Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le président du Congrès juif mondial en colère contre la Suisse

Ronald Lauder réclame les œuvres d’art volées aux juifs par les nazis

Ronald Lauder est venu dire à la Suisse qu’elle doit renoncer à héberger des œuvres d’art entachées par les crimes nazis

 

Le lieu et le moment n’ont pas été choisis au hasard. Ronald Lauder, le président du Congrès juif mondial, se trouvait au Kunsthaus de Zurich mardi soir pour donner une conférence intitulée « Art perdu, justice perdue ». Sans détour et à grand renfort de formules choc, l’Américain accuse la Suisse de fermer les yeux sur des crimes qui se perpétuent au travers du commerce, et de l’exposition d’œuvres spoliées sous le Troisième Reich.

Dans le public, plusieurs têtes coiffées de kippas. Il y a là surtout des représentants de communautés israélites, des avocats, quelques curieux. Et des hommes vêtus de noir aux aguets, qui ne lâchent pas Ronald Lauder d’une semelle.

Le président du Congrès juif mondial est venu dire à la Suisse qu’elle doit renoncer à héberger des œuvres d’art entachées par les crimes nazis. Le Musée des beaux-arts de Berne a accepté fin 2014 d’accueillir une partie de la sulfureuse collection Gurlitt, soupçonnée de contenir de nombreuses pièces volées à des familles juives par les nazis. Quelque 800 œuvres devraient bientôt trouver l’asile en Suisse, soit la moitié de cette collection.

L’objet de la controverse a été découvert en 2012 par hasard, lors d’une perquisition au domicile de Cornelius Gurlitt, à Munich. Le collectionneur avait hérité de quelque 1 500 pièces, dont plusieurs tableaux de maître (Picasso, Braque, Matisse) de son père Hildebrand, marchand d’art juif, qui avait servi d’intermédiaire au régime de Hitler pour commercer des œuvres dites « dégénérées ».

Les pièces dont l’origine reste douteuse demeureront en Allemagne, où se poursuit une enquête pour en retracer la provenance. Or, selon Ronald Lauder, pas une seule toile ne devrait se trouver en Suisse tant que toute la lumière n’a pas été faite. « J’ai été choqué d’apprendre que Berne veut héberger des œuvres volées aux juifs. Si elle s’appelait la collection Himmler, les Suisses l’accepteraient-ils ? » interroge-t-il devant un public attentif.

Lire la suite de l’article sur letemps.ch

Ronald Lauder, quelque chose comme un président officieux du Monde, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.


  • Hildebrand, marchand d’art juif, qui avait servi d’intermédiaire au régime de Hitler




    Bref , des magouilles internes .

     

    • Qui a volé qui ? On ne sait pas trop finalement :-) Perso, j’en ai après Madoff. Rends l’argent Bernard ! On dirait du Dieudo. Non je l’aime bien Madoff en fait, il en a glissé des quenelles, des têtes couronnées, tout ça, ils en ont mangé. Laisse, je gère !
      Sacré Ronald, pas Mc Donald celui-là (un clown un peu moins macabre) ! C’est vraiment de la haute morale, essayer de braquer du fric sur le dos de cadavres. On comprend qu’il ait des gardes du corps, celui-là ! Il doit avoir plein d’amis en effet.


  • 2ème service !
    Il y a une 20aine d’années on disait que LES suisses avaient volé l’or des juifs, maitenant c’est LES suisses qui ont leurs tableaux... Désolé de vous décevoir mais, bien que 100% hélvète, je n’ai pas une once d’or ni aucun tableau volé à qui que ce soit ! En même temps ça m’en secoue une sans toucher l’autre... accusé par les USA (plus grand génocideurs de l’histoire de l’humanité et plus grand fouteur de m... internationnal) et par Israel (dernier bastion de l’apartheid dans un pays soit disant dévellopé), je me dit que c’est normal d’être détesté par ces colonisateurs compulsifs...
    Bon, il est l’heure sur ma rolex, je vais me fumer un corps des alpes, en caressant mon St Bernard, avant d’aller chercher mon chocolat à la banque...

     

    • Ce baratin sur l’or des juifs (les pauvres) était une gigantesque campagne de diffamation internationale contre la Suisse. En réalité, les banques suisses étaient les seules à avoir spontanément proposé de rendre les biens des juifs, ce sont eux qui n’ont pas voulu dans un premier temps.

      C’était les prémisses de l’offensive contre la Suisse en tant que place financière, et la fin du secret bancaire était la dernière, à ce jour. La Suisse s’est pliée en quelques jours au diktat US qui bafouait éhontément le principe de non-rétroactivité des lois.

      Pour ce qui est de l’histoire de ces tableaux, c’est une mauvaise blague ! Après 2012, ils remettent le couvert ! Déjà en 2012 F&D avait révélé que le type chez qui ils avaient trouvé cet art dégénéré était juif.

      Je l’ai dit à de nombreuses reprises sur ce site mais si l’Europe est visée par le NOM, notamment pour son Histoire et la transmission de celle-ci, alors la France et la Suisse le sont d’autant plus. La France en tant que fille ainée de l’Eglise et la Suisse en tant que coeur de l’Europe. Quiconque détient la France et la Suisse verrouille l’Europe.


  • Le président du Congrès juif mondial en colère contre la Suisse , Benyamin Netanyahou en colère contre l’ONU, le Crif en colère contre Soral !!!!

    Mais Bon Dieu, que veulent t ils à la fin ?


  • Est-il choqué pour les vols de propriétés en Israel ?
    Ce prédateur sait comme il est facile de faire sentir coupable les européens. Voilà toute la laideur de ces gens là, faire en sorte que d’autre se sentent coupable de ce qu’ils n’ont pas fait. Ce personnage et sa bande sont si dégoûtant que je n’en arrive même pas à ressentir de la compassion pour leur condition spirituelle.


  • Suite de mon message précédent (validé par une mauvaise manip) :



    Le rapport Bergier, commandité par le Conseil fédéral en date du 19 décembre 1996, fut publié en décembre 1999 sous le titre La Suisse et les réfugiés à l’époque du national-socialisme.
    Il fallut presque trois ans à la « Commission Indépendante d’Experts », dirigée par le professeur Jean-François Bergier, pour accomplir cette tâche, dont la finalité était connue d’emblée : clouer la Suisse au pilori, en tant qu’Etat complice de l’ « Holocauste », inculquer ainsi à sa population un sentiment de culpabilité, créer enfin les conditions psychologiques en faveur de l’acceptation d’une immigration massive et illimitée



    Mais il ne semble pas que ce thème de l’immigration massive soit le seul objectif.
    Les banques suisses ont déjà été obligées de céder nombre de leurs atouts.


  • Pourquoi le Congrès Mondial Chrétiens et le Congrès Mondial Musulmans n’ont pas d’existence sur cette planète !??Ces deux religions sont l’arrière garde !!??


  • visiblement...ce serait un juif qui aurait volé d’autres juifs...mais les coupables ne sont jamais juifs...allez comprendre...
    et les vols de terres palestiniennes...il en pense quoi... ?...


  • A constamment ramener leurs gueules pour entretenir la haine, c’est sûr que la prochaine fois y en aura !


  • A défaut de provenance, les tableaux volés par les nazis lors de leurs razzias dans toute l’Europe (précédant parfois les combats et bombardement) ayant appartenu à des musées ou des goyim tombent automatiquement dans le domaine des élus ? C’est ça le projet de sauvegarde du Patrimoine ?