Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le protocole Raoult a-t-il été saboté lors des essais cliniques Discovery et Hycovid ?

Comment nous avons perdu deux mois sur le fait de savoir si le traitement contre le Covid-19 proposé par le professeur Didier Raoult et son équipe fonctionne ou non ? Pourquoi, il pourrait bien y avoir une commission d’enquête parlementaire sur cette affaire comme l’affirme Didier Raoult ?

 

Cet article est le fruit de nombreuses recherches documentaires mais également d’entretiens. Nous avons aujourd’hui acquis l’intime conviction, qu’il y a dans l’essai clinique Discovery et les autres, une véritable polémique pour ne pas dire un scandale des institutions sanitaires ! Seul un suivi précis de ce drame en 10 actes permet de le comprendre.

 

Acte 1 - Première volonté présidentielle.

Le 5 mars, Didier Raoult – qui n’a encore rien publié – rencontre le président de la République à l’Élysée et lui parle de ses travaux. Le contact semble bien passer. Il semble que ce soit avant le 17 mars, que le président de la République qui s’intéresse à la chose, demande à son ministre de la Santé Olivier Véran de lancer les autorisations pour des essais cliniques, afin d’étudier la chloroquine sur laquelle travaille Didier Raoult.

Le professeur Didier Raoult prépublie une étude le 17 mars, qui sera complétée par une deuxième le 27 mars. Les résultats prépubliés le 17 mars encouragent l’utilisation de l’hydroxychloroquine combinée à l’azithromycine contre le Covid-19. On constate une disparition du virus après 6 jours de traitement dans plus de 50 % des cas avec l’hydroxychloroquine seule et une disparition dans la très grande majorité – mais sur un échantillon très restreint – si celle-ci est associée à l’azithromycine. Toutefois, de nombreuses critiques sont faites sur l’approche méthodologique de l’étude de Didier Raoult, et de nombreuses voix s’élèvent pour dire que cette étude ne veut rien dire. Des querelles d’ordre méthodologiques apparaissent. C’est dans ce contexte, qu’il devient évident que le protocole du professeur Raoult doit être étudié avec une méthodologie à l’abri de toute critique et doit donc être inclus dans l’essai clinique Discovery.

 

Acte 2 - Inclusion de l’hydroxychloroquine dans Discovery

Les chercheurs travaillant sur l’essai clinique Discovery acceptent – semble-t-il à contrecœur – d’inclure un quatrième bras dans leur essai, sur l’hydroxychloroquine. Ainsi l’hydroxychloroquine seule est ajoutée le 22 mars 2020 comme potentiel antiviral à l’essai clinique Discovery ; cet essai est présenté dans une conférence de presse des professeurs Bruno Lina et Florence Ader le 23 mars. Lors de cette conférence de presse, le professeur Bruno Lina explique que :

« Le 4e bras est le bras hydroxychloroquine, c’est un bras qui a été rajouté un petit peu à la fois à la demande de l’OMS et de l’État français, pour qu’on puisse avoir des résultats fiables sur cette molécule aussi, de façon à ce que l’on sache si cela a un intérêt ou si ça n’en a pas. »

La professeure Florence Ader complète en répondant à la question « N’y-t-il pas un emballement autour de cette molécule ? Doit-on être prudent ou au contraire espérer que cette molécule soit la solution miracle ? » par

« Elle sera évaluée comme les autres et comparée comme les autres. C’est-à-dire que pour nous, on est sur essai pragmatique qui a pour vocation à répondre à des questions avec des arguments scientifiques solides. Par conséquent, comme toutes les autres molécules qui sont à l’essai dans cette étude, les résultats et les analyses seront extrêmement intéressants. On verra ce qu’il en est. »

Elle ne fait aucune mention, dans cette conférence de presse, de l’azithromycine.

La chronologie des événements semble avoir toute son importance. En effet, c’est probablement avant le 17 mars que le président Emmanuel Macron demande que l’on étudie la chloroquine. Et c’est seulement le 17 mars que l’on comprend que la chloroquine seule a un effet limité, et que seule son association avec l’azithromycine donne des résultats significatifs. Discovery se sent donc légitimée de n’étudier que la chloroquine seule, puisque c’est la demande du Président faite avant le 17 mars. Mais Discovery ne tient pas compte de la publication le lendemain de Didier Raoult qui précise qu’il faut absolument y adjoindre l’azithromycine, car les résultats sont bien meilleurs.

 

Acte 3 - Discovery laisse entendre qu’il répondra rapidement à la polémique Raoult

Les chercheurs travaillant sur Discovery laissent croire que les résultats permettront de savoir si le protocole de Raoult fonctionne ou non. Sans le dire directement, l’essai clinique Discovery insinue notamment cela, lors de la conférence de presse du lancement de l’essai que l’on peut voir en vidéo.

Par la suite, cette insinuation devient une affirmation y compris de ceux qui participent à cet essai. En conséquence, cette affirmation est reprise par un très grand nombre de médias : journaux et télévisions. C’est pourquoi, nous avons pu entendre en boucle que l’essai clinique Discovery allait nous apporter un résultat certain, et cela rapidement, sur la validité ou non du protocole du professeur Raoult. Alors que des voix de nombreuses personnalités et médecins s’élèvent pour demander que l’hydroxychloroquine soit utilisée pour lutter contre le coronavirus, le ministre de la Santé Olivier Véran rappelle que les espoirs suscités par des traitements avaient parfois été déçus. Il déclare le 22 mars 2020 sur LCI :

« Ce traitement s’il devait être efficace, nous le proposerions aux Français sans aucun délai », et ajoute « que plusieurs patients traités dans des hôpitaux français étaient en train de l’expérimenter. » Enfin, il ajoute « D’ici à 15 jours, nous devrions avoir des données consolidées », ce qui, si l’on fait le calcul, nous mène au 5 avril.

 

Acte 4 - Incapacité de Discovery de répondre à la question

Mais en fait, l’essai clinique Discovery ne reprend pas du tout le protocole de Raoult. Il ne peut donc pas répondre à la question de l’efficacité ou non de son traitement qui recommande deux choses : la combinaison de l’hydroxychloroquine et l’azithromycine, et cela dès l’apparition des premiers symptômes.

Didier Raoult et son équipe affirment que :

L’hydroxychloroquine seule a une efficacité relative. Seule la combinaison des deux médicaments est vraiment efficace, la valeur de ce traitement tient au fait qu’il soit prescrit le plus tôt possible, avant que n’apparaisse une pneumopathie ; son efficacité lors d’un état grave étant limitée.

Didier Raoult précise dans l’un des « bulletins d’informations » vidéo qu’il diffuse régulièrement, depuis le début de la crise sanitaire, que :

« son protocole thérapeutique s’adresse essentiellement aux patients qui présentent des formes modérées, moyennes, ou qui commencent à s’aggraver... Sur le plan thérapeutique, ce que l’on est en train de voir, c’est que les malades, au moment où ils ont une insuffisance respiratoire et qu’ils rentrent en réanimation, n’ont presque plus de virus. C’est alors trop tard pour traiter les gens avec des antiviraux ».

Or l’essai clinique Discovery ne suit pas ce protocole sur ces deux choses. L’essai clinique utilise uniquement l’hydroxychloroquine et non la combinaison des deux médicaments avec l’azithromycine, et ce sur des cas dans des situations de pathologies uniquement lorsqu’une pneumopathie est apparue et non dès l’apparition des premiers symptômes.

C’est donc une erreur d’affirmer que l’essai clinique Discovery permettra de dire si le traitement du docteur Raoult fonctionne ou non. Pire, la façon dont cet essai clinique est conçu ne peut que fatalement aboutir à la démonstration que l’hydroxychloroquine ne fonctionne pas. Ce que dénonce d’ailleurs à la télévision très rapidement l’ancien ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy. Le 26 mars, le professeur Didier Raoult affirme dans une interview accordée au journal en ligne Marcelle, à propos de l’essai clinique Discovery concernant son protocole :

« Si on avait envie de prouver que ça ne marche pas, on ne s’y prendrait pas autrement. Il y aura une enquête parlementaire après tout ça, et elle sera sanglante, autant que l’affaire du sang contaminé. Et ce sera pire si le gouvernement décide de refuser l’accès au médicament. »

Il est légitime alors de se demander si les choix faits par Discovery sont intentionnels et s’ils avaient la volonté délibérée de démontrer que le traitement du professeur Raoult ne fonctionnait pas. Ou bien, si c’est l’inertie et la rapidité de l’enchaînement des événements qui n’a pas permis de reproduire le protocole du professeur Raoult. En effet, il n’y a que 6 jours entre la prépublication de la première étude de l’équipe de Didier Raoult qui a lieu le 17 mars et l’inclusion de l’hydroxychloroquine dans Discovery qui se fait le 22 mars.

Le 26 mars, dans une interview du journal Le Monde le docteur Gilles Pialoux, infectiologue et chef du service de maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Tenon, répond à la question qui lui est posée « Dans l’essai Discovery, pourquoi l’hydroxychloroquine n’est-elle pas associée à l’azithromycine, alors que c’est cette combinaison qui a l’air de produire les meilleurs résultats, selon le Dr Raoult ? » en affirmant que « L’hydroxychloroquine sera comparée comme les autres molécules. Ni plus ni moins ». Une telle réponse ne permet-elle déjà pas de se faire sa petite idée sur l’intentionnalité ou non de faire un essai qui aboutirait à l’invalidation de l’étude du professeur Raoult ?

 

Acte 5 - Lancement de l’essai clinique Hycovid toujours sans azithromycine

Le 31 mars, est lancé l’essai en double aveugle « Hycovid » du CHU d’Angers afin de mesurer l’efficacité de l’hydroxychloroquine seule sur 1 300 malades atteints de formes moins sévères que ceux enrôlés dans Discovery. L’absence d’azithromycine est justifiée par le fait que l’association de ces deux molécules présentent un risque élevé de toxicité cardiaque. Par ailleurs, Hycovid précise « Ils auront 75 ans et plus, population où le risque de dégradation est suffisamment élevé pour mesurer l’efficacité de l’étude ».

Y a-t-il une nouvelle volonté délibérée de vouloir prouver que le protocole de Didier Raoult ne fonctionne pas ? Nous ne le savons pas. À ce moment-là, le président de la République ne semble pas être au courant, ou ne pas avoir compris le fait que les essais Discovery et Hycovid ne pourront pas répondre à la question de la validité du protocole Raoult. Il y a un doute sur le fait de savoir si le ministre de la Santé, Olivier Véran et Jérôme Salomon le directeur général de la Santé, étaient au courant ou non de la situation ?

[...]

Alors « polémique » ou « scandale » ?

Sans doute, l’avenir nous le dira. Mais une chose est certaine : si jamais le traitement proposé par Didier Raoult se révélait être efficace, alors les institutions sanitaires auront le devoir d’expliquer pourquoi tant de temps a été perdu. Et si jamais, il est démontré que les raisons de ces retards sont le fruit « des querelles d’ego » pour reprendre les termes du professeur Perronne, alors oui, nous pourrons parler d’un « scandale des autorités sanitaires ». Ce serait pire s’il était démontré que de possibles connivences avec des laboratoires pharmaceutiques aient pu influer sur certains choix protocolaires, comme l’affirment déjà certains. L’ouverture d’une enquête parlementaire deviendrait alors inévitable. Comme le laissait entendre Didier Raoult lui-même, à propos de l’essai clinique Discovery :

« Il y aura une enquête parlementaire après tout ça, et elle sera sanglante. »

Voici alors les questions auxquelles cette commission d’enquête devrait répondre :

1. Pourquoi les essais clinique Discovery et Hycovid n’ont-t-il pas pris en compte immédiatement le protocole du Docteur Raoult ?

2. Quelles personnes ont pris ces décisions et comment les justifient-t-elles ?

Lire l’article entier sur francesoir.fr

 

Illustration : le Pr Gilbert Deray, anti-Raoult primaire, sur LCI le 24 mars 2020

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

66 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le traitement du Pr Raoult et une bi-thérapie, et non de la chloroquine donnée de manière isolée (qui a peu d’efficacité).

    C’est l’association hydroxychloroquine + azythromycine administrée au début de la maladie qui donne des résultats spectaculaires.

    On ne peut faire plus clair.

     

  • Il faut bien comprendre à quelle genre de pourritures on a affaire. A ce stade, il ne s’agit plus seulement pour elles de sauver la face mais de sauver sa peau, dans un contexte judiciaire de non assistance à personnes en danger ayant entraîné la mort. Ils ne peuvent tout simplement pas se permettre d’entériner le protocole, la posologie et le remède ce serait se condamner. Plutôt laisser crever la population.


  • Ce type est néphrologue, qu est ce qu il y connaît en infectiologie ?
    Le gros con médecin parisien suffisant, prétentieux.
    Signé un médecin

     

  • Le niveau de corruption a tous les étages en politique et dans le domaine scientifique devrait être suffisant a lui seul pour démarrer une révolution sanglante et couper la tête de tous ces vendus et parasites.

     

  • Toute façon ces journalistes n’ayant aucune formation politique, ils ne sont pas prêts de comprendre quoi que ce soit. Ils n’ont pas fini de se poser des questions !
    Il y a un réseau qui nous emmerde depuis au moins 1789 mais eux semblent ne pas le connaître puisqu’ils n’ont pas lu, donc je leur renvoie cette question : en faites-vous partie ? collabos ou idiots utiles ?
    Vous êtes à FranceSoir, ah ok.
    Le pire c’est qu’on peut adresser les mêmes questions à la Justice... Je vous raconte pas le bordel.
    Quand les entrepreneurs vont venir demander des comptes, avec la lenteur administrative etc... alors qu’il serait beaucoup plus simple pour tout le monde, et surtout pour la Justice, les militaires, les politiques soi-disant patriotes, de NOMMER L’ENNEMI.
    Encore faut-il avoir lu un minimum les bons livres !
    C’est dommage, ça nous éviterait d’attendre une révolution sanglante lorsqu’on sera au pied du mur... et pour après, c’est encore une autre histoire !
    De quoi se faire entuber encore des siècles si on reste aveugle face à l’éléphant bleu et blanc étoilé avec un tablier au milieu de la pièce !
    Y’a quand même un noyau dur !


  • Non, mais franchement, rejeter l’entière responsabilité sur les autorités sanitaires, faut vraiment nous prendre pour des bleus : n’importe qui ayant écouté un tant soit peu Raoult a parfaitement saisi que Discovery et consorts ne suivaient absolument pas le protocole en question.

    De la part du gouvernement, sur un sujet aussi sensible et parfaitement décrit et intelligible pour le pékin moyen, le "c’est pas ma faute" n’a aucune valeur, et insinuer qu’il ne se serait rendu compte de l’enfumage protocolaire que début Avril, c’est soit avouer que des attardés mentaux nous gouvernent, soit qu’ils sont parfaitement complices !


  • C’est un scandale qui éclabousse les Politiques et tous ces médecins affiliés à Big Pharma.
    Ils et elles ne méritent pas d’être traînés en Justice car cette dernière leur trouvera des circonstances atténuantes mais d’être limogés à vie de leurs activités et de les exiler sur une île perdue quelque part loin de la civilisation.
    Et je pense que ma proposition est encore trop gentille, à moins que l’on ressorte la guillotine...


  • Il n’y a aucune volonté de soigner les Français
    Et dans cette affaire ce n’est pas le seul constat d’évidence concernant la malfaisance de ceux qui nous contrôlent comme du bétail.

    On peut en citer beaucoup d’autres .
    - mensonges sur la probabilité que le virus touche la France.
    - Absence de mesures concrètes pour protéger les Français comme la fermeture des frontières ou le contrôle et la quarantaine pour les personnes venant de pays a risques
    - Mensonge sur l’utilité des masques
    - mensonges sur la fourniture des masques aux hospitaliers
    - interdiction aux médecins de prescrire le protocole Raoult
    - interdiction aux pharmaciens de vendre des masques au public !
    - refus de fournir des masques et de tester les résidents des ehpad qui connaissent un grand taux de mortalité du fait du confinement.

    Et je dois certainement en oublier encore .

    A ce stade, ce n’est absolument pas de l’amateurisme, c’est du professionnalisme de très haut niveau dans l ’extermination des vieux , et dans la mise en danger délibérée des Français en général.

     

    • Oui, depuis le début ils ont tout fait créer une impression d’épidémie trèss grave :
      pour que le virus se propage (rapatriement de 300 français de whyan, envoi de trains de malades dans les départements non infectés),
      pour qu’il n’y ait pas de masques,
      pour que personne ne puisse soigner les gens (décrets conte les pharmaciens et les médecins pour leu interdire de prescrire des antiviraux et des antibiotiques),
      pour qu’il n’y ait pas de tests (refus d’utiliser le réseau des laboratoires vétérinaires de l’État)
      et que les hôpitaux soient encombrés (refus de participation des cliniques privées),
      et qu’ils y ait le plus possible de morts enregistrés (tous les morts de la grippe sont enregistrés coronavirus, tous les morts de 90 ans aussi).


    • et dans la vente de vaccins, de preference avec tag de suivi centralisé chez bill gates...


  • Il est évident qu’il y a connivence entre le gouvernement et les labos pour bloquer le traitement du professeur Raoult Azithromycine et l’hydroxychloroquine. Ce guignol sur le plateau dit des conneries vu le nombre de morts encore aujourd’hui. Ce bon à rien devrait retourner étudier la médecine , il est trop resté dans son bureau.


  • Le Pr Raoult c’est le Pr Faurisson de la pandémie de Cov19.

    Le Pr Montagnier aussi maintenant.

    Vivement une loi équivalente à la loi Gayssot qu’on sache à quoi s’en tenir, quand même.

     

  • Avec toute cette mascarade traîtrise mensonges conflits d intérêt si les Français ne sorte pas en masse pour exigé leur départ et leur procès avec détermination alors on est foutu..trop c’est trop je les supporte plus tous ces pedosataniste il faut qu’il paie cher...


  • Les types de France Soir ont ils oubliés qu’on était gouverné par des petits mafieux ? des voyous dont la vie humaine n’a aucun prix, qui contrôlent les médias, et qui exercent des pressions terribles sur les politiques et les juges ?

    Que ces types n’ont qu’un but : nous vacciner, et qu’ils écarteront tout ce qui les empêchera d’atteindre ce but, ce même si ça doit couter la vie de dizaines de milliers de français et même s’ils doivent mentir ouvertement en nous disant que la mer est jaune et que le soleil est bleu ?

    Ça commence à se voir pourtant. Même le simple d’esprit commence à s’en rendre compte.


  • Ah !ah ! la bonne blague, le Professeur Gilbert Derai ben voyons, alias le Professeur Gilbert Drai et re-alias le Professeur Gilbert DraÏ, nous y voila voila ça explique tout encore un de la fameuse liste des lumières contre Raoult

     

  • Gilbert Deray il faut voir cette vidéo il fait signe à Laurence Ferrari pour qu’elle coupe la parole au Pr Perrone de l hopital de Garches car il défend le protocole du Pr Raoult.
    https://youtu.be/JfwPr4LwEcM.
    J’ai passé son nom sur google et la je suis tombé sur ICAR .En bas du pdf on voit qui a payer l etude le labo Gilead .
    https://www.google.com/url?sa=t&amp...
    Perso il y a des formules chimiques qui sont hors de mes compétences.
    La preuve de sa compromission avec les labos.
    Il faut que ce renseignement passe au plus de monde possible. Pour qu’il disparaisse de nos écrans comme la Karine Lacombe.

     

    • Cette vidéo démontrant la main mise de certaines personnes sur les médias est tout bonnement extraordinaire et glaçante !
      A diffuser massivement !
      Merci ARLEKIN


    • @ un grand merci Arlekin.

      Ce geste impérieux du doigt et le regard allant avec vont rester dans les anthologies destinées aux profesionnels de la communication.
      Ce docteur, qui n’est pas un spécialiste des maladies infectieuses mais des reins, est donc l’un de ces "commissaires politiques" de plateau TV dont parlait Alain Soral dans une émision relativement récente.

      En ce qui concerne les gestes menaçants effectués sur les plateaux TV, il y a eu un précécent célèbre d’Attila chez Taddeï (une menace de couper le cou).


  • Je dois dire que je suis las de ces analyses sans fin. La situation est on ne peut plus clair : c est eux ou c est nous. La phase théorique a été brillamment accomplie par E&R. Maintenant il devient urgent de passer à la phase opérationnelle.

     

    • Des milliers d’Américains commencent à manifester bruyamment contre le confinement.

      Il faut dire que Trump en personne les soutient !

      Vous imaginez...si Macron déclarait sur les ondes : "allez-y les gars, sortez sur-le-champ hors de chez vous, je m’engage à ce qu’il n’y ait aucune poursuite, je n’ai plus rien à foûtre de ce conseil scientifique de merde, qui m’a trompé, et dont les "conflits d’intérêts" (oh le bel euphémisme) seront bientôt devant la Justice...

      Je nomme Didier Raoult Ministre de la Santé, il a carte blanche pour prendre en main les malades qui restent à guérir, sur tout le territoire national, et surtout sauver toutes les personnes mises en danger-de-mort, notamment dans les EPHAD" fin de citation ’imaginaire hélas !)

      Pardon, je délire !


  • Il y a pourtant une façon scientifique de trancher :
    - au moyen d’une analyse bayésienne du problème.

    Le Pr. Raoult a des statistiques associées à son traitement.

    À travers la France - et on peut étendre au Monde -, on a des statistiques concernant les gens qui n’ont reçu aucun traitement.

    Et l’argument du Pr. Deray se tient : inutile de donner qqch alors que les malades guérissent par leurs propres moyens la plupart du temps.

    > On pourrait donc, mathématiquement, évaluer dans quels cas, dans quelles situations, pour quels types de malades, il serait optimal d’appliquer le protocole du Pr. Raoult.

    Les statistiques bayésienne sont l’outil qu’il faut pour fixer ces seuils.

    - Or personne n’a parlé de ça ; ce n’est absolument pas dans les tuyaux.

    >> Preuve que ce n’est pas la science qui guide ces gens. L’égo, l’intérêt, n’importe quoi, mais en tout cas pas la science.

     

  • On peut relever qu"il s’agit ici d’une bonne enquête journalistique avec reprise chronologique et uniquement factuelle. Ce n’est plus tellement courant de nos jours, félicitations aux journalistes de France Soir.

     

    • Les opposants à Lrem sont legions, mais ils sont très disparates.
      Cette affaire leur donne des munitions soutenues massivement par la population.
      J’ai l’impression que les nationaux sionistes attendent patiemment, car ils peuvent être super gagnants suite à cette période. Est-ce que je me trompe ?


  • la réponse au titre de l’article est d’un simplicité évidente (d’ailleurs j’admire votre sens de la diplomatie) : oui, et il en vient deux autres : par qui ? (au pluriel si nécessaire) et pourquoi ?


  • Je pense que le vrai débat n’est pas là. Nous assistons à un test préliminaire de réduction de la population mondiale. Le covid 19 est le virus numero 1. Après ça un deuxième et un troisième virus seront lachés dans la nature. Tous plus mortels les uns que les autres. Rendez-vous en juillet pour le numéro 2...

     


    • Nous assistons à un test préliminaire de réduction de la population mondiale.




      alors si ce n’était que ça, pas besoin de s’affoler c’est un fiasco phénoménal, en tous les cas pour la France, la mortalité toutes causes confondues n’a pas bougé d’un iota au premier trimestre 2020 par rapport aux années précédentes (chiffres de l’INSEE) les causes changent mais le nombre de morts reste le même : c’est le principe des chaises musicales


    • @paramesh
      Attendez de voir l’effet du "vaccin" qui va arriver, préparé par "Billy (Gates) the Kid" lui-même...
      Le couillonavirus c’est comme l’amorçage à la pêche : on lâche quelques boulettes ou graines sans hameçon pour attirer le poisson ; ensuite viennent les vrais appâts et les hameçons pour ferrer le poisson.


  • Il est merveilleux ce Gilbert Deray. Je le cite :
    " Si quelqu’un me dit, j’ai pris de la chloroquine, ça m’a guéri, je lui dis vous arrêtez, vous arrêtez ça, c’est pas de la médecine, c’est de la médecine du Moyen-Âge,..."
    Pardon ?!?!?!

     

  • Excellent article de France-Soir. Ça fait plaisir de voir des journalistes qui font leur travail : on perdu l’habitude.

     

  • L’étude discovery est une arnaque totale. Non seulement ils n’utilisent pas le protocole Raoult mais en plus ils font la même chose que ce qu’ils reprochent à Raoult, c’est à dire que l’étude n’est pas faite en double aveugle et n’est pas randomisée ! L’hôpital qui se fout de la charité ! De toute manière les Chinois ont déjà prouvé non seulement l’inefficacité de ces antiviraux chéris par Big Pharma mais aussi leur haute toxicité. Les effets secondaires de l’hydroxychloroquine sont très rares, souvent bénins (contrairement au banal et hautement toxique au moindre surdosage...) et parfaitement maîtrisés puisque cette molécule est utilisé en masse depuis des décennies. Si je me souviens bien le Remdvir provoque des effets secondaires plus ou moins graves dans 60% des cas ! C’est énorme ! Et il n’est même pas efficace contre le covid 19 ! Autrement c’est comme avec la chimiothérapie, ceux qui survivent ce sont les plus résistants et qui aurait très certainement survécu sans ces traitements ! Et j’avais lu qu’une étude se réjouissait d’un taux de mortalité de seulement (sic) 13% avec je ne sais plus quel antiviral nouvelle génération, le problème c’est qu’avec le protocole Raoult le taux de mortalité est de 0.3% des patients traités ! Ils se foutent vraiment de notre gueule !


  • Donc ce Pr Deray confirme que le confinement pour la majorite de la population n’a pas de sens vu qu’il dit qu’il n’y a pas de fatalite dans 90% des cas.


  • C’est là que l’ont s’aperçoit du nombre impressionnant de médecins , de toutes spécialités , vendus aux labos !
    Et que le backchich à depuis bien longtemps remplacé le serment d’hypocrate !!

     

    • je me suis fait exactement la même remarque et j’ai même perdu tout respect pour les médecins , cette profession que je plaçais pourtant très haut dans mon estime et ma considération auparavant .
      Je m’aperçois aux vues du peu de soutien affiché pour le Pr Raout de la part de ses confrères, que la plupart d’entre eux en plus d’être médiocres dans leur métier, ne sont que des robots prescripteurs , qui ne font absolument rien avancer dans leur domaine, et qui ne cherchent même pas a soigner réellement les gens , ce sont pour la plupart de simples VRP de l’industrie pharmaceutiques.
      Tu mets un Vidal qui parle avec la voix de Siri, et t’as un médecin "de base".

      Cette histoire de chloroquine aurait du créer un soulèvement généralisée des médecins au nom de leur serment d’Hippocrate .
      Refuser de soigner au motif d’une méthode pharmacologique non "conforme" avec les standards imposés pour l’industrie pharmaceutiques , qui je le rappelle elle est un business , contrairement au fait de chercher à sauver des gens dans l urgence en tant que médecin.

      Si il y avait pourtant 2 choses très simples a considérer dans cette histoire,
      c’était : 1 - Est ce que ce traitement soigne des gens ? Objectivement : OUI

      2 - Est ce que ce traitement à tué ou a crée des effets secondaires graves et irréversibles sur des malades du COVID 19 : Définitivement : NON

      Leur "conseil de l’ordre" dans cette affaire fait également preuve d’un silence assourdissant .

      En fait c’est très simple, la majorité d’entre eux considèrent que c’est plus facile de "réussir " en prenant l’argent des Labos ( une poignée de cacahuètes en réalité mais bon , ce sont des minables gagne -petit donc c’est cohérent pour eux )
      )
      C’est plus dur de s’imposer et de briller dans ce métier , en travaillant avec passion pour devenir "un grand médecin" .
      ce qui de toutes façons n’est pas a la portée de beaucoup d’entre eux.


  • Chaque fois que ce bouffon(oui un bouffon car il ne respecte pas la loi en omettant de déclarer ses conflits d’intérêts)apparait sur le petit écran ,je signale ceci au CSA .
    Je me demande aussi que fait le Conseil de l’Ordre quand des marchands de soupe(et je suis gentil) obéissent plus à celui qui les paie qu’au serment d’Hippocrate que tout médecin s’engage à respecter


  • Demandez vous pourquoi le port de masques a du mal à trouver des partisans dans l’appareil d’état...Peut-être qu’ayant instrumentalisée une crise sanitaire pour étouffer une insurrection (comme en Chine.. ?) on n’a pas envie de faire face à des insurgés masqués, et à une vague massive d’incivilités et délits anonymes contre ceux qui ont profité du plus grand hold-up de tous les temps et/ou tyrannisée la population ? J’ai bon ? Qui veut parier sur le doublet masques/confinement pour savoir lequel des 2 va l’emporter sur l’autre ?


  • Le société du spectacle est à son paroxysme ! Si on se fie à ce que peuvent nous dire la télé et les journaux, " le père de la nation " veille sur nous ! Avé Macron, et vivement 2022 pour un autre tour de piste !

    Avant les gens se faisaient matraquer dans la rue, maintenant c’ est à la télévision par les spots d’ avertissement du gouvernement, les journalistes, les " experts " ... Macron a toutes les cartes en main, soyons réaliste, c’ est lui qui écrit l’ histoire à grands coups de LBD .

    Je sens qu’on va encore tomber de haut à la présidentielle .

     

  • Ce pr Gilbert Deray, j’aimerais connaitre son bilan concernant le nombre de patients sauvé par ses mains contre le Covid 19 et son traitement par rapport au Pr Raoult avec son traitement à la chloroquine .Au lieu de critiquer et d’ouvrir sa gueule . Filez nous votre bilan contre ce virus au lieu de critiquer !!

     

  • Je crains que le Covid soit un virus destiné à ne pas disparaître totalement du corps et qu’il pourra à l’avenir de réactiver . Cette séquence du virus du hiv n’est pas anodine . L’arme parfaite de l’Empire , perfide et dont l’origine sera difficile à démontrer . Saut à croire à la farce du pangolin et de la chauve souris .


  • Quel est le point commun des opposants à Raoult dans cette vidéo ? MDR


  • Il n’y a pas d’enquêtes à faire !! Comment des personnes lambda, comme nous, qui se renseignent, qui ont des informations diverses, variées et contradictoires sur des sujets qu’ils ne maîtrisent pas, arrivent à comprendre ce que "des spécialistes" auraient "mal compris" ???
    Foutage de gueule !! C’est du sabotage ni plus ni moins, de la HAUTE TRAHISON !! En temps de guerre, c’est le peloton d’exécution...
    Merci Nicolas Sarkozy !!


  • Sur C l’hebdo, hier soir, le présentateur a censuré Franz olivier Gisbert à ce sujet (qui s’est emballé puisqu’il est parti tenir un canard marseillais). Il allait précisément dire que Discovery est tronquée puisqu’elle enlève l’azythromicine du protocole.


  • C’est le Remdevisir du labo US Gilead Sciences qui sortira le grand gagnant de cette étude.


  • Même moi qui n’ai même pas mon bac, j’ai tout de suite comprit que le traitement de Raoult c’était deux médicaments.

    Alors qu’on vienne pas me faire croire que des scientifiques, des médecins avec bac + 10, n’ont réussit en comptant les médocs recommandés par Raoult, a aller plus loin que 1....


  • l’infectiologue et la virologue Florence Ader
    a participé au speech du 1er ministre ainsi
    que du ministre de la santé et de la solidarité
    elle a repris mot pour mot et chiffre pour chiffre
    l’argumentaire du Pr Raoult !
    à un point tel qu’à la limite le Pr Raoult
    serait en droit juridique et pénal de porter plainte
    pour plagiat contre l’Etat !..
    après avoir été copieusement calomnié par les mêmes
    hier et qui aujourd’hui lui volent ses idées !


  • La réponse est : AUCUN DOUTE !!!
    C’était même prévisible .
    Nous avons essayé de virer ce gouvernement pourri jusqu’à l’os .
    Malheureusement beaucoup trop se sont terrés pendant notre mouvement , et celui-ci à été dévoyé ( casseurs , médias aux ordres , patronat , bourgeois , syndicats garde chiourme ) .
    Un manque d’organisation aussi et de FO putains de leur hiérarchies pourries .
    On à eu la totale !
    Mais , mais on est toujours là ! on fera du tire aux pigeons ( sur les drones ) , des barbecues ( aux radars ) , de la peinture ( pour rendre les caméras plus belles ) .
    De nuit de jour , H24 , 7J/7 .
    Puisqu’ils veulent la merde on va la foutre !


  • Effondrement économique, psychose sanitaire, crédits massifs, dette à long terme, renforcement du contrôle : tu t’es fais confiné.


  • Aucun doute que c´est un scandale. Ce projet Discovery (qui est le projet le plus frauduleux et le plus dénoué d´éthique) contient 5 protocoles dont 4 sont déjà voués à l´échec ( comme le traitement du Dr raoult comme vous l´expliquez). D´autres protocoles sont également déjá testés et publiés par des chercheurs chinois qui ont évalué le manque d´efficacité .En fait le seul but de ce projet Discovery c´est de tester ce nouveau antiviral de chez Gilead :le Remdevisir (très cher bien sur) sur des personnes !! Il n´a pratiquement été testé qu´en labo et sur des animaux !! Moyen facile, GRATUIT, et efficace de trouver des "volontaires" !! Et bien sur on trouvera que c´est ce médicament qui a la plus grande éfficacité (meme si elle est minime) entre les 5 protocoles !! On nous le vendera meme s´il ne marche pas COMME LE TAMIFLU !!! Dans 4-5 ans quand on sera qu´il ne marchait pas : pas grave, ils ont récolté l´argent et seront prets à recommancer avec un nouveau médicament !! Pas sur que les malades qui disent oui au Projet sont au courant qu´ils servent de cobaye et GRATUITEMENT (avant au moins on payait les étudiants qui été volontaires !!!).


Commentaires suivants