Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Rencontre avec Cassandre Fristot

Un événement organisé par E&R Alsace et E&R Lorraine

La section Lorraine et la section Alsace d’Égalité & Réconciliation ont organisé un événement-rencontre avec Cassandre Fristot le 19 mars 2022 autour de Thionville (Moselle). L’occasion de revenir sur son parcours et de faire le point sur l’affaire de la pancarte « Qui ?! ». La rencontre était animée par Ian Purdom, directeur d’ERFM.

 

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Retrouvez Cassandre Fristot sur ERFM !

L’affaire Cassandre, sur E&R :

 






Alerter

68 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2964054
    Le 24 mai à 07:34 par Moonshot
    Rencontre avec Cassandre Fristot

    2 choses me chiffonne

    Premièrement vu son parcours politique /idéologique je ne crois pas qu’elle ai fait "innocemment" la pancarte elle est issue d’une famille et d’une carrière particulièrement militante ... Elle connaît les codes diront nous et elle a du réseau.

    Ce n’est pas la simple enseignante de base qui a manifesté , et rien dans son parcours politique /idéologique ne montrait qu’elle était croyante et étonnement ni marié ni enfants ... Et vu les milieux et personnes qu’elle fréquenter ça me laisse dubitatif ....

     

    Répondre à ce message

    • #2964405
      Le 24 mai à 19:39 par soso
      Rencontre avec Cassandre Fristot

      Ni marié ni enfants...elle est âgée d’une trentaine d’années, aujourd’hui les jeunes se marient et ont des enfants plus tard, aussi chez les croyants. Je le vois dans ma famille, des jeunes femmes de cet âge qui commencent seulement à se marier.

       
    • #2965970
      Le 27 mai à 17:32 par Estelle
      Rencontre avec Cassandre Fristot

      Je confirme. Y compris chez les catholiques tradis sedevacantistes les "jeunes" se marient ET ont des enfants même après 40 ans.
      Ça dépend des parcours en fait. Certains sortent d’un écrin avec papa maman catho tradis et école entre eux et se marient quand.meme déjà à la trentaine (rarement avant) et ceux qui ne sont pas du serail, genre catholiques modernistes ou anciennement athés et nouvellement convertis à la tradition, avec tout ce qui se passe depuis une dizaine d’années, on en a BEAUCOUP et là c’est très souvent après 40... y compris pour les gosses.
      Il n’est jamais trop tard ????

       
  • #2964068
    Le 24 mai à 08:07 par REX
    Rencontre avec Cassandre Fristot

    "Judéo-chrétien" : c’est un oxymore.

     

    Répondre à ce message

  • #2964092
    Le 24 mai à 08:54 par Alençon
    Rencontre avec Cassandre Fristot

    haa nan mais là c’ est chiant ! Cassandre , t’ es trop belle c’ est insupportable , je suis obligé de regarder la conférence à coup de 2 ou 3 min à chaque fois..
    fait un petit effort pour t’ enlaidir bon sang.. regarde les députés , les ministres , les républicaines en général , elles y arrivent bien elles !
    en plus , si tu continues à éclipser le soleil comme ça , tu vas te mettre à dos le lobby du réchauffement climatique et de la transition écologique :)

     

    Répondre à ce message

  • #2964167
    Le 24 mai à 11:11 par Hussein
    Rencontre avec Cassandre Fristot

    Hussein
    Merci très chère sœur Cassandre pour votre intervention remarquable, vous nous avez offert un cadeau, dans votre bouche sont sortis des paroles dune vraie croyante chrétienne,moi musulman chiite j’adhère entièrement à votre discours que Dieu vous bénisse abondamment ainsi que toute votre famille ainsi que l’équipe de égalité et réconciliation.

     

    Répondre à ce message

  • #2964290
    Le 24 mai à 15:24 par PB
    Rencontre avec Cassandre Fristot

    Puisqu’elle est radiée en France et à la recherche d’un emploi, je peux essayer de la faire travailler en Belgique (pas très loin d’où elle vient),étant moi-même enseignant là-bas. Les profs d’allemand sont en pénurie ici. J’ai envoyé un mail à ER Lorraine.

     

    Répondre à ce message

  • #2964444
    Le 24 mai à 20:52 par Nestordamus
    Rencontre avec Cassandre Fristot

    Ils ont beau la condamner, sa voix n’en est que plus forte.

    C’est aussi ça le message subtil du combat spirituel : l’ennemi peut être mille fois plus puissant, aveuglé qu’il est par son orgueil, il y a des choses qu’il ne saura arrêter.

     

    Répondre à ce message

  • #2964532
    Le 25 mai à 03:52 par pierre
    Rencontre avec Cassandre Fristot

    Au sujet du "front de la foi", il ne faut pas confondre immigration et religion. L’immigration, c’est le mondialisme. Ça n’est donc pas le "front de la foi contre le mondialisme".
    On voit cette contradiction quand Cassandre dit que les musulmans seraient heureux d’évoluer dans une France catholique (on pourrait aussi se poser la question de savoir si les français sont heureux de cette immigration, qu’elle soit musulmane ou non, d’origine européenne ou non) avant d’ajouter qu’on ne devrait tolérer l’immigration que "dans une moindre mesure". Dans quelle mesure, c’est toute la question.
    Dans une France catholique, certes il n’y aurait pas de gauchisme, pas de propagande pro-métissage, pas de débat pour savoir si le voile est républicain, et une forme de front de la foi. Mais il n’y aurait pas non plus d’aides sociales, ni de logements sociaux pour les immigrés, ni de naturalisation (par contre il y aurait la déchéance de nationalité pour ceux qui ne l’auraient pas obtenue s’il n’existait que la règle de la filiation, donc y compris pour les 2ème, 3ème ou 4ème générations), ni de propagande ou association pro-immigration, ni de subvention, ni de "laxisme" de la justice, etc.
    Il y aurait une préférence nationale, des taxes supplémentaires pour les immigrés qui travaillent ou les patrons qui les embauchent, des emplois réservés exclusivement aux français (dans la fonction publique par exemple), et l’expulsion définitive au moindre délit. Dès lors, il n’y aurait pas d’immigration. Il y aurait même un retour aux pays d’origine pour l’immense majorité des immigrés et descendants d’immigrés, du fait de l’absence d’intérêt de rester en France.
    La comparaison avec la Russie relève de la même contradiction. Sauf exception, les musulmans russes ne sont pas des "immigrés". D’autre part, Moscou a longtemps été en guerre contre certaines provinces musulmanes. La situation de la France est davantage comparable avec celle du Liban, des USA, de l’Afrique du sud ou des Balkans.

     

    Répondre à ce message

    • #2964649
      Le 25 mai à 10:18 par Joëlle
      Rencontre avec Cassandre Fristot

      Cassandre à raison, je connais une famille de musulman algérienne arrivée en 1964 (les familles marocaines le plus souvent sont arrivées après 1975) les six enfants ont été inscris dans une école catholique, très bons élèves les quatres garçons ont fait de brillantes études les deux filles l’une est ingénieur et l’autre pédiatre, les parents analphabètes donc ils ne pouvaient les aider, les écoles chrétiennes ont hissé vers le haut ces enfants qui rendent à la France par leur travail ce qui leur a été donné par l’instruction de qualité qui existait avant les années 80. Il faut reprendre les mêmes schémas d’apprentissage.
      Le rôle de ER depuis le début est une réconciliation dans le travail, le respect, les valeurs, la culture pour tous afin que la France soit plus souveraine, forte et
      sereine mais il semble que d’autres nouveaux acteurs politiques en décident autrement.

       
    • #2964794
      Le 25 mai à 14:20 par pierre
      Rencontre avec Cassandre Fristot

      @Joëlle

      "Ils rendent à la France par leur travail ce qui leur a été donné" : Je ne savais pas que les immigrés devaient rendre les allocations, et rembourser les frais scolaires et autres services publiques dont ils ont bénéficié gratuitement pendant des années. Je ne vois aucune case à cet effet sur la feuille d’impôt. Et même si c’était le cas, il ne s’agit là que de l’aspect économique.
      Dans votre exemple (qui ne reflète pas la réalité moyenne de l’immigration, dont vous mésestimez très certainement la qualité et la quantité), vous oubliez également les conséquences sur le long terme du maintien, toute leur vie, de ces familles d’immigrés sur le sol national, sur lequel les enfants et petits-enfants à naitre finiront déracinés de leur véritable patrie (qui n’est pas la république).
      Nous n’aurons jamais une réconciliation, ni une France souveraine, forte et sereine pour reprendre vos mots, sans une inversion du phénomène migratoire.
      Notez enfin que si les immigrés ont un effort important à faire pour que les choses reviennent à la normale, j’en veux beaucoup plus aux français qui, comme vous, ne comprennent rien et sont les principaux responsables de ce qu’il se passe depuis quelques dizaines d’années (on pourrait même remonter à plusieurs siècles), concernant l’immigration et bien d’autres sujets.

       
    • #2970138
      Le 4 juin à 08:50 par UBAIA
      Rencontre avec Cassandre Fristot

      @Joëlle
      Faire de brillantes études rend service à la France ? Vous avez le sentiment que les diplômés sont patriotes, votent intelligemment (donc pas), sont conscients des réels enjeux, réseaux et projets ??
      En fait, ils reproduisent très certainement le schéma dominant dans l’exercice de leur travail : la pédiatre a dû injecter pas mal de gamins, nos gamins ; les frères reproduisent certainement le même modèle que les covidés .
      Je dois me tromper ...

       
  • #2964759
    Le 25 mai à 13:07 par François
    Rencontre avec Cassandre Fristot

    "marriez vous"

    Si c’était aussi simple d’épouser une femme comme Cassandre que d’aller acheter des yaourt au supermarché ça fait longtemps que je l’aurais fait.

    Rencontrer des femmes à l’église plutôt que dans un bar ? L’église est le lieu d’un culte, pas une agence matrimoniale. Je suis toujours gêné par le détournement de toutes les activités au profit des rencontres : le sport, la randonnée, les jeux de société, partout où il y a des femmes règne cette ambiguïté : aiment elles, aiment ils vraiment ce qu’ils prétendent venir faire ou sont ils là faute d’avoir pu épouser une femme plus simplement.

    Au moins dans les bars, l’objet de la présence est clair (encore que certaines hystériques trouveront encore à dire qu’elles sont là pour "boire un verre avec des amis"), même si je n’y vais pas car je suis asocial.

     

    Répondre à ce message

    • #2964812
      Le 25 mai à 15:01 par Patrice
      Rencontre avec Cassandre Fristot

      Sur ce site, vous pouvez sans doute trouver des femmes aussi méritantes que Cassandre mais elles ne se montrent pas, un peu asociales sur les bords.
      Il faut juger une femme sur l’ensemble de son parcours.

       
  • #2965379
    Le 26 mai à 17:51 par NGA
    Rencontre avec Cassandre Fristot

    Une sacré belle surprise, écouter du E&R au son d’une voix féminine !
    Quelle prestance, quelle envergure...
    Magistrale Cassandre, merci & encore ***

     

    Répondre à ce message

  • #2967945
    Le 31 mai à 11:58 par Pépito bleu
    Rencontre avec Cassandre Fristot

    Quel est le nom des chants que l’on entend en début et fin de vidéo ? Merci ER et Cassandre Fristot pour cette conférence formidable.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents