Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le projet de loi prévoit l’isolement obligatoire et surveillé pour toute personne positive au covid

L’avant-projet de loi incorporant les nouvelles dispositions sanitaires annoncées par Emmanuel Macron comprend le placement à l’isolement pour 10 jours de toute personne testée positive au Covid. La police pourrait effectuer des contrôles.

 

Consulté par l’AFP ce 14 juillet, l’avant-projet de loi incorporant les nouvelles dispositions sanitaires, qui est actuellement étudié par le Conseil d’État, introduit au moins une mesure qui n’avait pas été annoncée par Emmanuel Macron. Le texte prévoit ainsi le placement à l’isolement pour 10 jours de toute personne ayant été testée positive au Covid. Cette disposition était pour l’heure réservée aux personnes entrant sur le territoire.

 

Une autorisation de sortie de 2 heures, des contrôles possibles

Policiers et gendarmes pourront être chargés d’effectuer des contrôles afin de s’assurer du respect de ce placement à l’isolement. L’agence de presse précise que « la procédure [est] placée sous le contrôle du juge des libertés et de la détention ».

Le projet étudié par le Conseil d’État prévoit par ailleurs une autorisation de sortie entre 10h et 12h pour les individus testés positifs, ainsi que des adaptations possibles concernant « la poursuite de la vie familiale », « la condition particulière des mineurs » ou encore le cas de personnes dont la sécurité serait menacée pendant leur isolement.

Le projet de loi doit être adopté le 19 juillet par le Conseil des ministres, puis examiné dans la semaine par le Parlement.

Pourquoi ?

 






Alerter

98 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Je fais parti des "soignants" visés par le gvt, vous savez, ces héros d’hier qu’on lapide aujourd’hui . Bien entendu, je refuse le vaccin. Si la loi passe, je perds mon boulot. Pour trouver un autre job après...
    J’ai une maison à payer. Sans boulot, je n’ai plus qu’à vendre. Une fois l’emprunt remboursé il ne me restera pas grand chose. Et après ? finir où ?
    Heureusement je suis croyant. La foi, ça aide. Il ne reste plus que ça. La révolution, j’ai du mal à y croire. Enfin, espérons...
    Nous vivons vraiment des temps apocalyptiques

     

    Répondre à ce message

  • Ce sont les fameux camps FEMA dont tous les "conspis" parlent depuis 10 ans... sauf que les "conspis" se posaient la question "Comment le gouvernement va t-il convaincre les gens d’etre parqués dans des camps ?", on a la réponse maintenant.

     

    Répondre à ce message

  • Les gens qui se font tester sont tout simplement des cons. Il n’y a pas d’autre mot.
    Tout repose sur ces tests à la con !

     

    Répondre à ce message

  • Rappelez vous ce qu’avez dit le président AS : "nous sommes en dictature" - lisez l’avant projet de loi, c’est inique...
    Pensez vous qu’il y a encore place au débat ... Le projet des 500 millions est lancé par le pays des droits de l’homme et par un président ne représentant que 3,5% des suffrages inscrits aux dernières élections régionales.
    Pourquoi les gendarmes et policiers non touchés par cette obligation vaccinale ?........Ca y est c’est parti, Justice, Police, Sécurité........Patriote ACT 12/07 après le 11/09. Saviez vous le l’Etat d’Urgence Provisoire était repossé jusqu’au 31/12....4 mois avant la présidentielle........Pourrons-nous "voter" si non vaccinés ?
    Question : les urnes ou les burnes ?

     

    Répondre à ce message

  • C’est complètement dément : un juge des peines, et puis quoi encore ?!

    Je me demande si tout ca fait partie d’une opération de guerre psychologique. Je vois mal le Conseil d’Etat ou le Conseil constitutionnel valider ca... Le gouvernement a déjà commencé à "plier" : beaucoup d’ados ne seront pas piqués avant septembre, c’est physiquement impossible. Donc on "aménage"....

     

    Répondre à ce message

  • Le docteur Mike Yeadon (ancien/former vice President Pfizer) pense qu’ils essaient d’éliminer un grand nombre de personnes : « Je crains d’avoir conclu que la seule chose qui lie toutes les observations les plus importantes, est que l’objectif ultime de ceux qui ont organisé les mensonges est de provoquer un grand nombre de morts (…) Tout a été inventé soudainement et en même temps pour être diffusé dans le monde entier en 2020, nous conduire vers une identification numérique électronique (…) Créer un système pour obtenir un contrôle total et avoir un alibi plausible, quelque chose qui les affecte et les tue, il y a eu des gens partout dans l’Histoire qui ont voulu tuer les autres pour arriver à leurs fins. Tout ce que je dis, c’est que ça se passe maintenant, et la seule différence c’est qu’ils emploient de la technologie au lieu d’employer des armes (…) Ce sont les mêmes personnes misérables, répugnantes, ayant une mentalité criminelle, jusqu’à provoquer des décès évitables, par exemple prétendre qu’il n’existe pas de médicaments sûrs et efficaces. une fois qu’un homme ou une femme est prêt à signer un ordre, ou à donner un ordre verbal, dont on sait que ce même ordre entraînera la mort de, disons 20.000 personnes, lui ou elle a déjà décidé de devenir un meurtrier de masse, et peu importe qu’il y ait 5, 7 ou 9 zéros après ». Effectivement, ceux qui ont interdit les traitements précoces ont déjà franchi le Rubicon qui leur interdit de faire marche arrière, le massacre n’aura donc plus de fin.

    https://odysee.com/@RuthIsraelite:3...

     

    Répondre à ce message

  • Surveillé par qui ?
    Lors de négociations, ne surtout pas oublier la stratégie très classique et devenue quasi systématique de fourguer dans le lot de propositions, quelques unes qui sont évidemment inacceptables (voire scandaleuses ou fantaisistes) afin de mieux faire accepter celles que l’on veut passer. Ça donne l’illusion d’une résistance pour ceux qui vont s’y opposer. Et accessoirement, petit à petit, ça permet de déplacer la "fenêtre d’Overton" et autres techniques de "porte dans le nez".

     

    Répondre à ce message

  • #2765131

    Leur devise (au Grand Orient) "liberté, égalité, fraternité" (? !) se mute bien aujourd’hui en "V accins macht frei" (les vaccins rendent libres), mais le camp de concentration n’est pas celui qu’on croit...

    Résultat : les vaccinés seront bien "enfermés dehors" et contrôlés à distance (sous l’effet des substances contenues dans ces injections à répétition),
    et les autres, non-vaccinés, seront réduits en poudre, avec un petit temps de réflexion avant, merde quand même, au cas où ils changeraient d’avis.

    Le soma ou la balle dans la nuque, tapez 1 tapez 2.

    Le seul retour possible vers la liberté est donc de virer tous ensemble ces psychopathes et leur chef parce que ce pays est à nous, après tout.

     

    Répondre à ce message

    • Bien dit ! Comment fais-tu ?

      Et "sans violence" bien sûr, hein !

      Quelqu’un a-t-il une astuce pour prendre le train, sans avoir été vacciné car je ne doute pas un instant que cette pu...n de loi, sera votée par les larbins !

      Ne voyez-vous donc pas qu’ils avancent leur plan, comme un rouleau-compresseur, depuis le début ? Ouvrez les yeux !

       
  • Pour manger, il nous restera "Les Restos du Coeur", à moins que eux aussi réclament un QR code ? Au fait, nos nombreux "migrants" clandestins, sont-ils vaccinés et devront-ils avoir un QR code ? Et quid des étrangers européens qui viennent en France pour raisons privées ou professionnelles ? Fini l’accès au supermarché et à la douche pour le chauffeur routier polonais qui va chercher les oranges au Portugal ? Comment le gouvernement français va t-il rendre applicable une Loi ségrégationniste au niveau européen ? Nous allons clairement voir si nous sommes vraiment en démocratie ?

     

    Répondre à ce message

  • #2765183

    J’ai une question pour Me Viguier :
    Peut-on utiliser les articles du code pénal (articles 225-1 à 225-26) pour lutter contre la discrimination des personnes non-vaccinées et qui n’ont pas de passe sanitaire ?
    Merci par avance.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents