Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le secret des gaz israéliens

par Thierry Meyssan

Ce sont les recherches israéliennes sur les armes chimiques et biologiques qui ont poussé historiquement la Syrie à rejeter la Convention interdisant les armes chimiques. C’est pourquoi la signature par Damas de ce document risque de mettre en lumière l’existence, et éventuellement la poursuite, de recherches sur des armes sélectives destinées à tuer les seules populations arabes.

Les médias occidentaux paraissent stupéfaits du revirement des États-Unis face à la Syrie. Alors qu’ils annonçaient tous, il y a deux semaines, une campagne de bombardements et la chute inéluctable du « régime », ils restent sans voix devant la reculade de Barack Obama. C’était pourtant probable, comme je l’écrivais dans ces colonnes, l’engagement de Washington en Syrie n’a plus de mobile stratégique important. Sa politique actuelle est d’abord guidée par le souci de conserver son statut d’hyper-puissance unique.

En prenant au mot, ce qui n’était à l’origine qu’une boutade de John Kerry, et en proposant l’adhésion de la Syrie à la Convention sur l’interdiction des armes chimiques, Moscou a satisfait la rhétorique de Washington sans que celui-ci ait à faire une guerre de plus, en période de crise économique. Les États-Unis conservent en théorie leur statut, même si chacun voit bien que c’est désormais la Russie qui mène le jeu.

Les armes chimiques ont deux usages : soit militaires, soit pour exterminer une population. Elles ont été utilisées lors des guerres de tranchées, de la Première Guerre mondiale à l’agression irakienne contre l’Iran, mais elles ne servent à rien dans les guerres modernes, dont le front est toujours mouvant. C’est donc avec soulagement que 189 États ont signé la Convention les interdisant, en 1993 : ils pouvaient ainsi se débarrasser de stocks dangereux et inutiles, dont la garde leur était onéreuse. Un second usage est l’extermination de populations civiles avant la colonisation de leur territoire. Ainsi en 1935-36, l’Italie fasciste conquiert une large partie de l’Érythrée en éliminant sa population au gaz moutarde.

Dans cette perspective coloniale, de 1985 à 1994, Israël finança secrètement les recherches du docteur Wouter Basson au laboratoire de Roodeplaat (Afrique du Sud). Son allié, le régime d’apartheid, cherchait à y mettre au point des substances, chimiques et surtout biologiques, qui n’auraient tué que les individus selon leurs « caractéristiques raciales » (sic), qu’il s’agisse des Palestiniens en particulier et des Arabes en général, ou des personnes à la peau noire. La Commission Vérité et Réconciliation n’a pas été en mesure de déterminer les résultats obtenus par ce programme, ni ce qu’ils sont devenus. Tout au plus a t-elle montré l’implication dans ce vaste projet secret des États-Unis et de la Suisse. Il a été établi que plusieurs milliers de personnes sont mortes comme cobayes du docteur Basson.

Si l’on comprend les raisons pour lesquelles ni la Syrie, ni l’Égypte n’ont signé, en 1993, la Convention, l’opportunité offerte à Damas par Moscou de la rejoindre aujourd’hui est une aubaine : non seulement, elle met fin à la crise avec les États-Unis et la France, mais elle permet aussi de se débarrasser de stocks inutiles devenus de plus en plus difficiles à défendre. À toutes fins utiles, le président el-Assad a spécifié que la Syrie agissait à la demande de la Russie et non pas sous la contrainte des États-Unis ; une manière élégante de souligner la responsabilité de Moscou de protéger à l’avenir le pays d’une éventuelle attaque chimique israélienne.

En effet, la colonie juive de Palestine n’a toujours pas ratifié la Convention. Cette situation pourrait rapidement devenir un poids politique pour Tel-Aviv. C’est pourquoi John Kerry s’y rend aujourd’hui, dimanche, pour en discuter avec Benjamin Netanyahu. Si le Premier ministre du dernier État colonial est habile, il devrait sauter sur l’occasion pour annoncer que son pays reconsidérera la question. À moins, bien sûr, que Wouter Basson n’ait trouvé de gaz ethniquement sélectifs et que les faucons israéliens envisagent toujours d’en faire usage.

Retrouvez Thierry Meyssan sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #527820
    le 15/09/2013 par mardochée
    Le secret des gaz israéliens

    C’est le Juif d’Allemagne Fritz Haber qui a inventé les gaz de combat avant la guerre de 14 : les Français lui "doivent" l’Ypérite, le gaz moutarde, le phosgène et les Juifs peut-etre...le Zyclon B . Sa première épouse, une scientifique, fut tellement écoeurée par ce dévoiement de la recherche qu’elle se suicida . Etrange que cette arme ignoble aie été découverte et perfectionnée par des membres de la race élue, celle qui parait-il a apporté Dieu et surtout la MORALE à l’humanité ...

     

    • #528152
      le 16/09/2013 par Jido
      Le secret des gaz israéliens

      Décidément, on leur doit bien toutes les merdes qui existent dans ce monde et à chaud fois, ils obtiennent un prix bordel de chimie dans ce cas et non de l’épée...


  • #527871
    le 15/09/2013 par anonyme
    Le secret des gaz israéliens

    l’opportunité offerte à Damas par Moscou




    en français on dit "l’occasion offerte à ... "
    opportunity est un mot anglais ! qui veut dire occasion. alors comme ça l’Empire règne même dans les têtes et déforme la langue française ?

     

    • #528101
      le 16/09/2013 par Kakololo
      Le secret des gaz israéliens

      Vous confirmez ?

      Parce que moi, je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites


    • #528162
      le 16/09/2013 par doud23
      Le secret des gaz israéliens

      Les 2 sont utilisés.....ou usités


    • #528169
      le 16/09/2013 par Enutile
      Le secret des gaz israéliens

      Bonjour,

      D’après le Wictionnaire
      Opportunité : Emprunté au latin opportunitas (« opportunité, condition favorable, convenance ; commodité, avantage »).

      Ne tombons pas dans l’anti-anglicisme primaire.


  • #527884
    le 15/09/2013 par Samir
    Le secret des gaz israéliens

    "la colonie juive de Palestine" ..... Une des plus belles expressions humaniste et anti sioniste qu’on puisse dire.


  • #527895
    le 15/09/2013 par paramesh
    Le secret des gaz israéliens

    donc si je comprends bien :
    si Israel gaze les arabes (sémites autochtones) avec des gaz selectifs, et que les israeliens n’en crèvent pas, ce sera enfin la preuve par A+B que ce peuple n’a rien à voir avec cette région et que son prétendu retour n’est qu’une belle enculade.


  • #527908
    le 15/09/2013 par kurt tucholsky
    Le secret des gaz israéliens

    Moshé Proutt.
    Ministre du Gaz.
    Et peu de gens le savent.


  • #527932
    le 15/09/2013 par Normands d’Afrique
    Le secret des gaz israéliens

    Bientôt cette entité, fondée sur des manipulations, tombera. Et ses sbires avec elle. Elle ne tient que par les mensonges et les mythes. A ce sujet, à voir absolument http://www.info-palestine.net/spip....

    Arabe de France


  • #527944
    le 15/09/2013 par solaine
    Le secret des gaz israéliens

    Avec Mr Meyssan on apprend toujours de nouvelles choses.
    C’est quoi cette histoire de gaz qui seraient ethniquement sélectifs... ah oui ! je comprends, ce gaz ne serait utilisé que pour exterminer une ou des populations bien définies à l’avance.
    Le seul fait d’y penser donne la chair de poule.
    Espérons qu’à la sortie de la crise syrienne, cette fois-ci la Convention sur l’interdiction des armes chimiques sera signée et ratifiée par tous les pays possédant ces armes.
    Inch allah !
    Merci Mr Meyssan pour cet excellent article.
    Et merci E&R de nous l’avoir fait lire.

     

    • #528290
      le 16/09/2013 par Reznor
      Le secret des gaz israéliens

      Ces poisons ethniques existent. Pour les populations noires, les toxines sont activées en fonction du taux de mélanine dans le corps de l’hôte. Donc les populations africaines, dont le taux de mélanine est naturellement plus important que celui des afrikaanders, auraient été éliminées en cas d’utilisation pour laisser un pays d’Afrique du sud bien propre, bien net, bien blanc, et bien rempli de montagnes de cadavres.
      Une autre facette du "projet Coast" consistait là encore à se baser sur le taux de mélanine, afin de rendre stériles les populations noires touchées.

      Qu’en est-il pour les arabes ? Je ne pense pas qu’il y ait de "gènes arabes". La religion musulmane, tout comme la religion catholique en sont temps, sont des religions prosélytiques, c’est à dire qu’elle imposent leur religion aux populations. Le professeur israélien Shlomo Sand l’a prouvé dans son livre "Comment le peuple juif fut inventé", les palestiniens actuels sont les descendants des juifs antiques qui ont été convertis à la religion musulmane à coups de croissant dans la face, tout comme une partie des chrétiens andins actuels sont les descendants des aztèques, incas et consorts qui ont été convertis de force, et avec quelle force, à la religion catholique lors de la conquête espagnole.

      Ce genre d’arme a de quoi, en effet, faire froid dans le dos...


    • #528542
      le 16/09/2013 par ayman
      Le secret des gaz israéliens

      @ rezanor
      si les descendant des Juifs et autre Catholiques ont été forcé a se convertir a l’islam comme vous dite... comment vous expliquez la présence de 10 millions de coptes en Égypte ? pourquoi on les a pas forcé de se convertir ou au moins les chasser ? de même pour les juifs de l’Iran .. les chrétiens de la Syrie.... !!!!


  • #528054
    le 16/09/2013 par picadello
    Le secret des gaz israéliens

    Ca me plait bien la tournure que prennent les choses pour la Syrie et pour les USA. L’engagement a été trop loin pour que cette reculade en reste là. Partout dans le monde, à l’intérieur des pays même, c’est le début d’une émancipation par rapport au sionisme qui devrait s’amorcer. Non ?
    Pour notre Flamby, la crème caramel va trembloter sur l’assiette.

     

    • #529316
      le 17/09/2013 par Elisabetta
      Le secret des gaz israéliens

      Espèrons que Vladimir Poutine fera interdire les armes chimiques dans tous les pays du monde et qu’avec Obama, il fera aussi controler le faux israel et pas seulement la Syrie.


  • #528128
    le 16/09/2013 par ordekestion
    Le secret des gaz israéliens

    Je croyais que c’était parce que les israéliens mangeaient trop de boulettes de falafel.


  • #528167
    le 16/09/2013 par Grindsel Tirédunevi
    Le secret des gaz israéliens

    Il faut noter les dernières déclarations de Dieudonné M’bala M’bala :
    « Nous pissons sur vos institutions, Monsieur Le Drian, et déféquons sur votre Gouvernement ainsi que sur votre République et sur votre démocratie de merde », dit-il, et se prononce « pour un coup d’État, un coup d’État militaire, pourquoi pas, par la farce et la non-violence, par la quenelle, ce que les militaires ont commencé à faire ». Il annonce avoir fondé « le conseil national de la transition par la quenelle » et « (appelle) tous les pays libres comme la Syrie et l’Iran, la Chine, la Corée du Nord, la Russie… à nous reconnaître, nous, CNT français par la quenelle. Nous sommes d’ailleurs en train d’élaborer une nouvelle constitution, notre objectif principal étant d’organiser des élections vraiment libres en France, dans ce pays d’ici à deux ans, pour en finir une bonne fois pour toute avec cette classe politique de merde . »
    À rappeler aussi que nous subissons probablement nous-mêmes un gazage depuis des années .


  • #528174
    le 16/09/2013 par bobforrester
    Le secret des gaz israéliens

    bonjour

    Meyssan déclare :"En prenant au mot, ce qui n’était à l’origine qu’une boutade de John Kerry"
    lui si soupçonneux habituellement ne pense pas que cette "boutade" pouvait être préparée afin de sauver la face d Obama et de l’impérialisme américain qui ont reculé devant la détermination des Russes ! Comme si à ce niveau un responsable comme Kerry pouvait se lâcher à faire des plaisanteries en l air devant le monde entier ??? Là il déraille notre Thierry national qu on aime pourtant ! Et je me souviens que lors de la nomination de Kerry il avait écrit que c était la fin de la guerre étant donné que cet américain était un ami personnel d ’Assad ! lol


  • #528194
    le 16/09/2013 par Thomas
    Le secret des gaz israéliens

    L’idéologie selon laquelle "les races n’existent pas" est conçue pour priver le peuple de la capacité de comprendre que les armes génétiques ( les armes qui ciblent les personnes qui possèdent un ou plusieurs gènes particuliers ) existent.


  • #528236
    le 16/09/2013 par Marcel_Vincent_777
    Le secret des gaz israéliens

    Pour en savoir plus, visionnez également :
    - Documentaire "Marchands d’anthrax" de Bob Coen. (France, 2009, 86mn)


  • #528319
    le 16/09/2013 par alvaro
    Le secret des gaz israéliens

    Bonjour
    Cela fait au moins 20ans que l’on parle des armes biologiques israëliennes visant à exterminer les populations arabes.
    Vu les progrès de la recherche sur l’ADN, je crois qu’aujourd’hui ce type d’armes biologiques existent dans certains pays, et, visent à éliminer leurs "soit-disant" enemis ou rivaux.
    De même, qu’il doit exister des armes biologiques : anti-breton, anti-birmans, anti-suedois, anti-teutons, anti-slaves, anti-turques et anti-moi.

    Eh oui....je suis mortel et on peut me tuer...faut vivre avec ça.
    la bonne chose, c’est que moi aussi je peux tuer !!


Afficher les commentaires suivants