Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le scandale de la liste noire des chômeurs au Royaume-Uni

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Effarant ! je ne serai pas surprise que cela puisse se passer aussi en France et les autres pays vu que ce sont les mêmes alliens qui nous gouvernent.

     

    • #126238

      en France on a le "stic" ... c’est à peu près pareil, et certains employeurs s’en servent malheuresement...


    • ça se passe déjà en France. beaucoup de travailleurs, marqués à gauche ne trouvent pas de travail après des licenciements douteux. Ce n’est pas parce que l’affaire n’a pas encore éclatée en France que cela n’existe pas. Connaissez-vous le fichage de ces personnes qui contestent le PV ?


  • Ah...l’heritage de ce cher Tony Blair...
    il finira jamais de nous surprendre...et c’est le modele de notre president Sarkozy, qui a copie-colle sa politique guidee par les sondages...ou encore qui a eu un enfant juste avant les elections...d’ailleurs pas de chance pour la campagne de Nicolas, la fuite organisee des photos de guilia-carlitta dans les tabloids et dans paris match est tombee pile au moment des attentats de M Merah...
    je ne serai pas surpris non plus qu’il nous ait cree ce type de liste-noire en france, vu sa grande amitie avec les grands patrons et son mepris des "losers", enfin des pauvres


  • Franchement, je suis sur que cela existe même en France.
    Et oui maintenant, l’entreprise ce n’est plus 7 heures par jour, elle te suit même à la maison.

     

    • Exact ! Celà existe en France. Les anglais sont mieux organisés et moins pudiques.
      Et je suis apte à en parler en tant que catholique tradi., royaliste et monarchiste, ancien de l’Action Française, un jour entre 1992 et 1995, après de nombreuses et infructueuses recherches et des postes intenables, j’ai rencontré 5 DRH, proches de mes convictions mais pas aussi engagés, qui m’ont tous les 5, l’un après l’autre, expliqués très clairement que j’étais sur une liste noire et que je n’en retrouverai jamais convenant à ma formation et expérience. En 2005, après des années d’intérim pour nourrir ma famille, j’ai saisi la CNIL qui après 2 ans d’enquêtes n’a, bien entendu, rien trouvé, mais qui m’a avoué verbalement au téléphone connaître ce fait de société.
      En fait ces fichiers sont soit consultables sur informatique hors hexagone avec code d’accès VIP ; soit dans l’hexagone sur fichiers informatiques non consultables par internet sur des ordinateurs indépendants, soit sur fichiers papier classiques, dans ces deux derniers cas vous passez par des cabinets d’enquètes et renseignements dits "commerciaux et autre solvabilité". Tout se fait verbalement ou sur fiche anonyme.
      Et Monsieur Soral a entièrement raison d’affirmer qu’un journaliste honnète est un chômeur, il n’y a pas que les journalistes et le droit du travail est bafoué par plusieurs catégories d’individus aux soi-disants intérets antagonistes.
      Un des tabous révolutionnaires, républicains et démocrasses ..........
      Amitiés cordiales.


  • Une petite histoire sans importance.
    J’ai été dans l’obligation de démissionner de mon emploi après de longs mois de harcèlement moral,il y a 4 ans.
    J’ai déposé plainte aux Prud’homme et au Pénal.
    Depuis,je n’eus plus eu la possibilité de recouvrer un quelconque emploi.
    Malgré un solide dossier,mon affaire judiciaire est enlisée.
    Il y a un an environ,j’apprenais par une indiscrétion que mon ancien employeur était franc-maçon.

     

    • Ca serait infiniment intéressant que vous puissiez nous donner plus de détails, je comprendrais bien évidemment votre refus de raconter votre vie sur internet mais j’aimerais assez savoir quel était votre niveau de subversion pour subir de telle persecutions. Merci en tout cas de nous avoir fait part de votre situation qui montre bien le monde pourri dans le quel on vit.


    • @Arnaud.
      De manière tout à fait inopinée,je me suis rendu compte que mon patron (directeur d’un hôtel 4 étoiles) avait mis en place au sein de l’établissement un stratagème lui permettant de gagner illégalement de l’argent.(fausses factures,abus de bien sociaux,surfacturation...).
      Constatant que sans le vouloir,j’avais compris ce qu’il pensait que je ne comprendrais jamais (trop bête surement,puisque mon poste était celui d’homme d’entretien) fut mis en place une stratégie de démolition morale afin de m’acculer à la démission ;démission que je présentais 2 ans plus tard.
      Depuis outre le fait que je n’ai plus d’avocat ( ce dernier n’oeuvrait pas vraiment dans le sens de mes intérêts),j’avance en terrain miné puisque je sais que le Procureur est franc-maçon,ainsi que le greffier du juge d’instruction. Avec un peu de chance,le juge n’en sera pas (c’est en fait,mon seul espoir).
      L’appareil judiciaire est complétement phagocyté par la FM (ainsi que les associations d’aide aux victimes,d’ailleurs !) et les employeurs de ma région (beaucoup de logos triangulaires) ne se bousculent pas pour m’embaucher.
      Pour finir, étonnament,ma compagne (Bac + 5) n’arrive pas non plus à trouver d’emploi.
      Conclusion:même les paranoïaques peuvent avoir des ennemis !


    • #126263

      @Bill

      " Il y a un an environ,j’apprenais par une indiscrétion que mon ancien employeur était franc-maçon."

      Te bile pas. Ils sont partout ! T’es très probablement victime des fraternelles maçonniques.

      Des " frères du business" des réseaux d’influence. C’est cette préférence – ce « copinage structurel », selon l’expression d’Alain Bauer – qui fait de la maçonnerie un réseau efficace par-delà les querelles idéologiques.
      Source : http://www.gadlu.info/franc-maconne...

      « Entre le monde économique et la franc-maçonnerie, les liens sont anciens. Dans la Bancassurance, le BTP, les médias, les initiés se reconnaissent et s’entraident. Quelle est l’étendue de ce réseau protégé par le secret ? Quels sont ses vrais pouvoirs ? Notre enquête. »
      Source :http://www.challenges.fr/magazine/1... .
      (Hélas,Bill, j’apprends que cette source n’est plus et a été supprimée !).

      " Alors que les signes de reconnaissance des francs-maçons réguliers imposent de ne pas discuter de politique (ni de religion), les grands chefs à Paris ont placé leurs pions au sein du pouvoir et traficotés pour s’en rapprocher le plus possible."
      Source :http://www.gadlu.info/une-franc-mac...


    • idem , jai une affaire au prud ’homme en 2009 mon ex ex ex employeur ne ma pas versé ni salaire ni contrat , l’entreprise a fais faillite en 2010, je suis toujours en procédure , une procédure qui s’éternisent et pour vous dire franchement je crois sincèrement que je ne révérais jamais ce fric . Ce système est complètement pourri à tout les niveaux !! le salaria qu’elle belle enculade, dépendance,soumission,émasculation,


  • Tiens, curieux qu’on en entende pas parler dans nos "merdias", non ? :)
    Et si on en croit le Canard enchainé de cette semaine, une société comme IKEA n’est pas en reste pour "fliquer" les employés qui deviennent gênants ( syndicalistes par exemple...) ; donc d’autres sociétés ne doivent pas renoncer à ce genre de pratiques en France aussi !

     

    • #126196

      c’est plutot l’inverse , IKEA se fait emmerder par ses syndicats ( syndicats = chien de garde des patrons ) à cause de la position de la suede avec israel


    • @franchouillard
      Je pense que t’y vas un peu fort... j’etais bien content, parfois, en poussant la porte d’une Bourse du Travail, de trouver un délégué CGT pour me conseiller, envers des employeurs aux pratiques et aux conceptions "Germinaliennes" du boulot.
      Aprés, il est certain, que des cadres nationaux sont des vendus, voir Mots Croisés sur F2, ou, aprés les manifs pour les retraites de 2010, Chéréque léche le minou à Parisot, sans que cela semble troubler le petit Thibault qui lui était, par ailleurs, OK pour le traité constitutionnel en 2005. Mais aussi, la reconversion de Nicole Notat dans le privé qui, en plus, préside désormais le Siécle...
      Je pense, qu’il existe, malgré tout ,certains types qui sont sincéres et compétents, mais qu’il faut les chercher et les trouver, sans oublier que, eux aussi, ont des gosses à nourrir, et ce faisant, qu’ils ne sont pas des Supermens.


  • #126204
    le 29/03/2012 par Kombat_les_Protocoles
    Le scandale de la liste noire des chômeurs au Royaume-Uni

    Quand on commence à voir fleurir des triangles et des pentagones dans les docs internes, mieux vaut ne pas trop s’étendre sur Soral ou Dieudo... Un repli stratégique sur le foot et le dernier portable à la mode est plutôt recommandé.

    Des employés blacklistés, ça existe. Mais contrairement à la transparence anglo-saxonne, chez nous c’est plus sournois : on ne vire pas (encore) mais on placardise.

    Et à ce qu’on peut remarquer, pour avoir de la promotion et des augmentations, être syndicaliste serait plutôt un bon plan, surtout quand "les représentants du personnel" passent leur temps à s’invectiver...

     

    • Dur dur la nana (issue de la diversité) maqué au contrôleur de gestion qui est pro Mélanchon.
      Elle en parle plus qu’elle bosse, c’est dire le gras qu’il y a encore dans cette boite (tête ricaines, ça va saigner).

      Je m’en fou, un peu, je suis en "clientèle", mais quel froid quand j’ai amené sur la table la question du soutien à l’intervention en Lybie de Jean-Luc, je me suis "marré" moi au moins.


    • bien venu au Royaume-Uni. ou l’employe’ n’a pas de securite’, n’a pas de syndicat pour le soutenir. Si tu es de type europeen, male, et que tu as entre 23 et 45 ans tu ne pourrais pas coller un proces contre qui que ce soit pour "discrimination". Je vis au R.U. et cet reportage n’est pas passe’ a la BBC. Quel surprise ! en plus pour les travailleurs dans les bureaux c’est plus subtil....un simple clause d’exclusivite’ et hop on vous vire et vous devez attendre 6-12 mois avant de pouvoir recommencer a travailler dans votre domaine d’expertise par peur de compremettre ta boite precedent (ses clients, ses prix, sa politique, ses secrets etc etc). Un grand merci a Maragret Thatcher (86 ans) pour les ravages des annees 80 ! on voit les consequences aujourd’hui


  • C’est la centrifugeuse décrite par Soral...


  • Même si je n’ai pas énormément de respect pour les syndicalistes, ou les manifestants (soi-disant) anti-fasciste, cette vidéo est très inquiétante.

    Travailleurs exploités, police au service des patrons, forte répression... Plus j’avance dans la vie, plus je pense qu’Orwell avait vu juste dans 1984.


  • #126299

    En plus de l’illégalité d’une telle liste et de son immoralité, on constate qu’il n’y a pas de justice dans nos Etats démocratiques. Le syndicaliste qui a été au chômage pendant 4 ans devrait être dédommagé de façon très large : l’argent non gagné + des sommes importantes pour tort moral (disons 1-2 millions d’euros).
    Par ailleurs, ceux qui ont fait ces listes devraient être fortement punis, amendés très sévèrement. Mais ces deux volets (réparation et punition) ne seront pas réalisés certainement, ce que devrait faire un vrai Etat de droit. Cela montre donc que l’Angleterre n’est pas un vrai Etat de droit, mais en partie une dictature de riches, une république bananière. Honte aux élites anglaises.


  • Régime autoritaire militaire = répression armée (brutale et visible à dessein, elle fait de ses victimes des résistants à admirer)
    Régime autoritaire financier = répression économique (en loucedé, elle fait de ses victimes des coupables à châtier, des contre-exemples)
    Les méthodes se raffinent et deviennent beaucoup plus perverses, mais la finalité est strictement la même...

    J’en profite pour saluer le traducteur ’Hussard de la mort’, je crois bien que la totalité des vidéos de Russia Today ou d’Info Wars que j’ai pu voir étaient traduites par ses soins. Merci à lui !


  • A un certain niveau d’implication syndicale, l’état de soumission des syndicats en France ne pourrait pas valoir à un syndicaliste d’être blacklisté. Il doit s’agir des syndicalistes de base/ tirailleurs sénégalais qui ignorent ou s’illusionnent sur l’état des lieux du mouvement syndical, et qui défendent vraiment l’emploi et les conditions de travail de leurs collègues. Mais les listes et obstacles existent, ne serait-ce que l’empêchement que peut mettre un employeur au départ d’un de ses employés désireux de quitter la compagnie et qui fait pression dans le milieux professionnel concerné pour qu’il ne trouve pas d’emploi. La tentation des listes est incontournable , il faut être naïf pour l’exclure.


  • Mais bien sur que non sa n’existe pas en France,nous avons un des gouvernement les plus droit qui se fait au niveau mondial.Électricien de formation je me suis toujours demandé pourquoi se métier était si mal considéré et malgré toute les connaissances à assimiler était si mal rémunéré jusqu’à que j’apprenne que la maison mère EDF était un nid a Franc Maçon et la tout a coup sans jeu de mots tout était plus clair. Pour entrer chez EDF boite qui elle par contre chouchoute ses ouvriers il faut faire partie de la famille ou gravitant autours,si vous n’avez pas un piston et un gros vous pouvez vous brosser pour y entrer. 95% des électricien que je connais on peur de leurs propres ombres question de survie je suppose,malgré les conditions de travail et le salaire avez vous déjà vu électricien,un maçon,un carreleur,un plaquiste etc..en grève,le BTP est très bien tenue par le patronat et pseudo syndicats "circulez y a rien a voir"


  • On est carrément en train de glisser vers Orwell 1984


  • g un ami RMIste qui a été convoqué au bureau des affaires sociales pour faire le point sur sa situation.La dame qui l’a reçu n’était pas ça référente habituelle,c’était une femme sévère et hautaine qui l’a interrogé de façon très sèche.Vous déclaré que ...vous dites que ....Vous n’avez pas fait....Tout en tapant son compte rendu(ou plutôt son procès verbal)Il m’a dit qu’il se serait cru au commissariat de police.Donc il lui a posé la question qui tue,faite vous partie des RG(x)la dame fut d’un seul coup décontenancée tout en chuchotant un "non" gêné.pour finir cette dame lui a dit qu’elle ne s’occuperait plus de lui et l’a renvoyé auprès de pôle emplois.il s’y est inscrit et depuis deux et il n’a plus jamais eu aucun RV.Que se soit les affaires sociales ou pôle emplois plus rien il n’existe plus alors qu’il était convoqué tout les mois.Voila...La moindre question eh hop au placard.

    PS
    Un p’tit coucou aux RG qui nous lisent lol


  • Je ne voudrais pas vous gacher votre plaisir de decouverte, la meme chose existait en France apres 1968. Mon pere qui avait vote a main levee en faveur de la greve dans son entreprise en 68 a ete dans l’impossibilite de trouver un emploi par la suite, parce que "black liste". Il m’a raconte que c’etait toujours pareil, ils le mettaient a l’essai pendant deux trois semaines, et apres trois semaines ils trouvaient une raison bidon pour ne pas le garder, alors qu’il avait passe et reussi tous les tests imposes par la boite (ajusteur). Plus de cent places comme ca. La raison de son exil. Alors tout ca... Rien de nouveau.