Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le progressisme, c’est l’effondrement

 

Dans progressisme, il y a progrès, du moins, en théorie. En fait, le progressisme cache un délabrement de la société, c’est-à-dire des relations sociales, ou interpersonnelles. C’est dans la droite ligne du langage orwellien, où tout doit être inversé pour se retrouver à l’endroit.

 

 

Restons dans la gauche : un député de gauche est censé lutter contre les injustices. La gauche incarne la solidarité, la générosité, pas l’égoïsme et la mesquinerie, qui sont l’apanage de la droite.

 

 

De la même façon, les policiers sont là pour protéger la population des éléments malfaisants, pas pour embêter les bons citoyens, qui ont le malheur d’être généralement solvables.

 

 

Par la magie du progressisme, l’or se transforme en merde, et la merde en or. Naturellement, il ne faut rien voir de scatologique là-dedans – nous n’avons rien de commun avec Raphaël Enthoven –, juste une inversion des valeurs, où l’intelligence est persécutée et la vacuité valorisée.

 

 

La guerre en Ukraine donne la mesure de l’accélération du processus progressiste. Là aussi, derrière l’écran paradisiaque, la réalité commence à faisander. La France a reçu 85 000 réfugiés ukrainiens en trois mois, c’est tout à son honneur, mais il y a des effets secondaires à cette injection forcée.

 

 

Le progressisme, c’est comme un chèque en blanc aux abrutis et aux délirants, qui n’avaient pas besoin d’être déculpabilisés. Là, c’est open bar en plein air !

 

 

Des êtres au cerveau brûlé surgissent dans les rues, incarnant l’extinction de la Raison.

 

 

Dans les écoles américaines, après les montreurs d’ours sur les places de villages, voici les montreurs de trans.

 

 

C’est à qui sera le plus victimisé, faisant chuter la valeur du respect véritable, dû à ceux qui souffrent vraiment.

 

 

Le vrai racisme est social avant d’être racial. Il réside dans l’injustice de la naissance et dans le maintien des hiérarchies sociales, basées sur l’auto-reproduction, la fermeture et la violence des classes dominantes.

 

 

Les enfants ne sont pas épargnés par les démons du progressisme. L’Allemagne nazie et son embrigadement ne sont pas loin.

 

 

Les démons du progressisme, eux, se portent bien.

 

 

De l’air, sur E&R !

 






Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2966564
    Le 29 mai à 09:38 par Captain Chiant
    Le progressisme, c’est l’effondrement

    Viola Davis : "la peau foncée est un stigmate"

    Ces noirs comprendront jamais que les gens qui leurs sont hostiles se fichent de leur couleur de peau, ce qui les dérangent, ce sont leurs moeurs et leur comportement.
    D’autres gens ont la peau foncée sur Terre : indiens, cambodgiens, maoris, sri lankais et on les entends jamais se plaindre, eux.

     

    Répondre à ce message

    • #2967071
      Le 30 mai à 01:31 par Boljemoï de boljemoï
      Le progressisme, c’est l’effondrement

      Pour aller dans votre sens, je cite le Général de Gaulle : "Les communautés les mieux tolérées sont celles qui donnent de bons produits. Les communautés qui se plaignent du racisme sont généralement celles qui apportent le plus de problèmes"...

       
    • #2967560
      Le 30 mai à 20:05 par lefoutagedegueulepermanent
      Le progressisme, c’est l’effondrement

      @captain chiant, trop facile avec le prisme d’aujourd’hui d’oublier ce qu’il s’est passé avant. La Guerre d’Algérie est un exemple de la barbarie française "non progressiste". Et pourtant la majorité des "colonisés" se fichent aujourd’hui de ce qu’il s’est passé en Afrique noire et au Maghreb, ils sont aussi progressistes que je suis suédois... Et je ne les entend pas se plaindre ou demander réparation (il y aurait matière pourtant !)... Vous avez peur de prononcer Voldemort c’est tout...

       
    • #2967671
      Le 30 mai à 23:16 par Shabb
      Le progressisme, c’est l’effondrement

      @ lefoutagedegueulepermanent

      rien compris à votre baragouinage, vous ne pouvez pas faire simple ?

      Et si votre propos sert de défense aux "racisés" vous pourriez peut-être m’expliquer pourquoi les algériens viennent en masse en France raciste et barbare depuis 60 ans ... ?

       
    • #2967694
      Le 31 mai à 00:43 par Yankee98
      Le progressisme, c’est l’effondrement

      La guerre d’Algérie a surtout été révélatrice de la barbarie algérienne.

      Une fois que t’es « colonisé » (avec tous les apports favorables) par plus évolué et plus doué que toi, c’est comme ça et c’est tout, c’est le sens de l’Histoire, t’acceptes et t’écrases.

      Mais une minorité d’Algériens a voulu commencer à jouer aux rebelles, ils croyaient quoi ? Que ça allait se passer tranquilou belou ? Ben non.

      Je ne supporte pas les plus faibles qui tentent de la ramener en rameutant tout le monde... certes ça peut finir par l’emporter, mais ils restent des faibles au final.

      C’est quoi l’Algérie aujourd’hui à part un cloaque ?

       
  • #2966601
    Le 29 mai à 10:39 par Caroline 2 Haas
    Le progressisme, c’est l’effondrement

    Est-ce que le mur des cons est disponible en jeu de fléchettes ?

    Je prends aussi celui dédié aux zartistes... pour offrir.

     

    Répondre à ce message

  • #2966602
    Le 29 mai à 10:40 par anonyme
    Le progressisme, c’est l’effondrement

    La vache, le père de schwab qui est SS en 1943 et qui a son propre camp de concentration.
    Et le fils en 2021 avec son great reset qui prédit à l’humanité entière ’tu ne posséderas rien et tu seras heureux’.

     

    Répondre à ce message

  • #2966620
    Le 29 mai à 11:12 par LaurentS
    Le progressisme, c’est l’effondrement

    Le progressisme est le progrès pour les uns, la décadence pour les autres. Cette confusion des genres et ce retournement des valeurs a provoqué systématiquement l’effondrement des sociétés qui l’ont vécu : Babylone, Athènes, Rome, Constantinople...et peut-être bientôt l’Occident si les conservateurs adeptes d’un certain ordre naturel ne sont pas suffisamment nombreux. C’est aussi pourquoi les sociétés qui durent suivent à peu près des valeurs identiques, et qu’un peuple qui s’est effondré ne renaît qu’en revenant aux principes qui durent.

     

    Répondre à ce message

  • #2966645
    Le 29 mai à 12:29 par Domino
    Le progressisme, c’est l’effondrement

    A regarder cette intervention très claire d’Eric Verhaeghe sur Davos et ses idéologues
    https://m.youtube.com/watch?v=tiIv0...

     

    Répondre à ce message

  • #2966647
    Le 29 mai à 12:33 par vade retro
    Le progressisme, c’est l’effondrement

    En 1944, les allemands Nazis, sous le commandement du bras droit d’Hitler, Bormann, ont rassemble, a Strasbourg (au restaurant la maison rouge), les industriels allemands. Ordre fut pour eux de creer des succursales dans le monde entier (US, Suisse, Bresil, Argentine etc...) Et tout les biens (or, argent, monnaies, actions, etc...) furent ainsi mises a l’ombre.
    La puissance Nazie ne signa kamais l’armistice, mais travailla en secret a l’infiltration au sein des USA, et est a l’origine de leur chef d’oeuvre legal" l’Union Europeenne.
    ( en apparence sous controle Americain, mais en fait sous controle N).
    Les citoyens d’Europe ne peuvent plus voter aucune loi, ni n’ont aucun droit que ce que la Commission leur accorde.
    Le pire est qu’ils ne s’en sont jamais apercus.
    Le 4eme R est en cours.

     

    Répondre à ce message

    • #2967107
      Le 30 mai à 05:36 par anonyme
      Le progressisme, c’est l’effondrement

      Ton histoire à dormir debout permet de dédouaner les mondialistes et de se tromper d’ennemis ! Discours très droitard qui veut nous faire croire que les "nazis " ont gagné la guerre et dirigent le monde ! Les parfaits idiots utiles ! Pendant ce temps le mondialisme progresse et l’Europe régresse !

       
    • #2967112
      Le 30 mai à 05:44 par anonyme
      Le progressisme, c’est l’effondrement

      "La puissance Nazie ne signa kamais l’armistice,". Ducon, les alliés voulaient une reddition sans condition ! Depuis 1945, aucun traité de paix n’a encore été signé avec l’Allemagne !

       
  • #2966797
    Le 29 mai à 16:27 par E Radication
    Le progressisme, c’est l’effondrement

    J’espère qu’il y aura une analyse E&R sur le dernier forum de Davos (par le Patron ?). J’ai regardé ici et là, de Harari golo aux Billy, en passant par tous des dégénérés, il y a matière, quand même merde !

     

    Répondre à ce message

  • #2966890
    Le 29 mai à 18:01 par BL
    Le progressisme, c’est l’effondrement

    Nassira El Moaddem est complètement à l’ouest, sûrement marocaine, si elle ne se sent pas blanche ce n’est pas le cas pour toutes les filles maghrébines.
    Celle ci doit sûrement aimer les noirs.
    Dis moi qui tu fréquentes je te dirais qui tu es.

     

    Répondre à ce message

    • #2967674
      Le 30 mai à 23:23 par Shabb
      Le progressisme, c’est l’effondrement

      Les maghrébins ne sont pas des blancs, ce sont des métisses, ya du caucasien, du sub-saharien et du sémite. Les kabyles sont ceux qui se rapprochent le plus des caucasiens, et encore ça dépend des individus.

      Un maghrébin qui se prend pour un blanc soit il va voir un psy soit il se regarde dans un miroir (c’est moins cher)

       
  • #2966995
    Le 29 mai à 20:43 par sered
    Le progressisme, c’est l’effondrement

    Le député PS Jérôme Lambert dit occuper un logement social de 95 m² pour 971 euros par mois car "les loyers sont trop chers à Paris". (Mediapart)
    2:12 PM · 19 mai 2022

    C’est un peu comme demander à quelqu’un d’une autre époque
    pourquoi il ne fait pas la queue des heures pour avoir son pain comme le bas peuple.
    La réponse : Parce qu’attendre c’est chiant.
    Logique implacable...

     

    Répondre à ce message

  • #2967192
    Le 30 mai à 08:45 par Inspecteur Kendall
    Le progressisme, c’est l’effondrement

    Les progressistes sont la plaie de l’humanité. Ce sont gens qui sont incapables de comprendre et d’accepter l’ordre naturel des choses, et qui sont constamment dans le déni du réel. Toujours persuadés d’avoir raison, ils refusent de comprendre leurs erreurs et rejettent toujours la faute sur les autres. Ils ont sectaires, intolérants, et moralisateurs. Ils n’éprouvent aucun remords ni regret, même après avoir constaté l’étendue des dégâts qu’ils ont causé, et empêchent toujours ceux qui essaient de réparer leurs dégâts.

    En résumé, les progressistes sont tout à la fois des cons, des emmerdeurs et des salauds.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents