Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les Bonnets rouges se réunissent en États généraux

Les Bonnets rouges tiennent leurs États généraux ce samedi 8 mars, à Morlaix, en Bretagne.

Leur forte mobilisation de l’automne 2013 contre l’écotaxe mise en place sur les routes de France avait fait « tache d’huile » dans l’ensemble de l’Hexagone et fait reculer temporairement le pouvoir.

Inquiets de la destruction de l’économie bretonne et de la montée du chômage, le nom de leur mouvement Vivre, décider et travailler en Bretagne donne le ton de ce rassemblement qui devrait regrouper autour de 3 000 personnes.

Une soixantaine de comités locaux regroupant 15 000 membres ont envoyé leurs représentants pour élaborer une liste de 11 revendications autour des thèmes de la défense de l’emploi dans les domaines de l’agriculture, de la pêche et de l’automobile, du rôle de la culture et de langue bretonne.

Outre des demandes de relocalisations de centres de décision, ils demandent notamment la fin du dumping social, la levée des taxes sur les axes routiers et l’allègement des procédures administratives.

Les Bonnets rouges demandent la venue de François Hollande, afin de lui présenter leur projet pour l’avenir de leur région.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • OUI REUNION EN ETAT GENERAUX....

    comme tout bon franc maçon qui se respecte..quand il essaime une merde anti nationale ! ! ! !

    en martinique aussi on a fait des etat generaux....RESULTAT C EST PIRE QU AVANT et la nouvelle assemblée ..va nous achever....

    WHAT ELSE ,


  • L’heure n’est pas aux Etats généraux. La situation de la France et des Français est extrêmement grâve. C’est un Conseil national de transition soutenu par les pays non alignés qu’il faut créer.


  • #751311

    Les Bonnets Rouges sont les seuls à avoir infligé une défaite spectaculaire au gouvernement en le faisant reculer sur l’écotaxe : ils y ont réussi par la VIOLENCE : à méditer . Ce gouvernement de voyous sionistes se fout pas mal des manifs pacifiques comme celle contre le mariage pour tous ou celle du jour de colère qui s’est terminée en piège, 250 participants ayant été arrètés .


  • Il s’agit d’un mouvement régionaliste et indépendantiste si je comprends bien. Donc manipulé par Bruxelles. Un vrai laboratoire d’idiots utiles.
    P.S. : où sont les drapeaux français sur la photo ?

     

    • En France !!!


    • #751372

      @seber
      Tu avais bien commencé mais tu as mal fini :
      je suis Breton d’origine et fier de l’être.
      En tant que Breton (régionaliste) je suis également Français et non indépendantiste.
      Je suis également manipulé par Bruxelles, tout comme toi et les européens dans leur ensemble.
      L’avenir te montrera, j’en suis certain, ce dont sont capables les Bonnets Rouges...
      Quand au"vrai laboratoire d’idiots utiles", il semblerait que tu fasses partie de la direction.
      Moi je te mets le bonnet d’âne.
      Renseignes-toi mieux quand tu attaques une cause que tu ne connais pas !

      Breizh o veva !


    • Régionaliste ? Pas au sens des régions Européennes à mon avis !

      Indépendantiste ? Je ne pense pas, mais qu’il s’agisse de défendre les intérêts régionaux, sans doute !

      Et pour avoir éclater tous les radars, çà m’étonnerait qu’ils fassent de la lèche aux atlantistes.

      Idiots utiles, c’est toi qui le dit ; amènes des preuves...


    • Excellente analyse.
      ca serait logique de voir un mouvement bleu, blanc rouge.
      le seul mouvement qui avait réunit tous les français était la manif pour tous, et elle avait été snobée par les medias.


    • En ces temps difficiles, les Bretons et tant d’autres régionalistes se replient fortement sur leur région et se sentent moins Français.
      Ce ressentiment est également présent chez ces allogènes qui ne veulent pas s’intégrer à l’anti-France.

      C’est le résultat de la démolition contrôlée de l’État-providence pour devenir un État fantoche, et dont les affaires se résument surtout à dépouiller l’économie du pays. “libéraliser” qu’ils disent tous... mais c’est un euphémisme pour ne pas dire "spolier".


    • Ce serait fasciste de mettre des drapeaux Français !
      Salutation à nos amis antillais.


    • @seber : tout à fait d’accord avec toi, la réponse symbolique à opposer à l’Ecotaxe (taxe européenne) est le drapeau français, l’écotaxe n’étant qu’un impôt sur un handicap qu’est la situation excentrée de la Basse Bretagne, car on a trouvé rien de mieux que la souveraineté nationale pour équilibrer la fiscalité entre les régions. En contrepartie la Bretagne apporte d’autres richesses à la France, la pêche, l’agriculture, et demain ce sera l’or bleu de l’énergie hydraulique.

      Rien de mieux non plus que la protection douanière aux frontières nationales pour lutter contre la conccurrence internationale déloyale dont le porc en provenance d’Allemagne, où les ouvriers roumains sont payés 3 euros de l’heure.

      L’intérêt de la Bretagne se trouve clairement dans la protection de l’Etat français face aux menaces fiscales, économiques et de politique agricole de l’UE. Et demain, face au marché transatlantique qui va sacrifier la Bretagne, nous n’aurons guère mieux que le Front National pour protéger nos agriculteurs de ce déferlement de produits agricoles d’Outre Atlantique.

      De famille finistérienne depuis 1620, du coin de De Kersauson, j’ai beau aimer profondément ma Bretagne, je ne suis pas assez idiote pour sortir le Gwenn Ha Du ou me rallier au fourbe Troadec. Il faut savoir définir où sont ses intérêts.


    • Les Armoricains devraient autoproclamer l’indépendance de la Bretagne.
      L’ Arverne que je suis soutient et souhaite une Arvernie libre et indépendante.
      J’en appelle à TOUTATIS, protecteur des tribus gauloises pour faire renaître la Gaule éternelle !


    • #751781

      à Jean-pierre..

      Seber a dit l’essentiel et a dit vrai !!!
      dans la matrice, tout groupe politique ou assemblée est sous contrôle- directement ou non...
      de plus, il est clair que Bruxelles cherche à assécher les finances et les marges de manoeuvres de l’état français pour transférer ce qui reste de souveraineté au régions..."idiots utiles" ? oui, vous l’êtes malgré vous, fétus de paille dans les mains de l’Empire, et pions dans un projet global qui vous dépasse !!! vous avez pété tous les radars, hein ? ceux-ci seront remis en service, ainsi que l’écotaxe, sitôt les choses rentrées dans l’ordre : quand la région bretonne discutera directement avec Bruxelles, vos dirigeants devront rendre des comptes et remettront en marche les écotaxes et autres radars...n’en doutez pas !


    • Tout a fait d’accord sauf la caractérisation d’ idiots, inutile à mon sens. La régionalisation va dans le sens des pro-ue atlantistes et la bretagne tombe dans le piège. Ou pire, collabore.


    • au pire on s’en contrebalance de la couleur du drapeau aussi hein


  • #751348

    je ne sais pas ce que flamby peut leur promettre , mais certainement beaucoup moins que la semaine dernière au dîner du CRIF , çà c’est sûr !
    sinon belle et bonne initiative , au moins ça bouge par là aussi !
    digression : On eût aimé voir ces mobilisations quand ils ont démantelé la filière charbon dans le nord pour ne rien laissé qu’un vaste champ de chômeurs et travailleurs pauvres jusqu’à maintenant ; aprés avoir mutilé 4 générations de mineurs de fond .

     

    • #753247

      NB : Alors on peut toujours pleurer : ce sont des régionalistes , des trotskos ,des vendus , des martiens ,....ok il doit en avoir dans le lot , et alors ! le peuple qu’ils constituent est trés diverse ( patrons , ouvriers , cadres , paysans ) qui au demeurant ne sont pas récupéres par les politiques ou les syndicats habituels, quand on sait la compromission de ces derniers avec le pouvoir et leur incrédibilité auprés des masses , c’est rassurant déja .
      La révolte gronde en Bretagne , quelque soit sa forme , elle n’est pas pilotée par les rentiers habituels du système , c’est un nouveau pas vers la liberté ! ( je ne suis pas Breton et pas trés républicain , donc non taxable de collabo ).mais j’ai envie d’y croire au même titre que tous les soulèvements qui irritent le Système : JRE, jour de colère ,manif pour tous , le 1er mai de jeanne d’arc , pélerinage du sacré coeur à montmartre , ... Le rassemblement des français nationaux passent par des tas de sensibilités pas forcément sur tous les points de vues concordantes ; mais en face c’est la même problématique ,néanmoins lorsqu’il s’agit de défendre le bout de gras ils parlent d’une seule voix .A nous de faire valoir la notre !


  • Un mouvement gangréné aussi par les trotskistes. Autonomiste par les representants Troadec et Merret, notez à quel point leur anti-jacobinisme leur font "oublier" la main-mise bruxelloise sur la France, ce n’est pas le système qu’ils veulent changer, c’est simplement maintenir ou obtenir quelques privilèges de ce dernier. Trotskistes, régionalistes, europeistes, tous unis pour niquer la France, voilà ce que j’en tire de ce mouvement et de ses manipulations.


  • "rôle de la culture et de langue bretonne." tiens tiens , cela ne serait pas inspirée de la charte des langues régionales de l’UE ? cela commence sérieusement à puer le séparatisme....


  • ER ça va devenir compliqué de faire le grand écart entre Pierre Hillard et les Bonnets Rouges qui est un mouvement régionaliste et indépendantiste évoluant sous le paravent de la contestation sociale. On n’a jamais vu un drapeau tricolore dans leurs manifestations.

    Dans votre introduction, vous ne citez pas les revendications de fond :

    - officialisation de la langue et de la "culture bretonne" : la langue, je vois, mais "officialiser une culture", là, on est chez Mao Zedong
    - création de "médias audiovisuels et numériques bretons autonomes" (avec de l’argent national français, s’entend)
    - création de 5 départements bretons (pourquoi pas 50)
    - la "relocalisation de la finance" en Bretagne (indépendance économique dans le langage courant)
    - la "relocalisation des décisions" (autonomie politique)

    (le mot relocalisation est à la mode et fait gentil, faut comprendre)

    Et des revendications plus surréalistes
    - la fin du dumping social (comme si Hollande pouvait empêcher à lui tout seul le dumping à l’échelle européenne...)
    - le développement des énergies renouvelables (et dans les autres régions ?) dont tout le monde sait que c’est un gouffre financier en l’absence de solutions de stockage de l’énergie

    Je suis tenté de dire : et avec ça ? On peut aussi augmenter les impôts de 30% dans toutes les régions pour leur offrir un circuit de F1 et une base de lancement de futurs satellites bretons ? Tant qu’on y est.

    Le tout issu de "15000 doléances"

    Je trouve d’ailleurs l’idée de "convoquer" François Hollande comme un vulgaire administré (comme l’exige Salmond en Ecosse avec Cameron...) afin d’obtenir un "projet régional" ; à l’heure où tout le pays devrait se serrer les coudes dans la tourmente, totalement saugrenue et assez révélatrice de leur indifférence à l’égard du reste de la population, sinon pour arracher des milliards supplémentaires à la solidarité nationale, bien sûr.

    Je ne leur conteste pas le droit de s’exprimer mais ils ont des sites pour cela, non ? Quelle est la compatibilité avec la charte ER ?

    Vous pouvez persister dans cette direction mais vous allez vous aliéner une grande partie de votre public, surtout si vous donnez l’impression de ne pas vouloir assumer jusqu’au bout l’aspect proprement régionaliste du mouvement qui est désormais indissociable de la partie "sociale".

    Merci de publier...

     

    • Par contre, "convoquer" FH au dîner du CRI(J)F pour pleurer sur le "cahier des doléances éternelles" des esquimaux, c’est tout-à-fait normal.


    • #751918

      Entièrement d’accord avec votre message.
      Vous développez avec humour et clarté, finalement l’égoïsme viscéral de nos amis bretons.
      Je serais curieux de connaître la nature profonde des quelques responsables de ce mouvement, car j’ai peur que le fond soit moins noble que la forme.


    • Tout a fait d’accord avec vous sauf peut-être pour la fin du dumping social car ce matin à la radio il était question du recul de l’âge de la retraite,de la fin des 35 heures,de reformer la protection sociale ,etc...
      Sans l’étiquette « bonnet rouge »on aurait cru entendre un membre du MEDEF .


    • je vais tenté brievement a l’ignorance de "tremah".
      Langue et culture : La bretagne et sa langue existait bien avant le ’francais parlé", et la nation bretonne est bien antérieur a la nation "france" actuelle.
      pour les médias et autres ..... nous bretons ne demandons qu’a nous servirent de notre argent...
      la décentralisation économique, politique et decisionnelle ..en gros.
      pour les 5 departements : la demande est simple, revenir a l’origine ..... et détruire le virus, la maldie...pays de loire.création jacobine. NANTES étant ancienne capitale du duché de bretagne, ville d’alain BARBE TORTE, de Francois 2, d’ANNA VREIZH, de morvan Marchal (créateur du drapeau breton actuel)....et de tant d’autres, ainsi que place forte de par l’existence du chateau des ducs de bretagne.

      pour la relocalisation...vivre décider et travaillez au pays.
      J’anticipe la réponse " bin..alors demerdez vous et ne demandez pas l’aide de la france."... Nous sommes depuis la révolution sous domination jacobine.... défaite des armées blanches (catholique et royale) de par son lot de massacres, et sujétion effectives depuis lors. Et d’ailleurs bien avant , depuis 1532, et suite a une défaite. D’ailleurs le rattachement de la bretagne a la france, n’est pas légal juridiquement (wikipédia union de la bretagne a la france). Le faite d’etre diriger par les partis "francais" n’est donc pas voulu mais subit. Cela fait une grosse différence, et le sentiment breton est donc réel (familial) et pas artificiel. La seule chose que je pourrais vous accorder est que pour en arriver la il a bien fallu des bretons traitres a leur patrie.
      Ne vous inquiétez pas les bonnets rouges sincèrent, savent bien qui est troadec... que les élections sont proches, et que peut etre, lui et d’autres ont ete dépassés par la réussite de la contestation. Sans lui dénier, d’ailleurs le travail fait pour carhaix et surtout son hopital.
      Pour finir, sachez que grace aux bretons, depuis le 1 er janvier, l’écotaxe n’est pas collecter.


  • En fait , la venue de Hollande...ce n’est qu’une option parmi d’autres, s’il préfère rester chez lui, ou si ça ne l’intéresse pas, ou s’il a trop la trouille...Ils se passeront de lui !


  • je pensais jusqu’à présent que les Bonnets rouges n’étaient qu’une manipulation sarkozyste et européiste (via le régionalisme), et qu’ils se battaient pour les interêts des gros élevages industriels de Bretagne et les grosses entreprises pollueuses associées. Or il paraît qu’ils ont une revue ( en fait voilà, on peut le lire : http://www.calameo.com/read/002476608fce565612b0a ) et que dans le N° 3 (en lien) ils préconisent la création de 2 millioons de mini-fermes nourissant chacune de façon biologique au moins 35 personnes, et qu’il pensent ue la solution c’est le passage obligatoire au tout biologique, décidé par l’Etat. "Casser les reins au marché mondialisé et à l’industrie agro-chimique" ... et le BIO "ne doit plus être un privilège de bobos et libérer les classes populaires de la malbouffe".
    Là, si c’est comme ça je veux bien les suivre !


  • la Bretagne va retrouver sa langue, son indépendance sous tutelle d’une administration bruxelloise, des décrets européens leur interdisant d’élever en mer autre chose que des saumons OGM, d’engraisser autre chose que des porc OGM, de semer autre chose que des semences monsanto et surtout de fermer leur gueule s’ils veulent continuer à causer le breton.

     

    • #752798

      La majorité de ceux qui font leur commentaires ici démontrent bien leur méconnaissance du dossier, de la bretagne, de l’histoire..culture...esprit local.
      On est aussi dans le fantasme, et ça permet de dénoncer les habituels démons...
      Que des drapeaux Bretons ?!..mais il y a méfiance du français qui a détruit la langue de nos parents (1500 ans de présence..quand même !, le français 1300 d’existance, serment de strasbourg 851 !), procèdé à l’exode en sous-exploitant la Marine autrefois prolifique quand les bretons s’en occupaient eux-même !!..et oui, le fédéralisme "la démocratie réelle, la gestion au plus près"..tout est là...la bretagne est pour biensûr "..et nous savons que c’est ce qui fonctionne le mieux dans les petits pays d’Europe..(Danemark ,même territoire, m^ pop, mais salaires 2 X plus élevé !!, hollande, Scandinavie, Suisse..)..quand la france maintient "paris et le désert Français" par opposition, le souverainisme, ce centralisme politique voulu qui saigne la population, l’apoplexie de l’ile-de-france et des "provinces" dévitalisées..un mode sans égalité, fraternité donc, sans liberté d’entreprendre en région puisque pas d’infrastructures digne du 21e siècle...l’Etat-nation similaire à la grèce, l’Espagne..CQFD
      J’oubliais..l’écotaxe aux Pays-Bas a été déboutée par un référendum populaire..comme en démocratie normale,en Ecosse bientôt !
      Un deizh e vo slkaer an amzer ! (du Celtique qu’un Gaulois aurait peut-être compris...usité au 21e Siècle en Bretagne !)


  • Aux dernières nouvelles, Flanbynou astique son scooter. Peut-être pour aller en Bretagne.

     

    • ...Qu’il commence par payer de ses propres deniers tout le service de sécurité qui l’entoure quand il va tirer son coup ce delinquant fiscal moche comme un pou...personnellement j’espère que les bonnets rouges obtiendront tout ce qu’ils veulent juste pour réveiller les autres régions qui devraient toutes s’en inspirer...Quant nous serons 20 millions dans la rue l’armée nous rejoindra...


  • Trois questions :
    - comment la revendication fiscale s’est-elle mutée en ridicule revendication régionaliste ?
    - qui finance et fournit tous ces drapeaux bretons présents lors des manifestations ?
    - pourquoi le site internet des Bonnets Rouges est-il en .eu et non en .fr ?

     

    • 1 - La revendication régionaliste était là dès le départ, mais le mouvement n’étant pas encore populaire, il faut bien dissimuler ses intentions pour rassembler autour de thèmes sociaux plus fédérateurs (chômage, précarité, etc.)
      2 - Le mouvement est soutenu par certains "gros patrons", dont le "club des trente" qui regroupe des gens comme Vincent Bolloré et le milliardaire François Pinault... et curieusement on retrouve des noms comme Maurice Levy et Michel Drucker, va savoir pourquoi :

      http://breizh-touch.blogspot.fr/200...

      3 - La réponse est contenue dans ta question. Les Bonnets Rouges dénoncent l’Etat-Nation français, pas la Commission Européenne.

      Troadec a menacé Hollande de déclencher un "printemps breton" s’il n’obtempérait pas, je crois que la référence parle d’elle-même. Il l’assigne également à "venir en Bretagne", dans l’intention, j’imagine de lui piquer sa montre et lui faire les poches. Ils entendent profiter de la crise économique et de la faiblesse de Hollande pour obtenir des milliards et "moderniser" la Bretagne sur le dos des contribuables, pour ensuite assumer plus ouvertement leurs véritables objectifs politiques.

      Ce Troadec est membre du Collectif breton pour la démocratie et les droits de l’homme et a des accointances avec l’extrême-gauche trotskyste, bref il va vraiment falloir arrêter de faire comme s’il s’agissait d’un gentil mouvement populiste de schtroumpfs révoltés contre les taxes.

      Le vocabulaire est pioché dans l’histoire et la période révolutionnaire : il s’agit de lutter contre le "jacobinisme", faire des "états généraux" (rappelons que les états généraux de 1789 ont conduit à la Révolution) et ainsi de suite... Pour le reste, on masque les thèmes les plus choquants, comme la défrancisation de la Bretagne, par des périphrases et de la novlangue dans l’air du temps : "officialisation de la culture bretonne", "relocalisation de la finance et des décisions", etc.

      S’il ne s’agissait que de promouvoir une vraie décentralisation ou d’évoluer vers une forme de fédéralisme compatible avec notre histoire nationale, je pourrais les soutenir, mais là c’est clairement autre chose, même si pour le moment ce n’est pas encore totalement assumé.


    • #751785

      poser la question, c’est déjà y répondre ! quand pense la grande majorité des bretons ? sont-ils si indépendantistes que cela ? combien de bretons parlent le breton, justement ?

       

    • Merci pour ce lien, Tremah.
      Visiblement la culture bretonne "intéresse" beaucoup les élites, même .... outre atlantique :

      http://www.huffingtonpost.fr/2013/0...

      Ce qui pourrait se cantonner à être grotesque si cela ne représentait pas un vrai danger pour la cohésion de la nation. Au passage, on note que les élites anglo-saxonnes sont très intéressées à préserver la pérennité de cultures étrangères sauf lorsqu’il s’agit de celle d’Etats Nations, qu’elles entreprennent de diluer par l’immigration massive ... On n’est pas à une incohérence près.
      Incohérences relayées par un farouche régionaliste comme Troadec, ancien journaliste de Ouest-France, opportuniste qui sait manier la sémantique manipulatrice comme "refuser les diktats de PARIS" ; pas de chance, les diktats qui tuent la Bretagne à petit feu viennent de Bruxelles.


  • Ce mouvement, c’est du POUJADISME , un mille feuilles de mécontentements de toutes natures et de toutes origines ...Le soufflé retombera vite , ils ne font pas trembler le régime , les leaders principaux , comme TROADEC sont des socialos , et , meme en Bretagne, on a jamais vu un problème résolu par ceux qui l’ont causé .Aux prochaines élections , avec ou sans bonnet rouge, les bretons revoteront pour le système , il faut dire que l’indigence de la pensée politique est navrante . En outre, le voile régionaliste, jeté sur cette affaire en limite considérablement la portée et limite la contestation à la BRETAGNE , il y a donc bien une volonté de ne pas aller trop loin pour ne pas tomber de la branche ou l’on est assis .On peut constater également le caractère extrèmement modéré des 11revendications , c’est surprenant, la montagne TROADEC a accouché d’une souris , on est loin des portiques ECOTAXE à plus d’un million d’euros pièce qui partent en fumée et que l’occupant français doit faire garder nuit et jour par ses moblots ...Rien quoi , rien !


Afficher les commentaires suivants