Je me permets de vous dire que j’adore Stéphane BERN. Il est un grand vulgarisateur de notre histoire et ses émissions sont pleines d’intelligence.

      Bien sûr, mon chouchou reste Stéphane Blet.

       
    • @ 100 balles dans le fion,

      oui, je vous l’accorde, je suis assez vache concernant l’autre Stéphane...J’ai revisionné la video concernant Jeanne d’Arc : les invités sont souvent de qualité et les images superbes ; je sais bien qu’on a besoin de rêve et de beauté en cette époque de plomb et Stéphane Bern est un très bon vulgarisateur ; je pense malgré-tout qu’en nous focalisant sur les châteaux, les oeuvres d’art et les dynasties on finit par nous "chloroformer" plus ou moins, nous repaître de notre riche passé culturel, peut-être tout simplement pour nous empêcher d’agir (comme le firent nos aîeux face aux Vikings, ou les contemporains de Jeanne face aux Anglais...° Peut-être qu’à force d’esthétisme et d’exaltation du passé on fuit le présent (qui n’est gai, je vous l’accorde !) ; en tout cas si ces émissions comblent les nombreuses lacunes de l’Education Nationale, c’est déjà cela ! merci à vous !

       
    • @Maupertuis

      Cher amoureux de la France,
      Pour la petite anecdote je suis enseignante et je conseille à mes élèves de regarder les émissions de Stéphane Bern. Je tiens à ce que mes élèves profitent de ce très beau travail. (Ca change des émissions du niveau des égouts qui prolifèrent à la TV).
      Comme vous le savez, il faut un support visuel pour que les enfants retiennent quelque chose.

      Votre style littéraire plein de noblesse et de raffinement est la preuve de votre recherche de Beauté. A ce titre, je vous conseille les pièces d’Erik SATIE à la fois pleine d’humour et de profondeur. Le répertoire de Satie ne compte pas que les célèbres gymnopédies ou les Gnossiennes.
      Faites un tour du côté des Sonneries de la Rose-Croix, du côté des Ogives ou encore des pièces froides. Vous me direz ce que vous en pensez.
      Je rappelle que Monsieur Blet est le meilleur interprète de Satie. Et de loin.
      Bien à vous.

       
  • #2234557

    Salam.

    L’histoire de monsieur Blet perdant ses titres et ses honneurs me fait penser à l’histoire de Diogène de Sinope, également appelé Diogène le Cynique.
    Il a terminé sa vie en vivant nu dans un tonneau se foutant des honneurs.

    Monsieur Blet, même si vous vous en tartinez le fion des honneurs, n’allez pas trop loin et prenez soin de vous.

    Salutations fraternelles (comme on dit au centre Zahra). Bisous.

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour Monsieur Blet.
    Permettez-moi de vous offrir cette superbe citation d’Alphonse KARR :

    “Tant de gens échangent volontiers l’honneur contre les honneurs.”

    Et permettez-moi d’ajouter que cela ne semble pas être votre cas. Ne possède pas des burnes qui veut !

    Bel été à toute la Dissidence et à Monsieur Blet en particulier.

     

    Répondre à ce message

  • Bonsoir monsieur Blet,
    Comment va votre petite maman ?
    Avez vous reçu mon chèque ?
    A l occasion, quand vous aurez du temps, entre 2 avions et 2 symphonies, pourrez vous nous faire une vidéo sur l effroyable projet NEOM ?
    Qu’ allez vous jouer pour l inauguration ?
    Une oeuvre de Berio, clayderman ou Céline Dion ?
    Courage au grand résistant que vous etes.

     

    Répondre à ce message

  • #2235935
    Le 9 juillet à 22:57 par Petite chatte d’appartement
    Le ministre de la Culture prononce l’exclusion de Stéphane Blet de l’ordre (...)

    Bonjour Monsieur Blet,
    Donnez nous des nouvelles de votre petite maman.
    Elle doit être très fière de vous même si ce ne doit pas être facile tous les jours d’avoir enfanté un génie.
    Et oui j’ose le mot !
    Je vous fais des gros bisous depuis Paris.
    Vous savez Paris n’est plus pareil depuis l’incendie de Notre Dame. J’ai pleuré à chaude larmes. C’est ainsi. Revenez vite dans cette jolie ville.
    Même si la Sublime Porte est incomparable en terme de magnificence. Paris sera toujours Paris.

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour Monsieur Blet,
    Je suis une grande admiratrice de vos travaux de pianiste.

    Savez vous que les vendeurs de chez FOIRE FOUILLE font tout leur possible pour dissuader les clients d’acheter vos disques.
    C’est scandaleux !

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour Monsieur Blet
    Donnez nous des nouvelles de votre petite maman.
    J espère de tout mon coeur que les choses s arrangent petit à petit.
    Pour une femme qui a enfanté un grand résistant, ce ne doit pas être facile tous les jours.
    Quel courage !
    Bisous

    Bien à vous.
    AMK

     

    Répondre à ce message

  • #2237026
    Le 11 juillet à 15:49 par Para için götünü veriyor
    Le ministre de la Culture prononce l’exclusion de Stéphane Blet de l’ordre (...)

    Monsieur Blet n’a rien à prouver.
    Il est méprisé par les institutions et alors ?
    Comment étaient considérés Copernic et Galilée par leurs contemporains ?
    Et Giordano Bruno a fini cramé ! Brûlé vif par l’Inquisition !

    Pour connaître un peu le milieu de la musique classique, je peux vous assurer que ce milieu n’est que mondanité et hypocrisie.

    Il faut être un parfait mondain pour espérer décrocher des contrats.

    Monsieur Blet c’est pas le genre à trainer son cul dans les soirées mondaines. C’est un être trop libre et trop pur pour cela.

    Et pour finir j’ajouterais que Jésus a fini crucifié sur une croix.

    Courage. Votre musique est merveilleuse.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents