Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le salaire minimum augmente de 20% en Bolivie

Le président bolivien Evo Morales a profité jeudi des célébrations du 1er mai pour signer un décret augmentant le salaire minimum de 20%, à 1 440 bolivianos (environ 207 dollars) par mois, a constaté un journaliste de l’AFP.

Le président d’origine indienne et ancien producteur de coca, candidat à un troisième mandat à la présidentielle du 12 octobre, a également accordé une hausse de 10% à tous les salariés du secteur public.

Le salaire moyen dans ce pays parmi les plus pauvres d’Amérique du Sud frôle à peine les 600 dollars/mois.

Dans un discours prononcé sur le balcon du palais présidentiel à La Paz devant des milliers d’ouvriers, paysans et fonctionnaires, le dirigeant socialiste en campagne a rappelé que depuis son arrivée au pouvoir, en 2006, "toutes les augmentations de salaires doivent être supérieures à l’inflation", de l’ordre de 6% cette année.

Allié de Cuba et de l’Iran, M. Morales s’en est également pris aux États-Unis, accusés de "promouvoir des invasions pour prendre le contrôle des ressources naturelles" dans différents pays du monde.

En revanche, et contrairement aux années précédentes, Evo Morales n’a annoncé aucune nationalisation d’entreprise, comme il l’avait promis la veille, privilégiant désormais "l’industrialisation" du pays andin.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #804564
    le 02/05/2014 par boumchakalaga
    Le salaire minimum augmente de 20% en Bolivie

    + 20% en Bolivie, +30% au Venezuela ...
    Et en France ? Que fait le Parti "Socialiste" ?


  • #804584
    le 02/05/2014 par Franç(o)is de souche
    Le salaire minimum augmente de 20% en Bolivie

    J’hesite ... L’équateur ....la Bolivie ...peut être Cuba : des pays apparemment ou on cultive encore un esprit frondeur et l’insoumission , pour finir ses jours c’est plus "vivifiant" que chez les révolutionnaires floués par le mondialisme du sud de la méditerranée .
    il devrait d’ailleurs avoir un " catalogue" de pays ( partiellement) insoumis qui acceptent volontiers des étrangers . Parce qu’ici , on peut parfois perdre espoir .


  • #804608

    Un socialiste, un vrai. Un homme du peuple, pour le peuple.


  • #804610

    Eux n’ont pas le mariage gay, alors ils n’ont pas de leçons de gauchitude à donner, na !


  • #804751

    il est dit qu’à la fin des temps, les riches deviendront pauvres, et les pauvres riches, en parlant des peuples biensur, les élites ne seront jamais pauvres ...


  • #804807

    Quel poujadiste, vraiment, c’est honteux !

    ...trollol


  • #804947

    Ils ont de la chance, en Bolivie, au Venezuela, d’avoir une gauche au pouvoir, nous en France c’est l’extrême droite, le pognon, les augmentations, les profits, tout ça, c’est pour les déjà riches, les déjà nantis, les banques, les copains de tout ceux là et bien sûr, les politicards, aux ordres, le doigt sur la couture...mais bien récompensés. C’est d’ailleurs l’extrême droite, qui finance le jeu politique "démocratique" et "républicain" d’alternance, décide du poulain qu’il faudra élire, sur lequel il faut miser...lequel il faut diaboliser, écarter, etc...

    L’extrême droite française se réunit de temps en temps, au Dîner du Siècle, en Loge maçonnique, certains extrémistes sont parfois convoqué par l’extrême droite internationale, le Bilderberg, la Trilatérale ou le Cfr , afin de s’assurer de la parfaite collaboration de ces derniers, avant de leur donner un poste important dans leur pays...En tant que "socialiste ouvert", M. Valls avait été invité par le groupe Bilderberg,en 2008, "afin de lui ouvrir les yeux sur certains points". Il n’était, alors, probablement pas assez d’extrême-droite...il a fait des efforts depuis, il s’est bien repris...et a obtenu le poste important.. ! (En plus d’avoir donner aux riches la garantie qu’ils le seraient plus encore, il a retourné sa veste et changé de slip concernant son pro-palestinianisme supposé et donné des gages à la Maison Mère, à laquelle il s’est découvert une passion éternelle...).

    Pour nos médias d’extrême droite, le Venezuela et la Bolivie sont pour l’un, une dictature, pour l’autre, en passe de le devenir...et nos médias, ou la plupart des journalistes se disent à gauche, ne relaieront pas ces informations...comme il relaient, avec un zèle peu commun, les exploits de l’extrême droite dans ces pays, les faisant passer pour des victimes "de la répression".

    La France est une dictature qui ne dit pas son nom, ou tous les efforts sont fait pour que les riches ne perdent pas d’argent mais en gagne et où la toute puissance, la domination de la banque est un objectif, une mission, un but !

    Ici, c’est pas le peloton d’exécution en pleine nuit, ni les arrestations sommaires, ici, on préfère le harcèlement judiciaire, le contrôle fiscal et tous les petits emmerdements pour que vous finissiez dans la déprime et que vous vous mettiez la balle vous-même, ou que vous vous soumettiez...Regardez les Bigard, Debbouze comment ils sont rentrés dans le droit chemin, sans menaces "violentes", proprement dites !