Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le nombre de médecins généralistes continue de baisser en France

Les médecins généralistes sont de moins en moins nombreux en France, d’après les chiffres dévoilés jeudi par le Conseil national de l’ordre des médecins (Cnom). À l’inverse, le nombre de spécialistes augmente.

À ce rythme-là, il y a aura en 2020 plus de spécialistes que de généralistes en France, selon le Conseil national de l’ordre des médecins. Les chiffres révélés jeudi par le Cnom confirment que la baisse du nombre de généralistes se poursuit.

Paris, département le plus touché

Si le problème de la désertification médicale est souvent associé aux zones rurales, c’est pourtant Paris qui est le département le plus touché par cette diminution, selon le Cnom. Avec une baisse de 21,4 % des généralistes de 2007 à 2014, il devance l’Aisne (-18,1 %), la Nièvre et le Val-de-Marne (-17,9 %). La Savoie connaît quant à elle la plus forte augmentation de médecins généralistes (+6,5 %), juste devant la Loire-Atlantique (6,4 %).

Lire la suite de l’article sur francebleu.fr

Rester en bonne santé grâce à notre partenaire Aubonsens :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • c’est fait expres...comme ca les institutions feront venir des medecins roumains ou ukrainiens avec leur diplomes en carton achetes 5000 € et une formation deux fois moins exigente que le cursus francais....

    voir l’article de l’atelier E&R sur le sujet...

     

    • A mon avis, c’est pire que ça. Le but est de détruire notre niveau de vie, et de nous écraser le plus possible, comme en Grèce, qui comme tout le monde ici l’a comprit depuis longtemps, est un terrain d’essai.


    • Ce serait une bonne chose que l’on ait des médecins ukrainiens, parce que, eux, ce sont vraiment des pro ; surtout s’ils ont l’habitude de disséquer vivant des enfants cobayes d’ukraine orientale, là on aurait vraiment des toubibs très expérimentés qui se seront déjà faits la mains
      Le problème c’est s’ils vous prescrivent du zyklon b en cas de bronchite ; que voulez vous, on ne rompt pas avec les ’’bonnes’’ vieilles habitudes


    • En fait cette nouvelle va dépendre des personnes, pour les personnes qui ont l’habitude de réfléchir et de verifier ce que le médecin prescrit, c’est pas si dramatique, pour ma part c’est ce que je fais systématiquement quand je me fais préscrire un médoc, direct sur le net, y a déjà des gens qui en ont bouffés et qui peuvent te renseigner sur l’efficacité des produits.

      Pour les plus démunis et surtout pour les générations futures, ca va être un vrai problème puisqu’on maintiens ces gens dans un état de déilité/dépendance profond. Ainsi, on bouffe ce que le médecin recommande sans réfléchir.

      Mais très franchement, j’ai l’impression que le niveau baisse en France depuis un petit moment déjà, par exemple, j’avais un problème qui était encore méconnu de mon généraliste et qui était déjà largement documenté sur le net par des gens concernés ! Evidemment, mon médecin a eu une mise à jour mais pour le coup j’étais mieux renseigné que lui !

      Et quand je vois ce que mon dentiste a fait en me foutant les nouvelles merdes pour boucher une dent volontairement creusé à mort...


  • il y’a plusieurs explications la premiére explications et la plus importante a mon sens c’est que pour devenir médecin il faut faire plusieurs années d’études et donc durant toutes c’est années d’études l’élèves en formations ne touche pas beaucoup d’argent or nous vivons dans une société de consommation et la vie est cher que ce soit pour s’alimenter comme bouger et sortir il faut des moyens .

    beaucoup d’entre eux ne peuvent pas supporter et lâche l’affaire c’est pourquoi je ne serai pas étonné que ceux qui arrivent a décroché leur diplôme soit des fils ou fille de parents aisés qui leur ont aidés financièrement durant leur formations .

    big boss ground zeroes

     

    • Détropes toi camarade,
      au contraire il y a un grand nombre de potentiels médecins qui sont recalés faute de places ; en effet il existe un numérus clausus d’étudiants pouvant entrer en 2ème année, la première étant ouverte à tout détenteur de bac scientifique.
      A l’époque seuls 7000 étudiants pouvaient accéder à la deuxième année, ce chiffre a été porté à 8000 (pour 65 millions d’âmes !!!).
      Ce qui fait que seuls les élèves excellents accèdent à la deuxième années et peuvent donc poursuivre le cursus, car si le 8000ème a une moyenne de 17,5 au concours, une note de 17,4 n’est pas suffisante, cela alors qu’il manque des médecins !!!
      Si bien que souvent les élèves font deux fois la première année.


  • Je ne vais plus chez aucun médecin. J’ai vu 3 dermatos en 1 an, j’étais beaucoup plus compétents qu’eux, vraiment beaucoup plus, avec seulement Internet, et j’étais obligé de d’énoncer moi même l’ordonnance pour qu’ils aient l’idée de l’écrire, comme si c’était normal. Ces derniers ne sont plus bons qu’à donner des échantillons de crèmes uriage (de très mauvaise qualité qui plus est). J’ai également vu un chirurgien complètement incompétent, des dentistes qui m’ont massacrés les dents à vie (j’avais pas mal avant, et très mal après être allé les voir), des psys qui m’ont fait enfermer par erreur et qui m’ont aussi détruits la santé à vie (je n’avais que 22 ans), quant aux généralistes, ceux que j’ai vu ne servaient à rien et étaient incompétents (sauf au moment du chèque). Pourtant, j’ai l’impression de ne pas être un cas particulier ni d’avoir particulièrement souffert. Ça fait partie des choses que l’on croit savoir, et dont on se rend compte que tout est faux et maçonnique.

     

    • J aime bien ton message j ai un peu la même biographie, c est vrai tout est bidon et faux ici bas. l or d ici bas est dans le contentement du peu...

      on sortira de cette prison un jour soyons patient et satisfait du peu , ce bas monde c est pas pour nous, laissons leurs...

      un compagnon du prophete Mohammad ( pbsl ) appelait ce bas monde la truie...quand il commençaient a trop en jouir il disait hors de ma vue la truie...on raconte que le jour de la resurrection ce bas monde apparaitra sous la forme du vieille femme répugnante, elle demandera à Dieu de la rendre belle pour se montrer sous un meilleur jour aux hommes, Dieu lui repondra qu Il la rendue hideuse dans le bas monde pour les meilleurs de ses creatures, c est pas pour qu elle les seduisent dans l eau dela...et Dieu sait mieux si cette histoire est vrai.


  • Ils en ont marre d’etre payés 23 euros pour donner des arrêts maladie de complaisance et prescrire des médocs, métier de plus en plus féminisé (44%) et pour cause . Pour obtenir un arret maladie bidon on ne va pas voir le spécialiste .


  • dans ce système capitaliste, il est plus rentable d’être spécialiste, étant donné que la remuneration se fait à la cotation de l’acte, d’un examen ou d’une intervention
    le savoir faire clinique n’est plus mis en valeur

     

    • Plus rentable peut-être, mais il me semble que les généralistes gagnent plutôt bien leur vie aussi, plus de 6000 € en moyenne, je ne pense pas que l’argent soit la principale motivation des étudiants qui s’orientent vers une spécialité.


  • #848649

    Selon moi, les médecins généralistes, pour la plupart, sont des marchands de médicaments. Si les gens comptaient un peu moins sur leur médecin et se soignaient un peu plus naturellement, argent colloïdal, plantes, eau de Quinton, mangeaient un peu moins mais sain (bio) et surtout s’ils buvaient de l’eau non polluée (par purificateur ou osmoseur) et dynamisée (système vortex ..) à savoir que huit maladies sur dix dans le monde sont liées directement ou indirectement à une mauvaise qualité de l’eau "potable", à raison de 1,5 à 2L /jour et entre les repas, les gens pourraient facilement se passer des généralistes. C’est mon cas, depuis plus de deux ans je ne vois plus mon médecin.
    Attention au effets destructeurs de la déshydratation !
    Notre corps réclame de l’eau ! Dr Batmanghelidj’s

     

    • tu pourrais me donner des tuyaux pour l’eau non polluée obtenue à partir de purificateur ou osmoseur et dynamisée (système vortex) Merci !


    • #849522

      @noel

      Et bien j’ai un purificateur à mon évier + une cruche à vortex pour dynamisée mon eau. Le résultat est surprenant, la dureté de l’eau se trouve diminuée, elle passe de 120 ppm environ (non filtrée) à 85-90 ppm une fois passée au purificateur. Elle est moyennement dure et donc assimilable au niveau organisme (cellulaire). A savoir qu’une eau dure avec une valeur de + de 130 ppm n’a plus d"effet détoxifiant. L’idéal est l’osmoseur, la membrane de celui-ci filtre la molécule d’eau, la valeur se trouve donc entre 10 et 20 ppm ! C’est à dire une eau purifiée à 99%. Par contre il faut la dynamiser, la revitaliser car cette eau osmosée est morte. Idem après l’avoir passée au purificateur, je la passe toujours dans mon appareil à vortex car ce procédé réoxygène et restructure l’eau et permet de supprimer la mémoire énergétique des polluants (voir les travaux de Viktor Schauberger). Pour mesurer la dureté de l’eau du robinet, j’ai acheté un testeur d’eau TDS, facile à trouver sur internet. A savoir aussi qu’une eau dynamisée hydrate beaucoup plus rapidement.

      Cordialement.


  • On peut effectivement lancer un débat : à quoi servent les médecins généralistes ?

     

  • #849199
    le 06/06/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Le nombre de médecins généralistes continue de baisser en France

    Pas de souci, nos socialopathes ont déjà trouvé la parade puisqu’ils envisagent de mobiliser les vétérinaires pour faire le boulot ! Ceci dit, c’est du pragmatisme, avec la guerre civile qu’ils veulent créer, les vétérinaires sont beaucoup plus aptes à pratiquer la médecine de crise (actes chirurgicaux en particulier) que les praticiens de salon !
    Maintenant, et c’est là où se situe la véritable analyse, tout ceci n’est que l’application du projet mortifère planétaire. D’ailleurs, la statistique possédant une puissante source d’information pour celui qui sait lire les résultat qu’elle produit, on constate une baisse de l’espérance de vie dans notre pays. Cette baisse presque insensible en valeur absolue est en revanche très critique dans son interprétation, un arrêt ou un ralentissement du gain en ce domaine ne serait pas tragique en soi, mais une inversion de la courbe est un effet critique. Mais bon, puisque tout le monde s’en fout...


  • Je vous trouve très durs à l’égard des généralistes ! Je viens d’une bourgade perdue en Franche-Comté. Mon médecin généraliste qui est une femme suit les membres d’une même famille sur plusieurs générations( moins cher que le pédiatre et ainsi elle connaît les antécédents de santé familiaux)Elle prend tous les jours sa voiture pour aller voir les petits vieux ou les handicapés qui ne peuvent plus se déplacer. Elle prend le temps de les écouter et de leur parler. Il y a des gens qui se confient beaucoup à leur médecin gé, qui nouent une relation de confiance avec lui( ce qui est rare avec les spécialistes.) Elle ne juge jamais ses patients et elle est passionée par son travail. Je sais qu’elle venait d’une famille trés modeste et qu’elle a fait médecine par vocation en travaillant comme une acharnée sans " coup de pouce des parents." Je ne vous dresse pas un panégyrique de cette femme mais vous expose seulement une réalité. Ne mettons pas tout le monde dans le même sac ! J’ajouteri qu’être médecin gé à Paris et en Province ce n’est pas la même chose donc arreêtez de généraliser.


  • Maintenant les généralistes font ce que le patient leur demande,du moment qu’il paye la consultation !!