Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Léonore Moncond’huy, maire écolo de Poitiers, dans la droite ligne du Grand Reset

« C’est triste, mais l’aérien ne doit plus faire partie des rêves d’enfants aujourd’hui. »

Voici la citation d’un génie progressiste de sexe opposé, le maire EELV de Poitiers, Léonore Moncond’huy. On vous laisse faire les trois jeux de mots faciles et on passe à l’info. Après avoir balancé cette grenade pédophobe, Léonore s’est pris le shitstorm attendu.

 

 

Pourtant, sa sortie contre les zingues est très oligarco-compatible, très Grand Reset : n’est-ce pas le mage Attali en personne qui prophétisait en 2020 la mort (prudent, il préfère parler de « reconversion ») des grandes industries automobile (210 000 emplois) et aéronautique (180 000 emplois, sans compter bien sûr les emplois indirects dans les deux cas), qui sont pourtant deux des derniers grands pôles industriels encore debout chez nous ?

L’aviation et l’automobile sont-ils des secteurs "zombies" qu’il ne faut plus soutenir ?
Ce sont des secteurs qu’il faut totalement ou partiellement reconvertir. L’industrie automobile peut parfaitement devenir un secteur de l’économie de la vie, si elle se reconvertit en se concentrant sur des véhicules autonomes, sur des véhicules collectifs... On peut aussi utiliser les technologies et les immenses compétences dans ce secteur pour produire des équipements médicaux. L’industrie automobile ne doit surtout pas rester ce qu’elle est actuellement.

Le secteur aérien est actuellement aidé à coup de milliards...
Il est évident qu’il s’agit d’un des secteurs les plus touchés par la crise. Il est urgent qu’il subisse aussi une reconversion. Le secteur doit faire énormément de recherche pour se diriger vers des avions beaucoup plus économes en énergie. Je suis moi-même un grand client des compagnies d’aviation. Mais aujourd’hui, ce n’est pas un secteur prioritaire. D’autant que la crise nous a appris que l’on pouvait faire beaucoup de choses sans effectuer des voyages grâce aux visioconférences. (Jacques Attali à lecho.be, 4 juillet 2020 )

Rien que dans le Grand Sud-Ouest (que le technocrate infâme qui a pondu ce nom se dénonce), la filière aéronautique et spatiale représente 126 000 salariés. On vous laisse réfléchir à la destruction économique et à ses conséquences sociales prônées par Attali et sa bande de requins de la finance.

Léonore raye donc d’un trait de plume l’avion qui fait rêver les mômes et bosser leurs 180 000 papas (c’est une image). Même si on n’en est plus aux débuts de l’aviation, au grand rêve de la conquête du ciel, la collusion objective entre l’oligarchie mondialiste du Grand Reset et les délires plus tellement secrets des écologistes saute aux yeux. Ils veulent la décroissance, certes, mais par la destruction de l’économie productive.
Que faire des millions de travailleurs sur le carreau ? Des assistés à vie à coups de revenu universel, probablement...

 

 

Devant la levée de boucliers du vieux pays pas encore climatisé, Léonore a rétropédalé. Elle explique doctement que c’est pour la bonne cause : son équipe se désengage des aéro-clubs de Poitiers pour investir « dans les quartiers prioritaires », ces gouffres à pognon d’où jamais rien ne sort...

« Nous avons dû prendre cette décision parce que nous devions dégager des fonds pour soutenir deux autres types de clubs : ceux qui étaient particulièrement menacés par le contexte du Covid (...) et ceux qui s’engagent particulièrement en faveur des quartiers prioritaires... Cette décision est aussi en cohérence avec le projet écologique global que nous portons. Aujourd’hui nos politiques économiques, éducatives et donc sportives doivent toutes nous aider à réduire autant que possible notre impact sur le changement climatique. »

Mais le mal est fait : le plan, ce « projet écologique global » qui se planque derrière le prétexte bidon du climat, fait bien partie du Grand Reset. Le reste, c’est de la littérature de gare.

 

 

De deux choses l’une : soit ces écolos sont des naïfs, soit les complices sociétaux des requins de la haute finance, il n’y a pas de troisième voie. Vu qu’il s’agit de gauchistes indécrottables au logiciel de pensée bloqué en 1970, on pense plutôt à la première solution.

Pour la petite histoire, et on conseille aux rieurs de se retenir, car il s’agit d’une belle personne, Léonore a été victime d’une sorte d’attentat, nous explique France Bleu :

La maire de Poitiers est tombée de vélo en voulant éviter un chien ce dimanche 28 février dans le quartier du Breuil-Mingot. Elle a les deux coudes fracturés et doit porter une attelle pendant au moins 15 jours.

Un chien climato-sceptique ?

 






Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Pourquoi fustiger ? Au contraire, laissons les aller. Ils se bouffent le nez entre étronoclastes (Nonore et Alexandre le petit - lequel, en passant, devrait ressortir son Bescherel de l’Elite), c’est dire... Donc, le petit Français (fut-il crépu un peu, si Papa et Maman sont assimilés) ne volera plus au profit du « prioritaire » venu d’ailleurs... qui (souvent) volera.
    C’est écologiquement imparable. Qui a voté ?

     

    Répondre à ce message

  • Moi ça ne me dérange pas. C’est beau faire l’hypocrite maintenant pourtant on savait tous où cela allait conduire en donnant un peu de pouvoir aux femmes. Toute personne qui affirme le contraire est vraiment un imbécile. Il suffit de regarder nos propres familles. Tout ce qu’elles font les femmes entre elles s’est foutre la merde.

     

    Répondre à ce message

  • La petite dame à un nom qui correspond bien sa fonction.. :..Elle honore les maux conduits....conduits par qui vous savez

     

    Répondre à ce message

  • "Et au nord mon con luit" (trop facile le contrepet !)
    Elle est pas eclairée à tous les étages, et apparament la lumière ne vient pas de son esprit !
    P’têtre qu’en la positionant au sud...

     

    Répondre à ce message

  • « »les scientistes du XIXe siècle disaient beaucoup de pitreries déjà...
    ... de nos jours ce sont les conneries des écolos ..qui renversent les tables....
    ... trop d’enfants, trop de personnes handicapées, trop d’avions, trop de personnes âgés, trou d’ozone, de vaches, de voitures, de retraités etc....et Tutti quanti !
    Mais ils sortent d’où tous ces tarés écolos ?

     

    Répondre à ce message

    • Les écolos et leur attitude vis à vis des vaches est significative de leur rôle et de leur mise en avant dans la théorie du grand reseat : les vaches seraient un danger pour l’environnement à cause du méthane qu’elles émettent en digérant l’herbe (au travers des pets qu’elles émettent).

      Du coup, il vaut mieux manger des steaks de soja plutôt que de la viande de boeuf. D’où l’importance fondamentale des écolos au service des semanciers mondiaux qui détiennent les brevets sur l’adn végétal alors que cela est interdit sur l’adn animal.

      On comprend mieux la force du lobby écologique grassement subventionné aux travers d’ONG de combat dans la construction d’une opinion publique de citoyens ramenés à de simples consommateurs. Au bénéfice de qui ?...

       
  • Léonore M est en train de devenir le seconde chèvre du Poitou après Ségolène Royal.
    Quant on la voit en photo on pense à (peut-être) quelqu’un d’intelligent, mais dès qu’on l’entend parler on a compris : c’est le niveau jeune fille de sixième, on est dans la récitation.
    Je pense qu’elle n’a même pas le niveau pour appréhender les buts cachés des EELV : les pires tocards du trotskisme des années 80, aujourd’hui les pires idiots utiles du mondialisme tonitruant et du bolchévisme 2.0.
    Rappelons quand même que - tout comme les maires "écologistes" de Marseille, Lyon, Bordeaux, Strasbourg, Besançon, Tours, Annecy et Grenoble (8 villes de plus de 100.000 habitants) sans compter l’Annie-Dingo de Paris -, cette fille a été élue à Poitiers par la population locale. C’est ce qu’on appelle le vote "bobo" (et peut-être boomer) d’autant plus prescripteurs que les autres ne votent pas ou plus.
    Léonore n’est qu’une conséquence de l’ambiance pourrie actuelle qui divise la France entre les grandes villes et mégalopoles (bobos et esclaves immigrés) et les régions (Blancs réellement travailleurs). L’histoire des Gilets jaunes de 2019.

     

    Répondre à ce message

  • #2704649

    il faut purger cette racaille anti-nationale.

    Les hordes obscurantistes au service de l’Empire, putréfient la France...

    mais souvenons-nous que Charles Martel, avant de courir sus à l’envahisseur extérieur, a d’abord dû putscher en interne le pouvoir collabo des rois fainéants... Martel, maire du Palais, a dû renverser le rois fainéants mérovingiens. Il mit sur le trône de France, avec l’assentiment du Pape, son fils Pépin-le-Bref (le père de Charlemagne). C’est l’histoire de la lignée Carolingienne, et qui a donné la "Matière de France" dont notre monarchie se réclama jusqu’à la fin.

    Ce fut encore le cas lorsque le parti français autour des Armagnac, des Orléans et de Jeanne d’Arc dut affronter en interne le parti de l’étranger (Bourguignons, une partie des élites parisiennes et du clergé, les anglois), avant de libérer le territoire national et rétablir la couronne de France.

    Ce n’est donc pas nouveau de devoir purger les traitres au pouvoir, avant de libérer le pays...

     

    Répondre à ce message

  • Vu les valoches incroyables qu’elle trimbale sous les yeux malgré son jeune âge, ce qu’elle fume doit être très, très sérieusement chargé (trop ?) en THC !
    Ce qui est probablement l’explication de la schizophrénie qui semble la frapper dès que le sujet de la "sauvegarde de la planète" est mis le sur tapis !
    Lève le pied cocotte et tente de sauver les quelques neurones en état de fonctionnement qui te restent !
    En tout cas, si c’était ma fille, deux bonnes tartes sur le museau lui permettraient sans doute de retrouver le droit chemin !

     

    Répondre à ce message

  • Malheureusement il faut bien le constater, dans leurs domaines respectifs ; ces dames ne sont que trop souvent ce que sont les ’’encombrants’’ à la logistique.

     

    Répondre à ce message

  • Sa carrière politique sera courte car son idéologie n’est que destructions.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents